az resource

Gérer les ressources Azure.

Commandes

az resource create

Créer une ressource.

az resource delete

Supprime une ressource.

az resource invoke-action

Appelle une action sur la ressource.

az resource link

Gérer les liens entre les ressources.

az resource link create

Créer un lien entre des ressources.

az resource link delete

Supprimer un lien entre des ressources.

az resource link list

Répertorie les liens vers les ressources.

az resource link show

Obtient un lien de ressource avec l’ID spécifié.

az resource link update

Mise à jour d’un lien entre des ressources.

az resource list

Répertoriez les ressources.

az resource lock

Gérer les verrous au niveau des ressources Azure.

az resource lock create

Créez un verrou au niveau de la ressource.

az resource lock delete

Supprimer un verrou au niveau de la ressource.

az resource lock list

Répertorier les informations de verrou dans le niveau de la ressource.

az resource lock show

Affichez les détails d’un verrou au niveau de la ressource.

az resource lock update

Mettre à jour un verrou au niveau de la ressource.

az resource move

Déplace les ressources d’un groupe de ressources vers un autre (il peut s’agir d’un abonnement différent).

az resource show

Obtenir les détails d’une ressource.

az resource tag

Baliser une ressource.

az resource update

Met à jour une ressource.

az resource wait

Placez l’interface CLI dans un état d’attente jusqu’à ce qu’une condition d’une ressource soit remplie.

az resource create

Créer une ressource.

az resource create --properties
                   [--api-version]
                   [--id]
                   [--is-full-object]
                   [--latest-include-preview]
                   [--location]
                   [--name]
                   [--namespace]
                   [--parent]
                   [--resource-group]
                   [--resource-type]
                   [--subscription]

Exemples

Créez une application API en fournissant une configuration JSON complète.

az resource create -g myRG -n myApiApp --resource-type Microsoft.web/sites \
    --is-full-object --properties "{ \"kind\": \"api\", \"location\": \
        \"West US\", \"properties\": { \"serverFarmId\": \
            \"/subscriptions/{SubID}/resourcegroups/{ResourceGroup} \
                /providers/Microsoft.Web/serverfarms/{ServicePlan}\" } }"

Créer une ressource en chargeant la configuration JSON à partir d’un fichier.

az resource create -g myRG -n myApiApp --resource-type Microsoft.web/sites --is-full-object --properties @jsonConfigFile

Créez une application Web avec les informations de configuration minimales requises.

az resource create -g myRG -n myWeb --resource-type Microsoft.web/sites \
    --properties "{ \"serverFarmId\":\"/subscriptions/{SubID}/resourcegroups/ \
        {ResourceGroup}/providers/Microsoft.Web/serverfarms/{ServicePlan}\" }"

Créez une ressource à l’aide de la dernière version de l’API, que cette version soit une version préliminaire.

az resource create -g myRG -n myApiApp --resource-type Microsoft.web/sites --is-full-object --properties @jsonConfigFile --latest-include-preview

Paramètres obligatoires

--properties -p

Chaîne au format JSON contenant les propriétés de ressource.

Paramètres facultatifs

--api-version

Version d’API de la ressource (omission de la dernière version stable).

--id

ID de la ressource

--is-full-object

Indique que l’objet Properties comprend d’autres options telles que l’emplacement, les balises, la référence (SKU) et/ou le plan.

--latest-include-preview -v

Indique que la dernière version de l’API sera utilisée, qu’il s’agisse d’une version préliminaire (comme 2020-01-01-Preview) ou non. Par exemple, si la version d’API prise en charge du fournisseur de ressources est 2020-01-01-Preview et 2019-01-01 : lors du passage de ce paramètre, elle prend la version la plus récente 2020-01-01-preview. dans le cas contraire, elle prendra la dernière version stable de la version 2019-01-01 sans passer ce paramètre.

--location -l

Lieu. Valeurs provenant de : az account list-locations. Vous pouvez configurer le lieu par défaut en utilisant az configure --defaults location=<location>.

--name -n

Nom de la ressource. (Ex : myC).

--namespace

Espace de noms du fournisseur (par exemple : 'Microsoft. Provider').

--parent

Chemin d’accès parent (ex : « resA/myA/resB/myB »).

--resource-group -g

Nom du groupe de ressources. Vous pouvez configurer le groupe par défaut en utilisant az configure --defaults group=<name>.

--resource-type

Type de ressource (par exemple, « resC »). Peut également accepter le format d’espace de noms/type (par exemple : « Microsoft. Provider/resC »).

--subscription

Nom ou ID de l’abonnement. Vous pouvez configurer l’abonnement par défaut à l’aide de az account set -s NAME_OR_ID .

az resource delete

Supprime une ressource.

az resource delete [--api-version]
                   [--ids]
                   [--latest-include-preview]
                   [--name]
                   [--namespace]
                   [--parent]
                   [--resource-group]
                   [--resource-type]
                   [--subscription]

Exemples

Suppression d’un ordinateur virtuel nommé « MyVm ».

az resource delete -g MyResourceGroup -n MyVm --resource-type "Microsoft.Compute/virtualMachines"

Supprimer une application Web à l’aide d’un identificateur de ressource.

az resource delete --ids /subscriptions/0b1f6471-1bf0-4dda-aec3-111111111111/resourceGroups/MyResourceGroup/providers/Microsoft.Web/sites/MyWebapp

Supprimer un sous-réseau à l’aide d’un identificateur de ressource.

az resource delete --ids /subscriptions/0b1f6471-1bf0-4dda-aec3-111111111111/resourceGroups/MyResourceGroup/providers/Microsoft.Network/virtualNetworks/MyVnet/subnets/MySubnet

Supprimez un ordinateur virtuel nommé « MyVm » à l’aide de la dernière version de l’API, que cette version soit une version préliminaire.

az resource delete -g MyResourceGroup -n MyVm --resource-type "Microsoft.Compute/virtualMachines" --latest-include-preview

Paramètres facultatifs

--api-version

Version d’API de la ressource (omission de la dernière version stable).

--ids

Un ou plusieurs ID de ressource (délimités par des espaces). S’il est fourni, aucun autre argument « Resource ID » ne doit être spécifié.

--latest-include-preview -v

Indique que la dernière version de l’API sera utilisée, qu’il s’agisse d’une version préliminaire (comme 2020-01-01-Preview) ou non. Par exemple, si la version d’API prise en charge du fournisseur de ressources est 2020-01-01-Preview et 2019-01-01 : lors du passage de ce paramètre, elle prend la version la plus récente 2020-01-01-preview. dans le cas contraire, elle prendra la dernière version stable de la version 2019-01-01 sans passer ce paramètre.

--name -n

Nom de la ressource. (Ex : myC).

--namespace

Espace de noms du fournisseur (par exemple : 'Microsoft. Provider').

--parent

Chemin d’accès parent (ex : « resA/myA/resB/myB »).

--resource-group -g

Nom du groupe de ressources. Vous pouvez configurer le groupe par défaut en utilisant az configure --defaults group=<name>.

--resource-type

Type de ressource (par exemple, « resC »). Peut également accepter le format d’espace de noms/type (par exemple : « Microsoft. Provider/resC »).

--subscription

Nom ou ID de l’abonnement. Vous pouvez configurer l’abonnement par défaut à l’aide de az account set -s NAME_OR_ID .

az resource invoke-action

Appelle une action sur la ressource.

Vous trouverez une liste des actions possibles correspondant à une ressource à l’adresse https://docs.microsoft.com/rest/api/ . Toutes les demandes de publication sont des actions qui peuvent être appelées et qui sont spécifiées à la fin du chemin d’accès de l’URI. Par exemple, pour arrêter une machine virtuelle, l’URI de la demande est https://management.azure.com/subscriptions/{SubscriptionId}/resourceGroups/{ResourceGroup}/providers/Microsoft.Compute/virtualMachines/{VM}/powerOff?api-version={APIVersion} et l’action correspondante est powerOff . Vous pouvez le trouver à l’adresse https://docs.microsoft.com/rest/api/compute/virtualmachines/virtualmachines-stop .

az resource invoke-action --action
                          [--api-version]
                          [--ids]
                          [--latest-include-preview]
                          [--name]
                          [--namespace]
                          [--parent]
                          [--request-body]
                          [--resource-group]
                          [--resource-type]
                          [--subscription]

Exemples

Mettre hors tension une machine virtuelle, spécifiée par l’ID.

az resource invoke-action --action powerOff \
  --ids /subscriptions/{SubID}/resourceGroups/{ResourceGroup}/providers/Microsoft.Compute/virtualMachines/{VMName}

Capturer les informations d’une machine virtuelle arrêtée.

az resource invoke-action --action capture \
  --ids /subscriptions/{SubID}/resourceGroups/{ResourceGroup}/providers/ \
    Microsoft.Compute/virtualMachines/{VMName} \
  --request-body "{ \"vhdPrefix\": \"myPrefix\", \"destinationContainerName\": \
    \"myContainer\", \"overwriteVhds\": true }"

Appelle une action sur la ressource. généré automatiquement

az resource invoke-action --action capture --name MyResource --resource-group MyResourceGroup --resource-type Microsoft.web/sites

Paramètres obligatoires

--action

Action qui sera appelée sur la ressource spécifiée.

Paramètres facultatifs

--api-version

Version d’API de la ressource (omission de la dernière version stable).

--ids

Un ou plusieurs ID de ressource (délimités par des espaces). S’il est fourni, aucun autre argument « Resource ID » ne doit être spécifié.

--latest-include-preview -v

Indique que la dernière version de l’API sera utilisée, qu’il s’agisse d’une version préliminaire (comme 2020-01-01-Preview) ou non. Par exemple, si la version d’API prise en charge du fournisseur de ressources est 2020-01-01-Preview et 2019-01-01 : lors du passage de ce paramètre, elle prend la version la plus récente 2020-01-01-preview. dans le cas contraire, elle prendra la dernière version stable de la version 2019-01-01 sans passer ce paramètre.

--name -n

Nom de la ressource. (Ex : myC).

--namespace

Espace de noms du fournisseur (par exemple : 'Microsoft. Provider').

--parent

Chemin d’accès parent (ex : « resA/myA/resB/myB »).

--request-body

Arguments de paramètre encodés JSON pour l’action qui sera passée dans le corps de la requête après. Utilisez @ {file} pour charger à partir d’un fichier.

--resource-group -g

Nom du groupe de ressources. Vous pouvez configurer le groupe par défaut en utilisant az configure --defaults group=<name>.

--resource-type

Type de ressource (par exemple, « resC »). Peut également accepter le format d’espace de noms/type (par exemple : « Microsoft. Provider/resC »).

--subscription

Nom ou ID de l’abonnement. Vous pouvez configurer l’abonnement par défaut à l’aide de az account set -s NAME_OR_ID .

az resource list

Répertoriez les ressources.

az resource list [--location]
                 [--name]
                 [--namespace]
                 [--query-examples]
                 [--resource-group]
                 [--resource-type]
                 [--subscription]
                 [--tag]

Exemples

Répertorie toutes les ressources dans la région États-Unis de l’Ouest.

az resource list --location westus

Répertorie toutes les ressources portant le nom « resourceName ».

az resource list --name 'resourceName'

Répertorie toutes les ressources avec la balise « test ».

az resource list --tag test

Répertorie toutes les ressources avec une balise commençant par « test ».

az resource list --tag 'test*'

Répertorie toutes les ressources avec la balise « test » ayant la valeur « example ».

az resource list --tag test=example

Paramètres facultatifs

--location -l

Lieu. Valeurs provenant de : az account list-locations. Vous pouvez configurer le lieu par défaut en utilisant az configure --defaults location=<location>.

--name -n

Nom de la ressource. (Ex : myC).

--namespace

Espace de noms du fournisseur (par exemple : 'Microsoft. Provider').

--query-examples

Recommandez JMESPath String pour vous. Vous pouvez copier une requête et la coller après--le paramètre de requête entre guillemets doubles pour voir les résultats. Vous pouvez ajouter un ou plusieurs mots clés positionnels pour pouvoir fournir des suggestions en fonction de ces mots clés.

--resource-group -g

Nom du groupe de ressources. Vous pouvez configurer le groupe par défaut en utilisant az configure --defaults group=<name>.

--resource-type

Type de ressource (par exemple, « resC »). Peut également accepter le format d’espace de noms/type (par exemple : « Microsoft. Provider/resC »).

--subscription

Nom ou ID de l’abonnement. Vous pouvez configurer l’abonnement par défaut à l’aide de az account set -s NAME_OR_ID .

--tag

Une balise unique au format « Key [= value] ». Utilisez «» pour effacer les balises existantes.

az resource move

Déplace les ressources d’un groupe de ressources vers un autre (il peut s’agir d’un abonnement différent).

az resource move --destination-group
                 --ids
                 [--destination-subscription-id]
                 [--subscription]

Paramètres obligatoires

--destination-group

Nom du groupe de ressources de destination.

--ids

ID de ressource séparés par des espaces à déplacer.

Paramètres facultatifs

--destination-subscription-id

Identificateur de l’abonnement de destination.

--subscription

Nom ou ID de l’abonnement. Vous pouvez configurer l’abonnement par défaut à l’aide de az account set -s NAME_OR_ID .

az resource show

Obtenir les détails d’une ressource.

az resource show [--api-version]
                 [--ids]
                 [--include-response-body {false, true}]
                 [--latest-include-preview]
                 [--name]
                 [--namespace]
                 [--parent]
                 [--query-examples]
                 [--resource-group]
                 [--resource-type]
                 [--subscription]

Exemples

Affichez une ressource de machine virtuelle nommée « MyVm ».

az resource show -g MyResourceGroup -n MyVm --resource-type "Microsoft.Compute/virtualMachines"

Afficher une application Web à l’aide d’un identificateur de ressource.

az resource show --ids /subscriptions/0b1f6471-1bf0-4dda-aec3-111111111111/resourceGroups/MyResourceGroup/providers/Microsoft.Web/sites/MyWebapp

Affichez un sous-réseau.

az resource show -g MyResourceGroup -n MySubnet --namespace Microsoft.Network --parent virtualnetworks/MyVnet --resource-type subnets

Affichez un sous-réseau à l’aide d’un identificateur de ressource.

az resource show --ids /subscriptions/0b1f6471-1bf0-4dda-aec3-111111111111/resourceGroups/MyResourceGroup/providers/Microsoft.Network/virtualNetworks/MyVnet/subnets/MySubnet

Affichez une règle de chemin d’accès d’application Gateway.

az resource show -g MyResourceGroup --namespace Microsoft.Network --parent applicationGateways/ag1/urlPathMaps/map1 --resource-type pathRules -n rule1

Affichez une ressource de machine virtuelle nommée « MyVm » à l’aide de la dernière version de l’API, que cette version soit une version préliminaire.

az resource show -g MyResourceGroup -n MyVm --resource-type "Microsoft.Compute/virtualMachines" --latest-include-preview

Paramètres facultatifs

--api-version

Version d’API de la ressource (omission de la dernière version stable).

--ids

Un ou plusieurs ID de ressource (délimités par des espaces). S’il est fourni, aucun autre argument « Resource ID » ne doit être spécifié.

--include-response-body

Utilisez si la sortie de commande par défaut ne capture pas toutes les données de propriété.

valeurs acceptées: false, true
--latest-include-preview -v

Indique que la dernière version de l’API sera utilisée, qu’il s’agisse d’une version préliminaire (comme 2020-01-01-Preview) ou non. Par exemple, si la version d’API prise en charge du fournisseur de ressources est 2020-01-01-Preview et 2019-01-01 : lors du passage de ce paramètre, elle prend la version la plus récente 2020-01-01-preview. dans le cas contraire, elle prendra la dernière version stable de la version 2019-01-01 sans passer ce paramètre.

--name -n

Nom de la ressource. (Ex : myC).

--namespace

Espace de noms du fournisseur (par exemple : 'Microsoft. Provider').

--parent

Chemin d’accès parent (ex : « resA/myA/resB/myB »).

--query-examples

Recommandez JMESPath String pour vous. Vous pouvez copier une requête et la coller après--le paramètre de requête entre guillemets doubles pour voir les résultats. Vous pouvez ajouter un ou plusieurs mots clés positionnels pour pouvoir fournir des suggestions en fonction de ces mots clés.

--resource-group -g

Nom du groupe de ressources. Vous pouvez configurer le groupe par défaut en utilisant az configure --defaults group=<name>.

--resource-type

Type de ressource (par exemple, « resC »). Peut également accepter le format d’espace de noms/type (par exemple : « Microsoft. Provider/resC »).

--subscription

Nom ou ID de l’abonnement. Vous pouvez configurer l’abonnement par défaut à l’aide de az account set -s NAME_OR_ID .

az resource tag

Baliser une ressource.

az resource tag --tags
                [--api-version]
                [--ids]
                [--is-incremental]
                [--latest-include-preview]
                [--name]
                [--namespace]
                [--parent]
                [--resource-group]
                [--resource-type]
                [--subscription]

Exemples

Baliser l’ordinateur virtuel « MyVm » avec la clé « vmlist » et la valeur « VM1 ».

az resource tag --tags vmlist=vm1 -g MyResourceGroup -n MyVm --resource-type "Microsoft.Compute/virtualMachines"

Baliser une application Web avec la clé « vmlist » et la valeur « VM1 », à l’aide d’un identificateur de ressource.

az resource tag --tags vmlist=vm1 --ids /subscriptions/{SubID}/resourceGroups/{ResourceGroup}/providers/Microsoft.Web/sites/{WebApp}

Baliser l’ordinateur virtuel « MyVm » avec la clé « vmlist » et la valeur « VM1 » de manière incrémentielle. Elle ne vide pas les balises existantes.

az resource tag --tags vmlist=vm1 -g MyResourceGroup -n MyVm --resource-type "Microsoft.Compute/virtualMachines" -i

Baliser l’ordinateur virtuel « MyVm » avec la clé « vmlist » et la valeur « VM1 » à l’aide de la dernière version de l’API, que cette version soit une version préliminaire.

az resource tag --tags vmlist=vm1 -g MyResourceGroup -n MyVm --resource-type "Microsoft.Compute/virtualMachines" --latest-include-preview

Paramètres obligatoires

--tags

Balises séparées par des espaces : clé [= valeur] [clé [= valeur]...]. Utilisez «» pour effacer les balises existantes.

Paramètres facultatifs

--api-version

Version d’API de la ressource (omission de la dernière version stable).

--ids

Un ou plusieurs ID de ressource (délimités par des espaces). S’il est fourni, aucun autre argument « Resource ID » ne doit être spécifié.

--is-incremental -i

Option permettant d’ajouter des balises de façon incrémentielle sans supprimer les balises d’origine. Si la clé de la nouvelle balise et de la balise d’origine est dupliquée, la valeur d’origine est remplacée.

--latest-include-preview -v

Indique que la dernière version de l’API sera utilisée, qu’il s’agisse d’une version préliminaire (comme 2020-01-01-Preview) ou non. Par exemple, si la version d’API prise en charge du fournisseur de ressources est 2020-01-01-Preview et 2019-01-01 : lors du passage de ce paramètre, elle prend la version la plus récente 2020-01-01-preview. dans le cas contraire, elle prendra la dernière version stable de la version 2019-01-01 sans passer ce paramètre.

--name -n

Nom de la ressource. (Ex : myC).

--namespace

Espace de noms du fournisseur (par exemple : 'Microsoft. Provider').

--parent

Chemin d’accès parent (ex : « resA/myA/resB/myB »).

--resource-group -g

Nom du groupe de ressources. Vous pouvez configurer le groupe par défaut en utilisant az configure --defaults group=<name>.

--resource-type

Type de ressource (par exemple, « resC »). Peut également accepter le format d’espace de noms/type (par exemple : « Microsoft. Provider/resC »).

--subscription

Nom ou ID de l’abonnement. Vous pouvez configurer l’abonnement par défaut à l’aide de az account set -s NAME_OR_ID .

az resource update

Met à jour une ressource.

az resource update [--add]
                   [--api-version]
                   [--force-string]
                   [--ids]
                   [--include-response-body {false, true}]
                   [--latest-include-preview]
                   [--name]
                   [--namespace]
                   [--parent]
                   [--remove]
                   [--resource-group]
                   [--resource-type]
                   [--set]
                   [--subscription]

Exemples

Mettez à jour un webapp à l’aide de la dernière version de l’API, que cette version soit une version préliminaire.

az resource update --ids /subscriptions/{SubID}/resourceGroups/{ResourceGroup}/providers/Microsoft.Web/sites/{WebApp} --set tags.key=value --latest-include-preview

Met à jour une ressource. généré automatiquement

az resource update --ids $id --set properties.connectionType=Proxy

Met à jour une ressource. généré automatiquement

az resource update --name myresource --resource-group myresourcegroup --resource-type subnets --set tags.key=value

Paramètres facultatifs

--add

Ajoutez un objet à une liste d’objets en spécifiant des paires chemin d’accès et valeur de clé. Exemple :--Add Property. listProperty <key = value, String ou JSON String>.

--api-version

Version d’API de la ressource (omission de la dernière version stable).

--force-string

Quand vous utilisez’Set’ou’Add', conservez les littéraux de chaîne au lieu de tenter de les convertir au format JSON.

--ids

Un ou plusieurs ID de ressource (délimités par des espaces). S’il est fourni, aucun autre argument « Resource ID » ne doit être spécifié.

--include-response-body

Utilisez si la sortie de commande par défaut ne capture pas toutes les données de propriété.

valeurs acceptées: false, true
--latest-include-preview -v

Indique que la dernière version de l’API sera utilisée, qu’il s’agisse d’une version préliminaire (comme 2020-01-01-Preview) ou non. Par exemple, si la version d’API prise en charge du fournisseur de ressources est 2020-01-01-Preview et 2019-01-01 : lors du passage de ce paramètre, elle prend la version la plus récente 2020-01-01-preview. dans le cas contraire, elle prendra la dernière version stable de la version 2019-01-01 sans passer ce paramètre.

--name -n

Nom de la ressource. (Ex : myC).

--namespace

Espace de noms du fournisseur (par exemple : 'Microsoft. Provider').

--parent

Chemin d’accès parent (ex : « resA/myA/resB/myB »).

--remove

Supprimer une propriété ou un élément d’une liste. Exemple :--Remove Property. List ou--Remove propertyToRemove.

--resource-group -g

Nom du groupe de ressources. Vous pouvez configurer le groupe par défaut en utilisant az configure --defaults group=<name>.

--resource-type

Type de ressource (par exemple, « resC »). Peut également accepter le format d’espace de noms/type (par exemple : « Microsoft. Provider/resC »).

--set

Mettez à jour un objet en spécifiant un chemin d’accès à la propriété et une valeur à définir. Exemple :--Set property1. Property2 =.

--subscription

Nom ou ID de l’abonnement. Vous pouvez configurer l’abonnement par défaut à l’aide de az account set -s NAME_OR_ID .

az resource wait

Placez l’interface CLI dans un état d’attente jusqu’à ce qu’une condition d’une ressource soit remplie.

az resource wait [--api-version]
                 [--created]
                 [--custom]
                 [--deleted]
                 [--exists]
                 [--ids]
                 [--include-response-body {false, true}]
                 [--interval]
                 [--name]
                 [--namespace]
                 [--parent]
                 [--resource-group]
                 [--resource-type]
                 [--subscription]
                 [--timeout]
                 [--updated]

Exemples

Placez l’interface CLI dans un état d’attente jusqu’à ce qu’une condition d’une ressource soit remplie. généré automatiquement

az resource wait --exists --ids /subscriptions/{SubID}/resourceGroups/{ResourceGroup}/providers/Microsoft.Web/sites/{WebApp}

Placez l’interface CLI dans un état d’attente jusqu’à ce qu’une condition d’une ressource soit remplie. généré automatiquement

az resource wait --exists --ids /subscriptions/{SubID}/resourceGroups/{ResourceGroup}/providers/Microsoft.Web/sites/{WebApp} --include-response-body true

Placez l’interface CLI dans un état d’attente jusqu’à ce qu’une condition d’une ressource soit remplie. généré automatiquement

az resource wait --exists --name MyResource --resource-group MyResourceGroup --resource-type subnets

Paramètres facultatifs

--api-version

Version d’API de la ressource (omission de la dernière version stable).

--created

Patientez jusqu’à ce qu’il soit créé avec « provisioningState » à « Succeeded ».

--custom

Attendez que la condition satisfasse à une requête JMESPath personnalisée. Par exemple, provisioningState ! = « en cours », instanceView. Status [ ? code = = 'PowerState/Running'].

--deleted

Attendez la suppression.

--exists

Attendez que la ressource existe.

--ids

Un ou plusieurs ID de ressource (délimités par des espaces). S’il est fourni, aucun autre argument « Resource ID » ne doit être spécifié.

--include-response-body

Utilisez si la sortie de commande par défaut ne capture pas toutes les données de propriété.

valeurs acceptées: false, true
--interval

Intervalle d’interrogation en secondes.

valeur par défaut: 30
--name -n

Nom de la ressource. (Ex : myC).

--namespace

Espace de noms du fournisseur (par exemple : 'Microsoft. Provider').

--parent

Chemin d’accès parent (ex : « resA/myA/resB/myB »).

--resource-group -g

Nom du groupe de ressources. Vous pouvez configurer le groupe par défaut en utilisant az configure --defaults group=<name>.

--resource-type

Type de ressource (par exemple, « resC »). Peut également accepter le format d’espace de noms/type (par exemple : « Microsoft. Provider/resC »).

--subscription

Nom ou ID de l’abonnement. Vous pouvez configurer l’abonnement par défaut à l’aide de az account set -s NAME_OR_ID .

--timeout

Attente maximale en secondes.

valeur par défaut: 3600
--updated

Patientez jusqu’à la mise à jour avec provisioningState dans’Succeeded'.