Nouveautés de System Center 2012 Configuration Manager SP1

 

S’applique à : System Center 2012 Configuration Manager SP1

Note

Les informations contenues dans cette rubrique s'appliquent uniquement à System Center 2012 Configuration Manager SP1.

Pour en savoir plus sur les évolutions importantes de System Center 2012 Configuration Manager SP1 depuis System Center 2012 Configuration Manager, consultez les sections suivantes :

  • Programme d'installation et installation de site

  • Sites et hiérarchies

  • Migration

  • Déploiement et opérations des clients

  • Déploiement de logiciel et de gestion de contenu

  • Surveillance et rapports

L'une des modifications les plus notables est la prise en charge de Windows 8 pour les clients Configuration Manager. Les conséquences de la prise en charge de Windows 8 par Configuration Manager SP1 sont les suivantes :

  • Vous pouvez installer le client Configuration Manager sur des ordinateurs Windows 8 et déployer Windows 8 sur de nouveaux ordinateurs ou mettre à niveau les versions antérieures des systèmes d'exploitation clients.Configuration Manager prend également en charge Windows To Go.

  • Vous pouvez configurer les données utilisateur et les éléments de configuration de profil pour la redirection des dossiers, les fichiers hors connexion et les profils itinérants.

  • Vous pouvez configurer de nouveaux types de déploiement pour les applications Windows 8, qui prennent en charge les applications autonomes (fichiers .aspx) et les liens vers le Windows Store.

  • Configuration Manager prend en charge des fonctionnalités de Windows 8, telles que les connexions Internet facturées à l'usage et les connexions permanentes.

Les autres évolutions notables sont les suivantes :

  • Prise en charge de Windows Server 2012 sur les systèmes de site et les clients et prise en charge de SQL Server 2012 pour la base de données Configuration Manager.

  • Prise en charge des clients sur ordinateurs Mac, serveurs Linux et UNIX.

  • Prise en charge des appareils mobiles personnels des utilisateurs exécutant Windows Phone 8, Windows RT, iOS et Android quand vous avez intégré Configuration Manager à Microsoft Intune.

  • Les applets de commande Windows PowerShell sont disponibles pour automatiser les opérations Configuration Manager à l'aide de scripts Windows PowerShell.

  • Prise en charge des services cloud, tels qu'un nouveau point de distribution pour Windows Azure.

  • Souplesse accrue de la gestion des hiérarchies, avec en outre la possibilité de développer un site principal autonome dans une hiérarchie comprenant un nouveau site d'administration centrale et de migrer une hiérarchie Configuration Manager SP1 vers une autre hiérarchie Configuration Manager SP1.

  • Prise en charge de plusieurs points de mise à jour logicielle pour un site afin d'assurer une redondance automatique pour les clients sans avoir à configurer de cluster d'équilibrage de la charge réseau.

  • Notification client pour lancer certaines opérations client à partir de la console Configuration Manager. Ces opérations peuvent consister à télécharger une stratégie d'ordinateur ou à lancer une analyse de détection de programmes malveillants au plus vite, sans attendre l'interrogation de stratégie client prévue.

  • Prise en charge des environnements virtuels qui permettent à plusieurs applications virtuelles de partager les informations de système de fichiers et de Registre au lieu de s'exécuter dans un espace isolé.

  • Les abonnements aux alertes par courrier électronique sont désormais pris en charge pour toutes les fonctionnalités, et pas seulement Endpoint Protection.

Pour plus d'informations sur les versions et les éditions de système d'exploitation prises en charge par Configuration Manager SP1, voir Configurations prises en charge pour Configuration Manager.

Pour plus d'informations sur ces évolutions, voir les sections suivantes.

Programme d'installation et installation de site

Les sections suivantes contiennent des informations sur les évolutions dont ont bénéficié le programme d'installation et l'installation de site dans Configuration Manager SP1.

Installation du site

Les options suivantes d'installation de site proposées dans le programme d'installation sont nouvelles ou ont été modifiées pour Configuration Manager SP1 :

  • System Center 2012 Configuration Manager SP1 offre une nouvelle option lorsqu'il s'agit d'installer un site d'administration centrale. En effet, lors de l'installation d'un site d'administration centrale, vous pouvez en faire le premier site d'une nouvelle hiérarchie ou développer un site principal autonome dans une hiérarchie contenant le nouveau site d'administration centrale.

Pour plus d'informations, voir la rubrique Développer un site principal autonome dans une hiérarchie disposant d'un site d'administration centrale dans le guide Administration de site pour System Center 2012 Configuration Manager.

Prise en charge de la mise à niveau

Vous pouvez effectuer une mise à niveau de System Center 2012 Configuration Manager vers System Center 2012 Configuration Manager SP1.

Pour plus d'informations, consultez Planification de la mise à niveau de System Center 2012 Configuration Manager dans le guide Administration de site pour System Center 2012 Configuration Manager.

Windows PowerShell

Après avoir installé Configuration Manager SP1, vous pouvez automatiser les opérations de la console à l'aide d'applets de commande Windows PowerShell. Par exemple, vous pouvez créer des regroupements d'utilisateurs et d'appareils, configurer les paramètres client et créer des abonnements aux alertes par courrier électronique.Configuration Manager SP1 nécessite Windows PowerShell 3.0.

Pour ouvrir une session Windows PowerShell, cliquez sur le menu Application, puis sélectionnez Se connecter via Windows PowerShell.

Pour découvrir les applets de commande disponibles, tapez la commande suivante à l'invite Windows PowerShell.get-command -module ConfigurationManager 

System_CAPS_tipAstuce

Le nom de toutes les applets de commande Configuration Manager s'accompagne du préfixe CM.

Pour plus d'informations sur les applets de commande Configuration Manager, voir Cmdlets in Configuration Manager SP1 (Applets de commande dans Configuration Manager SP1).

Sites et hiérarchies

Les sections suivantes contiennent des informations sur l'évolution des sites et des hiérarchies dans Configuration Manager SP1.

Note

Les extensions de schéma Active Directory pour System Center 2012 Configuration Manager SP1 sont identiques à celles utilisées par System Center 2012 Configuration Manager. Si vous avez étendu le schéma pour Configuration Manager 2007 ou System Center 2012 Configuration Manager, vous n'avez pas besoin d'étendre de nouveau le schéma pour System Center 2012 Configuration Manager SP1.

Communication de site à site

Les éléments suivants concernant la communication entre sites sont nouveaux ou ont été modifiés pour Configuration Manager SP1 :

  • Les itinéraires de réplication de fichiers remplacent les adresses dans le cadre de la réplication basée sur des fichiers entre sites. Il s'agit seulement d'un changement de dénomination pour qualifier la réplication basée sur des fichiers dans un souci de cohérence avec la réplication de base de données. Les fonctionnalités restent inchangées.

  • Configurez des liens de réplication de base de données entre bases de données de site pour contrôler et surveiller le trafic réseau dans le cadre de la réplication de base de données :

    • Utilisez des vues distribuées pour empêcher la réplication de données de site sélectionnées d'un site principal vers un site d'administration centrale. Le site d'administration centrale accède ensuite à ces données directement à partir de la base de données du site principal.

    • Planifiez le transfert des données de site sélectionnées via des liens de réplication de base de données.

    • Contrôlez la fréquence avec laquelle le trafic de réplication est résumé pour les rapports.

    • Définissez des seuils personnalisés qui déclenchent des alertes en cas de problèmes de réplication.

  • Configurez des contrôles de réplication pour la base de données SQL Server d'un site :

    • Modifiez le port que Configuration Manager utilise pour SQL Server Service Broker.

    • Configurez le délai d'attente avant qu'un échec de réplication amène un site à réinitialiser sa copie locale de données globales.

    • Configurez une base de données de site afin qu'elle compresse les données qu'elle réplique par réplication de base de données. Les données sont compressées uniquement pour le transfert entre les sites et non pour le stockage dans la base de données du site sur l'un des sites.

Pour plus d'informations sur la réplication des fichiers, voir la section Réplication basée sur les fichiers de la rubrique Planification de communications dans Configuration Manager.

Pour plus d'informations sur les liens de réplication de base de données, voir la section Liens de réplication de base de données de la rubrique Planification de communications dans Configuration Manager.

Pour plus d'informations sur les contrôles de réplication pour la base de données SQL Server, voir la section Contrôles de réplication de la base de données du site de la rubrique Planification de communications dans Configuration Manager.

Sauvegarde et récupération

L'élément suivant est une nouveauté des fonctionnalités de sauvegarde et de récupération dans Configuration Manager SP1 :

  • Vous pouvez récupérer un site secondaire à l'aide de l'action Récupérer le site secondaire à partir du nœud Site dans la console Configuration Manager. Lors de la récupération, les fichiers du site secondaire sont installés sur l'ordinateur de destination, puis les données du site secondaire sont réinitialisées avec les données du site principal. Le site secondaire que vous récupérez doit avoir le même nom de domaine complet et respecter toutes les conditions requises du site secondaire. Vous devez en outre configurer les droits de sécurité adéquats pour le site secondaire.

    Pour plus d'informations sur les exigences de sécurité liées aux sites secondaires, voir la section Installation d'un site secondaire de la rubrique Installer des sites et créer une hiérarchie pour Configuration Manager.

    Pour plus d'informations sur la récupération des sites secondaires, voir la section Récupération d'un site secondaire de la rubrique Sauvegarde et récupération dans Configuration Manager.

Rôles système de site

Les points suivants sont des nouveautés en ce qui concerne les rôles de système de site dans Configuration Manager SP1 :

Migration

Les éléments suivants font partie des nouveautés de Configuration Manager SP1 liées à la migration :

  • À partir de System Center 2012 Configuration Manager SP1, vous pouvez fusionner les données d'autres hiérarchies qui exécutent la même version de Configuration Manager que votre hiérarchie. Cela inclut la migration de données à partir d'un environnement de test dans votre environnement de production.

  • Certaines légendes et descriptions d'interface utilisateur ont été mises à jour pour prendre en compte les modifications fonctionnelles qui vous permettent de migrer les données entre deux hiérarchies System Center 2012 Configuration Manager..

Pour plus d'informations sur la migration, voir la rubrique Présentation de la migration dans System Center 2012 Configuration Manager dans le guide Migration des hiérarchies dans System Center 2012 Configuration Manager.

Déploiement et opérations des clients

Les sections suivantes contiennent des informations sur le déploiement du client et sur l'évolution des opérations client dans Configuration Manager SP1.

Déploiement des clients

Les éléments suivants sont nouveaux ou ont été modifiés pour le déploiement du client dans Configuration Manager SP1 :

  • Configuration Manager peut automatiquement mettre à niveau les clients Configuration Manager 2007 et System Center 2012 Configuration Manager vers la version de leur site System Center 2012 Configuration Manager attribué. Pour plus d'informations, voir la section Comment mettre automatiquement à niveau les clients Configuration Manager de la hiérarchie dans la rubrique Installation de clients sur des ordinateurs Windows dans Configuration Manager.

  • Vous pouvez maintenant spécifier les propriétés CCMSetup.exe suivantes en tant qu'options d'installation lorsque vous procédez à une installation poussée du client :

    • /forcereboot

    • /skipprereq

    • /logon

    • /BITSPriority

    • /downloadtimeout

    • /forceinstall

  • Les clients Configuration Manager SP1 utilisent maintenant Microsoft Silverlight 5 pour le catalogue d'applications.Configuration Manager installe automatiquement cette version de Silverlight sur les clients s'il n'est pas encore installé et, par défaut, il affecte la valeur Oui au paramètre client Autoriser les applications Silverlight à s'exécuter en mode de confiance élevé de l'Agent ordinateur. Pour plus d'informations, voir la section Certificats pour Microsoft Silverlight 5 et mode de confiance élevée requis pour le catalogue des applications dans la rubrique Sécurité et confidentialité pour la gestion d'applications dans Configuration Manager.

  • Il existe une nouvelle valeur qui est désormais la valeur par défaut du paramètre client Agent ordinateurStratégie d'exécution de Power Shell : Toutes signées. Cette nouvelle valeur permet de contraindre le client Configuration Manager à exécuter les scripts Windows PowerShell uniquement s'ils sont signés par un éditeur approuvé, quelle que soit la configuration Windows PowerShell actuelle sur l'ordinateur client. Pour plus d'informations, voir la section Agent ordinateur dans la rubrique À propos des paramètres client dans Configuration Manager.

  • Le nouveau paramètre client Agent ordinateur, Désactiver la randomisation des échéances, désactive, par défaut, le délai de randomisation de l'installation pour les mises à jour logicielles requises et les déploiements d'applications requis. Pour plus d'informations, voir la section Agent ordinateur dans la rubrique À propos des paramètres client dans Configuration Manager.

  • La notification du client dans Configuration Manager permet d'exécuter certaines opérations client dès que possible, plutôt que pendant l'intervalle d'interrogation de la stratégie client habituel. Par exemple, vous pouvez utiliser la tâche de gestion client Télécharger la stratégie de l'ordinateur pour demander aux ordinateurs de télécharger la stratégie dès que possible. En outre, vous pouvez lancer certaines actions pour Endpoint Protection, par exemple une analyse de recherche de logiciels malveillants sur un client.

    Par défaut, la communication de notification du client utilise le port TCP 10123, qui peut être configuré en tant que propriété de site pour un site principal. Vous devrez peut-être configurer le pare-feu Windows sur le point de gestion, les clients et tous les pare-feu intermédiaires pour ce nouveau port de communication. Toutefois, la notification du client peut revenir à l'utilisation de la communication établie entre le client et le point de gestion, à savoir HTTP ou HTTPS. Les actions exécutées par la notification du client apparaissent dans le nouveau nœud Opérations du client dans l'espace de travail Surveillance.

    Note

    La notification de client n'autorise pas l'administration basée sur les rôles. Tous les utilisateurs de la console Configuration Manager peuvent voir des notifications dans le nœud Opérations du client dans l'espace de travail Surveillance.

    Pour plus d'informations, consultez Comment configurer des numéros de ports de communication des clients dans Configuration Manager et Comment gérer des clients dans Configuration Manager

  • Vous pouvez installer le client Configuration Manager sur les ordinateurs qui exécutent Mac OS X. Vous pouvez alors gérer ce client en utilisant des paramètres de conformité, des logiciels de déploiement et en collectant l'inventaire matériel. Pour plus d'informations, voir Installation de clients sur des ordinateurs Mac dans Configuration Manager.

  • Vous pouvez installer le client Configuration Manager sur les serveurs qui exécutent une version prise en charge de Linux ou UNIX. Vous pouvez ensuite gérer ce client en utilisant un logiciel de déploiement et en collectant l'inventaire matériel. Pour plus d'informations, voir Comment installer des Clients sur Linux et les ordinateurs UNIX dans Configuration Manager.

Pour plus d'informations, voir la rubrique Présentation du déploiement de client dans Configuration Manager dans le guide Déploiement de clients pour System Center 2012 Configuration Manager.

Appareils mobiles

Les éléments suivants sont nouveaux ou ont été modifiés pour les appareils mobiles dans Configuration Manager SP1 :

  • Le groupe de paramètres client permettant de configurer des paramètres d'inscription d'appareil mobile n'est plus nommé Appareils mobiles, mais Inscription. Cette modification, ainsi que les modifications associées, telles que le paramètre client Profil d'inscription d'appareil mobile devenu Profil d'inscription, prend en compte l'extension de la fonctionnalité d'inscription aux ordinateurs Mac.

    Important

    La configuration requise des certificats clients pour les appareils mobiles et les ordinateurs Mac est différente. Par conséquent, si vous configurez des paramètres client pour l'inscription des appareils mobiles et des ordinateurs Mac, ne configurez pas les modèles de certificats pour utiliser les mêmes comptes d'utilisateur.

  • Les appareils mobiles inscrits par Configuration Manager SP1 utilisent désormais le paramètre d'intervalle d'interrogation de la stratégie client dans le groupe de paramètres client Stratégie client et n'utilisent plus l'intervalle d'interrogation dans le groupe de paramètres client renommé Inscription. Cette modification vous permet de configurer différents intervalles de stratégie client pour les appareils mobiles inscrits par Configuration Manager, à l'aide de paramètres client d'appareil personnalisés. Vous ne pouvez pas créer de paramètres client d'appareil personnalisés pour Inscription.

  • Vous pouvez inscrire les périphériques mobiles exécutant Windows Phone 8, Windows RT et iOS lorsque vous utilisez le connecteur Microsoft Intune. Pour plus d'informations, voir Gérer les appareils mobiles avec Configuration Manager et Microsoft Intune.

  • Les utilisateurs disposant d'appareils mobiles inscrits par Intune et d'appareils Android gérés par le connecteur Exchange Server peuvent installer des applications à partir du portail d'entreprise. Le portail d'entreprise est l'équivalent du catalogue d'applications pour ces appareils mobiles.

  • La nouvelle option Mettre hors service pour les appareils mobiles dans la console Configuration Manager est prise en charge uniquement pour les appareils mobiles inscrits par Microsoft Intune.

Gestion des clients

Les éléments suivants sont nouveaux ou ont été modifiés pour la gestion des clients dans Configuration Manager SP1 :

  • Le client Configuration Manager SP1 prend en charge Windows 8 Always On Always Connected. Le client Configuration Manager peut à présent détecter les états d'alimentation des appareils qui prennent en charge Always On Always Connected et par conséquent, ces clients peuvent retarder les actions client. Cet ajustement automatique permet d'optimiser les performances et de préserver l'autonomie de la batterie de l'appareil. Le client Configuration Manager peut détecter les états suivants sur un appareil Always On Always Connected.

    • Si la mise en réseau est activée ou désactivée

    • Si l'appareil fonctionne sur batterie ou sur secteur

    • La batterie restante

    • Si l'appareil est en mode inactif

    • Si l'appareil est dans sa fenêtre de maintenance automatique Windows

    • Si l'appareil utilise une connexion Internet facturée à l'usage

    Note

    Ces modifications peuvent également améliorer les performances du client Configuration Manager sur les ordinateurs qui ne prennent pas en charge Always On Always Connected.

    Configuration Manager prend en charge les appareils AOAC (Always On Always Connected) qui exécutent des versions de Windows 8 sur des plateformes x86 et x64.Configuration Manager ne prend pas en charge AOAC pour les appareils Windows 8 RT.

  • La notification du client dans Configuration Manager permet d'exécuter certaines opérations client dès que possible, plutôt que pendant l'intervalle d'interrogation de la stratégie client habituel. Par exemple, vous pouvez utiliser la tâche de gestion client Télécharger la stratégie de l'ordinateur pour demander aux ordinateurs de télécharger la stratégie dès que possible. En outre, vous pouvez démarrer certaines actions pour Endpoint Protection, par exemple l'analyse de recherche de logiciels malveillants sur un client.

    Les actions exécutées par la notification du client apparaissent dans le nouveau nœud Opérations du client dans l'espace de travail Surveillance.

    Pour plus d'informations, voir Comment gérer des clients dans Configuration Manager.

  • Vous pouvez gérer la manière dont les ordinateurs clients Windows 8 transfèrent les données via les connexions Internet facturées à l'usage à l'aide du paramètre client Connexions Internet facturées à l'usageSpécifier comment les clients communiquent sur des connexions à des réseaux facturés à l'usage et le paramètre de déploiement logiciel Autoriser les clients avec une connexion Internet facturée à l'usage à télécharger le contenu une fois l'échéance d'installation atteinte dans un déploiement logiciel requis. Pour plus d'informations, voir la section Connexions Internet facturées à l'usage dans la rubrique À propos des paramètres client dans Configuration Manager.

  • Lorsque les clients Configuration Manager SP1 exécutent Windows 7, Windows 8, Windows Server 2008 R2 ou Windows Server 2012, vous pouvez compléter le paramètre d'éveil par appel réseau du site pour les paquets monodiffusion avec les paramètres client du proxy de mise en éveil. Cette combinaison permet de mettre en éveil des ordinateurs de sous-réseaux sans avoir à reconfigurer les commutateurs réseau. Pour plus d'informations sur le proxy de mise en éveil, voir la section Planification de l'éveil des clients de la rubrique Planification de communications dans Configuration Manager.

Pour plus d'informations, voir les rubriques Présentation du déploiement de client dans Configuration Manager et Comment gérer des clients dans Configuration Manager dans le guide Déploiement de clients pour System Center 2012 Configuration Manager.

Regroupements

Les éléments suivants sont nouveaux ou modifiés pour les regroupements dans Configuration Manager SP1 :

  • Les regroupements intégrés sont désormais en lecture seule et ne peuvent pas être modifiés.

Pour plus d'informations, voir la rubrique Présentation des regroupements dans Configuration Manager dans le guide Biens et compatibilité dans System Center 2012 Configuration Manager.

Paramètres de conformité

Les éléments suivants sont nouveaux ou modifiés pour les paramètres de compatibilité dans Configuration Manager SP1 :

  • Vous pouvez maintenant configurer des éléments de configuration de données et de profils utilisateur contenant des paramètres qui contrôlent la manière dont les utilisateurs inclus dans votre hiérarchie gèrent la redirection des dossiers, les fichiers hors connexion et les profils itinérants sur les ordinateurs qui exécutent Windows 8. Vous pouvez déployer ces paramètres sur des regroupements d'utilisateurs, puis surveiller leur conformité à partir du nœud Surveillance de la Configuration Manager.

    Pour plus d'informations, voir Comment créer des données utilisateur et les éléments de Configuration de profils dans Configuration Manager.

  • Le nouvel élément de configuration Mac OS X vous permet d'évaluer et de corriger les paramètres de la liste de propriétés (.plist) sur les ordinateurs Mac. Vous pouvez également utiliser des scripts Shell pour évaluer et corriger d'autres paramètres Mac.

    Pour plus d'informations, voir Comment créer des éléments de Configuration d'ordinateur Mac dans Configuration Manager.

Pour plus d'informations, voir la rubrique Présentation des paramètres de compatibilité dans Configuration Manager dans le guide Biens et compatibilité dans System Center 2012 Configuration Manager.

Endpoint Protection

Les éléments suivants sont nouveaux ou modifiés pour Endpoint Protection dans Configuration Manager SP1 :

  • Vous pouvez à présent activer un paramètre client Endpoint Protection qui valide l'installation du client Endpoint Protection sur les appareils Windows Embedded à filtres d'écriture activés. Pour plus d'informations sur ce paramètre client, voir la section Endpoint Protection de la rubrique À propos des paramètres client dans Configuration Manager.

    En outre, les mises à jour de définitions déployées par des mises à jour logicielles peuvent être configurées de sorte à écrire sur le segment de recouvrement des appareils Windows Embedded, afin de s'installer immédiatement, sans redémarrage. Pour plus d'informations, voir la section Prise en charge des appareils Windows Embedded qui utilisent des filtres d'écriture dans la rubrique Présentation des mises à jour logicielles dans Configuration Manager.

  • Vous pouvez à présent configurer le client Endpoint Protection pour une installation uniquement pendant les fenêtres de maintenance configurées. La fenêtre de maintenance doit durer au moins 30 minutes pour permettre à l'installation de se produire.

  • Endpoint Protection dans Configuration Manager utilise à présent la notification client pour démarrer les actions suivantes dès que possible, plutôt que pendant l'intervalle d'interrogation normal de la stratégie client :

    • Forcer les mises à jour de définitions de logiciels anti-programme malveillant

    • Exécuter des analyses rapides

    • Exécuter des analyses complètes

    • Autoriser les menaces

    • Exclure des dossiers et des fichiers

    • Restaurer les fichiers mis en quarantaine

  • Améliorations apportées aux mises à jour logicielles pour permettre une distribution plus fréquente de mises à jour de définitions Endpoint Protection

  • Plusieurs stratégies anti-programme malveillant déployées sur le même ordinateur client sont fusionnées sur le client. Lorsque deux paramètres sont en conflit, l'option de priorité la plus élevée est utilisée. Certains paramètres sont également fusionnés, comme les listes d'exclusion de stratégies anti-programme malveillant distinctes. La fusion côté client honore également la priorité que vous avez configurée pour chaque stratégie anti-programme malveillant.

  • Un modèle de déploiement de mises à jour logicielles nommé Mises à jour de définitions est inclus dans l'Assistant Déploiement des mises à jour logicielles et l'Assistant Création d'une règle de déploiement automatique. Ce modèle inclut les paramètres par défaut à utiliser lorsque vous déployez des mises à jour logicielles de définitions pour Endpoint Protection.

Pour plus d'informations, voir la rubrique Présentation de Endpoint Protection dans Configuration Manager dans le guide Biens et compatibilité dans System Center 2012 Configuration Manager.

Asset Intelligence

Les éléments suivants font partie des nouveautés de Configuration Manager SP1 liées à Asset Intelligence :

  • Asset Intelligence prend en charge les 7 balises d'identification des logiciels obligatoires qui sont définies dans la norme ISO/IEC 19770-2. La norme ISO/IEC 19770-2 spécifie la structure et l'utilisation de base de l'identification des logiciels. Les balises d'identification des logiciels fournissent des informations faisant autorité utilisées pour identifier les logiciels installés. Si les logiciels contiennent des informations de balisage d'identification des logiciels compatibles avec la norme ISO/IEC 19770-2, Asset Intelligence collecte les balises d'identification des logiciels auprès des logiciels.

    Note

    Vous devez activer la classe de création de rapports de l'inventaire matériel Asset Intelligence SMS_SoftwareTag avant que Configuration Manager ne collecte les balises d'identification des logiciels.

  • Asset Intelligence propose les trois nouveaux rapports qui fournissent des informations sur les logiciels à l'aide des balises d'identification des logiciels. Les titres des rapports commencent par Logiciel 14A, Logiciel 14B et Logiciel 14C.

  • Asset Intelligence collecte des informations sur les applications Application Virtualization 5 et continue de collecter des informations sur Application Virtualization 4.

Pour plus d'informations sur le Asset Intelligence, voir la rubrique Présentation d'Asset Intelligence dans Configuration Manager dans le guide Biens et compatibilité dans System Center 2012 Configuration Manager.

Déploiement de logiciel et de gestion de contenu

Les sections suivantes contiennent des informations sur les modifications qui se rapportent à des mises à jour logicielles, à la distribution de logiciels, au déploiement de système d'exploitation et aux séquences de tâches dans Configuration Manager SP1.

mises à jour logicielles

Les éléments suivants sont nouveaux ou ont changé pour les mises à jour logicielles dans Configuration Manager SP1 :

  • Les points de mise à jour logicielle ont été remaniés dans Configuration Manager SP1. Vous pouvez installer des systèmes de site à plusieurs points de mise à jour logicielle sur un site. Vous pouvez configurer un point de mise à jour logicielle de sorte à ce qu'il se trouve dans la même forêt que le serveur de site ou dans une forêt différente, et qu'il accepte ou non les communications en provenance de clients sur Internet, l'intranet ou les deux. Ce comportement offre un niveau de tolérance de panne sans nécessiter de cluster d'équilibrage de la charge réseau (NLB). Vous ne pouvez pas installer plusieurs points de mise à jour logicielle dans un site secondaire. Pour plus d'informations, voir la section Détermination de l'infrastructure du point de mise à jour logicielle dans la rubrique Planification des mises à jour logicielles dans Configuration Manager.

    Note

    Le concept de point de mise à jour logicielle actif est déconseillé dans Configuration Manager SP1.

  • Vous n'avez plus la possibilité de configurer un point de mise à jour logicielle en tant qu'équilibrage de la charge réseau dans la console Configuration Manager. Avant d'effectuer une mise à niveau de Configuration Manager sans Service Pack vers Configuration Manager SP1, vous devez supprimer l'équilibrage de la charge réseau pour votre point de mise à jour logicielle actif. Une fois la mise à niveau terminée, vous avez la possibilité de reconfigurer l'équilibrage de la charge réseau à l'aide de l'applet de commande PowerShell Set-CMSoftwareUpdatePoint. Pour plus d'informations sur la configuration d'un point de mise à jour logicielle pour utiliser un équilibrage de la charge réseau, voir la section Point de mise à jour logicielle configuré pour utiliser un équilibrage de la charge réseau (NLB) de la rubrique Planification des mises à jour logicielles dans Configuration Manager. Pour plus d'informations sur l'applet de commande PowerShell Set-CMSoftwareUpdatePoint, consultez la rubrique Set-CMSoftwareUpdatePoint dans les informations de référence sur les applets de commande de System Center 2012 Configuration Manager SP1.

  • Sur le site Configuration Manager de niveau supérieur, vous pouvez maintenant spécifier un serveur WSUS existant en tant qu'emplacement de la source de synchronisation en amont. Pendant la synchronisation, le site se connecte à cet emplacement pour synchroniser les mises à jour logicielles. Par exemple, si vous avez un serveur WSUS existant qui ne fait pas partie de la hiérarchie Configuration Manager, vous pouvez le spécifier pour synchroniser les mises à jour logicielles.

  • Vous pouvez opter pour l'un des deux modèles de déploiement de mises à jour logicielles prédéfinis à partir de l'Assistant Création d'une règle de déploiement automatique. Le modèle Mises à jour de définitions fournit des paramètres communs à utiliser lorsque vous déployez des mises à jour logicielles de définitions. Le modèle Patch Tuesday fournit des paramètres communs à utiliser lorsque vous déployez des mises à jour logicielles selon un cycle mensuel.

  • Dans les propriétés du point de mise à jour logicielle, vous pouvez fournir les informations d'identification que le serveur de site doit utiliser pour se connecter au serveur WSUS. Vous pouvez spécifier ce compte de sorte à ce qu'il se connecte à un point de mise à jour logicielle dans une forêt différente, par exemple.

  • Vous pouvez exécuter une règle de déploiement automatique jusqu'à 3 fois par jour pour vous aligner sur la fréquence de publication des mises à jour de définitions de Microsoft System Center Endpoint Protection.

  • Vous pouvez sélectionner plusieurs mises à jour logicielles à installer en tant que groupe à partir du Centre logiciel.

  • Vous pouvez contrôler le comportement du filtre d'écriture sur les appareils Windows Embedded lorsque vous déployez des mises à jour logicielles à l'aide du nouveau paramètre d'expérience utilisateur Valider les changements à l'échéance ou pendant une fenêtre de maintenance (redémarrage requis). Pour plus d'informations sur la façon dont Configuration Manager gère les appareils intégrés qui utilisent des filtres d'écriture, consultez la section Déploiement du client Configuration Manager sur des appareils Windows Embedded de la rubrique Présentation du déploiement de client dans Configuration Manager.

  • Le nouveau paramètre client Agent ordinateur, Désactiver la randomisation des échéances, désactive, par défaut, le délai de randomisation de l'installation pour les mises à jour logicielles requises et les déploiements d'applications requis. Pour plus d'informations, voir la section Agent ordinateur dans la rubrique À propos des paramètres client dans Configuration Manager.

Pour plus d'informations, voir la rubrique Présentation des mises à jour logicielles dans Configuration Manager dans le guide Déploiement de logiciels et de systèmes d'exploitation dans System Center 2012 Configuration Manager.

Gestion des applications

Les éléments suivants sont nouveaux ou ont été modifiés pour la gestion d'applications dans Configuration Manager SP1 :

  • Les environnements virtuels App-V dans Configuration Manager permettent aux applications virtuelles de partager le même système de fichiers et le même Registre sur les ordinateurs clients. Cela permet aux applications dans le même environnement virtuel de partager les données. Pour plus d'informations, voir Création d'environnements virtuels App-V dans Configuration Manager.

  • Vous pouvez configurer de nouveaux types de déploiement pour les applications Windows 8 qui prennent en charge des applications autonomes (fichiers .aspx) et des liens vers Windows Store.

  • Configuration Manager comprend un nouveau type de déploiement que vous pouvez utiliser pour déployer les applications créées à l'aide d'Microsoft Application Virtualization 5.0.

  • Configuration Manager comprend un nouveau type de déploiement que vous pouvez utiliser pour déployer des applications vers les ordinateurs Mac exécutant le client Configuration Manager.

  • Configuration Manager comprend de nouveaux types de déploiements pour les appareils mobiles quand vous utilisez le connecteur Microsoft Intune : Windows Phone 8, Windows RT, iOS et Android. Les utilisateurs téléchargent ces applications depuis le nouveau portail libre-service pour les appareils mobiles, le portail d'entreprise. Pour plus d'informations, voir Gérer les appareils mobiles avec Configuration Manager et Microsoft Intune.

  • Vous pouvez contrôler le comportement du filtre d'écriture sur les appareils Windows Embedded lorsque vous déployez des applications et des packages et programmes à l'aide du nouveau paramètre d'expérience utilisateur Valider les changements à l'échéance ou pendant une fenêtre de maintenance (redémarrage requis).

  • Pour les appareils Windows Embedded avec le filtre d'écriture activé :

    • Les déploiements de logiciel dont l'objet est Disponible ne sont pas pris en charge. Si vous ciblez un déploiement de logiciel vers ces appareils, les utilisateurs peuvent voir le déploiement dans le Centre logiciel, mais s'ils tentent de l'installer depuis cet emplacement, un message d'erreur leur indiquent qu'ils ne disposent pas des autorisations nécessaires.

    • Les utilisateurs sur ces appareils ne peuvent pas configurer leurs horaires dans le Centre logiciel.

    • Les utilisateurs sur ces appareils ne voient pas les notifications utilisateur pour leur permettre de reporter un déploiement de logiciel pendant les heures creuses.

  • Les utilisateurs ne peuvent plus installer d'applications depuis le catalogue des applications si le paramètre client Stratégie du clientActiver la stratégie utilisateur sur les clients est définie sur Non.

  • Le nouveau paramètre client Agent ordinateur, Désactiver la randomisation des échéances, désactive, par défaut, le délai de randomisation de l'installation pour les mises à jour logicielles requises et les déploiements d'applications requis. Pour plus d'informations, voir la section Agent ordinateur dans la rubrique À propos des paramètres client dans Configuration Manager.

Pour plus d'informations, voir la rubrique Présentation de la gestion d'applications dans Configuration Manager dans le guide Déploiement de logiciels et de systèmes d'exploitation dans System Center 2012 Configuration Manager.

Déploiement du système d'exploitation

Les éléments suivants sont nouveaux ou ont été modifiés pour le déploiement du système d'exploitation dans Configuration Manager SP1 :

  • Modifications apportées au programme d'installation de Configuration Manager :

    • Configuration Manager SP1 utilise le Kit de déploiement et d'évaluation Windows (Windows ADK) et non le Kit d'installation automatisée (Windows AIK) pour déployer un système d'exploitation. Avant d'exécuter le programme d'installation, vous devez télécharger et installer Windows ADK sur le serveur de site et sur l'ordinateur du fournisseur.

    • L'outil de migration utilisateur (USMT) pour Windows 8 est installé dans le cadre de Windows ADK. Sur le site de niveau supérieur, le programme d'installation crée automatiquement le package pour cette nouvelle version de l'outil USMT sur le site.

    • Le programme d'installation met à jour automatiquement les images de démarrage par défaut sur le site. Vous devez mettre à jour manuellement les images de démarrage personnalisées.

  • Modifications apportées à la séquence de tâches :

    • Les séquences de tâches par défaut ont été modifiées pour optimiser le déploiement des systèmes d'exploitation à partir de Windows 7.

    • Prise en charge des ordinateurs en mode UEFI (Unified Extensible Firmware Interface). La séquence de tâches définit la variable de séquence de tâches intégrée SMSTSBootUEFI lorsqu'elle détecte un ordinateur en mode UEFI.

    • La séquence de tâches par défaut partitionne automatiquement l'ordinateur selon qu'il a été démarré en mode UEFI ou en mode BIOS (selon la valeur de la variable _SMSTSBootUEFI).

    • La séquence de tâches de création et de capture a été mise à jour pour appliquer une image de système d'exploitation au lieu d'exécuter Setup.exe pour l'installation. Vous pouvez toujours exécuter Setup.exe pour les déploiements Windows 8 en modifiant la séquence de tâches dans l'éditeur de séquence de tâches.

    • Prise en charge de déploiements de système d'exploitation vers les appareils avec un espace disque disponible limité, tels que les appareils intégrés. Vous pouvez configurer l'étape Appliquer l'image du système d'exploitation pour installer l'image directement à partir d'un point de distribution même si le déploiement de la séquence de tâches est configuré pour télécharger du contenu dans le cache de la séquence de tâches en premier.

    • Lorsque vous déployez des séquences de tâches, vous pouvez contrôler le comportement des filtres d'écriture sur les appareils Windows Embedded.

    Note

    Pour plus d'informations sur les séquences de tâches, voir Planification d'une stratégie de séquences de tâches dans Configuration Manager.

  • Modifications apportées à la création du média préparé :

    • Vous pouvez spécifier les applications, les packages et les packages de pilotes à déployer avec le système d'exploitation.

    • Lorsque vous déployez une séquence de tâches en faisant appel à un média préparé, l'Assistant vérifie tout d'abord que le contenu du cache local de la séquence de tâches est valide. Si ce contenu est introuvable ou a été modifié, il est téléchargé auprès du point de distribution.

    Note

    Pour plus d'informations sur la création d'un média préparé, consultez la section Comment créer un média préparé de la rubrique Comment déployer des systèmes d'exploitation à l'aide de médias dans Configuration Manager.

  • Modifications apportées à la prise en charge BitLocker :

  • Vous pouvez configurer l'espace de travail de Windows PE dans les propriétés de l'image de démarrage. Pour plus d'informations, voir la section Comment modifier une image de démarrage dans la rubrique Comment gérer des images de démarrage dans Configuration Manager.

  • Ajout d'images de démarrage indépendantes de la langue :

    • Vous pouvez utiliser la variable intégrée SMSTSLanguageFolder pour changer la langue des informations affichées par Windows PE.

    • Les langues sont détectées automatiquement et utilisées lorsque des images de démarrage sont démarrées à partir du Centre logiciel.

    Note

    Pour plus d'informations sur les déploiements d'image de démarrage, voir Planification de déploiements d'image de démarrage dans Configuration Manager.

  • Ajout des variables intégrées de séquence de tâches suivantes :

    • SMSTSPersistContent : utilisez cette variable pour conserver temporairement le contenu du cache de la séquence de tâches.

    • SMSTSPostAction : utilisez cette variable pour exécuter une commande à la fin de la séquence de tâches.

    • SMSTSLanguageFolder : utilisez cette variable pour modifier la langue d'affichage d'une image de démarrage indépendante de la langue.

    • OSDPreserveDriveLetter : cette variable détermine si la séquence de tâches utilise la lettre de lecteur sur le fichier WIM de l'image du système d'exploitation. Dans Configuration Manager sans Service Pack, la lettre de lecteur du fichier WIM était utilisée lors de l'application du fichier WIM d'image de système d'exploitation. Dans Configuration Manager SP1, vous pouvez définir la valeur de cette variable sur False pour utiliser l'emplacement que vous spécifiez pour le paramètre Destination à l'étape de la séquence de tâches Appliquer le système d'exploitation. Pour plus d'informations sur l'étape de séquence de tâches Appliquer le système d'exploitation, voir la section Appliquer l'image de système d'exploitation de la rubrique Étapes de séquence de tâches dans Configuration Manager.

    • SMSTSDownloadProgram : utilisez cette variable pour spécifier un autre fournisseur de contenu, c'est-à-dire un programme de téléchargement utilisé pour télécharger le contenu en lieu et place du programme de téléchargement par défaut de Configuration Manager dans le cadre de la séquence de tâches. Dans le cadre du processus de téléchargement de contenu, la séquence de tâches examine si la variable indique un programme de téléchargement spécifique. Si c'est le cas, la séquence de tâches l'exécute pour procéder au téléchargement.

    • SMSTSAssignmentsDownloadInterval : utilisez cette variable pour spécifier le délai d'attente (exprimé en secondes) entre deux tentatives de téléchargement de la stratégie de séquence de tâches lorsque la tentative précédente n'a renvoyé aucune stratégie. Cette variable peut être définie à l'aide d'une commande de prédémarrage à partir du média ou de l'environnement PXE.

    • SMSTSAssignmentsDownloadRetry : utilisez cette variable pour spécifier le nombre de tentatives de téléchargement de la stratégie de séquence de tâches lorsqu'aucune stratégie n'est trouvée à la première tentative. Cette variable peut être définie à l'aide d'une commande de prédémarrage à partir du média ou de l'environnement PXE.

    • _SMSTSBootUEFI : la séquence de tâches définit la variable _SMSTSBootUEFI lorsqu'elle détecte un ordinateur qui démarre en mode UEFI.

    • _SMSTSWTG : spécifie si l'ordinateur s'exécute comme un appareil Windows Go To.

    Note

    Pour plus d'informations sur les variables de séquence de tâches intégrées, voir la rubrique Variables intégrées de séquence de tâches dans Configuration Manager.

  • Modifications apportées à l'installation de mises à jour logicielles pour des images de système d'exploitation hors connexion :

    • Possibilité de poursuivre la mise à jour d'une image, même lorsqu'une ou plusieurs mises à jour logicielles ne peuvent pas être installées.

    • Les mises à jour logicielles sont copiées à partir de la bibliothèque de contenu du serveur de site et non plus à partir de la source du package.

  • Possibilité de préparer Windows To Go dans Configuration Manager. Windows To Go est un système d'exploitation stocké sur un lecteur externe USB. Vous pouvez préparer le lecteur Windows To Go de la même manière que vous préparez les médias dans Configuration Manager. Pour plus d'informations sur la préparation de Windows To Go, voir Préparation de Windows To Go dans Configuration Manager.

  • Nouvelle tâche de maintenance de site (Supprimer les anciens ordinateurs inconnus) pour supprimer de la base de données de site les informations sur les ordinateurs inconnus lorsqu'ils n'ont pas été mis à jour pendant une durée spécifiée. Pour plus d'informations sur les tâches de maintenance de site, voir la section Planification des tâches de maintenance pour Configuration Manager de la rubrique Planification des opérations de site dans Configuration Manager.

  • Surveillance et état améliorés pour le contenu de séquence de tâches et les déploiements de séquence de tâches.

  • Un nouveau paramètre de déploiement vous permet de déployer des séquences de tâches disponibles uniquement dans Windows PE.

  • Vous pouvez gérer les composants facultatifs Windows PE sous l'onglet Composants facultatifs dans les propriétés des images de démarrage.

  • Vous pouvez exporter et importer des packages de pilotes à partir du nœud Packages de pilotes de l'espace de travail Bibliothèque de logiciels.

Gestion de contenu

Les éléments suivants sont nouveaux ou ont été modifiés pour la gestion du contenu dans Configuration Manager SP1 :

  • Vous pouvez configurer l'emplacement de la bibliothèque de contenu dans les Assistants Création d'un serveur de système de site et Ajout de rôles de système de site lorsque vous créez le rôle de site du point de distribution.

  • Vous pouvez configurer certains points de distribution en tant que points de distribution d'extraction. Lorsque vous distribuez du contenu auprès d'un point de distribution d'extraction, le serveur de site Configuration Manager ne transfère pas le contenu que vous distribuez vers l'ordinateur du point de distribution. Au lieu de cela, Configuration Manager envoie une notification au point de distribution d'extraction, qui transfère alors le contenu à partir d'un point de distribution source que vous spécifiez.

Pour plus d'informations, voir la rubrique Présentation de la gestion de contenu dans Configuration Manager dans le guide Déploiement de logiciels et de systèmes d'exploitation dans System Center 2012 Configuration Manager.

Surveillance et rapports

Les sections suivantes offrent des informations sur les modifications apportées à la surveillance et aux rapports dans Configuration Manager SP1.

Rapports

Nouveautés et modifications relatives aux rapports dans Configuration Manager SP1 :

  • Configuration Manager SP1 prend en charge Microsoft SQL Server 2012 Reporting Services.

  • Lorsque Microsoft SQL Server 2012 ou SQL Server 2008 R2 est exécuté sur le point de Reporting Services, Configuration Manager ouvre le Générateur de rapports Reporting Services version 3.0 lorsque vous créez ou modifiez des rapports. Lorsque Microsoft SQL Server 2008 est exécuté sur le point de Reporting Services, Configuration Manager ouvre le Générateur de rapports Reporting Services version 2.0 lorsque vous créez ou modifiez des rapports.

  • L'espace de travail Surveillance affiche maintenant des liens vers le gestionnaire de rapports SQL Server Reporting Services à partir du nœud Rapports.

Pour plus d'informations, voir la rubrique Présentation des rapports dans Configuration Manager dans le guide Administration de site pour System Center 2012 Configuration Manager.

Alertes

Nouveautés et modifications relatives aux alertes dans Configuration Manager SP1 :

  • Vous pouvez créer des abonnements par courrier électronique pour toutes les alertes générées par Configuration Manager.

Pour plus d'informations, voir la rubrique Configuration des alertes dans Configuration Manager dans le guide Administration de site pour System Center 2012 Configuration Manager.