Configuration d’applications pour Azure Rights Management

S’applique à : Azure Information Protection, Office 365

Concerne : Client d’étiquetage unifié AIP et client classique

Notes

Pour fournir une expérience client unifiée et homogène, le client classique Azure Information Protection et la gestion des étiquettes dans le portail Azure sont dépréciés depuis le 31 mars 2021. Le client classique continue de fonctionner selon la configuration, mais aucun support n’est fourni, et les versions de maintenance ne sont plus publiées pour le client classique.

Nous vous recommandons de passer à l’étiquetage unifié et d’effectuer la mise à niveau vers le client d’étiquetage unifié. En savoir plus sur notre récent blog de dépréciation.

Conseil

Ces informations sont destinées aux administrateurs informatiques et consultants qui ont déployé Azure Information Protection. Si vous recherchez des informations et une aide utilisateur sur l’utilisation des fonctionnalités de Rights Management pour une application spécifique ou sur l’ouverture d’un fichier protégé par des droits, utilisez l’aide et les conseils qui accompagnent votre application.

Par exemple, pour les applications Office, cliquez sur l'icône d'aide, puis entrez les termes recherchés, comme Rights Management ou IRM. Pour le client Azure Information Protection pour Windows, consultez le Guide de l’utilisateur du client Azure Information Protection.

Une fois que vous avez déployé Azure Information Protection pour votre organisation, utilisez les informations suivantes pour configurer des applications, le client Azure Information Protection et les services, tels que :

  • Office des applications, telles que word 2019, Word 2016 et word 2013.
  • Services, tels que les Exchange Online (règles de transport, protection contre la perte de données, ne pas transférer et chiffrement des messages) et Microsoft SharePoint (bibliothèques protégées).

Pour des informations sur la manière dont ces applications et services prennent en charge le service de protection des données d’Azure Information Protection, consultez Comment les applications prennent en charge le service Azure Rights Management.

Important

Pour plus d’informations sur les versions prises en charge et d’autres conditions requises, consultez Configuration requise pour Azure information protection.

pour configurer des serveurs locaux tels que Exchange Server et SharePoint Server, consultez déploiement du connecteur Microsoft Rights Management.

Outre ces applications et services, il existe d’autres applications qui prennent en charge les API Rights Management. Cette catégorie inclut les applications métier développées en interne et les applications de fournisseurs de logiciels écrites avec le SDK Rights Management. Pour ces applications, suivez les instructions fournies avec l'application.

Étapes suivantes

une fois que vous avez configuré vos applications pour prendre en charge le service Azure Rights Management, utilisez la feuille de route pour le déploiement AIP pour la classification, l’étiquetage et la protection pour vérifier si d’autres étapes de configuration peuvent s’avérer nécessaires avant de déployer Azure Information Protection pour les utilisateurs et les administrateurs.

Dans le cas contraire, les informations opérationnelles suivantes vous seront utiles :