Partitioned Tables and IndexesPartitioned Tables and Indexes

S’APPLIQUE À : ouiSQL Server ouiAzure SQL Database nonAzure Synapse Analytics (SQL DW) nonParallel Data Warehouse APPLIES TO: yesSQL Server yesAzure SQL Database noAzure Synapse Analytics (SQL DW) noParallel Data Warehouse

SQL ServerSQL Server prend en charge le partitionnement des tables et des index.supports table and index partitioning. Les données des tables et des index partitionnés sont divisées en unités qui peuvent être réparties sur plusieurs groupes de fichiers d'une base de données.The data of partitioned tables and indexes is divided into units that can be spread across more than one filegroup in a database. Les données sont partitionnées horizontalement, de sorte que les groupes de lignes sont mappés à des partitions individuelles.The data is partitioned horizontally, so that groups of rows are mapped into individual partitions. Toutes les partitions d'un index ou d'une table unique doivent résider dans la même base de données.All partitions of a single index or table must reside in the same database. La table ou l'index est traité en tant qu'entité logique unique lorsque des requêtes ou des mises à jour sont effectuées sur les données.The table or index is treated as a single logical entity when queries or updates are performed on the data. Dans les versions antérieures à SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x)SP1, les tables et les index partitionnés n’étaient pas disponibles dans toutes les éditions de SQL ServerSQL Server.Prior to SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x) SP1, partitioned tables and indexes were not available in every edition of SQL ServerSQL Server. Pour obtenir la liste des fonctionnalités prises en charge par les éditions de SQL ServerSQL Server, consultez Fonctionnalités prises en charge par les éditions de SQL Server 2016.For a list of features that are supported by the editions of SQL ServerSQL Server, see Editions and Supported Features for SQL Server 2016.

Important

SQL Server 2019 (15.x)SQL Server 2019 (15.x) prend en charge jusqu'à 15 000 partitions par défaut.supports up to 15,000 partitions by default. Dans les versions antérieures à SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x), le nombre de partitions était limité à 1 000 par défaut.In versions earlier than SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x), the number of partitions was limited to 1,000 by default. Sur les systèmes x86, la création d’une table ou d’un index avec plus de 1 000 partitions est possible, mais n’est pas prise en charge.On x86-based systems, creating a table or index with more than 1,000 partitions is possible, but is not supported.

Avantages du partitionnementBenefits of Partitioning

Le partitionnement des tables ou des index peut offrir les avantages suivants en matière de gestion et de performances.Partitioning large tables or indexes can have the following manageability and performance benefits.

  • Vous pouvez créer des sous-ensembles de données et y accéder facilement et efficacement, tout en conservant l'intégrité d'une collection de données.You can transfer or access subsets of data quickly and efficiently, while maintaining the integrity of a data collection. Par exemple, une opération telle que le chargement des données d'un système OLTP vers un système OLAP ne prend que quelques secondes au lieu des minutes et des heures qu'elle exige lorsque les données ne sont pas partitionnées.For example, an operation such as loading data from an OLTP to an OLAP system takes only seconds, instead of the minutes and hours the operation takes when the data is not partitioned.

  • Vous pouvez effectuer des opérations de maintenance sur une ou plusieurs partitions plus rapidement.You can perform maintenance operations on one or more partitions more quickly. Les opérations sont plus efficaces car elles ne ciblent que ces sous-ensembles de données, au lieu de la totalité de la table.The operations are more efficient because they target only these data subsets, instead of the whole table. Par exemple, vous pouvez choisir de compresser les données dans une ou plusieurs partitions ou de reconstruire une ou plusieurs partitions d'un index.For example, you can choose to compress data in one or more partitions or rebuild one or more partitions of an index.

  • Suivant les types de requêtes fréquemment exécutées et la configuration matérielle, vous pouvez améliorer les performances des requêtes.You may improve query performance, based on the types of queries you frequently run and on your hardware configuration. Par exemple, l'optimiseur de requête peut traiter des requêtes d'équi-jointure entre plusieurs tables partitionnées plus rapidement lorsque les colonnes de partitionnement sont identiques que les colonnes sur lesquelles les tables sont jointes.For example, the query optimizer can process equi-join queries between two or more partitioned tables faster when the partitioning columns are the same as the columns on which the tables are joined. Consultez Requêtes ci-dessous pour plus d’informations.See Queries below for further information.

Lorsque SQL ServerSQL Server trie des données pour des opérations d'entrée/sortie, il trie d'abord les données par partition.When SQL ServerSQL Server performs data sorting for I/O operations, it sorts the data first by partition. SQL ServerSQL Server accède à un lecteur à la fois, ce qui peut réduire les performances.accesses one drive at a time, and this might reduce performance. Pour améliorer les performances de tri des données, distribuez les fichiers de données des partitions sur plusieurs disques en définissant un volume RAID.To improve data sorting performance, stripe the data files of your partitions across more than one disk by setting up a RAID. Ainsi, bien que SQL ServerSQL Server trie toujours les données par partition, il peut accéder à tous les lecteurs de chaque partition au même moment.In this way, although SQL ServerSQL Server still sorts data by partition, it can access all the drives of each partition at the same time.

De plus, il est possible d'améliorer les performances en activant l'escalade de verrous au niveau de la partition plutôt qu'au niveau de la table entière.In addition, you can improve performance by enabling lock escalation at the partition level instead of a whole table. Cela peut réduire les conflits de verrouillage de la table.This can reduce lock contention on the table. Pour réduire les contentions de verrou en autorisant l’escalade de verrous sur la partition, définissez l’option LOCK_ESCALATION de l’instruction ALTER TABLE avec la valeur AUTO.To reduce lock contention by allowing lock escalation to the partition, set the LOCK_ESCALATION option of the ALTER TABLE statement to AUTO.

Composants et conceptsComponents and Concepts

Les termes suivants s'appliquent aux partitionnement de table et d'index.The following terms are applicable to table and index partitioning.

Fonction de partitionPartition function

Objet de base de données qui définit comment les lignes d'une table ou d'un index sont mappées à un ensemble de partitions en fonction des valeurs de certaines colonnes, appelées « colonnes de partitionnement ».A database object that defines how the rows of a table or index are mapped to a set of partitions based on the values of certain column, called a partitioning column. Autrement dit, la fonction de partition définit le nombre de partitions qu'aura la table, ainsi que la façon dont les limites des partitions sont définies.That is, the partition function defines the number of partitions that the table will have and how the boundaries of the partitions are defined. Prenons l’exemple d’une table qui contient des données de commande client ; vous pouvez partitionner la table en douze partitions (mensuellement) en fonction d’une colonne datetime , telle qu’une date de vente.For example, given a table that contains sales order data, you may want to partition the table into twelve (monthly) partitions based on a datetime column such as a sales date.

Schéma de partitionPartition scheme

Objet de base de données qui mappe les partitions d'une fonction de partition à un ensemble de groupes de fichiers.A database object that maps the partitions of a partition function to a set of filegroups. Le principal motif de placement des partitions sur des groupes de fichiers distincts est la possibilité de réaliser des opérations de sauvegarde indépendantes sur les partitions.The primary reason for placing your partitions on separate filegroups is to make sure that you can independently perform backup operations on partitions. En effet, vous pouvez réaliser des sauvegardes sur des groupes de fichiers spécifiques.This is because you can perform backups on individual filegroups.

Colonne de partitionnementPartitioning column

Colonne d'une table ou d'un index utilisée par une fonction de partition pour partitionner la table ou l'index.The column of a table or index that a partition function uses to partition the table or index. Les colonnes calculées qui font partie d'une fonction de partition doivent présenter l'attribut PERSISTED.Computed columns that participate in a partition function must be explicitly marked PERSISTED. Tous les types de données autorisés dans les colonnes d'index peuvent être utilisés dans la colonne de partitionnement, sauf timestamp.All data types that are valid for use as index columns can be used as a partitioning column, except timestamp. Les types de données ntext, text, image, xml, varchar(max) , nvarchar(max) ou varbinary(max) ne peuvent pas être spécifiés.The ntext, text, image, xml, varchar(max), nvarchar(max), or varbinary(max) data types cannot be specified. Le type défini par l’utilisateur CLR (Common Langage Runtime) Microsoft .NET Framework et les colonnes de type de données alias ne peuvent pas être non plus spécifiés.Also, Microsoft .NET Framework common language runtime (CLR) user-defined type and alias data type columns cannot be specified.

Index alignéAligned index

Index créé sur le même schéma de partition que la table qui lui correspond.An index that is built on the same partition scheme as its corresponding table. Lorsqu'une table et ses index sont alignés, SQL ServerSQL Server peut commuter rapidement et efficacement les partitions tout en préservant leur structure aussi bien dans la table que dans les index.When a table and its indexes are in alignment, SQL ServerSQL Server can switch partitions quickly and efficiently while maintaining the partition structure of both the table and its indexes. Un index n'a pas besoin de participer à la même fonction de partition nommée pour être aligné avec sa table de base.An index does not have to participate in the same named partition function to be aligned with its base table. Toutefois, la fonction de partition de l’index et la table de base doivent être essentiellement les mêmes en ceci :However, the partition function of the index and the base table must be essentially the same, in that:

  1. Les arguments des fonctions de partition ont le même type de données.The arguments of the partition functions have the same data type.
  2. Ils définissent le même nombre de partitions.They define the same number of partitions.
  3. Ils définissent les mêmes valeurs limites pour les partitions.They define the same boundary values for partitions.

Partitionnement des index clusterPartitioning Clustered Indexes

Lors du partitionnement d'un index cluster, la clé de clustering doit contenir la colonne de partitionnement.When partitioning a clustered index, the clustering key must contain the partitioning column. Lors du partitionnement d'un index cluster non unique, alors que la colonne de partitionnement n'est pas spécifiée explicitement dans la clé de clustering, SQL ServerSQL Server ajoute cette colonne par défaut à la liste des clés d'index cluster.When partitioning a nonunique clustered index, and the partitioning column is not explicitly specified in the clustering key, SQL ServerSQL Server adds the partitioning column by default to the list of clustered index keys. Si l'index cluster est unique, vous devez spécifier explicitement que la clé d'index cluster contient la colonne de partitionnement.If the clustered index is unique, you must explicitly specify that the clustered index key contain the partitioning column.

Partitionnement d'index non-clusterPartitioning NonClustered Indexes

Lors du partitionnement d'un index non-cluster unique, la clé d'index doit contenir la colonne de partitionnement.When partitioning a unique nonclustered index, the index key must contain the partitioning column. Lors du partitionnement d’un index non-cluster non unique, SQL ServerSQL Server ajoute la colonne de partitionnement par défaut comme colonne non-clé (incluse) de l’index pour garantir que l’index est aligné avec la table de base.When partitioning a nonunique, nonclustered index, SQL ServerSQL Server adds the partitioning column by default as a nonkey (included) column of the index to make sure the index is aligned with the base table. SQL ServerSQL Server n’ajoute pas la colonne de partitionnement à l’index si elle y figure déjà.does not add the partitioning column to the index if it is already present in the index.

Index non alignéNon-aligned index

Index partitionné indépendamment de la table correspondante.An index partitioned independently from its corresponding table. Autrement dit, l'index a un schéma de partition différent ou il est placé dans un groupe de fichiers différent de la table de base.That is, the index has a different partition scheme or is placed on a separate filegroup from the base table. La conception d’un index partitionné non aligné peut être utile dans les cas suivants :Designing an non-aligned partitioned index can be useful in the following cases:

  • la table de base n'a pas été partitionnée ;The base table has not been partitioned.
  • la clé d'index est unique et elle ne doit pas contenir la colonne de partitionnement de la table ;The index key is unique and it does not contain the partitioning column of the table.
  • vous souhaitez que la table de base soit impliquée dans des jointures communes à plusieurs tables en utilisant différentes colonnes de jointure.You want the base table to participate in collocated joins with more tables using different join columns.

Élimination de partitionPartition elimination

Processus par lequel l'optimiseur de requête accède uniquement aux partitions pertinentes pour satisfaire les critères de la requête.The process by which the query optimizer accesses only the relevant partitions to satisfy the filter criteria of the query.

Recommandations relatives aux performancesPerformance Guidelines

La nouvelle limite plus élevée de 15 000 partitions affecte la mémoire, les opérations d'index partitionnés, les commandes DBCC et les requêtes.The new, higher limit of 15,000 partitions affects memory, partitioned index operations, DBCC commands, and queries. Cette section décrit les implications en matière de performances de l'augmentation du nombre de partitions au-delà de 1000 et fournit des solutions de contournement si nécessaire.This section describes the performance implications of increasing the number of partitions above 1,000 and provides workarounds as needed. La quantité maximale de partitions étant passée à 15 000, vous pouvez stocker des données pendant plus longtemps.With the limit on the maximum number of partitions being increased to 15,000, you can store data for a longer time. Toutefois, vous devez conserver les données uniquement pendant la durée nécessaire et obtenir un compromis entre les performances et le nombre de partitions.However, you should retain data only for as long as it is needed and maintain a balance between performance and number of partitions.

Recommandations concernant les cœurs de processeur et le nombre de partitionsProcessor Cores and Number of Partitions Guidelines

Pour optimiser les performances liées aux opérations parallèles, nous vous recommandons d’utiliser le même nombre de partitions que de cœurs de processeur, à hauteur de 64 (cette valeur correspondant au nombre maximal de processeurs parallèles que peut utiliser SQL ServerSQL Server).To maximize performance with parallel operations, we recommend that you use the same number of partitions as processor cores, up to a maximum of 64 (which is the maximum number of parallel processors that SQL ServerSQL Server can utilize).

Utilisation de la mémoire et recommandationsMemory Usage and Guidelines

Nous vous recommandons d'utiliser au moins 16 Go de RAM si un grand nombre de partitions sont en cours d'utilisation.We recommend that you use at least 16 GB of RAM if a large number of partitions are in use. Si le système n'a pas assez de mémoire, les instructions DML (Data Manipulation Language), les instructions DDL (Data Definition Language) et d'autres opérations peuvent échouer en raison d'une insuffisance de mémoire.If the system does not have enough memory, Data Manipulation Language (DML) statements, Data Definition Language (DDL) statements and other operations can fail due to insufficient memory. Les systèmes avec 16 Go de RAM qui exécutent un grand nombre de processus nécessitant beaucoup de mémoire risque de ne pas disposer de suffisamment de mémoire lors des opérations qui s'exécutent sur un grand nombre de partitions.Systems with 16 GB of RAM that run many memory-intensive processes may run out of memory on operations that run on a large number of partitions. Par conséquent, plus vous disposez de mémoire au-delà de 16 Go, moins vous risquez de rencontrer des problèmes de performances et de mémoire.Therefore, the more memory you have over 16 GB, the less likely you are to encounter performance and memory issues.

Les limitations de mémoire peuvent affecter les performances de SQL ServerSQL Server ou sa capacité à créer un index partitionné.Memory limitations can affect the performance or ability of SQL ServerSQL Server to build a partitioned index. C'est le cas notamment lorsque l'index n'est pas aligné avec sa table de base ou son index cluster, si un index cluster a été appliqué à la table.This is especially the case when the index is not aligned with its base table or is not aligned with its clustered index, if the table already has a clustered index applied to it. Dans ce cas, il peut être utile d’augmenter l’option de configuration Création d’index en mémoire.In this case, it may be useful to increase the index create memory Server Configuration Option. Pour plus d’informations, consultez Configurer l’option de configuration Création d’index en mémoire.For more information, refer to Configure the index create memory Server Configuration Option.

Opérations d'index partitionnéPartitioned Index Operations

La création et la reconstruction des index non alignés sur une table contenant plus de 1 000 partitions sont possibles, mais ne sont pas prises en charge.Creating and rebuilding non-aligned indexes on a table with more than 1,000 partitions is possible, but is not supported. Ces opérations peuvent entraîner une dégradation des performances ou une consommation de mémoire excessive.Doing so may cause degraded performance or excessive memory consumption during these operations.

La création et la reconstruction d'index alignés peuvent exiger davantage de temps à mesure que le nombre de partitions augmente.Creating and rebuilding aligned indexes could take longer to execute as the number of partitions increases. Nous vous recommandons de ne pas exécuter simultanément plusieurs commandes de création et de reconstruction d'index, car vous risquez de rencontrer des problèmes de performances et de mémoire.We recommend that you do not run multiple create and rebuild index commands at the same time as you may run into performance and memory issues.

Lorsque SQL ServerSQL Server effectue un tri pour créer des index partitionnés, il commence par créer une table de tri pour chaque partition.When SQL ServerSQL Server performs sorting to build partitioned indexes, it first builds one sort table for each partition. Ensuite, il produit les tables de tri soit dans le groupe de fichiers de chaque partition, soit dans tempdb, si l’option d’index SORT_IN_TEMPDB est spécifiée.It then builds the sort tables either in the respective filegroup of each partition or in tempdb if the SORT_IN_TEMPDB index option is specified. La création de chaque table de tri nécessite une quantité minimale de mémoire.Each sort table requires a minimum amount of memory to build. Lorsque vous créez un index partitionné qui est aligné avec sa table de base, les tables de tri sont créées une par une, ce qui utilise moins de mémoire.When you are building a partitioned index that is aligned with its base table, sort tables are built one at a time, using less memory. Toutefois, lorsque vous créez un index partitionné non aligné, les tables de tri sont produites en même temps.However, when you are building a nonaligned partitioned index, the sort tables are built at the same time. De ce fait, il doit y avoir assez de mémoire pour gérer ces tri simultanés.As a result, there must be sufficient memory to handle these concurrent sorts. Plus il y a de partitions, plus il faut de mémoire.The larger the number of partitions, the more memory required. La taille minimale pour chaque table de tri, pour chaque partition, est de 40 pages, à raison de 8 kilo-octets par page.The minimum size for each sort table, for each partition, is 40 pages, with 8 kilobytes per page. Par exemple, un index partitionné non aligné avec 100 partitions nécessite une quantité de mémoire suffisante pour trier en série 4 000 (40 * 100) pages à la fois.For example, a nonaligned partitioned index with 100 partitions requires sufficient memory to serially sort 4,000 (40 * 100) pages at the same time. Si cette mémoire est disponible, l'opération de création réussit, mais les performances risquent d'en pâtir.If this memory is available, the build operation will succeed, but performance may suffer. Sinon, la création échoue.If this memory is not available, the build operation will fail. À l'inverse, un index partitionné aligné avec 100 partitions n'a besoin que de la mémoire suffisante pour trier 40 pages, parce que les tris ne sont pas effectués en même temps.Alternatively, an aligned partitioned index with 100 partitions requires only sufficient memory to sort 40 pages, because the sorts are not performed at the same time.

Pour les deux types d’index, alignés et non alignés, la mémoire requise peut être beaucoup plus importante si SQL ServerSQL Server applique divers degrés de parallélisme à l’opération de création sur un ordinateur multiprocesseur.For both aligned and non-aligned indexes, the memory requirement can be greater if SQL ServerSQL Server is applying degrees of parallelism to the build operation on a multiprocessor computer. En effet, plus il y a de degrés de parallélisme, plus il faut de mémoire.This is because the greater the degrees of parallelism, the greater the memory requirement. Par exemple, si SQL ServerSQL Server définit les degrés de parallélisme avec la valeur 4, un index partitionné non aligné avec 100 partitions a besoin d'une quantité de mémoire suffisante pour quatre processeurs pour trier 4 000 pages à la fois, ou 16 000 pages.For example, if SQL ServerSQL Server sets degrees of parallelism to 4, a nonaligned partitioned index with 100 partitions requires sufficient memory for four processors to sort 4,000 pages at the same time, or 16,000 pages. Si l'index partitionné est aligné, la mémoire requise est moins importante puisqu'il en faut pour quatre processeurs triant 40 pages ou 160 (4 * 40) pages.If the partitioned index is aligned, the memory requirement is reduced to four processors sorting 40 pages, or 160 (4 * 40) pages. Vous pouvez utiliser l'option d'index MAXDOP pour réduire manuellement les degrés de parallélisme.You can use the MAXDOP index option to manually reduce the degrees of parallelism.

Commandes DBCCDBCC Commands

Avec un plus grand nombre de partitions, l'exécution des commandes DBCC peut exiger davantage de temps à mesure que le nombre de partitions augmente.With a larger number of partitions, DBCC commands could take longer to execute as the number of partitions increases.

RequêtesQueries

Les requêtes qui utilisent l'élimination de partition peuvent présenter des performances comparables ou meilleures avec un plus grand nombre de partitions.Queries that use partition elimination could have comparable or improved performance with larger number of partitions. Les requêtes qui n'utilisent pas l'élimination de partition peuvent être plus longues à mesure que le nombre de partitions augmente.Queries that do not use partition elimination could take longer to execute as the number of partitions increases.

Par exemple, supposons qu'une table a 100 millions de lignes et de colonnes A, Bet C.For example, assume a table has 100 million rows and columns A, B, and C.

  • Dans le scénario 1, la table est divisée en 1 000 partitions sur la colonne A.In scenario 1, the table is divided into 1000 partitions on column A.
  • Dans le scénario 2, la table est divisée en 10 000 partitions sur la colonne A.In scenario 2, the table is divided into 10,000 partitions on column A. Une requête sur la table qui contient une clause WHERE filtrant sur la colonne A effectue une élimination de partition et analyse une partition.A query on the table that has a WHERE clause filtering on column A will perform partition elimination and scan one partition. Il se peut que cette même requête s'exécute plus rapidement dans le scénario 2 car il y a moins de lignes à analyser dans une partition.That same query may run faster in scenario 2 as there are fewer rows to scan in a partition. Une requête qui contient une clause WHERE filtrant sur la colonne B analyse toutes les partitions.A query that has a WHERE clause filtering on column B will scan all partitions. Il se peut que cette requête s'exécute plus rapidement dans le scénario 1 que dans le scénario 2 car il y a moins de partitions à analyser.The query may run faster in scenario 1 than in scenario 2 as there are fewer partitions to scan.

Les requêtes qui utilisent des opérateurs tels que TOP ou MAX/MIN sur des colonnes autres que la colonne de partitionnement peuvent enregistrer une baisse des performances lors du partitionnement, du fait que toutes les partitions doivent être évaluées.Queries that use operators such as TOP or MAX/MIN on columns other than the partitioning column may experience reduced performance with partitioning because all partitions must be evaluated.

Si vous exécutez fréquemment des requêtes qui impliquent une équijointure entre au moins deux tables partitionnées, leurs colonnes de partitionnement doivent être les mêmes que celles par lesquelles les tables sont jointes.If you frequently run queries that involve an equi-join between two or more partitioned tables, their partitioning columns should be the same as the columns on which the tables are joined. En outre, les tables, ou leurs index, doivent subir une colocation.Additionally, the tables, or their indexes, should be collocated. Cela signifie qu'ils utilisent la même fonction de partition nommée ou des fonctions de partition nommée différentes mais fondamentalement similaires en ce sens qu'elles :This means that they either use the same named partition function, or they use different ones that are essentially the same, in that they:

  • possèdent le même nombre de paramètres utilisés pour le partitionnement et que les types de données des paramètres correspondants sont les mêmes ;Have the same number of parameters that are used for partitioning, and the corresponding parameters are the same data types.
  • définissent le même nombre de partitions ;Define the same number of partitions.
  • définissent les mêmes valeurs limites pour les partitions.Define the same boundary values for partitions. Ainsi, l’optimiseur de requête peut traiter la jointure plus rapidement car les partitions elles-mêmes peuvent être jointes.In this way, the query optimizer can process the join faster, because the partitions themselves can be joined. Si une requête joint deux tables qui n'ont pas subi de colocation ou qui ne sont pas partitionnées sur le champ de jointure, la présence de partitions peut réellement ralentir le traitement des requêtes au lieu de l'accélérer.If a query joins two tables that are not collocated or are not partitioned on the join field, the presence of partitions may actually slow down query processing instead of accelerate it.

Changements de comportement dans le calcul des statistiques pour les opérations d’index partitionnésBehavior changes in statistics computation during partitioned index operations

À partir de SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x), les statistiques ne sont pas créées en analysant toutes les lignes de la table quand un index partitionné est créé ou reconstruit.Starting with SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x), statistics are not created by scanning all the rows in the table when a partitioned index is created or rebuilt. Au lieu de cela, l'optimiseur de requête utilise l'algorithme d'échantillonnage par défaut pour générer des statistiques.Instead, the query optimizer uses the default sampling algorithm to generate statistics. Après la mise à niveau d'une base de données avec des index partitionnés, vous pouvez remarquer une différence dans les données d'histogramme pour ces index.After upgrading a database with partitioned indexes, you may notice a difference in the histogram data for these indexes. Cette modification du comportement peut ne pas affecter les performances des requêtes.This change in behavior may not affect query performance. Pour obtenir des statistiques sur les index partitionnés en analysant toutes les lignes de la table, utilisez CREATE STATISTICS ou UPDATE STATISTICS avec la clause FULLSCAN.To obtain statistics on partitioned indexes by scanning all the rows in the table, use CREATE STATISTICS or UPDATE STATISTICS with the FULLSCAN clause.

Tâches :Tasks RubriqueTopic
Décrit comment créer des fonctions de partition et des schémas de partition et les appliquer ensuite à une table ou à un index.Describes how to create partition functions and partition schemes and then apply these to a table and index. Créer des tables et des index partitionnésCreate Partitioned Tables and Indexes

Les livres blancs suivants relatifs aux stratégies et implémentations de tables et index partitionnés pourront se révéler utiles.You may find the following white papers on partitioned table and index strategies and implementations useful.