Options SET d'ALTER DATABASE (Transact-SQL)ALTER DATABASE SET Options (Transact-SQL)

CETTE RUBRIQUE S’APPLIQUE À :ouiSQL Server (à partir de la version 2008)ouiAzure SQL DatabaseouiAzure SQL Data Warehouse nonParallel Data Warehouse THIS TOPIC APPLIES TO:yesSQL Server (starting with 2008)yesAzure SQL DatabaseyesAzure SQL Data Warehouse noParallel Data Warehouse

Cet article contient la syntaxe ALTER DATABASE en rapport avec la définition d’options de base de données dans SQL ServerSQL Server.This article contains the ALTER DATABASE syntax that is related to setting database options in SQL ServerSQL Server. Pour obtenir des informations sur une autre syntaxe ALTER DATABASE, consultez les rubriques suivantes.For other ALTER DATABASE syntax, see the following topics.

La mise en miroir de bases de données, Groupes de disponibilité Always OnAlways On availability groups, et les niveaux de compatibilité sont des options SET mais sont décrits dans des rubriques distinctes en raison de leur longueur.Database mirroring, Groupes de disponibilité Always OnAlways On availability groups, and compatibility levels are SET options but are described in separate topics because of their length. Pour plus d’informations, consultez Mise en miroir de bases de données ALTER DATABASE (Transact-SQL), ALTER DATABASE SET HADR (Transact-SQL) et Niveau de compatibilité ALTER DATABASE (Transact-SQL).For more information, see ALTER DATABASE Database Mirroring (Transact-SQL), ALTER DATABASE SET HADR (Transact-SQL), and ALTER DATABASE Compatibility Level (Transact-SQL).

Note

La plupart des options SET de base de données peuvent être configurées pour la session active à l’aide des Instructions SET (Transact-SQL) et sont souvent configurées par des applications au moment de la connexion.Many database set options can be configured for the current session by using SET Statements (Transact-SQL) and are often configured by applications when they connect. Les options SET de niveau session remplacent les valeurs ALTER DATABASE SET .Session level set options override the ALTER DATABASE SET values. Les options de base de données décrites ci-après sont des valeurs qui peuvent être définies pour les sessions qui ne fournissent pas explicitement d'autres valeurs d'option SET.The database options described below are values that can be set for sessions that do not explicitly provide other set option values.

Icône de lien de rubrique Conventions de la syntaxe Transact-SQLTopic link icon Transact-SQL Syntax Conventions

SyntaxeSyntax

ALTER DATABASE { database_name  | CURRENT }  
SET   
{  
    <optionspec> [ ,...n ] [ WITH <termination> ]   
}  

<optionspec> ::=   
{  
    <auto_option>   
  | <automatic_tuning_option>   
  | <change_tracking_option>   
  | <containment_option>   
  | <cursor_option>   
  | <database_mirroring_option>  
  | <date_correlation_optimization_option>  
  | <db_encryption_option>  
  | <db_state_option>  
  | <db_update_option>   
  | <db_user_access_option>   
  | <delayed_durability_option>  
  | <external_access_option>  
  | FILESTREAM ( <FILESTREAM_option> )  
  | <HADR_options>  
  | <mixed_page_allocation_option>  
  | <parameterization_option>  
  | <query_store_options>  
  | <recovery_option>  
  | <remote_data_archive_option>  
  | <service_broker_option>  
  | <snapshot_option>  
  | <sql_option>   
  | <target_recovery_time_option>   
  | <termination>  
}  

<auto_option> ::=   
{  
    AUTO_CLOSE { ON | OFF }   
  | AUTO_CREATE_STATISTICS { OFF | ON [ ( INCREMENTAL = { ON | OFF } ) ] }   
  | AUTO_SHRINK { ON | OFF }   
  | AUTO_UPDATE_STATISTICS { ON | OFF }   
  | AUTO_UPDATE_STATISTICS_ASYNC { ON | OFF }  
}  

<automatic_tuning_option> ::=  
{  
  AUTOMATIC_TUNING ( FORCE_LAST_GOOD_PLAN = { ON | OFF } )
}  

<change_tracking_option> ::=  
{  
  CHANGE_TRACKING   
   {   
       = OFF  
     | = ON [ ( <change_tracking_option_list > [,...n] ) ]   
     | ( <change_tracking_option_list> [,...n] )  
   }  
}  

   <change_tracking_option_list> ::=  
   {  
       AUTO_CLEANUP = { ON | OFF }   
     | CHANGE_RETENTION = retention_period { DAYS | HOURS | MINUTES }  
   }  

<containment_option> ::=   
   CONTAINMENT = { NONE | PARTIAL }  

<cursor_option> ::=   
{  
    CURSOR_CLOSE_ON_COMMIT { ON | OFF }   
  | CURSOR_DEFAULT { LOCAL | GLOBAL }   
}  

<database_mirroring_option>  
  ALTER DATABASE Database Mirroring  

<date_correlation_optimization_option> ::=  
    DATE_CORRELATION_OPTIMIZATION { ON | OFF }  

<db_encryption_option> ::=  
    ENCRYPTION { ON | OFF }  

<db_state_option> ::=  
    { ONLINE | OFFLINE | EMERGENCY }  

<db_update_option> ::=  
    { READ_ONLY | READ_WRITE }  

<db_user_access_option> ::=  
    { SINGLE_USER | RESTRICTED_USER | MULTI_USER }  

<delayed_durability_option> ::=  
    DELAYED_DURABILITY = { DISABLED | ALLOWED | FORCED }  

<external_access_option> ::=  
{  
    DB_CHAINING { ON | OFF }  
  | TRUSTWORTHY { ON | OFF }  
  | DEFAULT_FULLTEXT_LANGUAGE = { <lcid> | <language name> | <language alias> }  
  | DEFAULT_LANGUAGE = { <lcid> | <language name> | <language alias> }  
  | NESTED_TRIGGERS = { OFF | ON }  
  | TRANSFORM_NOISE_WORDS = { OFF | ON }  
  | TWO_DIGIT_YEAR_CUTOFF = { 1753, ..., 2049, ..., 9999 }  
}  
<FILESTREAM_option> ::=  
{  
    NON_TRANSACTED_ACCESS = { OFF | READ_ONLY | FULL   
  | DIRECTORY_NAME = <directory_name>  
}  
<HADR_options> ::=  
    ALTER DATABASE SET HADR  

<mixed_page_allocation_option> ::=  
    MIXED_PAGE_ALLOCATION { OFF | ON }  

<parameterization_option> ::=  
    PARAMETERIZATION { SIMPLE | FORCED }  

<query_store_options> ::=  
{  
    QUERY_STORE   
    {  
          = OFF   
        | = ON [ ( <query_store_option_list> [,...n] ) ]  
        | ( < query_store_option_list> [,...n] )  
        | CLEAR [ ALL ]  
    }  
}   

<query_store_option_list> ::=  
{  
      OPERATION_MODE = { READ_WRITE | READ_ONLY }   
    | CLEANUP_POLICY = ( STALE_QUERY_THRESHOLD_DAYS = number )  
    | DATA_FLUSH_INTERVAL_SECONDS = number   
    | MAX_STORAGE_SIZE_MB = number   
    | INTERVAL_LENGTH_MINUTES = number   
    | SIZE_BASED_CLEANUP_MODE = [ AUTO | OFF ]  
    | QUERY_CAPTURE_MODE = [ ALL | AUTO | NONE ]  
    | MAX_PLANS_PER_QUERY = number
    | WAIT_STATS_CAPTURE_MODE = [ ON | OFF ]
}  

<recovery_option> ::=   
{  
    RECOVERY { FULL | BULK_LOGGED | SIMPLE }   
  | TORN_PAGE_DETECTION { ON | OFF }  
  | PAGE_VERIFY { CHECKSUM | TORN_PAGE_DETECTION | NONE }  
}  

<remote_data_archive_option> ::=  
{  
    REMOTE_DATA_ARCHIVE =  
    {  
        ON ( SERVER = <server_name> ,   
                  {   CREDENTIAL = <db_scoped_credential_name>  
                     | FEDERATED_SERVICE_ACCOUNT =  ON | OFF   
                  }  
               )  
      | OFF  
    }  
}  

<service_broker_option> ::=  
{  
    ENABLE_BROKER  
  | DISABLE_BROKER  
  | NEW_BROKER  
  | ERROR_BROKER_CONVERSATIONS  
  | HONOR_BROKER_PRIORITY { ON | OFF}  
}  

<snapshot_option> ::=  
{  
    ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION { ON | OFF }  
  | READ_COMMITTED_SNAPSHOT {ON | OFF }  
  | MEMORY_OPTIMIZED_ELEVATE_TO_SNAPSHOT = {ON | OFF }  
}  
<sql_option> ::=   
{  
    ANSI_NULL_DEFAULT { ON | OFF }   
  | ANSI_NULLS { ON | OFF }   
  | ANSI_PADDING { ON | OFF }   
  | ANSI_WARNINGS { ON | OFF }   
  | ARITHABORT { ON | OFF }   
  | COMPATIBILITY_LEVEL = { 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 }  
  | CONCAT_NULL_YIELDS_NULL { ON | OFF }   
  | NUMERIC_ROUNDABORT { ON | OFF }   
  | QUOTED_IDENTIFIER { ON | OFF }   
  | RECURSIVE_TRIGGERS { ON | OFF }   
}  

<target_recovery_time_option> ::=  
    TARGET_RECOVERY_TIME = target_recovery_time { SECONDS | MINUTES }  

<termination>  ::=   
{  
    ROLLBACK AFTER integer [ SECONDS ]   
  | ROLLBACK IMMEDIATE   
  | NO_WAIT  
}  

ArgumentsArguments

database_namedatabase_name
Nom de la base de données à modifier.Is the name of the database to be modified.

CURRENTCURRENT
S’applique à : SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) jusqu’à SQL Server 2017SQL Server 2017, SQL DatabaseSQL Database.Applies to: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017, SQL DatabaseSQL Database.

CURRENT effectue l’action dans la base de données active.CURRENT performs the action in the current database. CURRENT n’est pas pris en charge pour toutes les options dans tous les contextes.CURRENT is not supported for all options in all contexts. Si CURRENT échoue, fournissez le nom de la base de données.If CURRENT fails, provide the database name.

<auto_option> ::=<auto_option> ::=

Contrôle les options automatiques.Controls automatic options.
AUTO_CLOSE { ON | OFF }AUTO_CLOSE { ON | OFF }
ONON
La base de données est arrêtée correctement et ses ressources sont libérées dès que le dernier utilisateur l'a quittée.The database is shut down cleanly and its resources are freed after the last user exits.

La base de données est rouverte automatiquement lorsqu'un utilisateur tente de la réutiliser.The database automatically reopens when a user tries to use the database again. Par exemple, en exécutant une instruction USE database_name.For example, by issuing a USE database_name statement. Si la base de données est fermée correctement et que AUTO_CLOSE a la valeur ON, elle ne se rouvre qu'au moment où un utilisateur tente de l'utiliser au redémarrage suivant du Moteur de base de donnéesDatabase Engine.If the database is shut down cleanly while AUTO_CLOSE is set to ON, the database is not reopened until a user tries to use the database the next time the Moteur de base de donnéesDatabase Engine is restarted.

OFFOFF
La base de données reste ouverte après que le dernier utilisateur l'a quittée.The database remains open after the last user exits.

L'option AUTO_CLOSE est utile pour les bases de données bureautiques, puisqu'elle permet aux fichiers de base de données d'être gérés comme des fichiers normaux.The AUTO_CLOSE option is useful for desktop databases because it allows for database files to be managed as regular files. Ceux-ci peuvent être déplacés, copiés en vue d'une sauvegarde ou même transmis par messagerie électronique à d'autres utilisateurs.They can be moved, copied to make backups, or even e-mailed to other users. Le processus AUTO_CLOSE est asynchrone ; l'ouverture et la fermeture répétées de la base de données n'ont aucune incidence sur les performances.The AUTO_CLOSE process is asynchronous; repeatedly opening and closing the database does not reduce performance.

Note

L’option AUTO_CLOSE n’est pas disponible dans une base de données autonome, ni sur SQL DatabaseSQL Database.The AUTO_CLOSE option is not available in a Contained Database or on SQL DatabaseSQL Database.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_auto_close_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsAutoClose de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_auto_close_on column in the sys.databases catalog view or the IsAutoClose property of the DATABASEPROPERTYEX function.

Note

Quand AUTO_CLOSE a la valeur ON, certaines colonnes de l’affichage catalogue sys.databases et la fonction DATABASEPROPERTYEX retournent la valeur NULL, car la base de données est inaccessible et qu’aucune donnée ne peut être extraite.When AUTO_CLOSE is ON, some columns in the sys.databases catalog view and DATABASEPROPERTYEX function will return NULL because the database is unavailable to retrieve the data. Pour résoudre ce problème, exécutez une instruction USE pour ouvrir la base de données.To resolve this, execute a USE statement to open the database.

Note

La mise en miroir de bases de données exige AUTO_CLOSE OFF.Database mirroring requires AUTO_CLOSE OFF.

Si la base de données a la valeur AUTOCLOSE = ON, une opération qui initialise un arrêt de la base de données automatique efface le cache du plan pour l'instance de SQL ServerSQL Server.When the database is set to AUTOCLOSE = ON, an operation that initiates an automatic database shutdown clears the plan cache for the instance of SQL ServerSQL Server. Cette opération entraîne la recompilation de tous les plans d'exécution ultérieurs et peut entraîner une baisse temporaire et brutale des performances des requêtes.Clearing the plan cache causes a recompilation of all subsequent execution plans and can cause a sudden, temporary decrease in query performance. Dans SQL Server 2005SQL Server 2005 Service Pack 2 et ultérieur, pour chaque mémoire cache effacée dans le cache de plan, le journal des erreurs SQL ServerSQL Server contient le message d'information suivant : « SQL ServerSQL Server a rencontré %d occurrence(s) de vidages de mémoire cache pour la mémoire cache '%s' (partie du cache du plan) en raison d'opérations de maintenance ou de reconfiguration de base de données ».In SQL Server 2005SQL Server 2005 Service Pack 2 and higher, for each cleared cachestore in the plan cache, the SQL ServerSQL Server error log contains the following informational message: " SQL ServerSQL Server has encountered %d occurrence(s) of cachestore flush for the '%s' cachestore (part of plan cache) due to some database maintenance or reconfigure operations". Ce message est enregistré toutes les cinq minutes si le cache est vidé au cours de cet intervalle de temps.This message is logged every five minutes as long as the cache is flushed within that time interval.

AUTO_CREATE_STATISTICS { ON | OFF }AUTO_CREATE_STATISTICS { ON | OFF }
ONON
L'optimiseur de requête crée des statistiques sur les colonnes uniques des prédicats de requête, en fonction des besoins, afin d'améliorer les plans de requête et les performances des requêtes.The query optimizer creates statistics on single columns in query predicates, as necessary, to improve query plans and query performance. Ces statistiques de colonnes uniques sont créées lorsque l'optimiseur de requête compile les requêtes.These single-column statistics are created when the query optimizer compiles queries. Les statistiques de colonnes uniques sont créées uniquement sur les colonnes qui ne constituent pas déjà la première colonne d'un objet de statistiques existant.The single-column statistics are created only on columns that are not already the first column of an existing statistics object.

La valeur par défaut est ON.The default is ON. Nous vous recommandons d'utiliser le paramètre par défaut pour la plupart des bases de données.We recommend that you use the default setting for most databases.

OFFOFF
L'optimiseur de requête ne crée pas de statistiques sur les colonnes uniques des prédicats de requête lorsqu'il est en train de compiler des requêtes.The query optimizer does not create statistics on single columns in query predicates when it is compiling queries. Si cette option a la valeur OFF, il peut en résulter des plans de requête non optimisés et une dégradation des performances des requêtes.Setting this option to OFF can cause suboptimal query plans and degraded query performance.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_auto_create_stats_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsAutoCreateStatistics de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_auto_create_stats_on column in the sys.databases catalog view or the IsAutoCreateStatistics property of the DATABASEPROPERTYEX function.

Pour plus d’informations, consultez la section « Utilisation des options de statistiques à l’échelle de la base de données » dans Statistiques.For more information, see the section "Using the Database-Wide Statistics Options" in Statistics.

INCREMENTAL = ON | OFFINCREMENTAL = ON | OFF
Lorsque AUTO_CREATE_STATISTICS et INCREMENTAL ont la valeur ON, les statistiques sont créées automatiquement comme incrémentielles chaque fois que les statistiques incrémentielles sont prises en charge.When AUTO_CREATE_STATISTICS is ON, and INCREMENTAL is set to ON, automatically created stats are created as incremental whenever incremental stats is supported. La valeur par défaut est OFF.The default value is OFF. Pour plus d’informations, consultez CREATE STATISTICS (Transact-SQL).For more information, see CREATE STATISTICS (Transact-SQL).

S’applique à : SQL Server 2014 (12.x)SQL Server 2014 (12.x) jusqu’à SQL Server 2017SQL Server 2017, SQL DatabaseSQL Database.Applies to: SQL Server 2014 (12.x)SQL Server 2014 (12.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017, SQL DatabaseSQL Database.

AUTO_SHRINK { ON | OFF }AUTO_SHRINK { ON | OFF }
ONON
Les fichiers de base de données peuvent faire l'objet d'une réduction périodique.The database files are candidates for periodic shrinking.

Les fichiers de données et les fichiers journaux peuvent être automatiquement réduits.Both data file and log files can be automatically shrunk. AUTO_SHRINK ne réduit la taille du journal des transactions que si le mode de récupération SIMPLE est défini pour la base de données ou si le journal est sauvegardé.AUTO_SHRINK reduces the size of the transaction log only if the database is set to SIMPLE recovery model or if the log is backed up. Si la valeur OFF est définie, les fichiers de base de données ne sont pas réduits automatiquement lors des vérifications périodiques de l'espace inutilisé.When set to OFF, the database files are not automatically shrunk during periodic checks for unused space.

L'option AUTO_SHRINK provoque un compactage dès qu'un fichier comprend plus de 25 % d'espace inutilisé.The AUTO_SHRINK option causes files to be shrunk when more than 25 percent of the file contains unused space. Le fichier est compacté à une taille laissant 25 % d'espace inutilisé ou à sa taille initiale au moment de sa création, selon la valeur la plus élevée.The file is shrunk to a size where 25 percent of the file is unused space, or to the size of the file when it was created, whichever is larger.

Vous ne pouvez pas compacter une base de données en lecture seule.You cannot shrink a read-only database.

OFFOFF
Les fichiers de base de données ne sont pas réduits automatiquement lors des vérifications périodiques de l'espace inutilisé.The database files are not automatically shrunk during periodic checks for unused space.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_auto_shrink_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsAutoShrink de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_auto_shrink_on column in the sys.databases catalog view or the IsAutoShrink property of the DATABASEPROPERTYEX function.

Note

L'option AUTO_SHRINK n'est pas disponible dans une base de données autonome.The AUTO_SHRINK option is not available in a Contained Database.

AUTO_UPDATE_STATISTICS { ON | OFF }AUTO_UPDATE_STATISTICS { ON | OFF }
ONON
Spécifie que l'optimiseur de requête met à jour les statistiques lorsqu'elles sont utilisées par une requête et lorsqu'elles sont peut-être obsolètes.Specifies that the query optimizer updates statistics when they are used by a query and when they might be out-of-date. Les statistiques deviennent obsolètes après que des opérations d'insertion, de mise à jour, de suppression ou de fusion ont modifié la distribution des données dans la table ou la vue indexée.Statistics become out-of-date after insert, update, delete, or merge operations change the data distribution in the table or indexed view. L'optimiseur de requête détermine si les statistiques sont obsolètes en comptant le nombre de modifications de données depuis la dernière mise à jour des statistiques et en comparant le nombre de modifications à un seuil.The query optimizer determines when statistics might be out-of-date by counting the number of data modifications since the last statistics update and comparing the number of modifications to a threshold. Ce seuil est basé sur le nombre de lignes contenues dans la table ou la vue indexée.The threshold is based on the number of rows in the table or indexed view.

L'optimiseur de requête vérifie s'il existe des statistiques obsolètes avant de compiler une requête et avant d'exécuter un plan de requête mis en cache.The query optimizer checks for out-of-date statistics before compiling a query and before executing a cached query plan. Avant de compiler une requête, l'optimiseur de requête utilise les colonnes, les tables et les vues indexées du prédicat de requête pour identifier les statistiques susceptibles d'être obsolètes.Before compiling a query, the query optimizer uses the columns, tables, and indexed views in the query predicate to determine which statistics might be out-of-date. Avant d'exécuter un plan de requête mis en cache, le Moteur de base de donnéesDatabase Engine vérifie que le plan de requête fait référence à des statistiques à jour.Before executing a cached query plan, the Moteur de base de donnéesDatabase Engine verifies that the query plan references up-to-date statistics.

L'option AUTO_UPDATE_STATISTICS s'applique aux statistiques créées pour les index, aux colonnes uniques contenues dans les prédicats de requête et aux statistiques créées à l'aide de l'instruction CREATE STATISTICS.The AUTO_UPDATE_STATISTICS option applies to statistics created for indexes, single-columns in query predicates, and statistics that are created by using the CREATE STATISTICS statement. Cette option s'applique également aux statistiques filtrées.This option also applies to filtered statistics.

La valeur par défaut est ON.The default is ON. Nous vous recommandons d'utiliser le paramètre par défaut pour la plupart des bases de données.We recommend that you use the default setting for most databases.

Utilisez l'option AUTO_UPDATE_STATISTICS_ASYNC pour spécifier si les statistiques doivent être mises à jour en mode synchrone ou asynchrone.Use the AUTO_UPDATE_STATISTICS_ASYNC option to specify whether the statistics are updated synchronously or asynchronously.

OFFOFF
Spécifie que l'optimiseur de requête ne met pas à jour les statistiques lorsqu'elles sont utilisées par une requête et lorsqu'elles sont peut-être obsolètes.Specifies that the query optimizer does not update statistics when they are used by a query and when they might be out-of-date. Si cette option a la valeur OFF, il peut en résulter des plans de requête non optimisés et une dégradation des performances des requêtes.Setting this option to OFF can cause suboptimal query plans and degraded query performance.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_auto_update_stats_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsAutoUpdateStatistics de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_auto_update_stats_on column in the sys.databases catalog view or the IsAutoUpdateStatistics property of the DATABASEPROPERTYEX function.

Pour plus d’informations, consultez la section « Utilisation des options de statistiques à l’échelle de la base de données » dans Statistiques.For more information, see the section "Using the Database-Wide Statistics Options" in Statistics.

AUTO_UPDATE_STATISTICS_ASYNC { ON | OFF }AUTO_UPDATE_STATISTICS_ASYNC { ON | OFF }
ONON
Spécifie que les mises à jour des statistiques pour l'option AUTO_UPDATE_STATISTICS sont asynchrones.Specifies that statistics updates for the AUTO_UPDATE_STATISTICS option are asynchronous. L'optimiseur de requête n'attend pas la fin des mises à jour des statistiques pour compiler les requêtes.The query optimizer does not wait for statistics updates to complete before it compiles queries.

Affecter la valeur ON à cette option n'a aucun effet à moins que AUTO_UPDATE_STATISTICS n'ait également la valeur ON.Setting this option to ON has no effect unless AUTO_UPDATE_STATISTICS is set to ON.

Par défaut, l'option AUTO_UPDATE_STATISTICS_ASYNC a la valeur OFF ; l'optimiseur de requête met à jour les statistiques en mode synchrone.By default, the AUTO_UPDATE_STATISTICS_ASYNC option is set to OFF, and the query optimizer updates statistics synchronously.

OFFOFF
Spécifie que les mises à jour des statistiques pour l'option AUTO_UPDATE_STATISTICS sont synchrones.Specifies that statistics updates for the AUTO_UPDATE_STATISTICS option are synchronous. L'optimiseur de requête attend la fin des mises à jour des statistiques pour compiler les requêtes.The query optimizer waits for statistcs updates to complete before it compiles queries.

Affecter la valeur OFF à cette option n'a aucun effet à moins que AUTO_UPDATE_STATISTICS n'ait également la valeur ON.Setting this option to OFF has no effect unless AUTO_UPDATE_STATISTICS is set to ON.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_auto_update_stats_async_on de l'affichage catalogue sys.databases.The status of this option can be determined by examining the is_auto_update_stats_async_on column in the sys.databases catalog view.

Pour plus d’informations sur l’utilisation des mises à jour de statistiques synchrones ou asynchrones, consultez la section « Utilisation des options de statistiques à l’échelle de la base de données » dans Statistiques.For more information that describes when to use synchronous or asynchronous statistics updates, see the section "Using the Database-Wide Statistics Options" in Statistics.

<automatic_tuning_option> ::=<automatic_tuning_option> ::=
S'applique à: SQL Server 2017 (14.x)SQL Server 2017 (14.x).Applies to: SQL Server 2017 (14.x)SQL Server 2017 (14.x).

Active ou désactive l’option d’FORCE_LAST_GOOD_PLAN optimisation automatique.Enables or disables FORCE_LAST_GOOD_PLAN automatic tuning option.

FORCE_LAST_GOOD_PLAN = { ON | OFF }FORCE_LAST_GOOD_PLAN = { ON | OFF }
ONON
Le Moteur de base de donnéesDatabase Engine force automatiquement le dernier plan correct connu sur les requêtes Transact-SQLTransact-SQL où le nouveau plan SQL provoque des régressions des performances.The Moteur de base de donnéesDatabase Engine automatically forces the last known good plan on the Transact-SQLTransact-SQL queries where new SQL plan causes performance regressions. Le Moteur de base de donnéesDatabase Engine surveille en permanence les performances de la requête Transact-SQLTransact-SQL avec le plan forcé.The Moteur de base de donnéesDatabase Engine continously monitors query performance of the Transact-SQLTransact-SQL query with the forced plan. S’il existe des gains de performances, le Moteur de base de donnéesDatabase Engine continue à utiliser le dernier plan correct connu.If there are performance gains, the Moteur de base de donnéesDatabase Engine will keep using last known good plan. Si aucun gain de performances n’est détecté, le Moteur de base de donnéesDatabase Engine génère un nouveau plan SQL.If performance gains are not detected, the Moteur de base de donnéesDatabase Engine will produce a new SQL plan. L’instruction échoue si le magasin de requêtes n’est pas activé ou s’il n’est pas en mode lecture-écriture.The statement will fail if Query Store is not enabled or if it is not in Read-Write mode.

OFFOFF
Le Moteur de base de donnéesDatabase Engine signale les régressions des performances de requêtes potentielles dues à des changements de plan SQL dans la vue sys.dm_db_tuning_recommendations.The Moteur de base de donnéesDatabase Engine reports potential query performance regressions caused by SQL plan changes in sys.dm_db_tuning_recommendations view. Toutefois, ces recommandations ne sont pas appliquées automatiquement.However, these recommendations are not automatically applied. L’utilisateur peut surveiller les recommandations actives et résoudre les problèmes identifiés en appliquant les scripts Transact-SQLTransact-SQL qui sont affichés dans la vue.User can monitor active recomendations and fix identified problems by applying Transact-SQLTransact-SQL scripts that are shown in the view. Il s'agit de la valeur par défaut.This is the default value.

<change_tracking_option> ::=<change_tracking_option> ::=

S’applique à : SQL ServerSQL Server et SQL DatabaseSQL Database.Applies to: SQL ServerSQL Server and SQL DatabaseSQL Database.

Contrôle les options de suivi des modifications.Controls change tracking options. Vous pouvez activer le suivi des modifications, définir des options, modifier des options et désactiver le suivi des modifications.You can enable change tracking, set options, change options, and disable change tracking. Pour consulter des exemples, reportez-vous à la section Exemples plus loin dans cette rubrique.For examples, see the Examples section later in this topic.

ONON
Active le suivi des modifications pour la base de donnéesEnables change tracking for the database. Lorsque vous activez le suivi des modifications, vous pouvez également définir les options AUTO CLEANUP et CHANGE RETENTION.When you enable change tracking, you can also set the AUTO CLEANUP and CHANGE RETENTION options.

AUTO_CLEANUP = { ON | OFF }AUTO_CLEANUP = { ON | OFF }
ONON
Les informations de suivi des modifications sont supprimées automatiquement à l'issue de la période de rétention spécifiée.Change tracking information is automatically removed after the specified retention period.

OFFOFF
Les données de suivi des modifications ne sont pas supprimées de la base de données.Change tracking data is not removed from the database.

CHANGE_RETENTION =retention_period { DAYS | HOURS | MINUTES }CHANGE_RETENTION =retention_period { DAYS | HOURS | MINUTES }
Spécifie la période minimale de conservation des informations de suivi des modifications dans la base de données.Specifies the minimum period for keeping change tracking information in the database. Les données sont supprimées uniquement lorsque AUTO_CLEANUP a la valeur ON.Data is removed only when the AUTO_CLEANUP value is ON.

retention_period est un entier qui spécifie la composante numérique de la période de rétention.retention_period is an integer that specifies the numerical component of the retention period.

La période de rétention par défaut est 2 jours.The default retention period is 2 days. La période de rétention minimale est 1 minute.The minimum retention period is 1 minute. Le type de rétention par défaut est DAYS.The default retention type is DAYS.

OFFOFF
Désactive le suivi des modifications pour la base de données.Disables change tracking for the database. Vous devez désactiver le suivi des modifications sur toutes les tables avant de le désactiver sur la base de données.You must disable change tracking on all tables before you can disable change tracking off the database.

<containment_option> ::=<containment_option> ::=

S'applique à: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) jusqu'à SQL Server 2017SQL Server 2017.Applies to: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017. Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

Contrôle des options de la relation contenant-contenu de la base de données.Controls database containment options.

CONTAINMENT = { NONE | PARTIAL}CONTAINMENT = { NONE | PARTIAL}
AucuneNONE
La base de données n'est pas une base de données autonome.The database is not a contained database.

PARTIALPARTIAL
La base de données est une base de données autonome.The database is a contained database. La définition de la relation contenant-contenu de base de données sur la valeur partielle échouera si l'option de réplication, de capture des données modifiées ou de suivi des modifications est activée.Setting database containment to partial will fail if the database has replication, change data capture, or change tracking enabled. La vérification des erreurs prend fin après un échec.Error checking stops after one failure. Pour plus d'informations sur les bases de données autonomes, consultez Bases de données autonomes.For more information about contained databases, see Contained Databases.

Note

La relation contenant-contenu ne peut pas être configurée dans SQL DatabaseSQL Database.Containment cannot be configured in SQL DatabaseSQL Database. L’autonomie n’est pas désignée explicitement, mais SQL DatabaseSQL Database peut utiliser des fonctionnalités contenues telles que les utilisateurs de base de données autonome.Containment is not explicitly designated, but SQL DatabaseSQL Database can use contained features such as contained database users.

<cursor_option> ::=<cursor_option> ::=

Contrôle les options de curseur.Controls cursor options.

CURSOR_CLOSE_ON_COMMIT { ON | OFF }CURSOR_CLOSE_ON_COMMIT { ON | OFF }
ONON
Tout curseur ouvert au moment où une transaction est validée ou restaurée est fermé.Any cursors open when a transaction is committed or rolled back are closed.

OFFOFF
Les curseurs restent ouverts lorsqu'une transaction est validée. La restauration d'une transaction ferme tous les curseurs à l'exception de ceux définis avec la valeur INSENSITIVE ou STATIC.Cursors remain open when a transaction is committed; rolling back a transaction closes any cursors except those defined as INSENSITIVE or STATIC.

Les paramètres de niveau connexion définis à l'aide de l'instruction SET se substituent au paramètre de base de données par défaut de CURSOR_CLOSE_ON_COMMIT.Connection-level settings that are set by using the SET statement override the default database setting for CURSOR_CLOSE_ON_COMMIT. Par défaut, les clients ODBC et OLE DB génèrent une instruction SET de niveau connexion qui désactive l’option CURSOR_CLOSE_ON_COMMIT pour la session (valeur OFF), lors de la connexion à une instance de SQL ServerSQL Server.By default, ODBC, and OLE DB clients issue a connection-level SET statement setting CURSOR_CLOSE_ON_COMMIT to OFF for the session when connecting to an instance of SQL ServerSQL Server. Pour plus d’informations, consultez SET CURSOR_CLOSE_ON_COMMIT (Transact-SQL).For more information, see SET CURSOR_CLOSE_ON_COMMIT (Transact-SQL).

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_cursor_close_on_commit_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsCloseCursorsOnCommitEnabled de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_cursor_close_on_commit_on column in the sys.databases catalog view or the IsCloseCursorsOnCommitEnabled property of the DATABASEPROPERTYEX function.

CURSOR_DEFAULT { LOCAL | GLOBAL }CURSOR_DEFAULT { LOCAL | GLOBAL }
S'applique à: SQL ServerSQL Server.Applies to: SQL ServerSQL Server. Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

Détermine si l'étendue du curseur utilise LOCAL ou GLOBAL.Controls whether cursor scope uses LOCAL or GLOBAL.

LOCALLOCAL
Si LOCAL est spécifié et qu'aucun curseur n'est défini comme GLOBAL lors de sa création, le curseur a une étendue locale pour le traitement, la procédure stockée ou le déclencheur dans lequel il a été créé.When LOCAL is specified and a cursor is not defined as GLOBAL when created, the scope of the cursor is local to the batch, stored procedure, or trigger in which the cursor was created. Le nom du curseur n'est valide que dans cette étendue.The cursor name is valid only within this scope. Le curseur peut être référencé par des variables de curseur locales dans le traitement, la procédure stockée ou le déclencheur, ou bien par un paramètre OUTPUT d'une procédure stockée.The cursor can be referenced by local cursor variables in the batch, stored procedure, or trigger, or a stored procedure OUTPUT parameter. Le curseur est libéré implicitement à la fin du lot, de la procédure stockée ou du déclencheur, à moins d'avoir été retourné dans un paramètre OUTPUT.The cursor is implicitly deallocated when the batch, stored procedure, or trigger ends, unless it was passed back in an OUTPUT parameter. S'il a été retourné dans un paramètre OUTPUT, le curseur est libéré lorsque la dernière variable qui y fait référence est libérée, ou est hors de portée.If the cursor is passed back in an OUTPUT parameter, the cursor is deallocated when the last variable that references it is deallocated or goes out of scope.

GLOBALGLOBAL
Si GLOBAL est spécifié et qu'aucun curseur n'est défini comme LOCAL lors de sa création, le curseur est d'étendue globale pour la connexion.When GLOBAL is specified, and a cursor is not defined as LOCAL when created, the scope of the cursor is global to the connection. Toute procédure stockée ou tout lot exécuté par la connexion peut faire référence au nom du curseur.The cursor name can be referenced in any stored procedure or batch executed by the connection.

Le curseur n'est libéré implicitement qu'au moment de la déconnexion.The cursor is implicitly deallocated only at disconnect. Pour plus d’informations, consultez DECLARE CURSOR (Transact-SQL).For more information, see DECLARE CURSOR (Transact-SQL).

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_local_cursor_default de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsLocalCursorsDefault de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_local_cursor_default column in the sys.databases catalog view or the IsLocalCursorsDefault property of the DATABASEPROPERTYEX function.

<database_mirroring><database_mirroring>

S'applique à: SQL ServerSQL Server.Applies to: SQL ServerSQL Server. Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

Pour obtenir une description des arguments, consultez Mise en miroir de bases de données ALTER DATABASE (Transact-SQL).For the argument descriptions, see ALTER DATABASE Database Mirroring (Transact-SQL).

<date_correlation_optimization_option> ::=<date_correlation_optimization_option> ::=

S'applique à: SQL ServerSQL Server.Applies to: SQL ServerSQL Server. Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

Contrôle l'option date_correlation_optimization.Controls the date_correlation_optimization option.

DATE_CORRELATION_OPTIMIZATION { ON | OFF }DATE_CORRELATION_OPTIMIZATION { ON | OFF }
ONON
SQL ServerSQL Server conserve les statistiques de corrélation entre deux tables quelconques de la base de données qui sont liées par une contrainte FOREIGN KEY et qui ont des colonnes datetime. maintains correlation statistics between any two tables in the database that are linked by a FOREIGN KEY constraint and have datetime columns.

OFFOFF
Les statistiques de corrélation ne sont pas conservées.Correlation statistics are not maintained.

Pour affecter la valeur ON à DATE_CORRELATION_OPTIMIZATION, il ne doit exister aucune connexion active à la base de données, à l'exception de celle qui exécute l'instruction ALTER DATABASE.To set DATE_CORRELATION_OPTIMIZATION to ON, there must be no active connections to the database except for the connection that is executing the ALTER DATABASE statement. Ensuite, différentes connexions peuvent être prises en charge.Afterwards, multiple connections are supported.

Vous pouvez déterminer la valeur actuelle de cette option en consultant la colonne is_date_correlation_on de l'affichage catalogue sys.databases.The current setting of this option can be determined by examining the is_date_correlation_on column in the sys.databases catalog view.

<db_encryption_option> ::=<db_encryption_option> ::=

Contrôle l'état de chiffrement de la base de données.Controls the database encryption state.

ENCRYPTION {ON | OFF}ENCRYPTION {ON | OFF}
Spécifie si la base de données doit être chiffrée (ON) ou non chiffrée (OFF).Sets the database to be encrypted (ON) or not encrypted (OFF). Pour plus d’informations sur le chiffrement de base de données, consultez Chiffrement transparent des données (TDE) et Chiffrement transparent des données avec Azure SQL Database.For more information about database encryption, see Transparent Data Encryption (TDE), and Transparent Data Encryption with Azure SQL Database.

Lorsque le chiffrement est activé au niveau de la base de données, tous les groupes de fichiers seront chiffrés.When encryption is enabled at the database level all filegroups will be encrypted. Tous les nouveaux groupes de fichiers hériteront de la propriété chiffrée.Any new filegroups will inherit the encrypted property. Si des groupes de fichiers dans la base de données ont la valeur READ ONLY, l'opération de chiffrement de la base de données échouera.If any filegroups in the database are set to READ ONLY, the database encryption operation will fail.

Vous pouvez voir l’état de chiffrement de la base de données en utilisant la vue de gestion dynamique sys.dm_database_encryption_keys.You can see the encryption state of the database by using the sys.dm_database_encryption_keys dynamic management view.

<db_state_option> ::=<db_state_option> ::=

S'applique à: SQL ServerSQL Server.Applies to: SQL ServerSQL Server. Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

Contrôle l'état de la base de données.Controls the state of the database.

OFFLINEOFFLINE
La base de données est fermée et arrêtée correctement, puis marquée comme étant déconnectée.The database is closed, shut down cleanly, and marked offline. Tant que la base de données est hors connexion, elle ne peut pas être modifiée.The database cannot be modified while it is offline.

ONLINEONLINE
La base de données est ouverte et peut être utilisée.The database is open and available for use.

EMERGENCYEMERGENCY
La base de données est marquée READ_ONLY, la journalisation est désactivée et l'accès est restreint aux membres du rôle serveur fixe sysadmin.The database is marked READ_ONLY, logging is disabled, and access is limited to members of the sysadmin fixed server role. EMERGENCY est principalement utilisé à des fins de dépannage.EMERGENCY is primarily used for troubleshooting purposes. Par exemple, une base de données marquée comme suspecte en raison d'un fichier journal corrompu peut se voir affecté l'état EMERGENCY.For example, a database marked as suspect due to a corrupted log file can be set to the EMERGENCY state. L'administrateur système peut alors accéder en lecture seule à la base de données.This could enable the system administrator read-only access to the database. Seuls les membres du rôle serveur fixe sysadmin peuvent définir l'état EMERGENCY pour une base de données.Only members of the sysadmin fixed server role can set a database to the EMERGENCY state.

Note

Autorisations : L’autorisation ALTER DATABASE pour la base de données d’objet est nécessaire pour faire passer une base de données à l’état hors connexion ou urgence.Permissions: ALTER DATABASE permission for the subject database is required to change a database to the offline or emergency state. L'autorisation ALTER ANY DATABASE au niveau serveur est requise pour faire passer en ligne une base de données hors connexion.The server level ALTER ANY DATABASE permission is required to move a database from offline to online.

Vous pouvez déterminer l’état de cette option en consultant les colonnes state et state_desc de la vue de catalogue sys.databases ou la propriété Status de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the state and state_desc columns in the sys.databases catalog view or the Status property of the DATABASEPROPERTYEX function. Pour plus d'informations, consultez Database States.For more information, see Database States.

Une base de données marquée RESTORING ne peut pas se voir affecté la valeur OFFLINE, ONLINE ou EMERGENCY.A database marked as RESTORING cannot be set to OFFLINE, ONLINE, or EMERGENCY. Une base de données peut être à l'état RESTORING durant une opération de restauration active, ou lorsqu'une opération de restauration d'un fichier de base de données ou d'un fichier journal échoue car un fichier de sauvegarde est corrompu.A database may be in the RESTORING state during an active restore operation or when a restore operation of a database or log file fails because of a corrupted backup file.

<db_update_option> ::=<db_update_option> ::=

Contrôle si des mises à jour sont autorisées dans la base de données.Controls whether updates are allowed on the database.

READ_ONLYREAD_ONLY
Les utilisateurs peuvent lire des données dans la base de données mais ils n'ont pas le droit de les modifier.Users can read data from the database but not modify it.

Note

Pour améliorer les performances des requêtes, mettez à jour les statistiques avant de définir une base de données à READ_ONLY.To improve query performance, update statistics before setting a database to READ_ONLY. Si des statistiques supplémentaires sont nécessaires après qu'une base de données est définie à READ_ONLY, le Moteur de base de donnéesDatabase Engine crée des statistiques dans tempdb.If additional statistics are needed after a database is set to READ_ONLY, the Moteur de base de donnéesDatabase Engine will create statistics in tempdb. Pour plus d’informations sur les statistiques pour une base de données en lecture seule, consultez Statistiques.For more information about statistics for a read-only database, see Statistics.

READ_WRITEREAD_WRITE
La base de données est accessible aux opérations de lecture et d'écriture.The database is available for read and write operations.

Pour modifier cet état, vous devez bénéficier d'un accès exclusif à la base de données.To change this state, you must have exclusive access to the database. Pour plus d'informations, consultez la clause SINGLE_USER.For more information, see the SINGLE_USER clause.

Note

Dans les bases de données fédérées SQL DatabaseSQL Database, SET {READ_ONLY | READ_WRITE} est désactivé.On SQL DatabaseSQL Database federated databases, SET { READ_ONLY | READ_WRITE } is disabled.

<db_user_access_option> ::=<db_user_access_option> ::=

Contrôle l'accès utilisateur à la base de données.Controls user access to the database.

SINGLE_USERSINGLE_USER
S'applique à: SQL ServerSQL Server.Applies to: SQL ServerSQL Server. Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

Indique que l'accès à la base de données n'est autorisé qu'à un seul utilisateur à la fois.Specifies that only one user at a time can access the database. Si SINGLE_USER est spécifié et que d’autres utilisateurs sont connectés à la base de données, l’instruction ALTER DATABASE est bloquée jusqu’à ce que tous les autres utilisateurs se déconnectent de cette base de données.If SINGLE_USER is specified and there are other users connected to the database, the ALTER DATABASE statement will be blocked until all users disconnect from the specified database. Pour remplacer ce comportement, examinez la clause WITH <termination>.To override this behavior, see the WITH <termination> clause.

La base de données demeure en mode SINGLE_USER même si l'utilisateur qui a défini l'option se déconnecte.The database remains in SINGLE_USER mode even if the user that set the option logs off. À ce stade, un autre utilisateur (et un seul) peut se connecter à la base de données.At that point, a different user, but only one, can connect to the database.

Avant d'affecter la valeur SINGLE_USER à la base de données, vérifiez que l'option AUTO_UPDATE_STATISTICS_ASYNC a la valeur OFF.Before you set the database to SINGLE_USER, verify the AUTO_UPDATE_STATISTICS_ASYNC option is set to OFF. Si la valeur est ON, le thread d'arrière-plan utilisé pour mettre à jour les statistiques se connecte à la base de données et vous ne pourrez pas accéder à celle-ci en mode mono-utilisateur.When set to ON, the background thread used to update statistics takes a connection against the database, and you will be unable to access the database in single-user mode. Pour afficher l’état de cette option, exécutez une requête sur la colonne is_auto_update_stats_async_on dans la vue de catalogue sys.databases.To view the status of this option, query the is_auto_update_stats_async_on column in the sys.databases catalog view. Si l'option a la valeur ON, effectuez les tâches suivantes :If the option is set to ON, perform the following tasks:

  1. Affectez la valeur OFF à AUTO_UPDATE_STATISTICS_ASYNC.Set AUTO_UPDATE_STATISTICS_ASYNC to OFF.

  2. Recherchez les travaux des statistiques asynchrones actifs en interrogeant la vue de gestion dynamique sys.dm_exec_background_job_queue.Check for active asynchronous statistics jobs by querying the sys.dm_exec_background_job_queue dynamic management view.

    Si des travaux sont actifs, laissez ces travaux se terminer ou arrêtez-les manuellement à l’aide de KILL STATS JOB.If there are active jobs, either allow the jobs to complete or manually terminate them by using KILL STATS JOB.

RESTRICTED_USERRESTRICTED_USER
RESTRICTED_USER permet uniquement aux membres du rôle de base de données fixe db_owner et aux rôles serveurs fixes dbcreator et sysadmin de se connecter à la base de données, mais il n'en limite pas le nombre.RESTRICTED_USER allows for only members of the db_owner fixed database role and dbcreator and sysadmin fixed server roles to connect to the database, but does not limit their number. Toutes les connexions à la base de données sont déconnectées dans la plage de temps spécifiée par la clause d'arrêt de l'instruction ALTER DATABASE.All connections to the database are disconnected in the timeframe specified by the termination clause of the ALTER DATABASE statement. Après que la base est passée à l'état RESTRICTED_USER, toute tentative de connexion par des utilisateurs non qualifiés est refusée.After the database has transitioned to the RESTRICTED_USER state, connection attempts by unqualified users are refused.

MULTI_USERMULTI_USER
Tous les utilisateurs qui bénéficient des autorisations appropriées peuvent se connecter à la base de données.All users that have the appropriate permissions to connect to the database are allowed.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne user_access de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété UserAccess de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the user_access column in the sys.databases catalog view or the UserAccess property of the DATABASEPROPERTYEX function.

<delayed_durability_option> ::=<delayed_durability_option> ::=

S’applique à : SQL Server 2014 (12.x)SQL Server 2014 (12.x) jusqu’à SQL Server 2017SQL Server 2017, SQL DatabaseSQL Database.Applies to: SQL Server 2014 (12.x)SQL Server 2014 (12.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017, SQL DatabaseSQL Database.

Contrôle si les transactions sont validées de manière entièrement durable ou durable différée.Controls whether transactions commit fully durable or delayed durable.

DISABLEDDISABLED
Toutes les transactions suivant SET DISABLED sont entièrement durables.All transactions following SET DISABLED are fully durable. Toutes les options de durabilité définies dans une instruction de validation ou de bloc atomique sont ignorées.Any durability options set in an atomic block or commit statement are ignored.

ALLOWEDALLOWED
Toutes les transactions suivant SET ALLOWED sont soit entièrement durables, soit durables différées, en fonction de l'option de durabilité définie dans l'instruction de validation ou de bloc atomique.All transactions following SET ALLOWED are either fully durable or delayed durable, depending upon the durability option set in the atomic block or commit statement.

FORCEDFORCED
Toutes les transactions suivant SET FORCED sont durables différées.All transactions following SET FORCED are delayed durable. Toutes les options de durabilité définies dans une instruction de validation ou de bloc atomique sont ignorées.Any durability options set in an atomic block or commit statement are ignored.

<external_access_option> ::=<external_access_option> ::=

S'applique à: SQL ServerSQL Server.Applies to: SQL ServerSQL Server. Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

Contrôle si des ressources externes, par exemple des objets d'une autre base de données, peuvent accéder à la base de données.Controls whether the database can be accessed by external resources, such as objects from another database.

DB_CHAINING { ON | OFF }DB_CHAINING { ON | OFF }
ONON
La base de données peut être la source ou la cible d'une chaîne de propriétés des bases de données croisées.Database can be the source or target of a cross-database ownership chain.

OFFOFF
La base de données ne peut prendre part à un chaînage des propriétés des bases de données croisées.Database cannot participate in cross-database ownership chaining.

Important

L'instance de SQL ServerSQL Server reconnaît ce paramètre lorsque l'option de serveur cross db ownership chaining a la valeur 0 (OFF).The instance of SQL ServerSQL Server will recognize this setting when the cross db ownership chaining server option is 0 (OFF). Lorsque cross db ownership chaining a la valeur 1 (ON), toutes les bases de données utilisateur peuvent participer aux chaînages des propriétés des bases de données croisées, quelle que soit la valeur de cette option.When cross db ownership chaining is 1 (ON), all user databases can participate in cross-database ownership chains, regardless of the value of this option. Cette option est configurée à l’aide de sp_configure.This option is set by using sp_configure.

Pour définir cette option, l’autorisation CONTROL SERVER est nécessaire sur la base de données.To set this option, requires CONTROL SERVER permission on the database.

L'option DB_CHAINING ne peut pas être définie sur les bases de données système suivantes : master, model et tempdb.The DB_CHAINING option cannot be set on these system databases: master, model, and tempdb.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_db_chaining_on de l'affichage catalogue sys.databases.The status of this option can be determined by examining the is_db_chaining_on column in the sys.databases catalog view.

TRUSTWORTHY { ON | OFF }TRUSTWORTHY { ON | OFF }
ONON
Les modules de base de données (par exemple, les procédures stockées ou les fonctions définies par l'utilisateur) qui utilisent un contexte d'emprunt d'identité peuvent accéder à des ressources en dehors de la base de données.Database modules (for example, user-defined functions or stored procedures) that use an impersonation context can access resources outside the database.

OFFOFF
Les modules de base de données qui utilisent l'emprunt d'identité ne peuvent pas accéder à des ressources externes à la base de données.Database modules in an impersonation context cannot access resources outside the database.

TRUSTWORTHY prend la valeur OFF chaque fois que la base de données est attachée.TRUSTWORTHY is set to OFF whenever the database is attached.

Par défaut, pour toutes les bases de données système, sauf pour la base msdb, l'option TRUSTWORTHY est définie à OFF (désactivé).By default, all system databases except the msdb database have TRUSTWORTHY set to OFF. La valeur ne peut pas être modifiée pour les bases de données model et tempdb.The value cannot be changed for the model and tempdb databases. Nous vous recommandons de ne jamais définir l'option TRUSTWORTHY à ON (activé) pour la base de données master.We recommend that you never set the TRUSTWORTHY option to ON for the master database.

Pour définir cette option, l’autorisation CONTROL SERVER est nécessaire sur la base de données.To set this option, requires CONTROL SERVER permission on the database.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_trustworthy_on de l'affichage catalogue sys.databases.The status of this option can be determined by examining the is_trustworthy_on column in the sys.databases catalog view.

DEFAULT_FULLTEXT_LANGUAGEDEFAULT_FULLTEXT_LANGUAGE
S'applique à: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) jusqu'à SQL Server 2017SQL Server 2017.Applies to: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017.

Spécifie la valeur de langue par défaut pour les colonnes indexées de texte intégral.Specifies the default language value for full-text indexed columns.

Important

Cette option est autorisée uniquement lorsque CONTAINMENT a été défini sur PARTIAL.This option is allowable only when CONTAINMENT has been set to PARTIAL. Si CONTAINMENT est défini sur NONE, des erreurs se produiront.If CONTAINMENT is set to NONE, errors will occur.

DEFAULT_LANGUAGEDEFAULT_LANGUAGE
S'applique à: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) jusqu'à SQL Server 2017SQL Server 2017.Applies to: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017.

Spécifie la langue par défaut de toutes les nouvelles connexions.Specifies the default language for all newly created logins. La langue peut être spécifiée en fournissant son ID local (lcid), son nom ou son alias.Language can be specified by providing the local id (lcid), the language name, or the language alias. Pour obtenir une liste de noms et d’alias de langue acceptables, consultez sys.syslanguages (Transact-SQL).For a list of acceptable language names and aliases, see sys.syslanguages (Transact-SQL). Cette option est autorisée uniquement lorsque CONTAINMENT a été défini sur PARTIAL.This option is allowable only when CONTAINMENT has been set to PARTIAL. Si CONTAINMENT est défini sur NONE, des erreurs se produiront.If CONTAINMENT is set to NONE, errors will occur.

NESTED_TRIGGERSNESTED_TRIGGERS
S'applique à: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) jusqu'à SQL Server 2017SQL Server 2017.Applies to: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017.

Spécifie si un déclencheur AFTER peut s'exécuter en cascade et, par conséquent, réaliser une action qui initialise un autre déclencheur, lequel initialise un autre déclencheur, etc.Specifies whether an AFTER trigger can cascade; that is, perform an action that initiates another trigger, which initiates another trigger, and so on. Cette option est autorisée uniquement lorsque CONTAINMENT a été défini sur PARTIAL.This option is allowable only when CONTAINMENT has been set to PARTIAL. Si CONTAINMENT est défini sur NONE, des erreurs se produiront.If CONTAINMENT is set to NONE, errors will occur.

TRANSFORM_NOISE_WORDSTRANSFORM_NOISE_WORDS
S'applique à: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) jusqu'à SQL Server 2017SQL Server 2017.Applies to: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017.

Utilisé pour supprimer un message d'erreur si des mots parasites ou des mots vides provoquent l'échec d'une opération booléenne sur une requête de texte intégral.Used to suppress an error message if noise words, or stopwords, cause a Boolean operation on a full-text query to fail. Cette option est autorisée uniquement lorsque CONTAINMENT a été défini sur PARTIAL.This option is allowable only when CONTAINMENT has been set to PARTIAL. Si CONTAINMENT est défini sur NONE, des erreurs se produiront.If CONTAINMENT is set to NONE, errors will occur.

TWO_DIGIT_YEAR_CUTOFFTWO_DIGIT_YEAR_CUTOFF
S'applique à: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) jusqu'à SQL Server 2017SQL Server 2017.Applies to: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017.

Spécifie un entier compris entre 1 753 et 9 999 qui représente l'année de coupure permettant d'interpréter les années à deux chiffres comme des années à quatre chiffres.Specifies an integer from 1753 to 9999 that represents the cutoff year for interpreting two-digit years as four-digit years. Cette option est autorisée uniquement lorsque CONTAINMENT a été défini sur PARTIAL.This option is allowable only when CONTAINMENT has been set to PARTIAL. Si CONTAINMENT est défini sur NONE, des erreurs se produiront.If CONTAINMENT is set to NONE, errors will occur.

<FILESTREAM_option> ::=<FILESTREAM_option> ::=

S'applique à: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) jusqu'à SQL Server 2017SQL Server 2017.Applies to: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017.

Contrôle les paramètres des FileTables.Controls the settings for FileTables.

NON_TRANSACTED_ACCESS = { OFF | READ_ONLY | FULL }NON_TRANSACTED_ACCESS = { OFF | READ_ONLY | FULL }
OFFOFF
L'accès non transactionnel aux données FileTable est désactivé.Non-transactional access to FileTable data is disabled.

READ_ONLYREAD_ONLY
Les données FILESTREAM dans les FileTables de cette base de données peuvent être lues par des processus non transactionnels.FILESTREAM data in FileTables in this database can be read by non-transactional processes.

FULLFULL
L'accès non transactionnel complet aux données FILESTREAM dans les FileTables est activé.Full non-transactional access to FILESTREAM data in FileTables is enabled.

DIRECTORY_NAME = <directory_name>DIRECTORY_NAME = <directory_name>
Nom de répertoire compatible avec Windows.A windows-compatible directory name. Ce nom doit être unique parmi tous les noms de répertoire au niveau de la base de données dans cette instance de SQL ServerSQL Server.This name should be unique among all the database-level directory names in the SQL ServerSQL Server instance. La comparaison d'unicité n'est pas sensible à la casse, indépendamment des paramètres de classement.Uniqueness comparison is case-insensitive, regardless of collation settings. Cette option doit être définie avant de créer un FileTable dans cette base de données.This option must be set before creating a FileTable in this database.

<HADR_options> ::=<HADR_options> ::=

S'applique à: SQL ServerSQL Server.Applies to: SQL ServerSQL Server. Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

Voir ALTER DATABASE SET HADR (Transact-SQL).See ALTER DATABASE SET HADR (Transact-SQL).

<mixed_page_allocation_option> ::=<mixed_page_allocation_option> ::=

S’applique à: SQL ServerSQL Server ( SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x) jusqu’à version actuelle).Applies to: SQL ServerSQL Server ( SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x) through current version). Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

MIXED_PAGE_ALLOCATION { OFF | ON } contrôle si la base de données peut créer des pages initiales à l’aide d’une extension mixte pour les huit premières pages d’une table ou d’un index.MIXED_PAGE_ALLOCATION { OFF | ON } controls whether the database can create initial pages using a mixed extent for the first eight pages of a table or index.

OFFOFF
La base de données crée toujours les pages initiales à l’aide d’extensions uniformes.The database always creates initial pages using uniform extents. Il s'agit de la valeur par défaut.This is the default value.

ONON
La base de données peut créer des pages initiales à l’aide d’extensions mixtes.The database can create initial pages using mixed extents.

Ce paramètre est ON pour toutes les bases de données système.This setting is ON for all system databases. tempdb est la seule base de données système qui prend en charge la valeur OFF.tempdb is the only system database that supports OFF.

<PARAMETERIZATION_option> ::=<PARAMETERIZATION_option> ::=

Contrôle l'option de paramétrage.Controls the parameterization option.

PARAMETERIZATION { SIMPLE | FORCED }PARAMETERIZATION { SIMPLE | FORCED }
SIMPLESIMPLE
Les requêtes sont paramétrables en fonction du comportement par défaut de la base de données.Queries are parameterized based on the default behavior of the database.

FORCEDFORCED
SQL ServerSQL Server paramètre toutes les requêtes de la base de données. parameterizes all queries in the database.

Vous pouvez déterminer la valeur actuelle de cette option en consultant la colonne is_parameterization_forced de l'affichage catalogue sys.databases.The current setting of this option can be determined by examining the is_parameterization_forced column in the sys.databases catalog view.

<query_store_options> ::=<query_store_options> ::=

S’applique à : SQL ServerSQL Server ( SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x) via SQL Server 2017SQL Server 2017), SQL DatabaseSQL Database.Applies to: SQL ServerSQL Server ( SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017), SQL DatabaseSQL Database.

ON | OFF | CLEAR [ ALL ]ON | OFF | CLEAR [ ALL ]
Contrôle si le magasin de requête est activé dans la base de données, ainsi que la suppression du contenu du magasin de requête.Controls if the query store is enabled in this database, and also controls removing the contents of the query store.

ONON
Active le magasin de requêtes.Enables the query store.

OFFOFF
Désactive le magasin de requêtes.Disables the query store. Il s'agit de la valeur par défaut.This is the default value.

CLEARCLEAR
Supprime le contenu du magasin de requêtes.Remove the contents of the query store.

OPERATION_MODEOPERATION_MODE
Décrit le mode de fonctionnement du magasin de requête.Describes the operation mode of the query store. Les valeurs valides sont READ_ONLY et READ_WRITE.Valid values are READ_ONLY and READ_WRITE. En mode READ_WRITE, le magasin de requête collecte et conserve les informations sur le plan de requête et les statistiques d'exécution.In READ_WRITE mode, the query store collects and persists query plan and runtime execution statistics information. En mode READ_ONLY, les informations peuvent être lues à partir du magasin de requête, mais les nouvelles informations ne sont pas ajoutées.In READ_ONLY mode, information can be read from the query store, but new information is not added. Si la valeur maximale de l'espace du magasin de requête allouée est épuisée, le mode d’opération du magasin de requête passe en READ_ONLY.If the maximum allocated space of the query store has been exhausted, the query store will change is operation mode to READ_ONLY.

CLEANUP_POLICYCLEANUP_POLICY
Décrit la stratégie de rétention des données du magasin de requête.Describes the data retention policy of the query store. STALE_QUERY_THRESHOLD_DAYS détermine le nombre de jours pendant lesquels les informations d’une requête sont conservées dans le magasin de requêtes.STALE_QUERY_THRESHOLD_DAYS determines the number of days for which the information for a query is retained in the query store. STALE_QUERY_THRESHOLD_DAYS est de type bigint.STALE_QUERY_THRESHOLD_DAYS is type bigint.

DATA_FLUSH_INTERVAL_SECONDSDATA_FLUSH_INTERVAL_SECONDS
Détermine la fréquence à laquelle les données écrites sur le magasin de requête magasin est conservée sur le disque.Determines the frequency at which data written to the query store is persisted to disk. Pour optimiser les performances, les données collectées par le magasin de requête sont écrites de façon asynchrone sur le disque.To optimize for performance, data collected by the query store is asynchronously written to the disk. La fréquence à laquelle ce transfert asynchrone se produit est configurée à l'aide de l'argument DATA_FLUSH_INTERVAL_SECONDS.The frequency at which this asynchronous transfer occurs is configured by using the DATA_FLUSH_INTERVAL_SECONDS argument. DATA_FLUSH_INTERVAL_SECONDS est de type bigint.DATA_FLUSH_INTERVAL_SECONDS is type bigint.

MAX_STORAGE_SIZE_MBMAX_STORAGE_SIZE_MB
Détermine l'espace alloué au magasin de requête.Determines the space allocated to the query store. MAX_STORAGE_SIZE_MB est de type bigint.MAX_STORAGE_SIZE_MB is type bigint.

INTERVAL_LENGTH_MINUTESINTERVAL_LENGTH_MINUTES
Détermine l'intervalle de temps à laquelle les données des statistiques d'exécution du runtime sont agrégées dans le magasin de requête.Determines the time interval at which runtime execution statistics data is aggregated into the query store. Pour optimiser l'espace, les statistiques d'exécution du runtime du magasin de statistiques du runtime sont agrégées sur une période fixe.To optimize for space usage, the runtime execution statistics in the runtime stats store are aggregated over a fixed time window. Cette fenêtre de temps fixe est configurée à l'aide de l'argument INTERVAL_LENGTH_MINUTES.This fixed time window is configured by using the INTERVAL_LENGTH_MINUTES argument. INTERVAL_LENGTH_MINUTES est de type bigint.INTERVAL_LENGTH_MINUTES is type bigint.

SIZE_BASED_CLEANUP_MODESIZE_BASED_CLEANUP_MODE
Contrôle si le nettoyage est activé automatiquement quand la quantité totale de données approche de la taille maximale :Controls whether cleanup will be automatically activated when total amount of data gets close to maximum size:

OFFOFF
Le nettoyage basé sur la taille n’est pas activé automatiquement.Size based cleanup won’t be automatically activated.

AUTOAUTO
Le nettoyage basé sur la taille est activé automatiquement quand la taille sur le disque atteint 90 % de max_storage_size_mb.Size based cleanup will be automatically activated when size on disk reaches 90% of max_storage_size_mb. Le nettoyage basée sur la taille supprime les requêtes les moins coûteuses et les plus anciennes en premier.Size based cleanup removes the least expensive and oldest queries first. Il s’arrête à environ 80 % de max_storage_size_mb.It stops at approximately 80% of max_storage_size_mb. Il s’agit de la valeur de configuration par défaut.This is the default configuration value.

SIZE_BASED_CLEANUP_MODE est de type nvarchar.SIZE_BASED_CLEANUP_MODE is type nvarchar.

QUERY_CAPTURE_MODEQUERY_CAPTURE_MODE
Désigne le mode de capture de requête actif actuellement :Designates the currently active query capture mode:

ALL : Toutes les requêtes sont capturées.ALL All queries are captured. Il s’agit de la valeur de configuration par défaut.This is the default configuration value. Il s’agit de la valeur de configuration par défaut pour SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x).This is the default configuration value for SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x)

AUTO : Capturer les requêtes pertinentes en fonction du nombre d’exécutions et de la consommation de ressources.AUTO Capture relevant queries based on execution count and resource consumption. Il s’agit de la valeur de configuration par défaut pour SQL DatabaseSQL Database.This is the default configuration value for SQL DatabaseSQL Database

NONE : Cesser la capture des nouvelles requêtes.NONE Stop capturing new queries. Le magasin de requêtes continuera à recueillir des statistiques de compilation et d’exécution pour les requêtes qui ont déjà été capturées.Query Store will continue to collect compile and runtime statistics for queries that were captured already. Utilisez cette configuration avec précaution, car vous risquez de manquer la capture de requêtes importantes.Use this configuration with caution since you may miss to capture important queries.

QUERY_CAPTURE_MODE est de type nvarchar.QUERY_CAPTURE_MODE is type nvarchar.

max_plans_per_queryMAX_PLANS_PER_QUERY
Entier représentant le nombre maximal de plans gérés pour chaque requête.An integer representing the maximum number of plans maintained for each query. La valeur par défaut est 200.Default is 200.

<recovery_option> ::=<recovery_option> ::=

S'applique à: SQL ServerSQL Server.Applies to: SQL ServerSQL Server. Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

Contrôle les options de récupération de base de données et la vérification des erreurs d'E/S disque.Controls database recovery options and disk I/O error checking.

FULLFULL
Assure une récupération complète après la défaillance d'un support à l'aide des sauvegardes de journaux des transactions.Provides full recovery after media failure by using transaction log backups. Si un fichier de données est endommagé, la récupération des supports peut restaurer toutes les transactions validées.If a data file is damaged, media recovery can restore all committed transactions. Pour plus d’informations, consultez Modes de récupération (SQL Server).For more information, see Recovery Models (SQL Server).

BULK_LOGGEDBULK_LOGGED
Fournit la récupération après la défaillance d'un support en associant des performances optimales et une utilisation minimale de l'espace réservé aux fichiers journaux pour certaines opérations en bloc ou de grande échelle.Provides recovery after media failure by combining the best performance and least amount of log-space use for certain large-scale or bulk operations. Pour plus d’informations sur les opérations pouvant faire l’objet d’une journalisation minimale, consultez Journal des transactions (SQL Server).For information about what operations can be minimally logged, see The Transaction Log (SQL Server). Avec le mode de récupération BULK_LOGGED, ces opérations font l'objet d'une journalisation minimale.Under the BULK_LOGGED recovery model, logging for these operations is minimal. Pour plus d’informations, consultez Modes de récupération (SQL Server).For more information, see Recovery Models (SQL Server).

SIMPLESIMPLE
Une stratégie de sauvegarde simple utilisant un espace de journalisation minimal est fournie.A simple backup strategy that uses minimal log space is provided. L'espace réservé aux fichiers journaux peut être automatiquement réutilisé lorsqu'il n'est plus utilisé pour la récupération des défaillances serveur.Log space can be automatically reused when it is no longer required for server failure recovery. Pour plus d’informations, consultez Modes de récupération (SQL Server).For more information, see Recovery Models (SQL Server).

Important

Le mode de récupération simple est plus facile à gérer que les deux autres modes, mais le risque de perte de données est plus élevé lorsqu'un fichier de données est endommagé.The simple recovery model is easier to manage than the other two models but at the expense of greater data loss exposure if a data file is damaged. Toutes les modifications apportées depuis la dernière sauvegarde de la base de données ou de la sauvegarde différentielle de la base de données sont perdues et doivent être réintroduites manuellement.All changes since the most recent database or differential database backup are lost and must be manually reentered.

Le mode de récupération par défaut dépend du mode de récupération de la base de données model .The default recovery model is determined by the recovery model of the model database. Pour plus d’informations sur la sélection du mode de récupération le plus approprié, consultez Modes de récupération (SQL Server).For more information about selecting the appropriate recovery model, see Recovery Models (SQL Server).

Vous pouvez déterminer l’état de cette option en consultant les colonnes recovery_model et recovery_model_desc de la vue de catalogue sys.databases ou la propriété Recovery de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the recovery_model and recovery_model_desc columns in the sys.databases catalog view or the Recovery property of the DATABASEPROPERTYEX function.

TORN_PAGE_DETECTION { ON | OFF }TORN_PAGE_DETECTION { ON | OFF }
ONON
Les pages incomplètes peuvent être détectées par le Moteur de base de donnéesDatabase Engine.Incomplete pages can be detected by the Moteur de base de donnéesDatabase Engine.

OFFOFF
Les pages incomplètes ne peuvent pas être détectées par le Moteur de base de donnéesDatabase Engine.Incomplete pages cannot be detected by the Moteur de base de donnéesDatabase Engine.

Important

La structure syntaxique TORN_PAGE_DETECTION ON | OFF sera supprimée dans une version ultérieure de SQL ServerSQL Server.The syntax structure TORN_PAGE_DETECTION ON | OFF will be removed in a future version of SQL ServerSQL Server. Évitez d'utiliser cette structure syntaxique dans le développement de nouvelles applications et envisagez de modifier celles qui l'utilisent actuellement.Avoid using this syntax structure in new development work, and plan to modify applications that currently use the syntax structure. Utilisez l'option PAGE_VERIFY à la place.Use the PAGE_VERIFY option instead.

PAGE_VERIFY { CHECKSUM | TORN_PAGE_DETECTION | NONE }PAGE_VERIFY { CHECKSUM | TORN_PAGE_DETECTION | NONE }
Détecte les pages de base de données endommagées résultant d'erreurs de chemin d'E/S disque.Discovers damaged database pages caused by disk I/O path errors. Les erreurs de chemin d'E/S disque peuvent endommager la base de données et résultent généralement d'une défaillance matérielle des disques ou de pannes d'alimentation survenant au moment de l'écriture de la page sur le disque.Disk I/O path errors can be the cause of database corruption problems and are generally caused by power failures or disk hardware failures that occur at the time the page is being written to disk.

CHECKSUMCHECKSUM
Calcule une somme de contrôle du contenu d'une page entière et stocke la valeur dans l'en-tête de page lorsque celle-ci est écrite sur le disque.Calculates a checksum over the contents of the whole page and stores the value in the page header when a page is written to disk. Lorsque la page est ensuite lue à partir du disque, la somme de contrôle est recalculée et le résultat est comparé à la valeur préalablement stockée dans l'en-tête de la page.When the page is read from disk, the checksum is recomputed and compared to the checksum value stored in the page header. Si les valeurs diffèrent, le message d'erreur 824 (indiquant l'échec d'une somme de contrôle) est signalé dans le journal des erreurs SQL ServerSQL Server et le journal des événements Windows.If the values do not match, error message 824 (indicating a checksum failure) is reported to both the SQL ServerSQL Server error log and the Windows event log. Un échec de somme de contrôle indique un problème de chemin d'E/S.A checksum failure indicates an I/O path problem. Pour en déterminer la cause, vous devez examiner le matériel, les pilotes de microprogrammes, le BIOS, les pilotes de filtre (par exemple un logiciel antivirus) et d'autres composants de chemin d'E/S.To determine the root cause requires investigation of the hardware, firmware drivers, BIOS, filter drivers (such as virus software), and other I/O path components.

TORN_PAGE_DETECTIONTORN_PAGE_DETECTION
Enregistre un modèle spécifique de 2 bits pour chaque secteur de 512 octets dans la page de base de données de 8 kilo-octets (Ko) et le stocke dans l'en-tête de page de base de données au moment où la page est écrite sur le disque.Saves a specific 2-bit pattern for each 512-byte sector in the 8-kilobyte (KB) database page and stored in the database page header when the page is written to disk. Lorsque la page est ensuite lue à partir du disque, les bits endommagés stockés dans l'en-tête de la page sont comparés aux informations réelles du secteur concerné.When the page is read from disk, the torn bits stored in the page header are compared to the actual page sector information. Lorsque les valeurs ne concordent pas, cela signifie que seule une partie de la page a été écrite sur le disque.Unmatched values indicate that only part of the page was written to disk. Dans un tel cas, le message d'erreur 824 (indiquant une erreur de page endommagée) est signalé dans le journal des erreurs SQL ServerSQL Server et le journal des événements Windows.In this situation, error message 824 (indicating a torn page error) is reported to both the SQL ServerSQL Server error log and the Windows event log. Les pages endommagées sont généralement détectées par la récupération de base de données s'il s'agit réellement d'une écriture de page incomplète.Torn pages are typically detected by database recovery if it is truly an incomplete write of a page. Toutefois, les échecs de chemin d'E/S peuvent donner lieu à tout moment à une page endommagée.However, other I/O path failures can cause a torn page at any time.

AucuneNONE
Les écritures de page de base de données ne génèrent pas de valeur CHECKSUM ni TORN_PAGE_DETECTION.Database page writes will not generate a CHECKSUM or TORN_PAGE_DETECTION value. SQL ServerSQL Server ne vérifie pas une somme de contrôle ou une page endommagée au cours d'une lecture, même si l'en-tête de page comporte une valeur CHECKSUM ou TORN_PAGE_DETECTION. will not verify a checksum or torn page during a read even if a CHECKSUM or TORN_PAGE_DETECTION value is present in the page header.

Prenez en considération les points suivants lorsque vous utilisez l'option PAGE_VERIFY :Consider the following important points when you use the PAGE_VERIFY option:

  • La valeur par défaut est CHECKSUM.The default is CHECKSUM.

  • Lorsqu'une base de données utilisateur ou système est mise à niveau vers SQL Server 2005SQL Server 2005 ou une version ultérieure, la valeur PAGE_VERIFY (NONE ou TORN_PAGE_DETECTION) est conservée.When a user or system database is upgraded to SQL Server 2005SQL Server 2005 or a later version, the PAGE_VERIFY value (NONE or TORN_PAGE_DETECTION) is retained. Nous vous recommandons d'utiliser CHECKSUM.We recommend that you use CHECKSUM.

    Note

    Dans les versions antérieures de SQL ServerSQL Server, l'option de base de données PAGE_VERIFY est définie par la valeur NONE pour la base de données tempdb et ne peut pas être modifiée.In earlier versions of SQL ServerSQL Server, the PAGE_VERIFY database option is set to NONE for the tempdb database and cannot be modified. Dans SQL Server 2008SQL Server 2008 et versions ultérieures, la valeur par défaut pour la base de données tempdb est CHECKSUM pour les nouvelles installations de SQL ServerSQL Server.In SQL Server 2008SQL Server 2008 and later versions, the default value for the tempdb database is CHECKSUM for new installations of SQL ServerSQL Server. Quand vous mettez à niveau une installation SQL ServerSQL Server, la valeur par défaut reste NONE.When upgrading an installation SQL ServerSQL Server, the default value remains NONE. L'option peut être modifiée.The option can be modified. Nous vous recommandons d'utiliser CHECKSUM pour la base de données tempdb.We recommend that you use CHECKSUM for the tempdb database.

  • Même si la valeur TORN_PAGE_DETECTION utilise moins de ressources, elle ne fournit qu'un sous-ensemble limité de la protection offerte par CHECKSUM.TORN_PAGE_DETECTION may use fewer resources but provides a minimal subset of the CHECKSUM protection.

  • Il est possible de définir PAGE_VERIFY sans mettre la base de données hors connexion, la verrouiller ni empêcher d'une quelconque façon la concurrence pour cette base de données.PAGE_VERIFY can be set without taking the database offline, locking the database, or otherwise impeding concurrency on that database.

  • CHECKSUM et TORN_PAGE_DETECTION s'excluent mutuellement.CHECKSUM is mutually exclusive to TORN_PAGE_DETECTION. Les deux options ne peuvent pas être activées en même temps.Both options cannot be enabled at the same time.

    Lors de la détection d'une page endommagée ou d'un échec de somme de contrôle, vous pouvez procéder à une récupération en restaurant les données ou en reconstruisant éventuellement l'index si la défaillance se limite à des pages d'index.When a torn page or checksum failure is detected, you can recover by restoring the data or potentially rebuilding the index if the failure is limited only to index pages. En présence d'une erreur de somme de contrôle, pour déterminer le type de la ou des pages de données affectées, exécutez DBCC CHECKDB.If you encounter a checksum failure, to determine the type of database page or pages affected, run DBCC CHECKDB. Pour plus d’informations sur les options de restauration, consultez Arguments RESTORE (Transact-SQL).For more information about restore options, see RESTORE Arguments (Transact-SQL). Bien que la restauration des données permette de résoudre le problème d'endommagement des données, la cause première, par exemple une défaillance matérielle du disque, doit être identifiée et corrigée le plus rapidement possible pour éviter que ces erreurs persistent.Although restoring the data will resolve the data corruption problem, the root cause, for example, disk hardware failure, should be diagnosed and corrected as soon as possible to prevent continuing errors.

    SQL ServerSQL Server procède à quatre nouvelles tentatives pour une lecture qui échoue avec une erreur de somme de contrôle, de page endommagée ou d'E/S disque. will retry any read that fails with a checksum, torn page, or other I/O error four times. Si la lecture réussit lors d'une de ces tentatives, un message est écrit dans le journal des erreurs et l'exécution de la commande qui a déclenché la lecture se poursuit.If the read is successful in any one of the retry attempts, a message will be written to the error log and the command that triggered the read will continue. Si les tentatives de lecture échouent, la commande échoue elle aussi avec le message d'erreur 824.If the retry attempts fail, the command will fail with error message 824.

    Pour plus d’informations sur les messages d’erreur 823, 824 et 825, consultez Comment faire pour dépanner une erreur Msg 823 dans SQL Server, How to troubleshoot Msg 824 in SQL Server (Guide pratique pour résoudre une erreur Msg 824 dans SQL Server) et How to troubleshoot Msg 825 (read retry) in SQL Server (Guide pratique pour résoudre une erreur Msg 825 (nouvelle tentative de lecture) dans SQL Server).For more information about error messages 823, 824 and 825, see How to troubleshoot a Msg 823 error in SQL Server, How to troubleshoot Msg 824 in SQL Server and How to troubleshoot Msg 825 (read retry) in SQL Server.

    Vous pouvez déterminer l’état de cette option en consultant la colonne page_verify_option de la vue de catalogue sys.databases ou la propriété IsTornPageDetectionEnabled de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The current setting of this option can be determined by examining the page_verify_option column in the sys.databases catalog view or the IsTornPageDetectionEnabled property of the DATABASEPROPERTYEX function.

<remote_data_archive_option> ::=<remote_data_archive_option> ::=

S'applique à: SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x) jusqu'à SQL Server 2017SQL Server 2017.Applies to: SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017. Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

Active ou désactive Stretch Database pour la base de données.Enables or disables Stretch Database for the database. Pour plus d'informations, consultez Stretch Database.For more info, see Stretch Database.

REMOTE_DATA_ARCHIVE = { ON ( SERVER = <server_name> , { CREDENTIAL = <db_scoped_credential_name> | FEDERATED_SERVICE_ACCOUNT = ON | OFF } )| OFF ONREMOTE_DATA_ARCHIVE = { ON ( SERVER = <server_name> , { CREDENTIAL = <db_scoped_credential_name> | FEDERATED_SERVICE_ACCOUNT = ON | OFF } )| OFF ON
Active Stretch Database pour la base de données.Enables Stretch Database for the database. Pour plus d’informations, notamment sur les prérequis supplémentaires, consultez Activer Stretch Database pour une base de données.For more info, including additional prerequisites, see Enable Stretch Database for a database.

Les autorisations.Permissions. L’activation de Stretch Database pour une table ou une base de données nécessite les autorisations db_owner.Enabling Stretch Database for a database or a table requires db_owner permissions. L’activation de Stretch Database pour une base de données nécessite également les autorisations CONTROL DATABASE.Enabling Stretch Database for a database also requires CONTROL DATABASE permissions.

SERVER = <server_name>SERVER = <server_name>
Spécifie l’adresse du serveur Azure.Specifies the address of the Azure server. Incluez la partie .database.windows.net du nom.Include the .database.windows.net portion of the name. Par exemple, MyStretchDatabaseServer.database.windows.net.For example, MyStretchDatabaseServer.database.windows.net.

CREDENTIAL = <db_scoped_credential_name>CREDENTIAL = <db_scoped_credential_name>
Spécifie les informations d’identification délimitées à la base de données utilisées par l’instance de SQL ServerSQL Server pour se connecter au serveur Azure.Specifies the database scoped credential that the instance of SQL ServerSQL Server uses to connect to the Azure server. Vérifiez que les informations d’identification existent avant d’exécuter cette commande.Make sure the credential exists before you run this command. Pour plus d’informations, consultez CREATE DATABASE SCOPED CREDENTIAL (Transact-SQL).For more info, see CREATE DATABASE SCOPED CREDENTIAL (Transact-SQL).

FEDERATED_SERVICE_ACCOUNT = ON | OFFFEDERATED_SERVICE_ACCOUNT = ON | OFF
Vous pouvez utiliser un compte de service fédéré pour que le serveur SQL Server local communique avec le serveur Azure distant quand les conditions suivantes sont toutes remplies.You can use a federated service account for the on premises SQL Server to communicate with the remote Azure server when the following conditions are all true.

  • Le compte de service sous lequel l’instance de SQL Server s’exécute est un compte de domaine.The service account under which the instance of SQL Server is running is a domain account.

  • Le compte de domaine appartient à un domaine dont Active Directory est fédéré avec Azure Active Directory.The domain account belongs to a domain whose Active Directory is federated with Azure Active Directory.

  • Le serveur Azure distant est configuré pour prendre en charge l’authentification Azure Active Directory.The remote Azure server is configured to support Azure Active Directory authentication.

  • Le compte de service sous lequel s’exécute l’instance de SQL Server doit être configuré comme un compte dbmanager ou sysadmin sur le serveur Azure distant.The service account under which the instance of SQL Server is running must be configured as a dbmanager or sysadmin account on the remote Azure server.

    Si vous spécifiez ON, vous ne pouvez pas spécifier également l’argument CREDENTIAL.If you specify ON, you can't also specify the CREDENTIAL argument. Si vous spécifiez OFF, vous devez fournir l’argument CREDENTIAL.If you specify OFF, you have to provide the CREDENTIAL argument.

    OFFOFF
    Désactive Stretch Database pour la base de données.Disables Stretch Database for the database. Pour plus d’informations, consultez Désactiver Stretch Database et récupérer les données distantes.For more info, see Disable Stretch Database and bring back remote data.

    Vous pouvez uniquement désactiver Stretch Database pour une base de données une fois que celle-ci ne contient plus de tables qui sont activées pour Stretch Database.You can only disable Stretch Database for a database after the database no longer contains any tables that are enabled for Stretch Database. Après la désactivation de Stretch Database, la migration des données s’arrête et les résultats de la requête n’incluent plus les résultats des tables distantes.After you disable Stretch Database, data migration stops and query results no longer include results from remote tables.

    La désactivation de Stretch ne supprime pas la base de données distante.Disabling Stretch does not remove the remote database. Si vous souhaitez supprimer la base de données distante, vous devez la supprimer à l'aide du portail de gestion Azure.If you want to delete the remote database, you have to drop it by using the Azure management portal.

<service_broker_option> ::=<service_broker_option> ::=

S'applique à: SQL ServerSQL Server.Applies to: SQL ServerSQL Server. Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

Contrôle les options Service BrokerService Broker suivantes : active ou désactive la remise de messages, définit un nouvel identificateur Service BrokerService Broker ou définit les priorités de conversation sur ON ou OFF.Controls the following Service BrokerService Broker options: enables or disables message delivery, sets a new Service BrokerService Broker identifier, or sets conversation priorities to ON or OFF.

ENABLE_BROKERENABLE_BROKER
Spécifie que Service BrokerService Broker est activé pour la base de données spécifiée.Specifies that Service BrokerService Broker is enabled for the specified database. La remise des messages est démarrée et l'indicateur is_broker_enabled a la valeur true dans l'affichage catalogue sys.databases.Message delivery is started, and the is_broker_enabled flag is set to true in the sys.databases catalog view. La base de données conserve l'identificateur Service BrokerService Broker existant.The database retains the existing Service BrokerService Broker identifier. Service Broker ne peut pas être activé lorsque la base de données est la base de données principale dans une configuration de mise en miroir de bases de données.Service broker cannot be enabled while the database is the principal in a database mirroring configuration.

Note

ENABLE_BROKER requiert un verrou de base de données exclusif.ENABLE_BROKER requires an exclusive database lock. Si d'autres sessions ont verrouillé des ressources dans la base de données, ENABLE_BROKER attend jusqu'à ce que les autres sessions libèrent leurs verrous.If other sessions have locked resources in the database, ENABLE_BROKER will wait until the other sessions release their locks. Pour activer Service BrokerService Broker dans une base de données utilisateur, vérifiez qu'aucune autre session n'utilise la base de données avant d'exécuter l'instruction ALTER DATABASE SET ENABLE_BROKER, comme le fait de mettre la base de données en mode mono-utilisateur.To enable Service BrokerService Broker in a user database, ensure that no other sessions are using the database before you run the ALTER DATABASE SET ENABLE_BROKER statement, such as by putting the database in single user mode. Pour activer Service BrokerService Broker dans la base de données msdb, arrêtez d'abord l'Agent SQL ServerSQL Server, afin que Service BrokerService Broker puisse obtenir le verrou nécessaire.To enable Service BrokerService Broker in the msdb database, first stop SQL ServerSQL Server Agent so that Service BrokerService Broker can obtain the necessary lock.

DISABLE_BROKERDISABLE_BROKER
Spécifie que Service BrokerService Broker est désactivé pour la base de données spécifiée.Specifies that Service BrokerService Broker is disabled for the specified database. La remise des messages est arrêtée et l'indicateur is_broker_enabled a la valeur false dans l'affichage catalogue sys.databases.Message delivery is stopped, and the is_broker_enabled flag is set to false in the sys.databases catalog view. La base de données conserve l'identificateur Service BrokerService Broker existant.The database retains the existing Service BrokerService Broker identifier.

NEW_BROKERNEW_BROKER
Spécifie que la base de données doit recevoir un nouvel identificateur Service Broker.Specifies that the database should receive a new broker identifier. Dans la mesure où la base de données est considérée comme un nouveau Service Broker, toutes les conversations existantes dans la base de données sont immédiatement supprimées sans générer de message de fin de dialogue.Because the database is considered to be a new service broker, all existing conversations in the database are immediately removed without producing end dialog messages. Tout itinéraire qui fait référence à l'ancien identificateur Service BrokerService Broker doit être recréé avec le nouvel identificateur.Any route that references the old Service BrokerService Broker identifier must be re-created with the new identifier.

ERROR_BROKER_CONVERSATIONSERROR_BROKER_CONVERSATIONS
Spécifie que la remise de messages Service BrokerService Broker est activée.Specifies that Service BrokerService Broker message delivery is enabled. Cela préserve l’identificateur Service BrokerService Broker existant de la base de données.This preserves the existing Service BrokerService Broker identifier for the database. Service BrokerService Broker met fin à toutes les conversations de la base de données avec une erreur. ends all conversations in the database with an error. De cette façon, les applications peuvent effectuer un nettoyage régulier des conversations existantes.This enables applications to perform regular cleanup for existing conversations.

HONOR_BROKER_PRIORITY {ON | OFF}HONOR_BROKER_PRIORITY {ON | OFF}
ONON
Les opérations d'envoi prennent en considération les niveaux de priorité assignés aux conversations.Send operations take into consideration the priority levels that are assigned to conversations. Les messages issus de conversations dont les niveaux de priorité sont élevés sont envoyés avant ceux issus de conversations dont les niveaux de priorité sont faibles.Messages from conversations that have high priority levels are sent before messages from conversations that are assigned low priority levels.

OFFOFF
Les opérations d'envoi s'exécutent comme si toutes les conversations étaient dotées du niveau de priorité par défaut.Send operations run as if all conversations have the default priority level.

Les modifications apportées à l'option HONOR_BROKER_PRIORITY prennent effet immédiatement pour les nouveaux dialogues ou les dialogues qui n'ont pas de messages en attente d'envoi.Changes to the HONOR_BROKER_PRIORITY option take effect immediately for new dialogs or dialogs that have no messages waiting to be sent. Les dialogues qui ont des messages attendant d'être envoyés lorsque l'instruction ALTER DATABASE est exécutée ne récupéreront pas le nouveau paramètre tant que certains messages pour le dialogue n'auront pas été envoyés.Dialogs that have messages waiting to be sent when ALTER DATABASE is run will not pick up the new setting until some of the messages for the dialog have been sent. La durée nécessaire pour que tous les dialogues commencent à utiliser le nouveau paramètre peut varier considérablement.The amount of time before all dialogs start using the new setting can vary considerably.

Le paramètre actuel de cette propriété est signalé dans la colonne is_broker_priority_honored dans la vue de catalogue sys.databases.The current setting of this property is reported in the is_broker_priority_honored column in the sys.databases catalog view.

<snapshot_option> ::=<snapshot_option> ::=

Détermine le niveau d'isolation de la transaction.Determines the transaction isolation level.

ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION { ON | OFF }ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION { ON | OFF }
ONON
Active l'option Instantané au niveau de la base de données.Enables Snapshot option at the database level. Lorsque cette option est activée, les instructions DML commencent à générer des versions de ligne même quand aucune transaction n'utilise l'isolement de capture instantanée.When it is enabled, DML statements start generating row versions even when no transaction uses Snapshot Isolation. Une fois que cette option est activée, les transactions peuvent spécifier le niveau d'isolement des transactions SNAPSHOT.Once this option is enabled, transactions can specify the SNAPSHOT transaction isolation level. Quand une transaction s'exécute au niveau d'isolement SNAPSHOT, toutes les instructions voient un instantané des données tel qu'il existe au début de la transaction.When a transaction runs at the SNAPSHOT isolation level, all statements see a snapshot of data as it exists at the start of the transaction. Si une transaction exécutée au niveau d'isolement SNAPSHOT accède à des données dans plusieurs bases de données, l'option ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION doit avoir la valeur ON dans toutes les bases de données ou chaque instruction de la transaction doit utiliser des indicateurs de verrouillage sur toute référence d'une clause FROM à une table de la base de données dont l'option ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION a la valeur OFF.If a transaction running at the SNAPSHOT isolation level accesses data in multiple databases, either ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION must be set to ON in all the databases, or each statement in the transaction must use locking hints on any reference in a FROM clause to a table in a database where ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION is OFF.

OFFOFF
Désactive l'option Instantané au niveau de la base de données.Turns off the Snapshot option at the database level. Les transactions ne peuvent pas spécifier le niveau d'isolation de la transaction SNAPSHOT.Transactions cannot specify the SNAPSHOT transaction isolation level.

Lorsque vous modifiez l'état de ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION (de ON à OFF ou inversement), ALTER DATABASE ne retourne pas le contrôle à l'appelant tant que toutes les transactions existantes dans la base de données n'ont pas été validées.When you set ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION to a new state (from ON to OFF, or from OFF to ON), ALTER DATABASE does not return control to the caller until all existing transactions in the database are committed. Si la base de données présente déjà l'état spécifié dans l'instruction ALTER DATABASE, le contrôle est immédiatement retourné à l'appelant.If the database is already in the state specified in the ALTER DATABASE statement, control is returned to the caller immediately. Si l’instruction ALTER DATABASE n’est pas retournée rapidement, utilisez sys.dm_tran_active_snapshot_database_transactions pour déterminer si certaines transactions sont de longue durée.If the ALTER DATABASE statement does not return quickly, use sys.dm_tran_active_snapshot_database_transactions to determine whether there are long-running transactions. Si l'instruction ALTER DATABASE est annulée, la base de données conserve l'état qu'elle présentait au démarrage de ALTER DATABASE.If the ALTER DATABASE statement is canceled, the database remains in the state it was in when ALTER DATABASE was started. la vue de catalogue sys.databases indique l’état des transactions d’isolement d’instantané dans la base de données.The sys.databases catalog view indicates the state of snapshot-isolation transactions in the database. Si snapshot_isolation_state_desc = IN_TRANSITION_TO_ON, ALTER DATABASE ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION OFF marque une pause de six secondes puis réessaie d’exécuter l’opération.If snapshot_isolation_state_desc = IN_TRANSITION_TO_ON, ALTER DATABASE ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION OFF will pause six seconds and retry the operation.

Vous ne pouvez pas modifier l'état de ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION si la base de données est hors connexion (OFFLINE).You cannot change the state of ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION if the database is OFFLINE.

Si vous configurez ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION dans une base de données en lecture seule (READ_ONLY), le paramètre est conservé si la base de données devient par la suite accessible en lecture et en écriture (READ_WRITE).If you set ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION in a READ_ONLY database, the setting will be retained if the database is later set to READ_WRITE.

Vous pouvez modifier les paramètres de ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION pour les bases de données master, model, msdb et tempdb.You can change the ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION settings for the master, model, msdb, and tempdb databases. Si vous changez le paramètre pour la base de données tempdb, il est conservé à chaque arrêt et redémarrage de l’instance du Moteur de base de donnéesDatabase Engine.If you change the setting for tempdb, the setting is retained every time the instance of the Moteur de base de donnéesDatabase Engine is stopped and restarted. Si vous modifiez le paramètre pour la base de données model, il devient le paramètre par défaut pour toutes les nouvelles bases de données créées à l'exception de tempdb.If you change the setting for model, that setting becomes the default for any new databases that are created, except for tempdb.

Cette option a la valeur ON par défaut pour les bases de données master et msdb.The option is ON, by default, for the master and msdb databases.

Vous pouvez déterminer la valeur actuelle de cette option en consultant la colonne snapshot_isolation_state de l'affichage catalogue sys.databases.The current setting of this option can be determined by examining the snapshot_isolation_state column in the sys.databases catalog view.

READ_COMMITTED_SNAPSHOT { ON | OFF }READ_COMMITTED_SNAPSHOT { ON | OFF }
ONON
Active l'option d'instantané de lecture validée au niveau de la base de données.Enables Read-Committed Snapshot option at the database level. Lorsque cette option est activée, les instructions DML commencent à générer des versions de ligne même quand aucune transaction n'utilise l'isolement de capture instantanée.When it is enabled, DML statements start generating row versions even when no transaction uses Snapshot Isolation. Une fois que cette option est activée, les transactions qui définissent le niveau d'isolement de lecture validée utilisent le contrôle de version de ligne au lieu du verrouillage.Once this option is enabled, the transactions specifying the read committed isolation level use row versioning instead of locking. Lorsqu'une transaction est exécutée au niveau d'isolation de lecture validée, toutes les instructions voient un instantané des données telles qu'elles se présentent au début de l'instruction.When a transaction runs at the read committed isolation level, all statements see a snapshot of data as it exists at the start of the statement.

OFFOFF
Désactive l'option d'instantané de lecture validée au niveau de la base de données.Turns off Read-Committed Snapshot option at the database level. Les transactions spécifiant le niveau d'isolation READ COMMITTED utilisent le verrouillage.Transactions specifying the READ COMMITTED isolation level use locking.

Pour activer (ON) ou désactiver (OFF) READ_COMMITTED_SNAPSHOT, il ne doit exister aucune connexion active à la base de données, à l'exception de la connexion exécutant la commande ALTER DATABASE.To set READ_COMMITTED_SNAPSHOT ON or OFF, there must be no active connections to the database except for the connection executing the ALTER DATABASE command. Toutefois, il n'est pas nécessaire que la base de données soit en mode mono-utilisateur.However, the database does not have to be in single-user mode. Vous ne pouvez pas modifier l'état de cette option si la base de données est hors connexion (OFFLINE).You cannot change the state of this option when the database is OFFLINE.

Si vous configurez READ_COMMITTED_SNAPSHOT dans une base de données en lecture seule (READ_ONLY), le paramètre est conservé lorsque la base de données devient par la suite accessible en lecture et en écriture (READ_WRITE).If you set READ_COMMITTED_SNAPSHOT in a READ_ONLY database, the setting will be retained when the database is later set to READ_WRITE.

Il n'est pas possible d'affecter la valeur ON à READ_COMMITTED_SNAPSHOT pour les bases de données système master, tempdb ou msdb.READ_COMMITTED_SNAPSHOT cannot be turned ON for the master, tempdb, or msdb system databases. Si vous changez le paramètre pour la base de données model, il devient le paramètre par défaut pour toutes les nouvelles bases de données créées, à l’exception de tempdb.If you change the setting for model, that setting becomes the default for any new databases created, except for tempdb.

Vous pouvez déterminer la valeur actuelle de cette option en consultant la colonne is_read_committed_snapshot_on de l'affichage catalogue sys.databases.The current setting of this option can be determined by examining the is_read_committed_snapshot_on column in the sys.databases catalog view.

Avertissement

Quand une table est créée avec DURABILITY = SCHEMA_ONLY et que READ_COMMITTED_SNAPSHOT est changé par la suite à l’aide d’ALTER DATABASE, les données de la table sont perdues.When a table is created with DURABILITY = SCHEMA_ONLY, and READ_COMMITTED_SNAPSHOT is subsequently changed using ALTER DATABASE, data in the table will be lost.

MEMORY_OPTIMIZED_ELEVATE_TO_SNAPSHOT { ON | OFF }MEMORY_OPTIMIZED_ELEVATE_TO_SNAPSHOT { ON | OFF }
S’applique à : SQL Server 2014 (12.x)SQL Server 2014 (12.x) jusqu’à SQL Server 2017SQL Server 2017, SQL DatabaseSQL Database.Applies to: SQL Server 2014 (12.x)SQL Server 2014 (12.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017, SQL DatabaseSQL Database.

ONON
Lorsque le niveau d'isolation de la transaction est défini sur un niveau inférieur à SNAPSHOT (par exemple, READ COMMITTED ou READ UNCOMMITTED), toutes les opérations en Transact-SQLTransact-SQL interprété sur les tables mémoire optimisées sont effectuées avec l'isolation SNAPSHOT.When the transaction isolation level is set to any isolation level lower than SNAPSHOT (for example, READ COMMITTED or READ UNCOMMITTED), all interpreted Transact-SQLTransact-SQL operations on memory-optimized tables are performed under SNAPSHOT isolation. C'est le cas même si le niveau d'isolation de la transaction est défini explicitement sur le niveau de la session, ou si la valeur par défaut est utilisée implicitement.This is done regardless of whether the transaction isolation level is set explicitly at the session level, or the default is used implicitly.

OFFOFF
N'élève pas le niveau d'isolation pour les opérations en Transact-SQLTransact-SQL interprété sur les tables mémoire optimisées.Does not elevate the transaction isolation level for interpreted Transact-SQLTransact-SQL operations on memory-optimized tables.

Vous ne pouvez pas modifier l'état de MEMORY_OPTIMIZED_ELEVATE_TO_SNAPSHOT si la base de données est hors connexion (OFFLINE).You cannot change the state of MEMORY_OPTIMIZED_ELEVATE_TO_SNAPSHOT if the database is OFFLINE.

L'option est désactivée (OFF) par défaut.The option is OFF, by default.

Vous pouvez déterminer la valeur actuelle de cette option en consultant la colonne is_memory_optimized_elevate_to_snapshot_on de la vue de catalogue sys.databases (Transact-SQL).The current setting of this option can be determined by examining the is_memory_optimized_elevate_to_snapshot_on column in the sys.databases (Transact-SQL) catalog view.

<sql_option> ::=<sql_option> ::=

Contrôle les options de conformité ANSI au niveau de la base de données.Controls the ANSI compliance options at the database level.

ANSI_NULL_DEFAULT { ON | OFF }ANSI_NULL_DEFAULT { ON | OFF }
Détermine la valeur par défaut, NULL ou NOT NULL, d’une colonne, d’un type CLR défini par l’utilisateur dont le paramètre d’acceptation des valeurs NULL n’est pas défini de façon explicite dans les instructions CREATE TABLE ou ALTER TABLE.Determines the default value, NULL or NOT NULL, of a column or CLR user-defined type for which the nullability is not explicitly defined in CREATE TABLE or ALTER TABLE statements. Les colonnes définies avec des contraintes respectent les règles de contrainte, quelle que soit la valeur de ce paramètre.Columns that are defined with constraints follow constraint rules regardless of this setting.

ONON
La valeur par défaut est NULL.The default value is NULL.

OFFOFF
La valeur par défaut est NOT NULL.The default value is NOT NULL.

Les paramètres définis à l'aide de l'instruction SET au niveau de la connexion se substituent au paramètre défini pour ANSI_NULL_DEFAULT au niveau de la base de données par défaut.Connection-level settings that are set by using the SET statement override the default database-level setting for ANSI_NULL_DEFAULT. Par défaut, les clients ODBC et OLE DB génèrent une instruction SET de niveau connexion qui affecte la valeur ON à ANSI_NULL_DEFAULT pour la session lors de la connexion à une instance de SQL ServerSQL Server.By default, ODBC and OLE DB clients issue a connection-level SET statement setting ANSI_NULL_DEFAULT to ON for the session when connecting to an instance of SQL ServerSQL Server. Pour plus d’informations, consultez SET ANSI_NULL_DFLT_ON (Transact-SQL).For more information, see SET ANSI_NULL_DFLT_ON (Transact-SQL).

Pour garantir la compatibilité ANSI, l'activation (ON) de l'option de base de données ANSI_NULL_DEFAULT entraîne la définition de NULL comme valeur par défaut de la base de données.For ANSI compatibility, setting the database option ANSI_NULL_DEFAULT to ON changes the database default to NULL.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_ansi_null_default_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsAnsiNullDefault de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_ansi_null_default_on column in the sys.databases catalog view or the IsAnsiNullDefault property of the DATABASEPROPERTYEX function.

ANSI_NULLS { ON | OFF }ANSI_NULLS { ON | OFF }
ONON
Toutes les comparaisons avec une valeur Null produisent le résultat UNKNOWN (inconnu).All comparisons to a null value evaluate to UNKNOWN.

OFFOFF
Les comparaisons de valeurs non-UNICODE avec une valeur Null génèrent la valeur TRUE si les deux valeurs sont Null.Comparisons of non-UNICODE values to a null value evaluate to TRUE if both values are NULL.

Important

Dans une future version de SQL ServerSQL Server, ANSI_NULLS aura toujours la valeur ON et toute application qui définira explicitement l'option à OFF produira une erreur.In a future version of SQL ServerSQL Server, ANSI_NULLS will always be ON and any applications that explicitly set the option to OFF will produce an error. Évitez d'utiliser cette fonctionnalité dans de nouveaux travaux de développement, et prévoyez de modifier les applications qui utilisent actuellement cette fonctionnalité.Avoid using this feature in new development work, and plan to modify applications that currently use this feature.

Les paramètres définis à l'aide de l'instruction SET au niveau de la connexion se substituent au paramètre par défaut défini pour ANSI_NULLS au niveau de la base de données.Connection-level settings that are set by using the SET statement override the default database setting for ANSI_NULLS. Par défaut, les clients ODBC et OLE DB génèrent une instruction SET de niveau connexion qui affecte la valeur ON à ANSI_NULLS pour la session lors de la connexion à une instance de SQL ServerSQL Server.By default, ODBC and OLE DB clients issue a connection-level SET statement setting ANSI_NULLS to ON for the session when connecting to an instance of SQL ServerSQL Server. Pour plus d’informations, consultez SET ANSI_NULLS (Transact-SQL).For more information, see SET ANSI_NULLS (Transact-SQL).

SET ANSI_NULLS doit également avoir la valeur ON lorsque vous créez ou modifiez des index dans des colonnes calculées ou des vues indexées.SET ANSI_NULLS also must be set to ON when you create or make changes to indexes on computed columns or indexed views.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_ansi_nulls_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsAnsiNullsEnabled de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_ansi_nulls_on column in the sys.databases catalog view or the IsAnsiNullsEnabled property of the DATABASEPROPERTYEX function.

ANSI_PADDING { ON | OFF }ANSI_PADDING { ON | OFF }
ONON
Les chaînes sont complétées pour avoir la même longueur avant leur conversion ou insertion dans un type de données varchar ou nvarchar.Strings are padded to the same length before conversion or inserting to a varchar or nvarchar data type.

Les espaces à droite dans les valeurs de type caractère insérées dans des colonnes varchar ou nvarchar et les zéros à droite dans les valeurs binaires insérées dans des colonnes varbinary ne sont pas supprimés.Trailing blanks in character values inserted into varchar or nvarchar columns and trailing zeros in binary values inserted into varbinary columns are not trimmed. Les valeurs ne sont pas complétées à concurrence de la longueur de la colonne.Values are not padded to the length of the column.

OFFOFF
Les espaces à droite pour varchar ou nvarchar et les zéros pour varbinary sont supprimés.Trailing blanks for varchar or nvarchar and zeros for varbinary are trimmed.

Lorsque cette option a la valeur OFF, elle affecte uniquement la définition des nouvelles colonnes.When OFF is specified, this setting affects only the definition of new columns.

Important

Dans une future version de SQL ServerSQL Server, ANSI_PADDING aura toujours la valeur ON et toute application qui définira explicitement l'option à OFF produira une erreur.In a future version of SQL ServerSQL Server, ANSI_PADDING will always be ON and any applications that explicitly set the option to OFF will produce an error. Évitez d'utiliser cette fonctionnalité dans de nouveaux travaux de développement, et prévoyez de modifier les applications qui utilisent actuellement cette fonctionnalité.Avoid using this feature in new development work, and plan to modify applications that currently use this feature. Il est recommandé de toujours affecter la valeur ON à l'option ANSI_PADDING.We recommend that you always set ANSI_PADDING to ON. Par ailleurs, ANSI_PADDING doit avoir la valeur ON lorsque vous créez ou manipulez des index dans des colonnes calculées ou des vues indexées.ANSI_PADDING must be ON when you create or manipulate indexes on computed columns or indexed views.

Les colonnes char(n) et binary(n) qui acceptent les valeurs NULL sont complétées à concurrence de la longueur de la colonne quand ANSI_PADDING a la valeur ON, mais les espaces et les zéros à droite sont supprimés quand ANSI_PADDING a la valeur OFF.char(n) and binary(n) columns that allow for nulls are padded to the length of the column when ANSI_PADDING is set to ON, but trailing blanks and zeros are trimmed when ANSI_PADDING is OFF. Les colonnes char(n) et binary(n) qui n’acceptent pas les valeurs NULL sont toujours complétées à concurrence de la longueur de la colonne.char(n) and binary(n) columns that do not allow nulls are always padded to the length of the column.

Les paramètres définis à l'aide de l'instruction SET au niveau de la connexion se substituent au paramètre de ANSI_PADDING au niveau de la base de données par défaut.Connection-level settings that are set by using the SET statement override the default database-level setting for ANSI_PADDING. Par défaut, les clients ODBC et OLE DB génèrent une instruction SET de niveau connexion qui affecte la valeur ON à ANSI_PADDING pour la session lors de la connexion à une instance de SQL ServerSQL Server.By default, ODBC and OLE DB clients issue a connection-level SET statement setting ANSI_PADDING to ON for the session when connecting to an instance of SQL ServerSQL Server. Pour plus d’informations, consultez SET ANSI_PADDING (Transact-SQL).For more information, see SET ANSI_PADDING (Transact-SQL).

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_ansi_padding_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsAnsiPaddingEnabled de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_ansi_padding_on column in the sys.databases catalog view or the IsAnsiPaddingEnabled property of the DATABASEPROPERTYEX function.

ANSI_WARNINGS { ON | OFF }ANSI_WARNINGS { ON | OFF }
ONON
Des erreurs ou des avertissements sont générés en présence de certaines conditions, telles qu'une division par zéro, ou lorsque des valeurs Null apparaissent dans des fonctions d'agrégation.Errors or warnings are issued when conditions such as divide-by-zero occur or null values appear in aggregate functions.

OFFOFF
Aucun avertissement n'est généré et des valeurs Null sont retournées lorsque des conditions telles qu'une division par zéro se manifestent.No warnings are raised and null values are returned when conditions such as divide-by-zero occur.

SET ANSI_WARNINGS doit avoir la valeur ON lorsque vous créez ou modifiez des index dans des colonnes calculées ou des vues indexées.SET ANSI_WARNINGS must be set to ON when you create or make changes to indexes on computed columns or indexed views.

Les paramètres définis à l'aide de l'instruction SET au niveau de la connexion se substituent au paramètre par défaut de ANSI_NULLS défini au niveau de la base de données.Connection-level settings that are set by using the SET statement override the default database setting for ANSI_WARNINGS. Par défaut, les clients ODBC et OLE DB génèrent une instruction SET de niveau connexion qui affecte la valeur ON à ANSI_WARNINGS pour la session lors de la connexion à une instance de SQL ServerSQL Server.By default, ODBC and OLE DB clients issue a connection-level SET statement setting ANSI_WARNINGS to ON for the session when connecting to an instance of SQL ServerSQL Server. Pour plus d’informations, consultez SET ANSI_WARNINGS (Transact-SQL).For more information, see SET ANSI_WARNINGS (Transact-SQL).

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_ansi_warnings_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsAnsiWarningsEnabled de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_ansi_warnings_on column in the sys.databases catalog view or the IsAnsiWarningsEnabled property of the DATABASEPROPERTYEX function.

ARITHABORT { ON | OFF }ARITHABORT { ON | OFF }
ONON
Arrête une requête lorsqu'un dépassement de capacité ou une division par zéro se produit durant son exécution.A query is ended when an overflow or divide-by-zero error occurs during query execution.

OFFOFF
Un message d'avertissement s'affiche si l'une de ces erreurs se produit, mais le traitement de la requête, du lot ou de la transaction se poursuit, comme s'il n'y avait pas d'erreur.A warning message is displayed when one of these errors occurs, but the query, batch, or transaction continues to process as if no error occurred.

SET ARITHABORT doit avoir la valeur ON lorsque vous créez ou modifiez des index dans des colonnes calculées ou des vues indexées.SET ARITHABORT must be set to ON when you create or make changes to indexes on computed columns or indexed views.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_arithabort_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsArithmeticAbortEnabled de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_arithabort_on column in the sys.databases catalog view or the IsArithmeticAbortEnabled property of the DATABASEPROPERTYEX function.

COMPATIBILITY_LEVEL = { 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 }COMPATIBILITY_LEVEL = { 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 }
Pour plus d’informations, consultez Niveau de compatibilité ALTER DATABASE (Transact-SQL).For more information, see ALTER DATABASE Compatibility Level (Transact-SQL).

CONCAT_NULL_YIELDS_NULL { ON | OFF }CONCAT_NULL_YIELDS_NULL { ON | OFF }
ONON
Le résultat d'une concaténation est NULL lorsque l'un des deux opérandes est NULL.The result of a concatenation operation is NULL when either operand is NULL. Par exemple, la concaténation de la chaîne de caractères « Ceci est » et NULL donne la valeur NULL et non la valeur « Ceci est ».For example, concatenating the character string "This is" and NULL causes the value NULL, instead of the value "This is".

OFFOFF
La valeur Null est considérée comme une chaîne de caractères vide.The null value is treated as an empty character string.

CONCAT_NULL_YIELDS_NULL doit avoir la valeur ON lorsque vous créez ou modifiez des index dans des colonnes calculées ou des vues indexées.CONCAT_NULL_YIELDS_NULL must be set to ON when you create or make changes to indexes on computed columns or indexed views.

Important

Dans une future version de SQL ServerSQL Server, CONCAT_NULL_YIELDS_NULL aura toujours la valeur ON et toute application qui définira explicitement l'option à OFF produira une erreur.In a future version of SQL ServerSQL Server, CONCAT_NULL_YIELDS_NULL will always be ON and any applications that explicitly set the option to OFF will produce an error. Évitez d'utiliser cette fonctionnalité dans de nouveaux travaux de développement, et prévoyez de modifier les applications qui utilisent actuellement cette fonctionnalité.Avoid using this feature in new development work, and plan to modify applications that currently use this feature.

Les paramètres définis à l'aide de l'instruction SET au niveau de la connexion se substituent au paramètre par défaut de CONCAT_NULL_YIELDS_NULL défini au niveau de la base de données.Connection-level settings that are set by using the SET statement override the default database setting for CONCAT_NULL_YIELDS_NULL. Par défaut, les clients ODBC et OLE DB génèrent une instruction SET de niveau connexion qui affecte la valeur ON à CONCAT_NULL_YIELDS_NULL pour la session lors de la connexion à une instance de SQL ServerSQL Server.By default, ODBC and OLE DB clients issue a connection-level SET statement setting CONCAT_NULL_YIELDS_NULL to ON for the session when connecting to an instance of SQL ServerSQL Server. Pour plus d’informations, consultez SET CONCAT_NULL_YIELDS_NULL (Transact-SQL).For more information, see SET CONCAT_NULL_YIELDS_NULL (Transact-SQL).

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_concat_null_yields_null_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsNullConcat de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_concat_null_yields_null_on column in the sys.databases catalog view or the IsNullConcat property of the DATABASEPROPERTYEX function.

QUOTED_IDENTIFIER { ON | OFF }QUOTED_IDENTIFIER { ON | OFF }
ONON
Des guillemets doubles peuvent être utilisés pour entourer des identificateurs délimités.Double quotation marks can be used to enclose delimited identifiers.

Toutes les chaînes délimitées par des guillemets doubles sont considérées comme des identificateurs d'objet.All strings delimited by double quotation marks are interpreted as object identifiers. Les identificateurs entre guillemets n'ont pas à respecter les règles Transact-SQLTransact-SQL propres aux identificateurs.Quoted identifiers do not have to follow the Transact-SQLTransact-SQL rules for identifiers. Ils peuvent être des mots clés et contenir des caractères généralement interdits dans les identificateurs Transact-SQLTransact-SQL.They can be keywords and can include characters not generally allowed in Transact-SQLTransact-SQL identifiers. Si un guillemet simple (') fait partie de la chaîne littérale, il pourra être représenté par un guillemet double ('').If a single quotation mark (') is part of the literal string, it can be represented by double quotation marks (").

OFFOFF
Les identificateurs ne peuvent figurer entre guillemets et doivent respecter toutes les règles Transact-SQLTransact-SQL en matière d'identificateurs.Identifiers cannot be in quotation marks and must follow all Transact-SQLTransact-SQL rules for identifiers. Les chaînes littérales peuvent être délimitées par des guillemets simples ou doubles.Literals can be delimited by either single or double quotation marks.

SQL ServerSQL Server permet également de délimiter les identificateurs par des crochets ([ ]). also allows for identifiers to be delimited by square brackets ([ ]). Les identificateurs entre crochets peuvent toujours être utilisés, quel que soit le paramétrage de QUOTED_IDENTIFIER.Bracketed identifiers can always be used, regardless of the setting of QUOTED_IDENTIFIER. Pour plus d'informations, consultez Database Identifiers.For more information, see Database Identifiers.

Lors de la création d'une table, l'option QUOTED IDENTIFIER est toujours stockée avec la valeur ON dans les métadonnées de la table, même si elle a la valeur OFF au moment de sa création.When a table is created, the QUOTED IDENTIFIER option is always stored as ON in the metadata of the table, even if the option is set to OFF when the table is created.

Les paramètres définis au niveau de la connexion à l'aide de l'instruction SET se substituent au paramètre de base de données par défaut de QUOTED_IDENTIFIER.Connection-level settings that are set by using the SET statement override the default database setting for QUOTED_IDENTIFIER. Par défaut, les clients ODBC et OLE DB génèrent une instruction SET de niveau connexion qui affecte la valeur ON à QUOTED_IDENTIFIER, lors de la connexion à une instance de SQL ServerSQL Server.By default, ODBC and OLE DB clients issue a connection-level SET statement setting QUOTED_IDENTIFIER to ON when connecting to an instance of SQL ServerSQL Server. Pour plus d’informations, consultez SET QUOTED_IDENTIFIER (Transact-SQL).For more information, see SET QUOTED_IDENTIFIER (Transact-SQL).

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_quoted_identifier_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsQuotedIdentifiersEnabled de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_quoted_identifier_on column in the sys.databases catalog view or the IsQuotedIdentifiersEnabled property of the DATABASEPROPERTYEX function.

NUMERIC_ROUNDABORT { ON | OFF }NUMERIC_ROUNDABORT { ON | OFF }
ONON
Une erreur est générée lors d'une perte de précision dans une expression.An error is generated when loss of precision occurs in an expression.

OFFOFF
Les pertes de précision ne génèrent pas de messages d'erreur et le résultat est arrondi en fonction de la précision de la colonne ou de la variable contenant le résultat.Losses of precision do not generate error messages and the result is rounded to the precision of the column or variable storing the result.

NUMERIC_ROUNDABORT doit avoir la valeur OFF lorsque vous créez ou modifiez des index dans des colonnes calculées ou des vues indexées.NUMERIC_ROUNDABORT must be set to OFF when you create or make changes to indexes on computed columns or indexed views.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_numeric_roundabort_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsNumericRoundAbortEnabled de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_numeric_roundabort_on column in the sys.databases catalog view or the IsNumericRoundAbortEnabled property of the DATABASEPROPERTYEX function.

RECURSIVE_TRIGGERS { ON | OFF }RECURSIVE_TRIGGERS { ON | OFF }
ONON
L'activation récursive des déclencheurs AFTER est autorisée.Recursive firing of AFTER triggers is allowed.

OFFOFF
Seule l'activation récursive directe des déclencheurs AFTER n'est pas autorisée.Only direct recursive firing of AFTER triggers is not allowed. Pour désactiver également la récursivité indirecte des déclencheurs AFTER, affectez la valeur 0 à l’option serveur nested triggers à l’aide de sp_configure.To also disable indirect recursion of AFTER triggers, set the nested triggers server option to 0 by using sp_configure.

Note

Seule la récursivité directe est désactivée lorsque RECURSIVE_TRIGGERS a la valeur OFF.Only direct recursion is prevented when RECURSIVE_TRIGGERS is set to OFF. Pour désactiver la récursivité indirecte, vous devez aussi affecter la valeur 0 à l'option serveur nested triggers.To disable indirect recursion, you must also set the nested triggers server option to 0.

Vous pouvez déterminer l'état de cette option en consultant la colonne is_recursive_triggers_on de l'affichage catalogue sys.databases ou la propriété IsRecursiveTriggersEnabled de la fonction DATABASEPROPERTYEX.The status of this option can be determined by examining the is_recursive_triggers_on column in the sys.databases catalog view or the IsRecursiveTriggersEnabled property of the DATABASEPROPERTYEX function.

<target_recovery_time_option> ::=<target_recovery_time_option> ::=

S'applique à: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) jusqu'à SQL Server 2017SQL Server 2017.Applies to: SQL Server 2012 (11.x)SQL Server 2012 (11.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017. Non disponible dans SQL DatabaseSQL Database.Not available in SQL DatabaseSQL Database.

Spécifie la fréquence des points de contrôle indirects en fonction de chaque base de données.Specifies the frequency of indirect checkpoints on a per-database basis. Depuis SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x), la valeur par défaut pour les nouvelles bases de données est une minute, ce qui signifie que la base de données utilise les points de contrôle indirects.Beginning with SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x) the default value for new databases is 1 minute, which indicates database will use indirect checkpoints. Pour les versions antérieures, la valeur par défaut est 0, ce qui indique que la base de données utilise les points de contrôle automatiques, dont la fréquence dépend du paramètre d’intervalle de récupération de l’instance de serveur.For older versions the default is 0, which indicates that the database will use automatic checkpoints, whose frequency depends on the recovery interval setting of the server instance. MicrosoftMicrosoft recommande une valeur d’une minute pour la plupart des systèmes. recommends 1 minute for most systems.

TARGET_RECOVERY_TIME =target_recovery_time { SECONDS | MINUTES }TARGET_RECOVERY_TIME =target_recovery_time { SECONDS | MINUTES }
target_recovery_timetarget_recovery_time
Spécifie la limite maximale de durée de récupération de la base de données spécifiée en cas de sinistre.Specifies the maximum bound on the time to recover the specified database in the event of a crash.

SECONDSSECONDS
Indique que target_recovery_time correspond au nombre de secondes.Indicates that target_recovery_time is expressed as the number of seconds.

MINUTESMINUTES
Indique que target_recovery_time correspond au nombre de minutes.Indicates that target_recovery_time is expressed as the number of minutes.

Pour plus d’informations sur les points de contrôle indirects, consultez Points de contrôle de base de données (SQL Server).For more information about indirect checkpoints, see Database Checkpoints (SQL Server).

WITH <termination> ::=WITH <termination> ::=

Spécifie le(s) cas où une transaction incomplète doit être restaurée lors d'un changement d'état de la base de données.Specifies when to roll back incomplete transactions when the database is transitioned from one state to another. Lorsque la clause de fin est omise, l'instruction ALTER DATABASE attend indéfiniment s'il existe un verrou quelconque sur la base de données.If the termination clause is omitted, the ALTER DATABASE statement waits indefinitely if there is any lock on the database. Une seule clause de fin peut être spécifiée, à la suite des clauses SET.Only one termination clause can be specified, and it follows the SET clauses.

Note

Toutes les options de base de données n’utilisent pas la clause WITH <termination>.Not all database options use the WITH <termination> clause. Pour plus d'informations, consultez le tableau du paragraphe «Configuration des options » de la section « Notes » de cette rubrique.For more information, see the table under "Setting Options of the "Remarks" section of this topic.

ROLLBACK AFTER integer [SECONDS] | ROLLBACK IMMEDIATEROLLBACK AFTER integer [SECONDS] | ROLLBACK IMMEDIATE
Indique si la restauration intervient après le nombre de secondes spécifié ou immédiatement.Specifies whether to roll back after the specified number of seconds or immediately.

NO_WAITNO_WAIT
Indique que la modification souhaitée de l'option ou de l'état de la base de données échoue si sa réalisation immédiate suppose la validation ou la restauration des transactions de leur propre fait.Specifies that if the requested database state or option change cannot complete immediately without waiting for transactions to commit or roll back on their own, the request will fail.

Configuration des optionsSetting Options

Pour récupérer les paramètres actuels des options de base de données, utilisez la vue de catalogue sys.databases ou DATABASEPROPERTYEX.To retrieve current settings for database options, use the sys.databases catalog view or DATABASEPROPERTYEX

Lorsque vous définissez une option de base de données, la modification prend effet immédiatement.After you set a database option, the modification takes effect immediately.

Pour modifier les valeurs par défaut de l'une des options de base de données afin qu'elles s'appliquent à toutes les nouvelles bases de données créées, modifiez l'option de base de données appropriée dans la base de données model.To change the default values for any one of the database options for all newly created databases, change the appropriate database option in the model database.

Toutes les options de base de données n’utilisent pas la clause WITH <termination> et ne peuvent pas être combinées avec d’autres options.Not all database options use the WITH <termination> clause or can be specified in combination with other options. Le tableau suivant répertorie ces options ainsi que l'état de l'option et d'arrêt.The following table lists these options and their option and termination status.

Catégorie d'optionsOptions category Peut être spécifiée avec d'autres optionsCan be specified with other options Peut utiliser la clause WITH <termination>Can use the WITH <termination> clause
<db_state_option><db_state_option> OuiYes OuiYes
<db_user_access_option><db_user_access_option> OuiYes OuiYes
<db_update_option><db_update_option> OuiYes OuiYes
<delayed_durability_option><delayed_durability_option> OuiYes OuiYes
<external_access_option><external_access_option> OuiYes nonNo
<cursor_option><cursor_option> OuiYes nonNo
<auto_option><auto_option> OuiYes nonNo
<sql_option><sql_option> OuiYes nonNo
<recovery_option><recovery_option> OuiYes nonNo
<target_recovery_time_option><target_recovery_time_option> nonNo OuiYes
<database_mirroring_option><database_mirroring_option> nonNo nonNo
ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATIONALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION nonNo nonNo
READ_COMMITTED_SNAPSHOTREAD_COMMITTED_SNAPSHOT nonNo OuiYes
MEMORY_OPTIMIZED_ELEVATE_TO_SNAPSHOTMEMORY_OPTIMIZED_ELEVATE_TO_SNAPSHOT OuiYes OuiYes
<service_broker_option><service_broker_option> OuiYes nonNo
DATE_CORRELATION_OPTIMIZATIONDATE_CORRELATION_OPTIMIZATION OuiYes OuiYes
<parameterization_option><parameterization_option> OuiYes OuiYes
<change_tracking_option><change_tracking_option> OuiYes OuiYes
<db_encryption><db_encryption> OuiYes nonNo

Le cache de plan pour l'instance de SQL ServerSQL Server est effacé par la configuration d'une des options suivantes :The plan cache for the instance of SQL ServerSQL Server is cleared by setting one of the following options:

OFFLINEOFFLINE READ_WRITEREAD_WRITE
ONLINEONLINE MODIFY FILEGROUP DEFAULTMODIFY FILEGROUP DEFAULT
MODIFY_NAMEMODIFY_NAME MODIFY FILEGROUP READ_WRITEMODIFY FILEGROUP READ_WRITE
COLLATECOLLATE MODIFY FILEGROUP READ_ONLYMODIFY FILEGROUP READ_ONLY
READ_ONLYREAD_ONLY

Le cache de procédures est également vidé dans les scénarios suivants.The procedure cache is also flushed in the following scenarios.

  • L'option de base de données AUTO_CLOSE est activée (ON).A database has the AUTO_CLOSE database option set to ON. Lorsqu'aucune connexion utilisateur ne fait référence ou n'utilise la base de données, la tâche en arrière-plan essaie de fermer et d'arrêter la base de données automatiquement.When no user connection references or uses the database, the background task tries to close and shut down the database automatically.

  • Vous exécutez plusieurs requêtes sur une base de données dont les options par défaut sont activées.You run several queries against a database that has default options. Puis, la base de données est supprimée.Then, the database is dropped.

  • Un instantané de base de données pour une base de données source est supprimé.A database snapshot for a source database is dropped.

  • Vous reconstruisez avec succès le journal des transactions d'une base de données.You successfully rebuild the transaction log for a database.

  • Vous restaurez une sauvegarde de base de données.You restore a database backup.

  • Vous détachez une base de données.You detach a database.

    Cette opération entraîne la recompilation de tous les plans d'exécution ultérieurs et peut entraîner une baisse temporaire et brutale des performances des requêtes.Clearing the plan cache causes a recompilation of all subsequent execution plans and can cause a sudden, temporary decrease in query performance. Pour chaque mémoire cache effacée dans le cache de plan, le journal des erreurs SQL ServerSQL Server contient le message d'information suivant : « SQL ServerSQL Server a rencontré %d occurrence(s) de vidages de mémoire cache pour la mémoire cache '%s' (partie du cache du plan) en raison d'opérations de maintenance ou de reconfiguration de base de données ».For each cleared cachestore in the plan cache, the SQL ServerSQL Server error log contains the following informational message: " SQL ServerSQL Server has encountered %d occurrence(s) of cachestore flush for the '%s' cachestore (part of plan cache) due to some database maintenance or reconfigure operations". Ce message est enregistré toutes les cinq minutes si le cache est vidé au cours de cet intervalle de temps.This message is logged every five minutes as long as the cache is flushed within that time interval.

ExemplesExamples

A.A. Configuration des options d'une base de donnéesSetting options on a database

L'exemple suivant définit les options de mode de récupération et de vérification de pages de données pour l'exemple de base de données AdventureWorks2012AdventureWorks2012.The following example sets the recovery model and data page verification options for the AdventureWorks2012AdventureWorks2012 sample database.

USE master;  
GO  
ALTER DATABASE AdventureWorks2012  
SET RECOVERY FULL PAGE_VERIFY CHECKSUM;  
GO  

B.B. Paramétrage de la base de données avec READ_ONLYSetting the database to READ_ONLY

Pour modifier l'état d'une base de données ou d'un groupe de fichiers en spécifiant READ_ONLY ou READ_WRITE, vous avez besoin d'un accès exclusif à la base de données.Changing the state of a database or filegroup to READ_ONLY or READ_WRITE requires exclusive access to the database. L'exemple ci-dessous illustre le basculement de la base de données en mode SINGLE_USER pour obtenir l'accès exclusif.The following example sets the database to SINGLE_USER mode to obtain exclusive access. L'exemple affecte ensuite à la base de données AdventureWorks2012AdventureWorks2012 l'état READ_ONLY et rend à tous les utilisateurs l'accès à la base de données.The example then sets the state of the AdventureWorks2012AdventureWorks2012 database to READ_ONLY and returns access to the database to all users.

Note

Cet exemple utilise l'option de fin WITH ROLLBACK IMMEDIATE dans la première instruction ALTER DATABASE .This example uses the termination option WITH ROLLBACK IMMEDIATE in the first ALTER DATABASE statement. Toutes les transactions incomplètes seront restaurées et les autres connexions à la base de données AdventureWorks2012AdventureWorks2012 immédiatement déconnectées.All incomplete transactions will be rolled back and any other connections to the AdventureWorks2012AdventureWorks2012 database will be immediately disconnected.

USE master;  
GO  
ALTER DATABASE AdventureWorks2012  
SET SINGLE_USER  
WITH ROLLBACK IMMEDIATE;  
GO  
ALTER DATABASE AdventureWorks2012  
SET READ_ONLY  
GO  
ALTER DATABASE AdventureWorks2012  
SET MULTI_USER;  
GO  

C.C. Activation de l'isolement d'instantané sur une base de donnéesEnabling snapshot isolation on a database

L'exemple ci-dessous illustre l'activation de l'option d'infrastructure d'isolement d'instantané pour la base de données AdventureWorks2012AdventureWorks2012.The following example enables the snapshot isolation framework option for the AdventureWorks2012AdventureWorks2012 database.

USE AdventureWorks2012;  
USE master;  
GO  
ALTER DATABASE AdventureWorks2012  
SET ALLOW_SNAPSHOT_ISOLATION ON;  
GO  
-- Check the state of the snapshot_isolation_framework  
-- in the database.  
SELECT name, snapshot_isolation_state,   
    snapshot_isolation_state_desc AS description  
FROM sys.databases  
WHERE name = N'AdventureWorks2012';  
GO  

Le jeu de résultats montre que l'infrastructure d'isolement d'instantané est activée.The result set shows that the snapshot isolation framework is enabled.

NAMEname snapshot_isolation_statesnapshot_isolation_state descriptiondescription
AdventureWorks2012AdventureWorks2012 11 ONON

D.D. Activation, modification et désactivation du suivi des modificationsEnabling, modifying, and disabling change tracking

L'exemple ci-dessous illustre l'activation du suivi des modifications pour la base de données AdventureWorks2012AdventureWorks2012 et la définition d'une période de rétention de 2 jours.The following example enables change tracking for the AdventureWorks2012AdventureWorks2012 database and sets the retention period to 2 days.

ALTER DATABASE AdventureWorks2012  
SET CHANGE_TRACKING = ON  
(AUTO_CLEANUP = ON, CHANGE_RETENTION = 2 DAYS);  

L'exemple suivant illustre comment modifier la période de rétention en spécifiant 3 jours.The following example shows how to change the retention period to 3 days.

ALTER DATABASE AdventureWorks2012  
SET CHANGE_TRACKING (CHANGE_RETENTION = 3 DAYS);  

L'exemple ci-dessous illustre comment désactiver le suivi des modifications pour la base de données AdventureWorks2012AdventureWorks2012.The following example shows how to disable change tracking for the AdventureWorks2012AdventureWorks2012 database.

ALTER DATABASE AdventureWorks2012  
SET CHANGE_TRACKING = OFF;  

E.E. Activation du magasin de requêteEnabling the query store

S’applique à : SQL ServerSQL Server ( SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x) via SQL Server 2017SQL Server 2017), SQL DatabaseSQL Database.Applies to: SQL ServerSQL Server ( SQL Server 2016 (13.x)SQL Server 2016 (13.x) through SQL Server 2017SQL Server 2017), SQL DatabaseSQL Database.

L'exemple suivant active le magasin de requête et configure les paramètres de stockage des requêtes.The following example enables the query store and configures query store parameters.

ALTER DATABASE AdventureWorks2012  
SET QUERY_STORE = ON   
    (  
      OPERATION_MODE = READ_WRITE   
    , CLEANUP_POLICY = ( STALE_QUERY_THRESHOLD_DAYS = 90 )  
    , DATA_FLUSH_INTERVAL_SECONDS = 900   
    , MAX_STORAGE_SIZE_MB = 1024   
    , INTERVAL_LENGTH_MINUTES = 60   
    );  

Voir aussiSee Also

Niveau de compatibilité ALTER DATABASE (Transact-SQL) ALTER DATABASE Compatibility Level (Transact-SQL)
Mise en miroir de bases de données ALTER DATABASE (Transact-SQL) ALTER DATABASE Database Mirroring (Transact-SQL)
ALTER DATABASE SET HADR (Transact-SQL) ALTER DATABASE SET HADR (Transact-SQL)
Statistiques Statistics
CREATE DATABASE (SQL Server Transact-SQL) CREATE DATABASE (SQL Server Transact-SQL)
Activer et désactiver le suivi des modifications (SQL Server) Enable and Disable Change Tracking (SQL Server)
DATABASEPROPERTYEX (Transact-SQL) DATABASEPROPERTYEX (Transact-SQL)
DROP DATABASE (Transact-SQL) DROP DATABASE (Transact-SQL)
SET TRANSACTION ISOLATION LEVEL (Transact-SQL) SET TRANSACTION ISOLATION LEVEL (Transact-SQL)
sp_configure (Transact-SQL) sp_configure (Transact-SQL)
sys.databases (Transact-SQL) sys.databases (Transact-SQL)
sys.data_spaces (Transact-SQL) sys.data_spaces (Transact-SQL)
Bonnes pratiques relatives au Magasin des requêtesBest Practice with the Query Store