Abonnement Azure et limites, quotas et contraintes de service

Ce document répertorie quelques-unes des limites de Microsoft Azure les plus courantes, parfois appelées des quotas.

Pour en savoir plus sur la tarification Azure, consultez Tarification Azure. Elle vous permet d'estimer vos coûts à l’aide de la calculatrice de prix. Vous pouvez également accéder à la page de détails de tarification pour un service particulier, par exemple, Machines virtuelles Windows. Pour des conseils sur la gestion des coûts, consultez Éviter les coûts inattendus avec la gestion de la facturation et des coûts dans Azure.

Gestion des limites

Notes

Certains services ont des limites ajustables.

Lorsqu’un service n’a pas de limites ajustables, les tables suivantes utilisent l’en-tête Limite. Dans de tels cas, la valeur par défaut et les limites maximales sont les mêmes.

Lorsque la limite peut être ajustée, les tables incluent des en-têtes Limite par défaut et Limite maximale. La limite peut être augmentée au-dessus de la limite par défaut, mais pas au-delà de la limite maximale.

Si vous souhaitez élever la limite ou le quota au-dessus de la limite par défaut, ouvrez une demande de service clientèle en ligne gratuitement.

Les termes limite non stricte et limite inconditionnelle sont souvent utilisés de manière informelle pour décrire la limite actuelle, la limite ajustable (non stricte) et la limite maximale (inconditionnelle). Si une limite n’est pas réglable, il n’y a pas de limite non stricte, uniquement une limite inconditionnelle.

Les abonnements d’essai gratuit ne permettent pas de bénéficier d’augmentations de la limite ou du quota. Si vous disposez d’un abonnement d’essai gratuit, vous pouvez le mettre à niveau vers un abonnement avec paiement à l’utilisation. Pour en savoir plus, consultez Mettre à niveau votre abonnement d'essai gratuit Azure vers un abonnement avec paiement à l’utilisation et FAQ sur l’abonnement d’essai gratuit.

Certaines limites sont gérées au niveau régional.

Nous allons utiliser des quotas de processeurs virtuels pour l’exemple. Pour demander une augmentation des quotas de prise en charge des processeurs virtuels, vous devez déterminer le nombre de processeurs virtuels souhaités et les régions concernées. Vous demandez ensuite une augmentation des quotas de processeurs virtuels pour les quantités et les régions souhaitées. Si vous avez besoin de 30 processeurs virtuels dans la région Europe Ouest pour y exécuter votre application, demandez spécifiquement 30 processeurs virtuels dans cette région. Votre quota de processeurs virtuels n’est pas augmenté dans les autres régions ; seule la région Europe Ouest dispose du quota de 30 processeurs virtuels.

Par conséquent, déterminez les quotas pour votre charge de travail dans une région. Puis, demandez ce volume dans chaque région où vous envisagez d’effectuer un déploiement. Pour vous aider à déterminer vos quotas actuels dans des régions spécifiques, consultez Résoudre les erreurs liées aux quotas de ressources.

Limites générales

Pour connaître les restrictions relatives aux noms de ressources, voir Règles de nommage et restrictions pour les ressources Azure.

Pour plus d’informations sur l’API Resource Manager et les limites d’écriture, voir Limitation des requêtes de Resource Manager.

Limites de groupe d'administration

Les limites suivantes s’appliquent aux groupes d’administration.

Ressource Limite
Groupes d’administration par locataire Azure AD 10 000
Abonnements par groupe d’administration Illimité.
Niveaux de hiérarchie des groupes d’administration Niveau racine plus six niveaux1
Groupe d’administration parent direct par groupe d’administration Un
Déploiements au niveau du groupe d’administration par emplacement 8002
Emplacements de déploiements au niveau du groupe d’administration 10

1Les six niveaux n’incluent pas le niveau d’abonnement.

2 Si vous atteignez la limite des 800 déploiements, supprimez les déploiements inutiles dans l’historique. Pour supprimer des déploiements au niveau du groupe d’administration, utilisez Remove-AzManagementGroupDeployment ou az deployment mg delete.

Limites d’abonnement

Les limites suivantes s'appliquent lorsque vous utilisez Azure Resource Manager et les groupes de ressources Azure.

Ressource Limite
Abonnements associés à un locataire Azure Active Directory Illimité
Coadministrateurs par abonnement Illimité
Groupes de ressources par abonnement 980
Taille de la requête d’API Resource Manager 4 194 304 octets
Balises par abonnement1 50
Calculs de balise unique par abonnement2 80 000
Déploiements de niveau d’abonnement par emplacement 8003
Emplacements de déploiements de niveau d’abonnement 10

1Vous pouvez appliquer jusqu’à 50 étiquettes directement à un abonnement. Toutefois, l’abonnement peut contenir un nombre illimité d’étiquettes appliquées aux groupes de ressources et aux ressources au sein de l’abonnement. Le nombre de balises par ressource ou groupe de ressources est limité à 50.

2Resource Manager retourne une liste comportant le nom de balise et les valeurs de balise de l’abonnement uniquement lorsque le nombre de balises uniques est inférieur ou égal à 80 000. Une balise unique est définie par la combinaison d’un ID de ressource, d’un nom de balise et d’une valeur de balise. Par exemple, deux ressources avec les mêmes nom et valeur de balise seraient calculées sous la forme de deux balises uniques. Vous pouvez toujours trouver une ressource par balise quand le nombre de balises est supérieur à 80 000.

3Quand vous approchez de la limite, les déploiements sont automatiquement supprimés de l’historique. Pour plus d’informations, consultez Suppressions automatiques de l’historique de déploiement.

Limites de groupe de ressources

Ressource Limite
Ressources par groupe de ressources Les ressources ne sont pas limitées par groupe de ressources. Au lieu de cela, elle sont limités par le type de ressource dans un groupe de ressources. Reportez-vous à la ligne suivante.
Ressources par groupe de ressources par type de ressource 800 - Certains types de ressources peuvent dépasser la limite de 800. Voir la section relative aux ressources non limitées à 800 instances par groupe de ressources.
Déploiements par groupe de ressources dans l’historique des déploiements 8001
Ressources par déploiement 800
Verrous de gestion par étendue unique 20
Nombre de balises par ressource ou groupe de ressources 50
Longueur de clé de la balise 512
Longueur de valeur de la balise 256

1 Quand vous vous approchez de la limite, les déploiements sont automatiquement supprimés de l’historique. La suppression d’une entrée à partir de l’historique des déploiements n’affecte pas les ressources déployées. Pour plus d’informations, consultez Suppressions automatiques de l’historique de déploiement.

Limites de modèle

Valeur Limite
Paramètres 256
Variables 256
Ressources (incluant le nombre de copies) 800
Sorties 64
Expression de modèle 24 576 caractères
Ressources dans les modèles exportés 200
Taille du modèle 4 Mo
Taille du fichier de paramètres 4 Mo

Vous pouvez dépasser certaines limites de modèle en utilisant un modèle imbriqué. Pour plus d’informations, consultez l’article Utilisation de modèles liés lors du déploiement des ressources Azure. Pour réduire le nombre de paramètres, de variables ou de sorties, vous pouvez combiner plusieurs valeurs dans un même objet. Pour plus d’informations, consultez l’article Objects as parameters (Utiliser un objet en tant que paramètre).

Vous pouvez obtenir une erreur avec un fichier modèle ou de paramètres de moins de 4 Mo, si la taille totale de la requête est trop élevée. Pour plus d’informations sur la simplification de votre modèle afin d’éviter une demande volumineuse, consultez Résoudre les erreurs de dépassement de taille de la tâche.

Limites d'Active Directory

Présentation des contraintes d’utilisation et autres limites de service pour le service Azure AD.

Category Limite
Locataires
  • Un même utilisateur peut appartenir à un maximum de 500 locataires Azure AD en tant que membre ou invité.
  • Un même utilisateur peut créer un maximum de 200 annuaires.
  • Domaines
  • Vous ne pouvez pas ajouter plus de 5 000 noms de domaines managés.
  • Si vous avez configuré tous vos domaines pour la fédération avec le répertoire Active Directory local, vous ne pouvez pas ajouter plus de 2 500 noms de domaine dans chaque locataire.
  • Ressources
    • Par défaut, l’édition Azure Active Directory Free permet de créer un maximum de 50 000 ressources Azure AD dans un même locataire. Si vous avez au moins un domaine vérifié, le quota de service Azure AD par défaut est étendu à 300 000 ressources Azure AD.
      Le quota du service Azure AD pour les organisations créées par inscription en libre-service reste à 50 000 ressources Azure AD, même après une prise de contrôle administrative interne et la conversion de l’organisation en locataire managé avec au moins un domaine vérifié. Cette limite de service n’est pas liée à la limite de niveau tarifaire de 500 000 ressources sur la page de tarification Azure AD.
      Pour aller au-delà du quota par défaut, vous devez contacter le Support Microsoft.
    • Un utilisateur non-administrateur peut créer jusqu’à 250 ressources Azure AD. Les ressources actives et les ressources supprimées qui peuvent être restaurées sont comptabilisées dans ce quota. Seules les ressources Azure AD supprimées il y a moins de 30 jours peuvent être restaurées. Les ressources Azure AD supprimées qui ne peuvent plus être restaurées comptent pour un quart dans ce quota pendant 30 jours.
      Si vos développeurs sont susceptibles de dépasser régulièrement ce quota dans le cadre de leurs tâches habituelles, vous pouvez créer et attribuer un rôle personnalisé avec l’autorisation de créer un nombre illimité d’inscriptions d’applications.
    Extensions de schéma
    • Les extensions de type chaîne peuvent avoir jusqu’à 256 caractères.
    • Les extensions de type binaire sont limitées à 256 octets.
    • Seules 100 valeurs d’extension (de tous les types et pour toutes les applications) peuvent être écrites dans une ressource Azure AD.
    • Actuellement, seules les entités User, Group, TenantDetail, Device, Application et ServicePrincipal peuvent être étendues avec des attributs à valeur unique de type binaire ou chaîne.
    Applications
    • Au maximum 100 utilisateurs et principaux de service peuvent être propriétaires d’une application individuelle.
    • Un utilisateur, un groupe ou un principal de service peut avoir un maximum de 1 500 attributions de rôles d’application. La limitation se trouve sur le principal de service, l’utilisateur ou le groupe pour tous les rôles d’application, et non sur le nombre d’attributions sur un rôle d’application unique.
    • Une application configurée pour l’authentification unique par mot de passe peut avoir un maximum de 48 groupes affectés avec des informations d’identification configurées.
    • Un utilisateur peut avoir des informations d’identification configurées pour un maximum de 48 applications à l’aide de l’authentification unique par mot de passe. Cette limite s’applique uniquement aux informations d’identification configurées lorsque l’application est attribuée directement à l’utilisateur, et non lorsque l’utilisateur est membre d’un groupe auquel l’application est attribuée.
    • Découvrez des limites supplémentaires dans les Différences de validation par types de comptes pris en charge.
    Manifeste d’application Il est possible d’ajouter au maximum 1 200 entrées dans le manifeste de l’application.
    Découvrez des limites supplémentaires dans les Différences de validation par types de comptes pris en charge.
    Groupes
    • Un utilisateur non administrateur peut créer jusqu’à 250 groupes dans une organisation Azure AD. Tout administrateur Azure AD qui peut gérer des groupes dans l’organisation peut également créer un nombre illimité de groupes (jusqu’au nombre maximal d’objets Azure AD). Si vous attribuez à un utilisateur un rôle pour supprimer la limite, attribuez-lui un rôle intégré avec moins de privilèges, comme celui d’administrateur d’utilisateurs ou d’administrateur de groupes.
    • Une organisation Azure AD peut avoir au maximum 5 000 groupes dynamiques et unités administratives dynamiques combinés.
    • Un maximum de 500 groupes assignables à un rôle peuvent être créés dans une seule organisation (locataire) Azure AD.
    • 100 utilisateurs au maximum peuvent être propriétaires d'un seul groupe.
    • Il n’y a pas de limite au nombre de ressources Azure AD qui peuvent faire partie d’un même groupe.
    • Un utilisateur peut être membre de n’importe quel nombre de groupes. Lorsque des groupes de sécurité sont utilisés en association avec SharePoint Online, un utilisateur peut faire partie de 2 049 groupes de sécurité au total. Cela inclut les appartenances aux groupes directs et indirects. Lorsque cette limite est dépassée, les résultats d’authentification et de recherche deviennent imprévisibles.
    • Par défaut, vous ne pouvez pas synchroniser plus de 50 000 membres d’un groupe de votre annuaire Active Directory local vers Azure Active Directory en utilisant Azure AD Connect. Si vous devez synchroniser une appartenance à un groupe qui dépasse cette limite, vous devez intégrer l’API de point de terminaison Azure AD Connect Sync V2.
    • Les groupes imbriqués dans Azure AD ne sont pas pris en charge dans tous les scénarios.
    • Lorsque vous sélectionnez une liste de groupes, vous pouvez affecter une stratégie d’expiration de groupe à un maximum de 500 groupes Microsoft 365. Il n’existe aucune limite quand la stratégie est appliquée à tous les groupes Microsoft 365.

    Actuellement, les scénarios suivants sont pris en charge avec les groupes imbriqués :
    • Un groupe peut être ajouté en tant que membre d’un autre groupe et vous pouvez obtenir une imbrication de groupes.
    • Revendications d’appartenance à un groupe. Lorsqu’une application est configurée pour recevoir des revendications d’appartenance à un groupe dans le jeton, les groupes imbriqués, dont l’utilisateur connecté est membre, sont inclus.
    • Accès conditionnel (quand une stratégie d’accès conditionnel a une étendue de groupe).
    • Restriction de l’accès à la réinitialisation de mot de passe en libre-service.
    • Restriction des utilisateurs pouvant utiliser la jonction Azure AD et l’inscription d’appareils.

    Les scénarios suivants ne sont pas pris en charge avec les groupes imbriqués :
    • Attribution de rôle d’application, pour l’accès et l’approvisionnement. L’attribution de groupes à une application est prise en charge, mais tous les groupes imbriqués dans le groupe directement affecté n’ont pas d’accès.
    • Licence basée sur les groupes (attribution automatique d’une licence à tous les membres d’un groupe).
    • Groupes Microsoft 365.
    Application Proxy (Proxy d’application)
    • Un maximum de 500 transactions* par seconde par application de proxy d’application.
    • Un maximum de 750 transactions par seconde pour l’organisation Azure AD.

      * Une transaction est définie comme une seule requête et réponse HTTP pour une ressource unique. En cas de limitation, les clients recevront la réponse 429 (trop de demandes).
    Volet d'accès Il n’existe aucune limite quant au nombre d’applications qui peuvent être affichées par utilisateur dans le volet d’accès, quel que soit le nombre de licences attribuées.
    Rapports 1 000 lignes au maximum peuvent être affichées ou téléchargées dans un rapport. Toutes les données supplémentaires sont tronquées.
    Unités administratives
    • Une ressource Azure AD peut faire partie de 30 unités administratives au maximum.
    • Une organisation Azure AD peut avoir au maximum 5 000 groupes dynamiques et unités administratives dynamiques combinés.
    Rôles et autorisations Azure AD
    • Vous pouvez créer 100 rôles personnalisés Azure AD maximum dans une organisation Azure AD.
    • Un maximum de 150 attributions de rôles personnalisées Azure AD pour un seul principal dans n’importe quelle étendue.
    • Un maximum de 100 attributions de rôles intégrées Azure AD pour un principal unique dans une étendue non-locataire (telle qu’une unité administrative ou un objet Azure AD). Il n’existe aucune limite pour les attributions de rôles intégrées Azure AD au niveau de l’étendue du locataire.
    • Vous ne pouvez pas ajouter un groupe en tant que groupe propriétaire.
    • La capacité d’un utilisateur à lire les informations de locataire d’autres utilisateurs peut être limitée seulement par une option d’activation/désactivation à l’échelle de l’organisation Azure AD pour désactiver l’accès de tous les utilisateurs non administrateurs à l’ensemble des informations de locataire (non recommandé). Pour plus d’informations, consultez Pour restreindre les autorisations par défaut des utilisateurs membres.
    • Il peut s’écouler jusqu’à 15 minutes, ou bien falloir une déconnexion/reconnexion, pour que les ajouts et révocations de rôles d’administrateur prennent effet.

    Limites Gestion des API

    Ressource Limite
    Nombre maximal d’unités d’échelle 12 par région1
    Taille du cache 5 Gio par unité2
    Connexions back-ends simultanées3 par autorité HTTP 2 048 par unité4
    Taille maximale de la réponse mise en cache 2 Mio
    Taille maximale du document de stratégie 256 Kio5
    Nombre maximal de domaines de passerelle personnalisés par instance de service6 20
    Nombre maximal de certificats d’autorité de certification par instance de service7 10
    Nombre maximal d’instances de service par abonnement8 20
    Nombre maximal d’abonnements par instance de service8 500
    Nombre maximal de certificats clients par instance de service8 50
    Nombre maximal d’API par instance de service8 50
    Nombre maximal d’opérations de gestion des API par instance de service8 1 000
    Durée totale maximale des requêtes8 30 secondes
    Taille maximale de la charge utile de requête8 1 Gio
    Taille maximale de la charge utile mise en mémoire tampon8 2 Mio
    Taille maximale de l’URL de requête9 16 384 octets
    Longueur maximale du segment de chemin d’URL10 260 caractères
    Taille maximale du schéma d’API utilisé par la stratégie de validation10 4 Mo
    Nombre maximal de schémas10 100
    Taille maximale du corps de la requête ou de la réponse dans la stratégie de validation du contenu10 100 Ko
    Nombre maximal de passerelles auto-hébergées11 25
    Nombre maximal de connexions WebSocket actives par unité 100
    Nombre maximal d’étiquettes prises en charge par une ressource Gestion des API 15

    1 Les limites d’échelle varient selon le niveau tarifaire. Pour plus de détails sur les niveaux tarifaires et leurs limites de mise à l’échelle, consultez Tarification de la gestion des API.
    2 La taille du cache par unité varie selon le niveau tarifaire. Pour consulter les niveaux tarifaires et leurs limites de mise à l’échelle, voir Tarification de la gestion des API.
    3Les connexions sont regroupées et réutilisées, sauf si elles sont explicitement fermées par le back-end.
    4Cette limite est appliquée par unité des niveaux De base, Standard et Premium. Le niveau Développeur est limité à 1 024. Cette limite ne s’applique pas au niveau Consommation.
    5Cette limite est appliquée aux niveaux De base, Standard et Premium. Dans le niveau Consommation, la taille des documents de stratégie est limitée à 16 Kio.
    6Les domaines personnalisés multiples sont pris en charge uniquement dans les niveaux Développeur et Premium.
    7Les certificats d’autorité de certification ne sont pas pris en charge dans le niveau Consommation.
    8Cette limite s’applique au niveau Consommation uniquement. Il n’existe aucune limite dans ces catégories pour les autres niveaux.
    9 S’applique au niveau Consommation uniquement. Comprend une chaîne de requête longue allant jusqu’à 2048 octets.
    10 Pour augmenter cette limite, contactez le support.
    11Les passerelles auto-hébergées sont prises en charge uniquement dans les niveaux Développeur et Premium. Cette limite s’applique au nombre de ressources des passerelles auto-hébergées. Pour relever cette limite, contactez le support. Notez que le nombre de nœuds (ou réplicas) associés à une ressource de passerelle auto-hébergée est illimité dans le niveau Premium, mais limité à un seul nœud dans le niveau Développeur.

    Limites App Service

    Ressource Gratuit Partagé De base standard Premium (v1 à v3) Isolé
    Applications Web, mobiles ou API par plan Azure App Service1 10 100 Illimité2 Illimité2 Illimité2 Illimité2
    Plan App Service 10 par région 10 par groupe de ressources 100 par groupe de ressources 100 par groupe de ressources 100 par groupe de ressources 100 par groupe de ressources
    types d'instance de calcul Partagé Partagé Dédié3 Dédié3 Dédié3

    Dédié3
    Scale-out (nombre maximal d’instances) 1 partagée 1 partagée 3 dédiées3 10 dédiées3 20 dédiées pour v1 ; 30 dédiées pour v2 et v3.3 100 dédiées4
    Stockage5 1 Go5 1 Go5 10 Go5 50 Go5 250 GO5 1 To12

    Le quota de stockage disponible est de 999 Go.
    Temps processeur (5 minutes)6 3 minutes 3 minutes Illimité, facturation aux tarifs standard Illimité, facturation aux tarifs standard Illimité, facturation aux tarifs standard Illimité, facturation aux tarifs standard
    Temps processeur (jour)6 60 minutes 240 minutes Illimité, facturation aux tarifs standard Illimité, facturation aux tarifs standard Illimité, facturation aux tarifs standard Illimité, facturation aux tarifs standard
    Mémoire (1 heure) 1 024 Mo par plan App Service 1 024 Mo par application N/A N/A N/A N/A
    Bande passante 165 Mo Illimitée, application du taux de transfert de données Illimitée, application du taux de transfert de données Illimitée, application du taux de transfert de données Illimitée, application du taux de transfert de données Illimitée, application du taux de transfert de données
    Architecture de l'application 32 bits 32 bits 32 bits/64 bits 32 bits/64 bits 32 bits/64 bits 32 bits/64 bits
    Web Sockets par instance7 5 35 350 Illimité Illimité Illimité
    Connexions d’IP sortantes par instance 600 600 Dépend de la taille de l’instance8 Dépend de la taille de l’instance8 Dépend de la taille de l’instance8 16 000
    Connexions simultanées du débogueur par application 1 1 1 5 5 5
    Certificats App Service par abonnement Non pris en charge Non pris en charge 10 10 10 10
    Domaines personnalisés par application 0 (sous-domaine azurewebsites.net uniquement) 500 500 500 500 500
    domaines personnalisés Prise en charge SSL Non pris en charge, certificat avec caractères génériques pour *. azurewebsites.net disponible par défaut Non pris en charge, certificat avec caractères génériques pour *. azurewebsites.net disponible par défaut Nombre illimité de connexions SNI SSL Connexions SSL SNI illimitées et 1 connexion IP SSL incluses Connexions SSL SNI illimitées et 1 connexion IP SSL incluses Connexions SSL SNI illimitées et 1 connexion IP SSL incluses
    Connexions hybrides 5 par plan 25 par plan 220 par application 220 par application
    Intégration du réseau virtuel X X X
    Points de terminaison privés 100 par application
    Équilibreur de charge intégré X X X X X9
    Restrictions de l’accès 512 règles par application 512 règles par application 512 règles par application 512 règles par application 512 règles par application 512 règles par application
    Always On X X X X
    Sauvegardes planifiées Sauvegardes planifiées toutes les 2 heures, un maximum de 12 sauvegardes par jour (manuelles + planifiées) Sauvegardes planifiées toutes les heures, un maximum de 50 sauvegardes par jour (manuelles + planifiées) Sauvegardes planifiées toutes les heures, un maximum de 50 sauvegardes par jour (manuelles + planifiées)
    Autoscale X X X
    WebJobs10 X X X X X X
    Surveillance de point de terminaison X X X X
    Emplacements de préproduction par application 5 20 20
    Test en production X X X
    Journaux de diagnostic X X X X X X
    Kudu X X X X X X
    Authentification et autorisation X X X X X X
    Certificats managés App Service11 X X X X
    Contrat SLA 99,95 % 99,95 % 99,95 % 99,95 %

    1 Des quotas d'applications et de stockage s’appliquent pour chaque plan App Service, sauf mention contraire.

    2 Le nombre d’applications qui peuvent être hébergées sur ces ordinateurs dépend de l’activité des applications, de la taille des instances des ordinateurs et de l’utilisation de ressources correspondante.

    3 Les instances dédiées peuvent être de différentes tailles. Pour en savoir plus, consultez Tarification d’App Service.

    4 Plus sont autorisés sur demande.

    5 La limite de stockage est la taille totale du contenu sur toutes les applications du même plan App Service. La taille totale du contenu de toutes les applications de l’ensemble des plans App Service d’un même groupe de ressources et d’une même région ne peut pas dépasser 500 Go. Le quota du système de fichiers pour les applications hébergées par App Service est déterminé par l’agrégat des plans App Service créés dans une région et un groupe de ressources.

    6 Ces ressources sont limitées par les ressources physiques sur les instances dédiées (taille de l’instance et nombre d’instances).

    7 Si vous mettez à l’échelle une application sur deux instances dans le niveau De base, vous disposez de 350 connexions simultanées pour chacune des deux instances. Pour le niveau Standard et les niveaux supérieurs, il n’existe aucune limite théorique concernant les Web Sockets. Toutefois, d’autres facteurs peuvent limiter leur nombre. Par exemple, le nombre maximal autorisé de requêtes simultanées (défini par maxConcurrentRequestsPerCpu) est ainsi : 7 500 pour une petite machine virtuelle, 15 000 pour une machine virtuelle moyenne (7 500 x 2 cœurs) et 75 000 pour une grande machine virtuelle (18 750 x 4 cœurs).

    8 Le nombre maximal de connexions IP s’entend par instance et dépend de la taille de l’instance : 1 920 par instance B1/S1/P1V3, 3 968 par instance B2/S2/P2V3, 8 064 par instance B3/S3/P3V3.

    9 Les références SKU App Service Isolé peuvent bénéficier d’un équilibrage de charge en interne (sans connectivité à Internet) avec Azure Load Balancer. Aussi, certaines fonctionnalités d’une instance isolée d’App Service à charge équilibrée en interne doivent être utilisées à partir de machines qui ont un accès direct au point de terminaison réseau avec équilibrage de charge en interne.

    10 Exécutez des exécutables et/ou des scripts personnalisés à la demande, selon une planification ou en continu en tant que tâche en arrière-plan au sein de votre instance App Service. La fonctionnalité AlwaysOn est nécessaire à l'exécution de tâches web en continu. Il n’existe aucune limite prédéfinie pour le nombre de tâches Web pouvant s’exécuter dans une instance App Service. Il existe des limites pratiques qui dépendent de ce que le code d’application tente de faire.

    11 Émission de certificats standard uniquement (les certificats avec caractères génériques ne sont pas disponibles). Limité à un seul certificat gratuit par domaine personnalisé.

    12 Utilisation totale du stockage pour toutes les applications déployées dans un seul environnement de service d’application (quelle que soit la manière dont elles sont affectées à différents groupes de ressources).

    Limites du service Automation

    Automatisation de processus

    Ressource Limite Notes
    Nombre maximum de nouveaux travaux pouvant être envoyés toutes les 30 secondes par compte Azure Automation (travaux non planifiés) 100 Lorsque cette limite est atteinte, les demandes suivantes de création d’un travail échouent. Le client reçoit une réponse d’erreur.
    Nombre maximum de travaux simultanés pendant la même instance de temps par compte Automation (travaux non planifiés) 200 Lorsque cette limite est atteinte, les demandes suivantes de création d’un travail échouent. Le client reçoit une réponse d’erreur.
    Taille maximum de stockage des métadonnées des tâches pour une période continue de 30 jours 10 Go (environ 4 millions de tâches) Lorsque cette limite est atteinte, les demandes suivantes de création d’un travail échouent.
    Limite maximum du flux de travail 1 Mio Un flux ne peut pas dépasser 1 Mio.
    Nombre maximum de modules pouvant être importés toutes les 30 secondes par compte Automation 5
    Taille maximum d’un module 100 Mo
    Taille maximale d’un fichier de configuration de nœud 1 Mo S’applique à la configuration de l’état
    Durée d’exécution de la tâche, Niveau Gratuit 500 minutes par abonnement et par mois
    Quantité maximum d’espace disque autorisée par bac à sable1 1 Go S’applique aux bacs à sable Azure uniquement.
    Quantité maximum de mémoire affectée à un bac à sable 1 400 Mo S’applique aux bacs à sable Azure uniquement.
    Nombre maximum de sockets réseau autorisé par bac à sable 1 1 000 S’applique aux bacs à sable Azure uniquement.
    Durée d’exécution maximale autorisée par runbook 1 3 heures S’applique aux bacs à sable Azure uniquement.
    Nombre maximum de comptes Automation dans un abonnement Aucune limite
    Nombre maximal de Runbook Workers hybrides système par compte Automation 4 000
    Nombre maximal de Runbook Workers hybrides utilisateur par compte Automation 4 000
    Nombre maximum de travaux qui peuvent être exécutés simultanément sur un Runbook Worker hybride 50
    Taille maximale des paramètres du travail de runbook 512 kilo-octets
    Nombre maximum de paramètres du runbook 50 Vous pouvez passer une chaîne JSON ou XML sur un paramètre et l’analyser avec le runbook si vous atteignez la limite de 50 paramètres.
    Taille maximale de la charge utile du webhook 512 kilo-octets
    Nombre maximal de jours de conservation des données de travail 30 jours
    Taille maximale de l’état du workflow PowerShell 5 Mo S’applique aux runbooks de workflow PowerShell durant le contrôle de workflow.
    Nombre maximal de balises prises en charge par un compte Automation 15

    1Un bac à sable est un environnement partagé qui peut être utilisé par plusieurs travaux. Les travaux qui utilisent le même bac à sable sont liés par les limitations de ressources du bac à sable.

    Suivi des modifications et inventaire

    Le tableau suivant montre les limites des éléments suivis par machine pour Change Tracking.

    Ressource Limite Remarques
    Fichier 500
    Taille du fichier 5 Mo
    Registre 250
    Logiciels Windows 250 N’inclut pas les mises à jour logicielles.
    Packages Linux 1250
    Services 250
    Daemon 250

    Update Management

    Le tableau suivant indique les limites d’Update Management.

    Ressource Limite Remarques
    Nombre de machines par déploiement de mises à jour 1 000
    Nombre de groupes dynamiques par déploiement de mise à jour 500

    Azure App Configuration

    Ressource Limite Commentaire
    Magasins de configurations pour niveau Gratuit 1 magasin par abonnement
    Magasins de configurations pour niveau Standard Magasins illimités par abonnement
    Requêtes de magasins de configurations pour niveau Gratuit 1 000 requêtes par jour Une fois le quota dépassé, le code d'état HTTP 429 est retourné pour toutes les requêtes jusqu'à la fin de la journée
    Requêtes de magasins de configurations pour niveau Standard 30 000 par heure Une fois le quota épuisé, les demandes peuvent renvoyer le code d’état HTTP 429 indiquant un Trop grand nombre de requêtes, jusqu’à la fin de l’heure
    Stockage pour niveau Gratuit 10 Mo
    Stockage pour niveau Standard 1 Go
    Clés et valeurs 10 Ko Pour un seul élément clé-valeur, y compris toutes les métadonnées

    Limites du Cache Azure pour Redis

    Ressource Limite
    Taille du cache 1,2 To
    Bases de données 64
    Nombre maximal de clients connectés 40 000
    Réplicas du Cache Azure pour Redis, pour la haute disponibilité 3
    Partitions dans un cache premium avec le clustering 10

    Les limites et les tailles des solutions de Cache Azure pour Redis varient en fonction du niveau de tarification. Pour connaître les niveaux de tarification et les tailles associées, consultez la section Tarification du Cache Azure pour Redis.

    Pour plus d’informations sur les limites de configuration du Cache Azure pour Redis, consultez la section Configuration du serveur Redis par défaut.

    Étant donné que la configuration et la gestion des instances de Cache Azure pour Redis sont gérées par Microsoft, toutes les commandes Redis ne sont pas prises en charge dans le Cache Azure pour Redis. Pour plus d’informations, consultez Commandes Redis non prises en charge dans le Cache Azure pour Redis.

    Limites d'Azure Cloud Services

    Ressource Limite
    Rôles de travail ou web par déploiement1 25
    Points de terminaison d'entrée d'instance par déploiement 25
    Points de terminaison d'entrée par déploiement 25
    Points de terminaison internes par déploiement 25
    Certificats de services hébergés par déploiement 199

    1Chaque service cloud Azure avec des rôles de travail/web peut posséder deux déploiements, un pour la production et un autre pour le développement intermédiaire. Cette limite fait référence au nombre de rôles distincts, autrement dit à la configuration. Cette limite ne fait pas référence au nombre d’instances par rôle, autrement dit, à la mise à l’échelle.

    Limites de Recherche cognitive Azure

    Les niveaux tarifaires déterminent la capacité et les limites de votre service de recherche. Les niveaux sont les suivants :

    • Gratuit : service multilocataire, partagé avec d’autres abonnés Azure, destiné à l’évaluation et à des petits projets de développement.
    • De base : fournit des ressources de calcul dédiées pour des charges de travail de production à plus petite échelle, avec jusqu’à trois réplicas pour les charges de travail de requête hautement disponible.
    • Standard, qui inclut S1, S2, S3 et S3 haute densité, est approprié pour des charges de travail de production de plus grande taille. Plusieurs niveaux existent dans le niveau Standard pour vous permettre de choisir une configuration de ressources parfaitement adaptée à votre profil de charge de travail.

    Limites par abonnement

    Vous pouvez créer plusieurs services, et cette possibilité est limitée uniquement par le nombre de services autorisés à chaque niveau. Ainsi, vous pouvez créer jusqu’à 16 services au niveau de base et 16 autres au niveau S1 au sein du même abonnement. Pour en savoir plus sur ces niveaux, consultez Choisir un niveau tarifaire pour Recherche cognitive Azure.

    Les limites de service maximales peuvent être augmentées sur demande. S’il vous faut davantage de services dans le même abonnement, remplissez une demande de support.

    Ressource Gratuit1 De base S1 S2 S3 S3 HD L1 L2
    Nombre de services maximum 1 16 16 8 6 6 6 6
    Augmentation de la taille des instances : nombre maximal d’unités de recherche (SU) 2 N/A 3 unités de recherche 36 unités de recherche 36 unités de recherche 36 unités de recherche 36 unités de recherche 36 unités de recherche 36 unités de recherche

    1 Le niveau Gratuit est basé sur l’infrastructure partagée avec d’autres clients. Étant donné que le matériel n’est pas dédié, le scale-up n’est pas pris en charge sur le niveau gratuit.

    2 Les unités de recherche sont des unités de facturation, allouées en tant que réplicas ou partitions. Vous avez besoin des deux types de ressource pour les opérations de stockage, d’indexation et d’interrogation. Pour en savoir plus sur les calculs SU, consultez Mettre à l’échelle les niveaux de ressources pour les charges de travail de requête et d’index.

    Limites par service de recherche

    Un service de recherche est limité par l’espace disque ou le nombre maximum d’index ou d’indexeurs, selon la limite atteinte en premier. Le tableau suivant décrit les limites de stockage. Pour connaître le nombre maximal d’objets, examinez les limites par ressource.

    Ressource Gratuit De base1 S1 S2 S3 S3 HD L1 L2
    Contrat de Niveau de Service (SLA)2 Non Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui
    Stockage par partition 50 Mo 2 Go 25 Go 100 Go 200 Go 200 Go 1 To 2 To
    Partitions par service N/A 1 12 12 12 3 12 12
    Taille de partition N/A 2 Go 25 Go 100 Go 200 Go 200 Go 1 To 2 To
    Réplicas N/A 3 12 12 12 12 12 12

    1 Le niveau De base comporte une partition fixe. Vous pouvez utiliser des unités de recherche supplémentaires pour ajouter des réplicas en vue d’exécuter des requêtes plus volumineuses.

    2 Des contrats de niveau de service (SLA) sont en vigueur pour les services facturables sur les ressources dédiées. Les services gratuits et les fonctionnalités en préversion n’en ont pas. En ce qui concerne les services facturables, les contrats SLA entrent en vigueur dès lors que vous provisionnez une redondance suffisante pour votre service. Un SLA de requête (lecture) nécessite au moins deux réplicas. Un SLA de requête et d’indexation (lecture-écriture) nécessite au moins trois réplicas. Le nombre de partitions n’est pas pris en compte dans les SLA.

    Pour plus d’informations sur les limites à un niveau plus précis, notamment la taille des documents, les requêtes par seconde, les clés, les requêtes et les réponses, consultez Limites du service dans Recherche cognitive Azure.

    Limites d’Azure Cognitive Services

    Les limites suivantes concernent le nombre de ressources Cognitive Services par abonnement Azure. Il existe une limite d’un seul compte « gratuit » autorisé, par type de service cognitive, par abonnement. Chaque service Cognitive Services peut présenter d’autres limitations. Pour en savoir plus, consultez la section relative à Azure Cognitive Services.

    Type Limite Exemple
    Mélange de ressources Cognitive Services Total de 200 ressources Cognitive Services maximum par région. Cela inclut 100 ressources Vision par ordinateur dans la région USA Ouest ; 50 ressources du service Speech dans la région USA Ouest ; 50 ressources Analyse de texte dans la région USA Est.
    Un seul type de ressources Cognitive Services. Maximum de 100 ressources par région Cela inclut 100 ressources Vision par ordinateur dans la région USA Ouest 2 et 100 ressources Vision par ordinateur dans la région USA Est.

    Limites d’Azure Cosmos DB

    Pour les limites d’Azure Cosmos DB, consultez Limites dans Azure Cosmos DB.

    Limites d'Azure Data Explorer

    Le tableau suivant décrit les limites maximales pour les clusters Azure Data Explorer.

    Ressource Limite
    Clusters par région et par abonnement 20
    Instances par cluster 1 000
    Nombre de bases de données dans un cluster 10 000
    Nombre de clusters abonné (consommateurs de partage de données) par cluster leader (producteur de partage de données) 100

    Le tableau suivant décrit les limites relatives aux opérations de gestion effectuées sur les clusters Azure Data Explorer.

    Étendue Opération Limite
    Cluster lecture (par exemple, obtenir un cluster) 500 toutes les 5 minutes
    Cluster écriture (par exemple, créer une base de données) 1 000 par heure

    Azure Database pour MySQL

    Pour les limites d’Azure Database pour MySQL, voir Limitations dans Azure Database pour MySQL.

    Azure Database pour PostgreSQL

    Pour les limites d’Azure Database pour PostgreSQL, voir Limitations dans Azure Database pour PostgreSQL.

    Limites d'Azure Functions

    Ressource Plan Consommation Plan Premium Plan dédié ASE Kubernetes
    Durée du délai d’expiration (min) par défaut 5 30 301 30 30
    Durée du délai d’expiration maximum (min) 10 illimité7 illimité2 illimité illimité
    Nbre max. de connexions sortantes (par instance) 600 actives (1 200 au total) illimité illimité illimité illimité
    Taille de requête max. (Mo)3 100 100 100 100 Dépend du cluster
    Longueur de chaîne de requête max.3 4096 4096 4096 4096 Dépend du cluster
    Longueur d’URL de requête max.3 8 192 8 192 8 192 8 192 Dépend du cluster
    ACU par instance 100 210-840 100-840 210-2508 Tarification d’AKS
    Mémoire max. (en Go par instance) 1.5 3,5-14 1,75-14 3.5 - 14 Tous les nœuds sont pris en charge
    Nombre d’instances maximal (Windows/Linux) 200/100 100/20 varie en fonction de la référence SKU9 1009 Dépend du cluster
    Applications de fonction par plan 100 100 illimité4 illimité illimité
    Plans App Service 100 par région 100 par groupe de ressources 100 par groupe de ressources - -
    Emplacements de déploiement par application10 2 3 1-209 20 n/a
    Stockage5 5 To 250 Go 50-1 000 Go 1 To n/a
    Domaines personnalisés par application 5006 500 500 500 n/a
    domaines personnalisés Prise en charge SSL connexion SNI SSL illimitée incluse connexions 1 IP SSL et SNI SSL illimitées incluses connexions 1 IP SSL et SNI SSL illimitées incluses connexions 1 IP SSL et SNI SSL illimitées incluses n/a

    1 Par défaut, le délai d’attente du runtime de Functions 1.x dans un plan App Service est illimité.
    2 Nécessite que le plan App Service soit défini sur Always On. Facturation aux tarifs standard.
    3 Ces limites sont définies dans l’hôte.
    4 Le nombre réel d’applications de fonction qui peuvent être hébergées dépend de l’activité des applications, de la taille des instances de machine et de l’utilisation de ressources correspondante.
    5 La limite de stockage est la taille totale du contenu dans le stockage temporaire de toutes les applications du même plan App Service. Le plan Consommation utilise Azure Files pour le stockage temporaire.
    6 Lorsque votre application de fonction est hébergée dans un Plan Consommation, seule l’option CNAME est prise en charge. Pour les applications de fonction présentes dans un plan Premium ou un plan App Service, vous pouvez mapper un domaine personnalisé en utilisant l’un ou l’autre des enregistrements : CNAME ou A.
    7 Garanti pour une durée maximale de 60 minutes.
    8Les workers sont des rôles qui hébergent des applications clientes. Ils sont disponibles dans trois tailles fixes : Un processeur virtuel/3,5 Go de RAM ; Deux processeurs virtuels/7 Go de RAM ; Quatre processeurs virtuels/14 Go de RAM.
    9 Pour plus d’informations, consultez Limites App Service.
    10, y compris l’emplacement de production.

    Pour plus d’informations, consultez Comparaison des plans d’hébergement Functions.

    Azure Health Data Services

    Limites d’Azure Health Data Services

    Health Data Services est un ensemble de services d’API gérés basés sur des normes et infrastructures ouvertes. Health Data Services permet aux flux de travail d’améliorer les soins de santé et offre des solutions de santé évolutives et sécurisées. Health Data Services comprend le service Fast Healthcare Interoperability Resources (FHIR), le service Digital Imaging and Communications in Medicine (DICOM) et le service MedTech.

    Le service FHIR est une implémentation de la spécification FHIR au sein de Health Data Services. Il vous permet de combiner dans un seul espace de travail une ou plusieurs instances de service FHIR avec des instances de service DICOM et MedTech. API Azure pour FHIR est généralement disponible en tant qu'offre de service autonome.

    Le service FHIR dans Azure Health Data Services a une limite de 4 To pour le stockage structuré.

    Nom du quota Limite par défaut Limite maximale Remarques
    Espace de travail 10 Contacter le support technique Limite par abonnement
    FHIR 10 Contacter le support technique Limite par espace de travail
    DICOM 10 Contacter le support technique Limite par espace de travail
    MedTech 10 N/A Limite par espace de travail, ne peut pas être augmentée

    Limites du service API Azure pour FHIR

    L’API Azure pour FHIR est une API managée, normalisée et conforme dédiée aux données médicales qui permet d’obtenir des solutions avec une analytique actionnable et le machine learning.

    Nom du quota Limite par défaut Limite maximale Remarques
    Unités de requête (RU) 10 000 RU Contacter le support La valeur maximale disponible est 1 000 000. Vous avez besoin au minimum de 400 RU ou de 40 RU/Go, selon la valeur la plus grande.
    Connexions simultanées 15 connexions simultanées sur deux instances (pour un total de 30 demandes simultanées) Contacter le support technique
    Instances du service API Azure pour FHIR par abonnement 10 Contacter le support technique

    Limites d'Azure Kubernetes Service

    Ressource Limite
    Clusters maximum par abonnement 5 000
    Nombre maximal de nœuds par cluster avec les groupes à haute disponibilité de machines virtuelles et la référence SKU Standard Load Balancer 100
    Nombre maximal de nœuds par cluster avec Virtual Machine Scale Sets et la référence SKU Standard Load Balancer 1 000 (dans tous les pools de nœuds)
    Nombre maximal de pools de nœuds par cluster 100
    Pods maximum par nœud :  : réseau de base avec Kubenet Maximum : 250
    Valeur Azure CLI par défaut : 110
    Valeur par défaut du modèle Azure Resource Manager : 110
    Valeur par défaut du déploiement sur le portail Azure : 30
    Pods maximum par nœud : réseau avancé avec Azure Container Networking Interface Maximum : 250
    Valeur par défaut : 30
    Module complémentaire AKS OSM (Open Service Mesh) Version du cluster Kubernetes : 1.19+
    Contrôleurs OSM par cluster : 1
    Nombre de pods par contrôleur OSM : 500
    Comptes de service Kubernetes managés par OSM : 50
    Niveau de service du plan de contrôle Kubernetes Limite
    Niveau payant Mise à l’échelle automatique en fonction de la charge
    Niveau gratuit Ressources limitées avec une limite des demandes en cours fixée à 50 appels en mutation et 100 appels en lecture seule

    Limites d’Azure Machine Learning

    Les valeurs les plus récentes des quotas de calcul Azure Machine Learning sont disponibles dans la page des quotas Azure Machine Learning

    Limites d’Azure Maps

    La table suivant indique la limite d’utilisation associée au niveau tarifaire S0 du service Azure Maps. Elle dépend du niveau tarifaire.

    Ressource Limite du niveau tarifaire S0
    Taux de requête maximal par abonnement 50 requêtes par seconde

    Le tableau suivant indique la taille limite cumulée des données pour les comptes Azure Maps d’un abonnement Azure. Le service de données Azure Maps est uniquement disponible au niveau tarifaire S1.

    Ressource Limite
    Stockage maximal par abonnement Azure 1 Go
    Taille maximale par chargement de fichier 100 Mo

    Pour en savoir plus sur les niveaux tarifaires Azure Maps, voir Tarification Azure Maps.

    Limites d'Azure Monitor

    Alertes

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Alertes de métrique (classiques) 100 règles d’alerte actives par abonnement. Appelez le support technique
    Alertes de métrique 5 000 règles d’alerte actives par abonnement dans les clouds Azure public, Azure China 21Vianet et Azure Government. Si vous atteignez cette limite, déterminez si vous pouvez utiliser des alertes à plusieurs ressources de même type.
    5 000 séries chronologiques de métriques par règle d’alerte.
    Appelez le support technique.
    Alertes de journal d’activité 100 règles d’alerte actives par abonnement (ne peut pas être augmentée). Identique à la valeur par défaut
    Alertes de journal 1 000 règles d’alerte actives par abonnement. Dont 100 règles d’alerte actives avec une fréquence d’une minute.
    1 000 règles d’alerte actives par ressource.
    6 000 séries chronologiques par règle d’alerte.
    Appelez le support technique
    Règles de traitement des alertes 1 000 règles actives par abonnement. Appelez le support technique
    Règles d’alerte et longueur de description des règles de traitement des alertes Alertes de recherche dans les journaux avec 4 096 caractères
    Tous les 2 048 autres caractères
    Identique à la valeur par défaut

    API d’alertes

    Les alertes Azure Monitor permettent d’établir des limitations pour bloquer les utilisateurs qui effectuent un nombre excessif d’appels. Ce comportement peut en effet surcharger les ressources back-end du système et compromettre la réactivité du service. Les limites suivantes sont conçues pour protéger les clients des interruptions et maintenir le niveau de service. Les limites et limitations appliquées aux utilisateurs sont conçues pour impacter uniquement les cas d’usage extrêmes. Elles ne concernent pas les cas d’usage classiques.

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Alertes : Afficher le résumé 50 appels par minute et par abonnement Identique à la valeur par défaut
    Alertes : Récupérer tout (et non « Récupérer par ID ») 100 appels par minute et par abonnement Identique à la valeur par défaut
    Tous les autres appels d’alertes 1 000 appels par minute et par abonnement Identique à la valeur par défaut

    Groupes d’actions

    Vous pouvez avoir un nombre illimité de groupes d’actions dans un abonnement.

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Envoi de l’application Azure 10 actions d’application Azure par groupe d’actions. Identique à la valeur par défaut
    Email 1,000 actions d’e-mail par groupe d’actions.
    pas plus de 100 e-mails par heure.
    Consultez également Informations de limitation du débit.
    Identique à la valeur par défaut
    Rôle ARM de messagerie 10 actions de rôle ARM de messagerie par groupe d’actions. Identique à la valeur par défaut
    Event Hub 10 actions Event Hub par groupe d’actions. Identique à la valeur par défaut
    ITSM 10 actions ITSM (gestion des services informatiques) par groupe d’actions. Identique à la valeur par défaut
    Application logique 10 actions d’application logique par groupe d’actions. Identique à la valeur par défaut
    Runbook 10 actions de runbook par groupe d’actions. Identique à la valeur par défaut
    Webhook sécurisé 10 actions de webhook sécurisées par groupe d’actions. Le nombre maximal d’appels de webhook est de 1 500 par minute et par abonnement. Les autres limites sont disponibles sur Informations spécifiques à certaines actions. Identique à la valeur par défaut
    sms 10 actions SMS par groupe d’actions.
    Pas plus de 1 SMS toutes les 5 minutes.
    Consultez également Informations de limitation du débit.
    Identique à la valeur par défaut
    Voix 10 actions de voix par groupe d’actions.
    Pas plus de 1 appel vocal toutes les 5 minutes.
    Consultez également Informations de limitation du débit.
    Identique à la valeur par défaut
    webhook 10 actions de webhook par groupe d’actions. Le nombre maximal d’appels de webhook est de 1 500 par minute et par abonnement. Les autres limites sont disponibles sur Informations spécifiques à certaines actions. Identique à la valeur par défaut

    Mise à l’échelle automatique

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Paramètres de mise à l'échelle automatique 100 par région et par abonnement. Identique à la valeur par défaut
    Profils de mise à l’échelle automatique 20 profils par paramètre de mise à l’échelle automatique. Identique à la valeur par défaut

    Requêtes dans les journaux et langage

    Limites générales concernant les requêtes

    Limite Description
    Langage de requête Azure Monitor utilise le même langage de requête Kusto qu’Azure Data Explorer. Consultez Différences propres au langage de requête de journal d’Azure Monitor pour les éléments du langage KQL non pris en charge dans Azure Monitor.
    Régions Azure Les requêtes sur les journaux peuvent connaître une surcharge excessive quand des données concernent des espaces de travail Log Analytics dans plusieurs régions Azure. Pour plus d’informations, consultez Limites des requêtes.
    Requêtes inter-ressources Nombre maximal de ressources Application Insights et d’espaces de travail Log Analytics dans une requête unique limitée à 100.
    Les requêtes inter-ressources ne sont pas prises en charge dans le Concepteur de vue.
    Les requêtes inter-ressources des alertes de journal sont prises en charge par la nouvelle API scheduledQueryRules.
    Pour plus de détails, voir Limites de requête inter-ressources.

    Limitation de requêtes utilisateur

    Azure Monitor applique plusieurs limitations pour gérer les situations où les utilisateurs envoient un nombre de requêtes excessif. Ce comportement peut en effet surcharger les ressources back-end du système et compromettre la réactivité du service. Les limites suivantes sont conçues pour protéger les clients des interruptions et maintenir le niveau de service. Les limites et limitations appliquées aux utilisateurs sont conçues pour impacter uniquement les cas d’usage extrêmes. Elles ne concernent pas les cas d’usage classiques.

    Measure Limite par utilisateur Description
    Requêtes simultanées 5 Un utilisateur peut exécuter jusqu’à 5 requêtes simultanées, toute requête supplémentaire est ajoutée à une file d’attente. Lorsque l’une des requêtes en cours d’exécution se termine, la première requête de la file d’attente est extraite de la file d’attente et commence à s’exécuter. Remarque : les requêtes d’alertes ne font pas partie de cette limite.
    Temps de conservation dans la file d’attente de concurrence 3 minutes Si une requête reste dans la file d’attente pendant plus de 3 minutes sans être démarrée, elle se termine avec une réponse d’erreur HTTP avec le code 429.
    Nombre total de requêtes dans la file d’attente de concurrence 200 Une fois que le nombre de requêtes dans la file d’attente atteint 200, la requête suivante est rejetée avec un code d’erreur HTTP 429. Ce nombre s’ajoute aux 5 requêtes qui peuvent être exécutées simultanément.
    Taux de requêtes 200 requêtes par tranche de 30 secondes Taux global d’émission de requêtes par un même utilisateur vers tous les espaces de travail. Cette limite s’applique aux requêtes de programmation ou aux requêtes lancées par des composants de visualisation tels que les tableaux de bord Azure ou la page récapitulative de l’espace de travail Log Analytics.
    • Optimisez vos requêtes comme décrit dans Optimiser les requêtes de journal dans Azure Monitor.
    • Les tableaux de bord et les classeurs peuvent contenir plusieurs requêtes dans une même vue, générant une rafale de requêtes chaque fois qu’ils sont chargés ou actualisés. Envisagez de les scinder en plusieurs vues, chargées à la demande.
    • Dans Power BI, pensez à extraire uniquement des résultats agrégés plutôt que des journaux bruts.

    Espaces de travail Log Analytics

    Volume et rétention de collecte de données

    Niveau Limite par jour Conservation des données Commentaire
    Niveau tarifaire actuel par Go
    (introduit en avril 2018)
    Aucune limite 30 à 730 jours La conservation des données au-delà de 31 jours est disponible contre des frais supplémentaires. En savoir plus sur la tarification Azure Monitor.
    Niveaux gratuits hérités
    (introduit en avril 2016)
    500 Mo 7 jours Lorsque votre espace de travail atteint la limite de 500 Mo par jour, l’ingestion de données s’interrompt et reprend au début de la journée suivante. Les journées sont basées sur l’heure UTC. Les données collectées par Microsoft Defender pour le cloud ne sont pas incluses dans cette limite de 500 Mo par jour et continuent à être collectées au-delà de cette limite.
    Niveau autonome par Go hérité
    (introduit en avril 2016)
    Aucune limite 30 à 730 jours La conservation des données au-delà de 31 jours est disponible contre des frais supplémentaires. En savoir plus sur la tarification Azure Monitor.
    Par nœud hérité (OMS)
    (introduit en avril 2016)
    Aucune limite 30 à 730 jours La conservation des données au-delà de 31 jours est disponible contre des frais supplémentaires. En savoir plus sur la tarification Azure Monitor.
    Niveau standard hérité Aucune limite 30 jours La rétention ne peut pas être ajustée
    Niveau Premium hérité Aucune limite 365 jours La rétention ne peut pas être ajustée

    Nombre d’espaces de travail par abonnement.

    Niveau tarifaire Limite d’espace de travail Commentaires
    Niveau Gratuit 10 Cette limite ne peut pas être augmentée.
    Tous les autres niveaux Aucune limite Vous êtes limité par le nombre de ressources au sein d’un groupe de ressources et le nombre de groupes de ressources par abonnement.

    Azure portal

    Category Limite Commentaires
    Nombre maximum d’enregistrements retournés par une requête de journal 30,000 Réduisez les résultats à l’aide d’une étendue de requête, d’un intervalle de temps et de filtres dans la requête.

    API de collecte de données

    Category Limite Commentaires
    Taille maximale d’une publication 30 Mo Fractionner les volumes plus importants en plusieurs publications.
    Taille maximale des valeurs de champ 32 Ko Les champs de plus de 32 Ko de champs sont tronqués.

    API de requête

    Category Limite Commentaires
    Nombre maximal d’enregistrements retournés dans une requête 500 000
    Taille maximale des données retournées ~ 104 Mo (~ 100 Mio) L’API renvoie jusqu’à 64 Mo de données compressées, ce qui se traduit par un maximum de 100 Mo de données brutes.
    Durée maximale d’exécution de requête 10 minutes Consultez Délais d’expiration pour plus d’informations.
    Taux maximum de requêtes 200 requêtes par 30 secondes par utilisateur Azure AD ou adresse IP du client Consultez Requêtes dans les journaux et langage.

    Connecteur des journaux Azure Monitor

    Category Limite Commentaires
    Taille maximale des données ~ 16.7 Mo (~ 16 Mio) L’infrastructure de connecteur impose que la limite soit définie avec une valeur inférieure à la limite de l’API de requête
    Nombre maximal d’enregistrements 500 000
    Délai d’expiration maximal du connecteur 110 secondes
    Délai d’expiration maximal des requêtes 100 secondes
    Graphiques La page Journaux et le connecteur utilisent des bibliothèques de graphiques différentes pour la visualisation. Certaines fonctionnalités ne sont actuellement pas disponibles dans le connecteur.

    Limites d’espace de travail général

    Category Limite Commentaires
    Nombre maximum de colonnes dans une table 500
    Nombre maximum de caractères pour le nom de colonne 45

    Débit d’ingestion de données

    Azure Monitor est un service de données à grande échelle servant des milliers de clients envoyant des téraoctets de données chaque mois à un rythme croissant. La limite du débit de volume vise à isoler les clients Azure Monitor des pics d’ingestion soudains dans un environnement multilocataire. Un seuil de débit de volume d’ingestion par défaut de 500 Mo (compressé) est défini dans les espaces de travail, ce qui se traduit par 6 Go/min non compressé -- la taille réelle peut varier entre les types de données en fonction de la longueur du journal et du taux de compression. La limite du débit du volume s’applique aux données ingérées à partir des ressources Azure via les Paramètres de diagnostic. Lorsque la limite du débit du volume est atteinte, un mécanisme de nouvelle tentative tente d’ingérer les données quatre fois sur une période de 30 minutes et de les supprimer si l’opération échoue. Elle ne s’applique pas aux données ingérées à partir d’agents ou de l’API du collecteur de données.

    Quand les données envoyées à un espace de travail sont à un débit supérieur à 80 % du seuil configuré dans votre espace de travail, un événement est envoyé au tableau Opération de votre espace de travail toutes les 6 heures tant que le seuil continue d’être dépassé. Quand le débit de volume ingéré est plus élevé que le seuil, des données sont supprimées et un événement est envoyé toutes les 6 heures au tableau Opération de votre espace de travail pendant que le seuil continue d’être dépassé. Si votre débit de volume d’ingestion continue de dépasser le seuil ou si vous pensez l’atteindre bientôt, vous pouvez demander de l’augmenter en effectuant une demande de support.

    Consultez Superviser l’intégrité de l’espace de travail Log Analytics dans Azure Monitor pour créer des règles d’alerte qui vous informeront de manière proactive si vous atteignez les limites d’ingestion.

    Notes

    En fonction de la durée pendant laquelle vous utilisez Log Analytics, vous pouvez avoir accès aux niveaux de tarification hérités. En savoir plus sur les niveaux tarifaires hérités de Log Analytics.

    Application Insights

    Il existe certaines limites au nombre de métriques et d’événements par application, c’est-à-dire, par clé d’instrumentation. Les limites varient selon le plan de tarification que vous choisissez.

    Ressource Limite par défaut Limite maximale Notes
    Total des données par jour 100 Go Contactez le support. Vous pouvez réduire les données en définissant une limite. Si vous avez besoin de davantage de données, vous pouvez augmenter la limite dans le portail, jusqu’à 1 000 Go. Pour une capacité supérieure à 1 000 Go, envoyez un e-mail à AIDataCap@microsoft.com.
    Limitation 32 000 événements/seconde Contactez le support. La limite est mesurée par minute.
    Journaux de conservation des données 30 à 730 jours 730 jours Cette ressource est destiné aux journaux.
    Métriques de conservation des données 90 jours 90 jours Cette ressource est destinée à Metrics Explorer.
    Conservation des résultats détaillés du test de disponibilité à plusieurs étapes 90 jours 90 jours Cette ressource fournit des résultats détaillés de chaque étape.
    Taille maximale des éléments de télémétrie 64 Ko 64 Ko
    Nombre maximal d’éléments de télémétrie par lot 64 000 64 000
    Longueur des noms de propriétés et de mesures 150 150 Consultez les schémas par type.
    Longueur de chaîne de valeur de propriété 8 192 8 192 Consultez les schémas par type.
    Longueur des messages de trace et d’exception 32,768 32,768 Consultez les schémas par type.
    Nombre de tests de disponibilité par application 100 100
    Conservation des données Profileur et Instantané Deux semaines Contactez le support technique. La limite maximale de conservation est de six mois.
    Données Profileur envoyées par jour Aucune limite Aucune limite
    Données Instantané envoyées par jour 30 instantanés par jour par application monitorée Aucune limite Le nombre d’instantanés collectés par application peut être modifié dans la configuration.

    Pour plus d’informations sur la tarification et les quotas, consultez Facturation d’Application Insights.

    Limites d’Azure Data Factory

    Azure Data Factory est un service mutualisé qui possède, par défaut, les limites suivantes pour garantir la protection des abonnements clients contre les autres charges de travail. Pour augmenter les limites jusqu'à la limite maximale pour votre abonnement, contactez le support.

    version 2

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Nombre total d’entités, telles que les pipelines, les jeux de données, les déclencheurs, les services liés, les points de terminaison privés et les runtimes d’intégration, dans une fabrique de données 5 000 Contacter le support.
    Nombre total de cœurs d’UC pour les runtimes d’intégration Azure-SSIS d’un même abonnement 256 Contacter le support.
    Exécutions de pipeline simultanés par fabrique de données qui sont partagées entre tous les pipelines de l’usine 10 000 10 000
    Les exécutions d’activités externes simultanées par abonnement par région d’Azure Integration Runtime
    Les activités externes sont gérées sur le runtime d’intégration, mais s’exécutent sur des services liés, notamment Databricks, une procédure stockée, HDInsights, le web et autres. Cette limite ne s’applique pas au runtime d’intégration auto-hébergé.
    3 000 3 000
    Les exécutions d’activités de pipeline simultanées par abonnement par région d’Azure Integration Runtime
    Les activités de pipeline s’exécutent sur le runtime d’intégration, notamment la recherche, GetMetadata et la suppression. Cette limite ne s’applique pas au runtime d’intégration auto-hébergé.
    1 000 1 000
    Les opérations de création simultanées par abonnement pour chaque région d’Azure Integration Runtime
    Notamment tester la connexion, parcourir la liste des dossiers des tables, afficher un aperçu des données. Cette limite ne s’applique pas au runtime d’intégration auto-hébergé.
    200 200
    Unités d’intégration simultanée de données1 consommation par abonnement pour chaque région Azure Integration Runtime Groupe de régions 12 : 6 000 / 750
    Groupe de régions 22 : 3 000
    Groupe de régions 32 : 1 500
    Réseau virtuel managé2 : 2 400
    Groupe de régions 12 : 6 000 / 750
    Groupe de régions 22 : 3 000
    Groupe de régions 32 : 1 500
    Réseau virtuel managé : contactez le support.
    Activités maximales par pipeline, notamment les activités internes relatives aux conteneurs 40 40
    Nombre maximal de runtime d'intégration liés pouvant être créés pour un même runtime d'intégration auto-hébergé 100 Contacter le support.
    Nombre maximal de nœuds pouvant être créés pour un même runtime d’intégration auto-hébergé 4 Contacter le support technique
    Nombre maximal de paramètres par pipeline 50 50
    Éléments ForEach 100 000 100 000
    Parallélisme ForEach 20 50
    Nombre maximal d’exécutions en file d’attente par pipeline 100 100
    Caractères par expression 8 192 8 192
    Intervalle minimal de déclencheur de fenêtre bascule 5 minutes 15 min
    Délai d’expiration maximal pour les exécutions d’activité de pipeline 7 jours 7 jours
    Octets par objet pour les objets pipeline 3 200 Ko 200 Ko
    Octets par objet pour les objets jeu de données et service lié 3 100 Ko 2 000 Ko
    Octets par charge utile pour chaque exécution d’activité4 896 Ko 896 Ko
    Unités d’intégration de données par exécution d’activité de copie 1 256 256
    Écrire des appels d’API 1 200/h 1 200/h

    Cette limite est imposée par Azure Resource Manager, et non par Azure Data Factory.
    Lire des appels d’API 12 500/h 12 500/h

    Cette limite est imposée par Azure Resource Manager, et non par Azure Data Factory.
    Surveillance des requêtes par minute 1 000 1 000
    Durée maximale d’une session de débogage de flux de données 8 heures 8 heures
    Nombre de flux de données simultanés par runtime d’intégration 50 Contacter le support.
    Nombre simultané de flux de données par runtime d’intégration dans un VNet managé 20 Contacter le support.
    Nombre de sessions de débogage de flux de données simultanées par utilisateur et par fabrique 3 3
    Limite de durée de vie de flux de données avec Azure IR 4 heures 4 heures
    Limite de taille d’entité de métadonnées dans une fabrique 2 Go Contacter le support.

    1 L’unité d’intégration de données (DIU) est utilisée dans une opération de copie de cloud à cloud, pour en savoir plus consultez Unités d’intégration de données (version 2). Pour plus d’informations sur la facturation, consultez Tarification d’Azure Data Factory.

    2Azure Integration Runtime est disponible à l’échelle Mondiale pour assurer la conformité des données, l’efficacité et des coûts de sortie réseau réduits.

    Groupe de régions Régions
    Groupe de régions 1 USA Centre, USA Est, USA Est 2, Europe Nord, Europe Ouest, USA Ouest, USA Ouest 2
    Groupe de régions 2 Australie Est, Australie Sud-Est, Brésil Sud, Inde Centre, Japon Est, USA Centre Nord, USA Centre Sud, Asie Sud-Est, USA Centre-Ouest
    Groupe de régions 3 Autres régions

    Si le réseau virtuel managé est activé, l’unité d’intégration de données (DIU) dans tous les groupes de régions est de 2 400.

    3 Les objets pipeline, jeu de données et service lié représentent un regroupement logique de votre charge de travail. Les limites de ces objets ne sont pas liées à la quantité de données que vous pouvez déplacer ou traiter à l’aide d’Azure Data Factory. Data Factory est conçu pour permettre une mise à l’échelle de plusieurs pétaoctets de données.

    4 La charge utile pour chaque exécution d’activité comprend la configuration de l’activité, le ou les jeux de données associés et les configurations du ou des services liés le cas échéant, et une petite partie des propriétés système générées par type d’activité. La limite de cette charge utile n’est pas liée à la quantité de données que vous pouvez déplacer ou traiter avec Azure Data Factory. Découvrez les symptômes et recommandations si vous atteignez cette limite.

    version 1

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Pipelines dans une fabrique de données 2 500 Contacter le support.
    Jeux de données dans une fabrique de données 5 000 Contacter le support.
    Tranches simultanées par jeu de données 10 10
    Octets par objet pour les objets pipeline1 200 Ko 200 Ko
    Octets par objet pour les objets jeu de données et service lié1 100 Ko 2 000 Ko
    Cœurs de cluster Azure HDInsight à la demande d’un abonnement2 60 Contacter le support.
    Unités de déplacement de données cloud par exécution d’activité de copie3 32 32
    Nombre de nouvelles tentatives pour les exécutions d’activités de pipeline 1 000 MaxInt (32 bits)

    1 Les objets pipeline, jeu de données et service lié représentent un regroupement logique de votre charge de travail. Les limites de ces objets ne sont pas liées à la quantité de données que vous pouvez déplacer ou traiter à l’aide d’Azure Data Factory. Data Factory est conçu pour permettre une mise à l’échelle de plusieurs pétaoctets de données.

    2 Les cœurs HDInsight à la demande sont alloués en dehors de l’abonnement qui contient la fabrique de données. Par conséquent, la limite précédente est la limite de cœurs d’appliquée à Data Factory pour les cœurs HDInsight à la demande. Elle est différente de la limite de cœurs qui est associée à votre abonnement Azure.

    3 L’unité de déplacement de données cloud (DMU) pour la version 1 est utilisée dans une opération de copie de cloud à cloud. Pour en savoir plus, consultez Unités de déplacement de données (version 1) Cloud. Pour plus d’informations sur la facturation, consultez Tarification d’Azure Data Factory.

    Ressource Limite inférieure par défaut Limite minimale
    Intervalle de planification 15 minutes 15 minutes
    Intervalle entre les nouvelles tentatives 1 seconde 1 seconde
    Délai d’expiration des nouvelles tentatives 1 seconde 1 seconde

    Limites d’appels du service web

    Azure Resource Manager fixe des limites aux appels d’API. Vous pouvez effectuer des appels d’API à une fréquence comprise dans les limites d’API d’Azure Resource Manager.

    Azure NetApp Files

    Azure NetApp Files a une limite régionale pour la capacité. La limite de capacité standard pour chaque abonnement est de 25 Tio, par région, pour tous les niveaux de service. Pour augmenter la capacité, recourrez à la demande de support Limites du service et de l’abonnement (quotas).

    Pour en savoir plus sur les limites des Azure NetApp Files, consultez Limites des ressources pour les Azure NetApp Files.

    Limites d’Azure Policy

    Il existe un nombre maximal pour chaque type d'objet concernant Azure Policy. Pour les définitions, une entrée d’étendue désigne le groupe d’administration ou l’abonnement. Pour les affectations et les exemptions, une entrée d’étendue signifie le groupe d’administration, l’abonnement, le groupe de ressources ou la ressource individuelle.

    Where Quoi Nombre maximal
    Étendue Définitions de stratégies 500
    Étendue Définitions d’initiative 200
    Locataire Définitions d’initiative 2 500
    Étendue Affectations de stratégies et d'initiatives 200
    Étendue Exemptions 1 000
    Définition de stratégie Paramètres 20
    Définition d’initiative Stratégies 1 000
    Définition d’initiative Paramètres 300
    Affectations de stratégies et d'initiatives Exclusion (notScopes) 400
    Règle de stratégie Éléments conditionnels imbriqués 512
    Tâche de correction Ressources 50 000
    Définition de la stratégie, initiative ou corps de la demande d’affectation Octets 1,048,576

    Les règles de stratégie ont des limites supplémentaires quant au nombre de conditions et à leur complexité. Pour plus d’informations, consultez Limites de règle de stratégie.

    Limites d’Azure Quantum

    Limites & quotas du fournisseur

    Le service Azure Quantum prend en charge les fournisseurs de services internes et tiers. Les fournisseurs tiers possèdent leurs propres limites et quotas. Le portail Azure permet aux utilisateurs de consulter les offres et les limites lors de la configuration de fournisseurs tiers.

    Vous trouverez ci-dessous les limites de quota publiées pour le fournisseur de solutions d’optimisation interne de Microsoft.

    Apprendre & Développer SKU

    Ressource Limite
    Travaux simultanés basés sur le processeur jusqu’à 51 travaux simultanés
    Travaux simultanés basés sur les FPGA jusqu’à 21 travaux simultanés
    Heures du solveur basé sur le processeur 20 heures par mois
    Heures du solveur basé sur les FPGA 1 heure par mois

    Pendant que vous êtes sur le &SKU Apprendre à développer, vous ne pouvez pas demander une augmentation de vos limites de quotas. Vous êtes dès lors invité à opter pour la référence SKU Performances à grande échelle.

    Référence SKU Performances à grande échelle

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Travaux simultanés basés sur le processeur jusqu’à 1 001 travaux simultanés identique à la limite par défaut
    Travaux simultanés basés sur les FPGA jusqu’à 101 travaux simultanés identique à la limite par défaut
    Heures du solveur 1 000 heures par mois jusqu’à 50 000 heures par mois

    Contactez le support Azure pour demander une augmentation de la limite.

    Pour plus d’informations, consultez la page de tarification Azure Quantum. Pour plus d’informations sur les offres tierces, consultez les pages de tarification des fournisseurs appropriées dans le Portail Azure.

    1 Décrit le nombre de travaux qui peuvent être mis en file d’attente en même temps.

    Limites d’Azure RBAC

    Les limites suivantes s’appliquent au contrôle d’accès en fonction du rôle Azure (Azure RBAC).

    Domaine Ressource Limite
    Attributions de rôles Azure
    Attributions de rôle Azure par abonnement Azure
    La limite d’attributions de rôle pour un abonnement est en cours d’augmentation. Pour plus d’informations, consultez Résoudre les problèmes liés à RBAC Azure.
    2 000
    Attributions de rôle Azure par groupe d’administration 500
    Taille de la description pour les attributions de rôle Azure 2 Ko
    Taille de la condition pour les attributions de rôle Azure 8 Ko
    Rôle personnalisés Azure
    Rôles Azure personnalisés par locataire 5 000
    Rôles Azure personnalisés par locataire
    (pour Azure Allemagne et Azure Chine 21Vianet)
    2 000
    Taille du nom de rôle pour les rôles personnalisés Azure 512 caractères
    Taille de la description pour les rôles personnalisés Azure 2 Ko
    Nombre d’étendues assignables pour les rôles personnalisés Azure 2 000

    Limites d'Azure SignalR Service

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Unités du service Azure SignalR par instance pour le niveau gratuit 1 1
    Unités du service Azure SignalR par instance pour le niveau Standard 100 100
    Unités du service Azure SignalR par abonnement par région pour le niveau gratuit 5 5
    Total des unités de service Azure SignalR par abonnement par région 150 Illimité
    Connexions simultanées par unité pour le niveau Gratuit 20 20
    Connexions simultanées par unité pour le niveau Standard 1 000 1 000
    Messages inclus par unité par jour pour le niveau gratuit 20 000 20 000
    Messages supplémentaires par unité et par jour pour le niveau Gratuit 0 0
    Messages inclus par unité par jour pour le niveau Standard 1 000 000 1 000 000
    Messages supplémentaires par unité et par jour pour le niveau Standard Illimité Illimité

    Pour demander une mise à jour des limites par défaut de votre abonnement, ouvrez un ticket de support.

    Pour obtenir davantage d’informations sur la comptabilisation des connexions et des messages, consultez Messages et connexions dans Azure SignalR Service.

    Si vos besoins dépassent les limites, passez du niveau Gratuit au niveau Standard et ajoutez des unités. Pour plus d’informations, consultez Comment mettre à l’échelle une instance d’Azure SignalR Service ?.

    Si vos besoins dépassent les limites d’une seule instance, ajoutez des instances. Pour plus d’informations, consultez Comment mettre à l’échelle SignalR Service avec plusieurs instances ?.

    Limites du service Azure Virtual Desktop

    Le tableau suivant décrit les limites maximales d’Azure Virtual Desktop.

    Objet Azure Virtual Desktop Objet conteneur parent Limite de service
    Espace de travail Locataire Azure Active Directory 1 300
    HostPool Espace de travail 400
    Groupe d’applications HostPool 5001
    RemoteApp Groupe d’applications 500
    Attribution de rôle N’importe quel objet Azure Virtual Desktop 200
    Hôte de session HostPool 10 000

    1 Si vous avez besoin de plus de 500 groupes d’applications, envoyez un ticket de support via le portail Azure.

    Toutes les autres ressources Azure utilisées dans Azure Virtual Desktop, comme les machines virtuelles, le stockage, le réseau, etc., sont soumises à leurs propres limitations de ressources, comme décrit dans les sections appropriées de cet article. Pour visualiser la relation entre tous les objets Azure Virtual Desktop, consultez cet article intitulé Relations entre les composants logiques Azure Virtual Desktop.

    Pour commencer à utiliser Azure Virtual Desktop, utilisez le guide de démarrage. Pour approfondir le contenu architectural d’Azure Virtual Desktop, utilisez la section Azure Virtual Desktop de Cloud Adoption Framework. Pour plus d’informations de tarification pour Azure Virtual Desktop, ajoutez « Azure Virtual Desktop » dans la section Calcul de la Calculatrice de prix Azure.

    Limites d’Azure VMware Solution

    Le tableau suivant décrit les limites maximales d’Azure VMware Solution.

    Ressource Limite
    Clusters vSphere par cloud privé 12
    Nombre minimal d’hôtes ESXi par cluster 3
    Nombre maximal d’hôtes ESXi par cluster 16
    Hôtes ESXi par cloud privé 96
    vCenter Servers par cloud privé 1
    Jumelages de sites HCX 25 (toute édition)
    Nombre maximal de clouds privés liés Azure VMware Solution ExpressRoute 4
    La passerelle de réseau virtuel utilisée détermine le nombre maximal de clouds privés liés réels. Pour plus d’informations, consultez À propos des passerelles de réseau virtuel ExpressRoute.
    Vitesse de port Azure VMware Solution ExpressRoute 10 Gbits/s
    La passerelle de réseau virtuel utilisée détermine la bande passante réelle. Pour plus d’informations, consultez À propos des passerelles de réseau virtuel ExpressRoute.
    IP publiques exposées via vWAN 100
    Limites de capacité de vSAN 75 % du total utilisable (garder 25 % disponible pour le SLA)

    Pour les autres limites spécifiques à VMware, utilisez l’outil de configuration maximale de VMware !.

    Limites Azure Backup

    Pour obtenir le résumé des paramètres et des limites du support de Sauvegarde Azure, consultez Tableaux de prise en charge de Sauvegarde Azure.

    Limites Azure Batch

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Comptes Azure Batch par région et par abonnement 1-3 50
    Cœurs dédiés par compte Batch 90-900 Contacter le support technique
    Cœurs à priorité basse par compte Batch 10-100 Contacter le support technique
    Travaux et planifications de travaux actifs par compte Batch (les travaux terminés n’ont aucune limite) 100-300 1 0001
    Pools par compte Batch 20-100 5001
    Connexions de point de terminaison privé par compte Batch 100 100

    1Si vous voulez solliciter un dépassement de cette limite, contactez le support Azure.

    Notes

    Les limites par défaut varient selon le type d’abonnement que vous utilisez pour créer un compte Batch. Les quotas de cœurs affichés correspondent aux comptes Batch en mode service Batch. Affichez les quotas dans votre compte Batch.

    Important

    Pour mieux gérer la capacité au cours de la pandémie mondiale, nous avons réduit les quotas de cœurs par défaut des nouveaux comptes Batch par rapport à la plage de valeurs ci-dessus dans certaines régions et pour certains types d’abonnements (quotas réduits à zéro cœur dans certains cas). Quand vous créez un compte Batch, vérifiez votre quota de cœurs et demandez une augmentation du quota de cœurs si nécessaire. Vous pouvez aussi envisager de réutiliser des comptes batch qui disposent déjà d’un quota suffisant.

    Limites du modèle de déploiement classique

    Si vous utilisez le modèle de déploiement classique plutôt que le modèle de déploiement Azure Resource Manager, les limites suivantes s'appliquent.

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Processeurs virtuels par abonnement1 20 10 000
    Coadministrateurs par abonnement 200 200
    Comptes de stockage par abonnement2 100 100
    Services cloud par abonnement 20 200
    Réseaux locaux par abonnement 10 500
    Serveurs DNS par abonnement 9 100
    Adresses IP réservées par abonnement 20 100
    Groupes d'affinités par abonnement 256 256
    Longueur de nom d’abonnement (caractères) 64 64

    1Les très petites instances comptent comme un processeur virtuel pour la limite de processeurs virtuels, malgré l’utilisation d’un cœur de processeur partiel.

    2La limite du compte de stockage comprend les comptes de stockage Standard et Premium.

    Limites de Container Instances

    Ressource Limite réelle
    Groupes de conteneurs de la référence SKU Standard par région et par abonnement 100
    Groupes de conteneurs de la référence SKU dédiée par région et par abonnement 01
    Nombre de conteneurs par groupe de conteneurs 60
    Nombre de volumes par groupe de conteneurs 20
    Cœurs de la référence SKU Standard (CPU) par région par abonnement 100
    Cœurs de la référence SKU Standard (CPU) pour GPU K80 par région par abonnement 0
    Cœurs de la référence SKU Standard (processeurs) pour GPU V100 par région par abonnement 0
    Ports par adresse IP 5
    Taille de journal d’instance de conteneur - instance en cours d’exécution 4 Mo
    Taille de journal d’instance de conteneur - instance arrêtée 16 Ko ou 1 000 lignes
    Création de groupes de conteneurs par heure 3001
    Création de groupes de conteneurs toutes les 5 minutes 1001
    Suppression de groupes de conteneurs par heure 3001
    Suppression de groupes de conteneurs toutes les 5 minutes 1001

    1Pour réclamer un relèvement de la limite, créez une demande de support Azure. Les abonnements gratuits, notamment le compte gratuit Azure et Azure for Students ne sont pas éligibles à des augmentations de limite ou de quota. Si vous avez un abonnement gratuit, vous pouvez passer à un abonnement Paiement à l’utilisation.
    2Limite par défaut pour l’abonnement Paiement à l’utilisation. La limite peut être différente pour les autres types de catégorie.

    Limites du registre de conteneurs

    Le tableau suivant détaille les fonctionnalités et les limites des niveaux de service De base, Standard et Premium.

    Ressource De base standard Premium
    Stockage inclus1 (Gio) 10 100 500
    Limite de stockage (Tio) 20 20 20
    Taille maximale du calque d’image (Gio) 200 200 200
    Taille maximale du manifeste (Mio) 4 4 4
    ReadOps par minute2, 3 1 000 3 000 10 000
    WriteOps par minute2, 4 100 500 2 000
    Bande passante de téléchargement2 (Mbits/s) 30 60 100
    Bande passante de chargement 2 (Mbits/s) 10 20 50
    Webhooks 2 10 500
    Géoréplication N/A N/A Pris en charge
    Zones de disponibilité N/A N/A Préversion
    Approbation du contenu N/A N/A Pris en charge
    Liaison privée avec points de terminaison privés N/A N/A Pris en charge
    • Points de terminaison privés N/A N/A 200
    Règles de réseau d’adresses IP publiques N/A N/A 100
    Accès au réseau virtuel du point de terminaison de service N/A N/A Préversion
    • Règles de réseau virtuel N/A N/A 100
    Clés gérées par le client N/A N/A Pris en charge
    Autorisations délimitées par le référentiel N/A N/A Préversion
    • Jetons N/A N/A 20 000
    • Mappages d’étendue N/A N/A 20 000
    • Référentiels par mappage d’étendue N/A N/A 500

    1 Stockage compris dans le tarif journalier pour chaque niveau. Vous pouvez utiliser du stockage supplémentaire (jusqu’à la limite de stockage du registre), auquel un tarif journalier supplémentaire par Gio vous sera facturé. Pour obtenir des informations sur les tarifs, consultez Tarification d’Azure Container Registry. Si vous avez besoin de davantage de stockage, contactez le Support Azure.

    2Les valeurs ReadOps, WriteOps et Bandwidth sont des estimations minimales. Azure Container Registry s’efforce d’améliorer les performances en fonction de l’utilisation requise.

    3docker pull se traduit par plusieurs opérations de lecture en fonction du nombre de couches dans l’image, plus la récupération du manifeste.

    4docker push se traduit par plusieurs opérations d’écriture, en fonction du nombre de couches qui doivent être envoyées. Un docker push inclut des ReadOps pour récupérer un manifeste pour une image existante.

    5 Actions individuelles de content/delete, content/read, content/write, metadata/read, metadata/write correspond à la limite des référentiels par mappage d’étendue.

    Limite du réseau de distribution de contenu

    Ressource Limite
    Profils de réseau de distribution de contenu (CDN) Azure 25
    Points de terminaison Content Delivery Network par profil 25
    Domaines personnalisés par point de terminaison 25
    Nombre maximal de groupes d’origins par profil 10
    Nombre maximal d’origins par groupe d’origine 10
    Nombre maximal de règles par point de terminaison CDN 25
    Nombre maximal de conditions de correspondance par règle 10
    Nombre maximal d’actions par règle 5

    Un abonnement Content Delivery Network peut contenir un ou plusieurs profils Content Delivery Network. Un profil Content Delivery Network peut contenir un ou plusieurs points de terminaison Content Delivery Network. Vous souhaiterez peut-être utiliser plusieurs profils pour organiser vos points de terminaison CDN par domaine Internet, application web ou d'autres critères.

    Limites Data Lake Analytics

    Azure Data Lake Analytics simplifie la gestion complexe d’une infrastructure distribuée et de code. Il approvisionne dynamiquement les ressources et vous permet d’analyser plusieurs exaoctets de données. Lorsque le travail est terminé, il réduit les ressources automatiquement. Vous ne payez que la puissance de traitement que vous avez utilisée. Il n’est pas nécessaire de réécrire le code à mesure que vous augmentez ou diminuez la taille des données stockées ou le volume de calcul utilisé. Pour augmenter les limites par défaut de votre abonnement, contactez le support.

    Ressource Limite Commentaires
    Nombre maximal de travaux simultanés 20
    Nombre maximal d’unités Analytique par compte 250 Utilisez n’importe quelle combinaison jusqu’à un maximum de 250 unités Analytics pour 20 travaux. Pour augmenter cette limite, contactez le Support Microsoft.
    Taille de script maximale pour l’envoi de travaux 3 Mo
    Nombre maximal de comptes Data Lake Analytics par région et par abonnement 5 Pour augmenter cette limite, contactez le Support Microsoft.

    Limites de Data Factory

    Azure Data Factory est un service mutualisé qui possède, par défaut, les limites suivantes pour garantir la protection des abonnements clients contre les autres charges de travail. Pour augmenter les limites jusqu'à la limite maximale pour votre abonnement, contactez le support.

    version 2

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Nombre total d’entités, telles que les pipelines, les jeux de données, les déclencheurs, les services liés, les points de terminaison privés et les runtimes d’intégration, dans une fabrique de données 5 000 Contacter le support.
    Nombre total de cœurs d’UC pour les runtimes d’intégration Azure-SSIS d’un même abonnement 256 Contacter le support.
    Exécutions de pipeline simultanés par fabrique de données qui sont partagées entre tous les pipelines de l’usine 10 000 10 000
    Les exécutions d’activités externes simultanées par abonnement par région d’Azure Integration Runtime
    Les activités externes sont gérées sur le runtime d’intégration, mais s’exécutent sur des services liés, notamment Databricks, une procédure stockée, HDInsights, le web et autres. Cette limite ne s’applique pas au runtime d’intégration auto-hébergé.
    3 000 3 000
    Les exécutions d’activités de pipeline simultanées par abonnement par région d’Azure Integration Runtime
    Les activités de pipeline s’exécutent sur le runtime d’intégration, notamment la recherche, GetMetadata et la suppression. Cette limite ne s’applique pas au runtime d’intégration auto-hébergé.
    1 000 1 000
    Les opérations de création simultanées par abonnement pour chaque région d’Azure Integration Runtime
    Notamment tester la connexion, parcourir la liste des dossiers des tables, afficher un aperçu des données. Cette limite ne s’applique pas au runtime d’intégration auto-hébergé.
    200 200
    Unités d’intégration simultanée de données1 consommation par abonnement pour chaque région Azure Integration Runtime Groupe de régions 12 : 6 000 / 750
    Groupe de régions 22 : 3 000
    Groupe de régions 32 : 1 500
    Réseau virtuel managé2 : 2 400
    Groupe de régions 12 : 6 000 / 750
    Groupe de régions 22 : 3 000
    Groupe de régions 32 : 1 500
    Réseau virtuel managé : contactez le support.
    Activités maximales par pipeline, notamment les activités internes relatives aux conteneurs 40 40
    Nombre maximal de runtime d'intégration liés pouvant être créés pour un même runtime d'intégration auto-hébergé 100 Contacter le support.
    Nombre maximal de nœuds pouvant être créés pour un même runtime d’intégration auto-hébergé 4 Contacter le support technique
    Nombre maximal de paramètres par pipeline 50 50
    Éléments ForEach 100 000 100 000
    Parallélisme ForEach 20 50
    Nombre maximal d’exécutions en file d’attente par pipeline 100 100
    Caractères par expression 8 192 8 192
    Intervalle minimal de déclencheur de fenêtre bascule 5 minutes 15 min
    Délai d’expiration maximal pour les exécutions d’activité de pipeline 7 jours 7 jours
    Octets par objet pour les objets pipeline 3 200 Ko 200 Ko
    Octets par objet pour les objets jeu de données et service lié 3 100 Ko 2 000 Ko
    Octets par charge utile pour chaque exécution d’activité4 896 Ko 896 Ko
    Unités d’intégration de données par exécution d’activité de copie 1 256 256
    Écrire des appels d’API 1 200/h 1 200/h

    Cette limite est imposée par Azure Resource Manager, et non par Azure Data Factory.
    Lire des appels d’API 12 500/h 12 500/h

    Cette limite est imposée par Azure Resource Manager, et non par Azure Data Factory.
    Surveillance des requêtes par minute 1 000 1 000
    Durée maximale d’une session de débogage de flux de données 8 heures 8 heures
    Nombre de flux de données simultanés par runtime d’intégration 50 Contacter le support.
    Nombre simultané de flux de données par runtime d’intégration dans un VNet managé 20 Contacter le support.
    Nombre de sessions de débogage de flux de données simultanées par utilisateur et par fabrique 3 3
    Limite de durée de vie de flux de données avec Azure IR 4 heures 4 heures
    Limite de taille d’entité de métadonnées dans une fabrique 2 Go Contacter le support.

    1 L’unité d’intégration de données (DIU) est utilisée dans une opération de copie de cloud à cloud, pour en savoir plus consultez Unités d’intégration de données (version 2). Pour plus d’informations sur la facturation, consultez Tarification d’Azure Data Factory.

    2Azure Integration Runtime est disponible à l’échelle Mondiale pour assurer la conformité des données, l’efficacité et des coûts de sortie réseau réduits.

    Groupe de régions Régions
    Groupe de régions 1 USA Centre, USA Est, USA Est 2, Europe Nord, Europe Ouest, USA Ouest, USA Ouest 2
    Groupe de régions 2 Australie Est, Australie Sud-Est, Brésil Sud, Inde Centre, Japon Est, USA Centre Nord, USA Centre Sud, Asie Sud-Est, USA Centre-Ouest
    Groupe de régions 3 Autres régions

    Si le réseau virtuel managé est activé, l’unité d’intégration de données (DIU) dans tous les groupes de régions est de 2 400.

    3 Les objets pipeline, jeu de données et service lié représentent un regroupement logique de votre charge de travail. Les limites de ces objets ne sont pas liées à la quantité de données que vous pouvez déplacer ou traiter à l’aide d’Azure Data Factory. Data Factory est conçu pour permettre une mise à l’échelle de plusieurs pétaoctets de données.

    4 La charge utile pour chaque exécution d’activité comprend la configuration de l’activité, le ou les jeux de données associés et les configurations du ou des services liés le cas échéant, et une petite partie des propriétés système générées par type d’activité. La limite de cette charge utile n’est pas liée à la quantité de données que vous pouvez déplacer ou traiter avec Azure Data Factory. Découvrez les symptômes et recommandations si vous atteignez cette limite.

    version 1

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Pipelines dans une fabrique de données 2 500 Contacter le support.
    Jeux de données dans une fabrique de données 5 000 Contacter le support.
    Tranches simultanées par jeu de données 10 10
    Octets par objet pour les objets pipeline1 200 Ko 200 Ko
    Octets par objet pour les objets jeu de données et service lié1 100 Ko 2 000 Ko
    Cœurs de cluster Azure HDInsight à la demande d’un abonnement2 60 Contacter le support.
    Unités de déplacement de données cloud par exécution d’activité de copie3 32 32
    Nombre de nouvelles tentatives pour les exécutions d’activités de pipeline 1 000 MaxInt (32 bits)

    1 Les objets pipeline, jeu de données et service lié représentent un regroupement logique de votre charge de travail. Les limites de ces objets ne sont pas liées à la quantité de données que vous pouvez déplacer ou traiter à l’aide d’Azure Data Factory. Data Factory est conçu pour permettre une mise à l’échelle de plusieurs pétaoctets de données.

    2 Les cœurs HDInsight à la demande sont alloués en dehors de l’abonnement qui contient la fabrique de données. Par conséquent, la limite précédente est la limite de cœurs d’appliquée à Data Factory pour les cœurs HDInsight à la demande. Elle est différente de la limite de cœurs qui est associée à votre abonnement Azure.

    3 L’unité de déplacement de données cloud (DMU) pour la version 1 est utilisée dans une opération de copie de cloud à cloud. Pour en savoir plus, consultez Unités de déplacement de données (version 1) Cloud. Pour plus d’informations sur la facturation, consultez Tarification d’Azure Data Factory.

    Ressource Limite inférieure par défaut Limite minimale
    Intervalle de planification 15 minutes 15 minutes
    Intervalle entre les nouvelles tentatives 1 seconde 1 seconde
    Délai d’expiration des nouvelles tentatives 1 seconde 1 seconde

    Limites d’appels du service web

    Azure Resource Manager fixe des limites aux appels d’API. Vous pouvez effectuer des appels d’API à une fréquence comprise dans les limites d’API d’Azure Resource Manager.

    Limites de Data Lake Storage

    Azure Data Lake Storage Gen2 n’est ni un type de compte de stockage ni un service dédié. Il s’agit de la dernière version des fonctionnalités qui sont dédiées à l’analytique du Big Data. Ces fonctionnalités sont disponibles dans un compte de stockage universel v2 ou BlockBlobStorage, que vous pouvez obtenir en activant la fonctionnalité Espace de noms hiérarchique du compte. Pour les cibles de mise à l’échelle, consultez ces articles.

    Azure Data Lake Storage Gen1 est un service dédié. C’est un référentiel hyperscale de niveau entreprise pour les charges de travail d’analytique du Big Data. Vous pouvez utiliser Data Lake Storage Gen1 pour capturer des données indépendamment de leur taille, leur type et leur vitesse d’ingestion au même endroit pour les analyser d’un point de vue opérationnel et exploratoire. Aucune limite ne s’applique à la quantité de données que vous pouvez stocker dans un compte Data Lake Storage Gen1.

    Ressource Limite Commentaires
    Nombre maximal de comptes Data Lake Storage Gen1 par abonnement, par région 10 Pour demander une augmentation de cette limite, contactez le support.
    Nombre maximal de listes de contrôle d’accès (ACL) par fichier ou dossier 32 Il s’agit d’une limite inconditionnelle. Utilisez des groupes pour gérer l’accès avec moins d’entrées.
    Nombre maximal de listes de contrôle d’accès (ACL) par défaut, par fichier ou dossier 32 Il s’agit d’une limite inconditionnelle. Utilisez des groupes pour gérer l’accès avec moins d’entrées.

    Limites de Data Share

    Azure Data Share permet aux organisations de partager leurs données avec leurs clients et partenaires, de façon simple et sécurisée.

    Ressource Limite
    Nombre maximal de ressources Data Share par abonnement Azure 100
    Nombre maximal de partages envoyés par ressource Data Share 200
    Nombre maximal de partages reçus par ressource Data Share 100
    Nombre maximal d’invitations par partage envoyé 200
    Nombre maximal d’abonnements de partage par partage envoyé 200
    Nombre maximal de jeux de données par partage 200
    Nombre maximal de planification d’instantanés par partage 1

    Limites Database Migration Service

    Azure Database Migration Service est un service complètement managé conçu pour permettre la migration transparente de plusieurs sources de base de données vers des plateformes de données Azure, pour un temps d’arrêt minime.

    Ressource Limite Commentaires
    Nombre maximal de services par abonnement par région 10 Pour demander une augmentation de cette limite, contactez le support.

    Limites Device Update pour IoT Hub

    Notes

    Quand une ressource ou une opération donnée n’a pas de limites ajustables, les limites par défaut et maximales sont les mêmes. Lorsque la limite peut être ajustée, les tables incluent des valeurs différentes pour les en-têtes Limite par défaut et Limite maximale. La limite peut être augmentée au-dessus de la limite par défaut, mais pas au-delà de la limite maximale. Si vous souhaitez élever la limite ou le quota au-dessus de la limite par défaut, ouvrez une demande de service clientèle en ligne.

    Ce tableau indique les limites de Device Update pour IoT Hub dans Azure Resource Manager :

    Ressource Limite par défaut Limite maximale Ajustable ?
    Comptes par abonnement 2 25 Oui
    Instances par compte 2 25 Oui
    Longueur du nom de compte Minimum : 3
    Maximum : 24
    Minimum : 3
    Maximum : 24
    No
    Longueur du nom de l’instance Minimum : 3
    Maximum : 36
    Minimum : 3
    Maximum : 36
    No

    Ce tableau fournit les différentes limites associées aux opérations de Device Update pour IoT Hub :

    Opération Limite par défaut Limite maximale Ajustable ?
    Nombre d’appareils par instance 10 000 10 000 No
    Nombre de fournisseurs de mises à jour par instance 25 25 Non
    Nombre de noms de mises à jour par fournisseur et par instance 25 25 Non
    Nombre de versions de mise à jour par fournisseur et nom de mise à jour par instance 100 100 Non
    Nombre total de mises à jour par instance 100 100 Non
    Taille maximale du fichier de mise à jour unique 2 Go 2 Go No
    Taille combinée maximale de tous les fichiers dans une seule opération d’importation 2 Go 2 Go No
    Nombre de groupes d’appareils par instance 75 75 Non

    Limites Digital Twins

    Notes

    Certaines zones de ce service ont des limites réglables, et d’autres pas. Cela est représenté dans les tableaux ci-dessous avec la colonne Réglable ? . Quand la limite peut être ajustée, la valeur Réglable ? est Oui.

    Limitations fonctionnelles

    Le tableau suivant liste les limites opérationnelles d’Azure Digital Twins.

    Conseil

    Pour pouvoir appliquer les recommandations de modélisation dans le cadre de ces limites fonctionnelles, consultez Meilleures pratiques de modélisation.

    Domaine Fonctionnalité Limite par défaut Ajustable ?
    Ressource Azure Nombre d’instances Azure Digital Twins dans une région, par abonnement 10 Oui
    Jumeaux numériques Nombre de jumeaux dans une instance Azure Digital Twins 1 000 000 Oui
    Jumeaux numériques Nombre de relations entrantes à un seul jumeau 5 000 Non
    Jumeaux numériques Nombre de relations sortantes à partir d’un seul jumeau 5 000 Non
    Jumeaux numériques Taille maximale (du corps JSON dans une requête PUT ou PATCH) d’un seul jumeau 32 Ko Non
    Jumeaux numériques Taille maximale de la charge utile de requête 32 Ko Non
    Jumeaux numériques Taille maximale d’une valeur de propriété de type chaîne (UTF-8) 4 Ko Non
    Jumeaux numériques Taille maximale du nom d’une propriété 1 Ko Non
    Routage Nombre de points de terminaison pour une même instance Azure Digital Twins 6 Non
    Routage Nombre d’itinéraires pour une même instance Azure Digital Twins 6 Oui
    Modèles Nombre de modèles dans une même instance Azure Digital Twins 10 000 Oui
    Modèles Nombre de modèles qui peuvent être chargés en un seul appel d’API 250 Non
    Modèles Taille maximale (du corps JSON dans une requête PUT ou PATCH) d’un seul modèle 1 Mo Non
    Modèles Nombre d’éléments retournés sur une même page 100 Non
    Requête Nombre d’éléments retournés sur une même page 1 000 Oui
    Requête Nombre d’expressions AND / OR dans une requête 50 Oui
    Requête Nombre d’éléments de tableau dans une clause IN / NOT IN 50 Oui
    Requête Nombre de caractères dans une requête 8,000 Oui
    Requête Nombre de JOINS dans une requête 5 Oui

    Limites du taux de transfert

    Le tableau suivant reflète les limites de débit de différentes API.

    API Fonctionnalité Limite par défaut Ajustable ?
    API Modèles Nombre de demandes par seconde 100 Oui
    API Digital Twins Nombre de requêtes de lecture par seconde 1 000 Oui
    API Digital Twins Nombre de requêtes patch par seconde 1 000 Oui
    API Digital Twins Nombre d’opérations de création/suppression par seconde pour l’ensemble des jumeaux et des relations 50 Oui
    API Digital Twins Nombre d’opérations de création/mise à jour/suppression par seconde sur un jumeau unique ou ses relations entrantes/sortantes 10 Non
    API Digital Twins Nombre d’opérations en attente sur un jumeau unique ou ses relations entrantes et sortantes 500 Non
    API de requête Nombre de demandes par seconde 500 Oui
    API de requête Unités de requête par seconde 4 000 Oui
    API Routage d’événement Nombre de demandes par seconde 100 Oui

    Autres limites

    Les limites des types de données et des champs dans les documents DTDL pour les modèles Azure Digital Twins sont disponibles dans la documentation des spécifications sur GitHub : DTDL (Digital Twins Definition Language) – version 2.

    Les détails de la latence des requêtes sont décrits dans Langage de requête. Les limitations des fonctionnalités spécifiques du langage de requête se trouvent dans la documentation de référence sur les requêtes.

    Limites d’Event Grid

    Les limites suivantes s’appliquent aux rubriques Azure Event Grid (rubriques système, personnalisées et partenaire).

    Notes

    Ces limites s’appliquent par région.

    Ressource Limite
    Rubriques personnalisées par abonnement Azure 100.
    Une fois la limite atteinte, vous pouvez envisager une autre région ou envisager d’utiliser des domaines, qui peuvent prendre en charge 100 000 rubriques.
    Abonnements à des événements par rubrique 500
    Cette limite ne peut pas être augmentée.
    Taux de publication pour une rubrique personnalisée ou partenaire (entrée) 5 000 événements/s ou 5 Mo/s (selon la première valeur atteinte)
    Taille d’événement 1 Mo
    Cette limite ne peut pas être augmentée.
    Nombre d’événements entrants par lot 5 000
    Cette limite ne peut pas être augmentée.
    Connexions de point de terminaison privées par rubrique 64
    Cette limite ne peut pas être augmentée.
    Règles de pare-feu IP par rubrique 16

    Les limites suivantes s’appliquent aux domaines Azure Event Grid.

    Ressource Limite
    Rubriques par domaine d’événements 100 000
    Abonnements à des événements par rubrique dans un domaine 500
    Cette limite ne peut pas être augmentée.
    Abonnements d’événements à l’étendue de domaine 50
    Cette limite ne peut pas être augmentée.
    Taux de publication pour un Domaine d’événements (entrée) 5 000 événements/s ou 5 Mo/s (selon la première valeur atteinte)
    Domaines d’événements par abonnement Azure 100
    Connexions de point de terminaison privé par domaine 64
    Règles de pare-feu IP par domaine 16

    Limites de concentrateurs d’événements

    Le tableau suivant répertorie les quotas et les limites propres à Azure Event Hubs. Pour plus d’informations sur la tarification des hubs d’événements, consultez la rubrique Tarification des hubs d’événements.

    Limites communes à tous les niveaux

    Les limites suivantes sont communes à tous les niveaux.

    Limite Notes Valeur
    Taille du nom d’un Event Hub - 256 caractères
    Taille du nom d’un groupe de consommateurs Le protocole Kafka ne nécessite pas la création d’un groupe de consommateurs.

    Kafka : 256 caractères

    AMQP : 50 caractères

    Nombre de récepteurs non epoch par groupe de consommateurs - 5
    Nombre de règles d’autorisation par espace de noms Les demandes suivantes pour la création de règle d’autorisation sont rejetées. 12
    Nombre d’appels à la méthode GetRuntimeInformation - 50 par seconde
    Nombre de réseaux virtuels (VNet) - 128
    Nombre de règles de configuration IP - 128
    Longueur maximale du nom d’un groupe de schémas 50
    Longueur maximale du nom d’un schéma 100
    Taille en octets par schéma 1 Mo
    Nombre de propriétés par groupe de schémas 1 024
    Taille en octets par clé de propriété de groupe de schéma 256
    Taille en octets par valeur de propriété de groupe de schéma 1 024

    Comparaison des niveaux de base, standard, premium et dédié

    Le tableau suivant indique les limites qui peuvent être différentes pour les niveaux de base, standard, premium et dédié.

    Notes

    Limite De base standard Premium Dédié
    Taille maximale d’une publication Event Hubs 256 KB 1 Mo 1 Mo 1 Mo
    Nombre de groupes de consommateurs par Event Hub 1 20 100 1 000
    Aucune limite par UC
    Nombre de connexions réparties par espace de noms 100 5 000 10000 par UT

    Par exemple, si l’espace de noms est affecté à 3 UT, la limite est de 30 000.
    100 000 par UC
    Période de rétention maximale des données d’événement 1 jour 7 jours 90 jours 90 jours
    Nombre maximal d’UD, d’UT et d’UC 40 UD 40 UD 16 UT 20 CUS
    Nombre de partitions par Event Hub 32 32 100 par hub d’événements, mais la limite est de 200 par UT au niveau de l’espace de noms.

    Par exemple, si un espace de noms est affecté à 2 UT, la limite pour le nombre total de partitions dans tous les hubs d’événements de l’espace de noms est de 2 * 200 = 400.
    1 024 par hub d’événements
    2 000 par unité de capacité
    Nombre d’espaces de noms par abonnement 1 000 1 000 1 000 1 000 (50 per UC)
    Nombre d’Event Hubs par espace de noms 10 10 100 par UT 1 000
    Capture N/A Paiement par heure Inclus Inclus
    Taille du registre de schémas (espace de noms) en mégaoctets N/A 25 100 1 024
    Nombre de groupes de schémas dans un registre de schémas ou espace de noms N/A 1 - sans compter le groupe par défaut 100
    1 Mo par schéma
    1 000
    1 Mo par schéma
    Nombre de versions de schéma pour tous les groupes de schémas N/A 25 1 000 10000
    Débit par unité Entrée - 1 Mo/s ou 1 000 événements par seconde
    Sortie - 2 Mo/s ou 4 096 événements par seconde
    Entrée - 1 Mo/s ou 1 000 événements par seconde
    Sortie - 2 Mo/s ou 4 096 événements par seconde
    Aucune limite par UT * Aucune limite par UC *

    * Dépend de divers facteurs tels que l’allocation des ressources, le nombre de partitions, le stockage, etc.

    Notes

    Vous pouvez publier les événements individuellement ou par lots. La limite de publication (selon le SKU) s’applique, qu’il s’agisse d’un événement unique ou d’un lot. La publication d’événements plus volumineux que le seuil maximum sera rejetée.

    Limites d’IoT Central

    IoT Central limite le nombre d’applications que vous pouvez déployer dans un abonnement à 10. Pour augmenter cette limite, contactez le support Microsoft.

    Limites de hub IoT (IoT Hub)

    Le tableau suivant répertorie les limites associées aux différents niveaux de service (S1, S2, S3 et F1). Pour en savoir plus sur le coût de chaque unité dans chaque couche, consultez la tarification relative à Azure IoT Hub.

    Ressource S1 Standard S2 Standard S3 Standard F1 Gratuit
    Messages par jour 400 000 6 000 000 300 000 000 8,000
    Nombre maximum d'unités 200 200 10 1

    Notes

    Si vous prévoyez d’utiliser plus de 200 unités avec un hub de niveau S1 ou S2, ou 10 unités avec un hub de niveau S3, contactez le support Microsoft.

    Le tableau suivant répertorie les limites qui s’appliquent aux ressources IoT Hub.

    Ressource Limite
    Nombre maximal d’IoT Hubs payants par abonnement Azure 50
    Nombre maximal d’IoT Hubs gratuits par abonnement Azure 1
    Nombre maximal de caractères d’un ID d’appareil 128
    Nombre maximal d’identités de périphériques
    renvoyées dans un seul appel
    1 000
    Conservation maximale des messages IoT Hub pour les messages de l’appareil vers le cloud 7 jours
    Taille maximale du message appareil-à-cloud 256 KB
    Taille maximale du lot appareil-à-cloud AMQP et HTTP : 256 Ko pour l’ensemble du lot
    MQTT : 256 Ko pour chaque message
    Nombre maximal de messages dans le lot appareil-à-cloud 500
    Taille maximale du message cloud-à-appareil 64 Ko
    Durée de vie maximale des messages cloud-à-appareil 2 jours
    Nombre de remises maximal pour les messages
    Cloud vers appareil
    100
    Profondeur maximale de la file d’attente cloud-à-appareil pour chaque appareil 50
    Nombre de remises maximal pour les messages de commentaire
    en réponse à un message Cloud vers appareil
    100
    Durée de vie maximale des messages de commentaire
    en réponse à un message Cloud vers appareil
    2 jours
    Taille maximale du jumeau d’appareil 8 Ko pour la section des balises et 32 Ko pour les sections de propriétés souhaitées et signalées chacune
    Longueur maximale de la clé de chaîne du jumeau d’appareil 1 Ko
    Longueur maximale de la valeur de chaîne du jumeau d’appareil 4 Ko
    Profondeur maximale de l’objet dans le jumeau d’appareil 10
    Taille maximale de la charge utile de la méthode directe 128 Ko
    Conservation maximale de l’historique des travaux 30 jours
    Nombre maximal de travaux simultanés 10 (pour S3), 5 pour (S2), 1 (pour S1)
    Nombre maximal de points de terminaison supplémentaires (au-delà des points de terminaison intégrés) 10 (pour S1, S2 et S3)
    Nombre maximal de règles de routage de messages 100 (pour S1, S2 et S3)
    Nombre maximal de flux d’appareils connectés simultanément 50 (pour S1, S2, S3 et F1 uniquement)
    Transfert de données de flux d’appareil maximal 300 Mo par jour (pour S1, S2, S3 et F1 uniquement)

    Notes

    Si vous avez besoin de plus de 50 IoT Hubs payants dans un abonnement Azure, contactez le support technique Microsoft.

    Notes

    Actuellement, le nombre total d’appareils plus les modules qui peuvent être inscrits auprès d’un même hub IoT est limité à 1 million. Si vous souhaitez augmenter cette limite, contactez le support Microsoft.

    IoT Hub limite les demandes en cas de dépassement des quotas suivants.

    Limitation Valeur par hub
    Opérations du registre d’identité
    (créer, récupérer, répertorier, mettre à jour et supprimer),
    importation / exportation en bloc ou individuelle
    83,33/s/unité (5 000/min/unité) (pour S3).
    1,67/s/unité (100/min/unité) (pour S1 et S2).
    Connexions d’appareils 6 000/s/unité (pour S3), 120/s/unité (pour S2), 12/s/unité (pour S1).
    Minimum de 100/s.
    Envois appareil-à-cloud 6 000/s/unité (pour S3), 120/s/unité (pour S2), 12/s/unité (pour S1).
    Minimum de 100/s.
    Envois cloud-à-appareil 83,33/s/unité (5 000/min/unité) (pour S3), 1,67/s/unité (100/min/unité) (pour S1 et S2).
    Réceptions cloud-à-appareil 833,33/s/unité (50 000/min/unité) (pour S3), 16,67/s/unité (1 000/min/unité) (pour S1 et S2).
    Opérations de téléchargement de fichier 83,33 lancements de chargement de fichier/s/unité (5 000/min/unité) (pour S3), 1,67 lancement de chargement de fichier/s/unité (100/min/unité) (pour S1 et S2).
    10 chargements de fichiers simultanés par appareil.
    Méthodes directes 24 Mo/s/unité (pour S3), 480 Ko/s/unité (pour S2), 160 Ko/s/unité (pour S1).
    Méthode basée sur une limitation de taille du compteur de 8 Ko.
    Lectures de jumeaux d’appareil 500/s/unité (pour S3), 100/s ou 10/s/unité maximum (pour S2), 100/s (pour S1)
    Mises à jour de jumeaux d’appareils 250/s/unité (pour S3), 50/s ou 5/s/unité maximum (pour S2), 50/s (pour S1)
    Opérations de travaux
    (créer, mettre à jour, répertorier et supprimer)
    83,33/s/unité (5 000/min/unité) (pour S3), 1,67/s/unité (100/min/unité) (pour S2), 1,67/s/unité (100/min/unité) (pour S1).
    Débit d’opérations de travaux par appareil 50/s/unité (pour S3), 10/s ou 1/s/unité maximum (pour S2), 10/s (pour S1).
    Fréquence d’émission de flux d’appareil 5 nouveaux flux/s (pour S1, S2, S3 et F1 uniquement).

    Limites du service IoT Hub Device Provisioning

    Notes

    Certaines zones de ce service ont des limites ajustables. Cela est représenté dans les tableaux ci-dessous avec la colonne Ajustable ? . Quand la limite peut être ajustée, la valeur Réglable ? est Oui.

    La valeur réelle à laquelle une limite peut être ajustée peut varier en fonction du déploiement de chaque client. Plusieurs instances de DPS peuvent être nécessaires pour les très grands déploiements.

    Si votre entreprise nécessite de relever une limite ou un quota réglable au-delà de la limite par défaut, vous pouvez envoyer une demande de ressources supplémentaires en ouvrant un ticket de support. Demander une augmentation ne garantit pas qu’elle sera accordée, car les demandes doivent être examinées au cas par cas. Contactez le support Microsoft le plus tôt possible au cours de votre implémentation, afin de pouvoir déterminer si votre demande peut être approuvée et planifier en conséquence.

    Le tableau suivant répertorie les limites qui s’appliquent aux ressources du Service Azure IoT Hub Device Provisioning.

    Ressource Limite Ajustable ?
    Nombre maximal de services d’approvisionnement d’appareil par abonnement Azure 10 Oui
    Nombre maximal d’inscriptions 1 000 000 Oui
    Nombre maximal d’inscriptions individuelles 1 000 000 Oui
    Nombre maximal de groupes d’inscription (certificat X.509) 100 Oui
    Nombre maximal de groupes d’inscription (clé symétrique) 100 Non
    Nombre maximal d’autorités de certification 25 Non
    Nombre maximal de hubs IoT liés 50 Non
    Taille maximale du message 96 Ko Non

    Conseil

    Si la limite inconditionnelle sur les groupes d’inscription de clé symétrique est un problème, il est recommandé d’utiliser des inscriptions individuelles comme solution de contournement.

    Le service de provisionnement des appareils a les limites de débit suivantes.

    Tarif Valeur par unité Ajustable ?
    Operations 200/min/service Oui
    Inscriptions d’appareil 200/min/service Oui
    Opération d’interrogation des appareils 5/10 s/appareil Non

    Limites du coffre de clés

    Le service Azure Key Vault prend en charge deux types de ressources : les coffres et les HSM managés. Les deux sections suivantes décrivent les limites de service pour chacun d’entre eux.

    Type de ressource : coffre

    Cette section décrit les limites de service pour le type de ressource vaults.

    Transactions de clé (nombre maximal de transactions autorisées dans les 10 secondes, par coffre et par région1) :

    Type de clé Clé HSM
    Clé CREATE
    Clé HSM
    Toutes les autres transactions
    Clé logicielle
    Clé CREATE
    Clé logicielle
    Toutes les autres transactions
    RSA 2 048 bits 10 2 000 20 4 000
    RSA 3 072 bits 10 500 20 1 000
    RSA 4 096 bits 10 250 20 500
    ECC P-256 10 2 000 20 4 000
    ECC P-384 10 2 000 20 4 000
    ECC P-521 10 2 000 20 4 000
    ECC SECP256K1 10 2 000 20 4 000

    Notes

    Dans la table ci-dessus, nous voyons que 4 000 transactions GET par tranche de 10 secondes sont autorisées pour des clés logicielles RSA 2 048 bits. Pour les clés HSM RSA 2 048 bits, 2 000 transactions GET par tranche de 10 secondes sont autorisées.

    Les seuils de limitation sont pondérés, et leur application correspond à leur somme. Par exemple, comme indiqué dans la table précédente, lorsque vous effectuez des opérations GET sur des clés HSM RSA, il est huit fois plus coûteux d’utiliser des clés de 4 096 bits par rapport aux clés de 2 048 bits. En effet, 2 000/250 = 8.

    Dans un intervalle de 10 secondes donné, un client Azure Key Vault peut exécuter une seule des opérations suivantes avant de rencontrer un code d’état HTTP de limitation 429 :

    • 4 000 transactions GET de clé logicielle RSA 2 048 bits
    • 2 000 transactions GET de clé HSM RSA 2 048 bits
    • 250 transactions GET de clé HSM RSA 4 096 bits
    • 248 transactions GET de clé HSM RSA 4 096 bits et 16 transactions GET de clé HSM RSA 2 048 bits

    Secrets, clés de compte de stockage managé et transactions de coffre :

    Type de transaction Nombre maximal de transactions autorisées dans les 10 secondes, par coffre et par région1
    Toutes les transactions 4 000

    Pour en savoir plus sur la façon de gérer la limitation en cas de dépassement de ces limites, voir Aide sur la limitation de requêtes Azure Key Vault.

    1 La limite d’abonnement pour tous les types de transaction est fixée à 5 fois la limite des coffres de clés.

    Sauvegarder des clés, des secrets ou des certificats

    Quand vous sauvegardez un objet d’un coffre de clés (secret, clé ou certificat), l’opération de sauvegarde télécharge l’objet sous la forme d’un objet blob chiffré. Cet objet blob ne peut pas être déchiffré en dehors d’Azure. Pour obtenir des données utilisables à partir de cet objet blob, vous devez restaurer l’objet blob dans un coffre de clés dans le même abonnement Azure et la même zone géographique Azure.

    Type de transaction Nombre maximal de versions d’objet de coffre de clés autorisées
    Sauvegarder une clé individuelle, un secret, un certificat 500

    Notes

    Toute tentative de sauvegarde d’un objet clé, secret ou certificat avec un nombre de versions supérieur à la limite mentionnée ci-dessus génère une erreur. Il est impossible de supprimer les versions précédentes d’une clé, d’un secret ou d’un certificat.

    Limites du nombre de clés, de secrets et de certificats :

    Key Vault ne limite pas le nombre de clés, de secrets ou de certificats qui peuvent être stockés dans un coffre. Les limites de transaction sur le coffre doivent être prises en compte afin de s’assurer que les opérations ne sont pas limitées.

    Key Vault ne limite pas le nombre de versions sur un secret, une clé ou un certificat. Toutefois, le stockage d’un grand nombre de versions (+ de 500) peut avoir un impact sur les performances des opérations de sauvegarde. Consultez Sauvegarde Azure Key Vault.

    Type de ressource : HSM managé

    Cette section décrit les limites de service pour le type de ressource managed HSM.

    Limites des objets

    Élément Limites
    Nombre d’instances HSM par région et par abonnement 5
    Nombre de clés par instance HSM 5 000
    Nombre de versions par clé 100
    Nombre de définitions de rôles personnalisées par instance HSM 50
    Nombre d’attributions de rôles au niveau de l’étendue HSM 50
    Nombre d’attributions de rôles à chaque étendue de clé individuelle 10

    Limites de transactions pour les opérations d’administration (nombre d’opérations par seconde par instance HSM)

    Opération Nombre d’opérations par seconde
    Toutes les opérations RBAC
    (comprend toutes les opérations CRUD pour les définitions de rôles et les attributions de rôles)
    5
    Sauvegarde/restauration HSM complète
    (une seule opération de sauvegarde ou de restauration simultanée par instance HSM est prise en charge)
    1

    Limites de transactions pour les opérations de chiffrement (nombre d’opérations par seconde par instance HSM)

    • Chaque instance HSM managé constitue trois partitions HSM à charge équilibrée. Les limites de débit sont une fonction de la capacité matérielle sous-jacente allouée pour chaque partition. Les tableaux ci-dessous montrent le débit maximal avec au moins une partition disponible. Le débit réel peut être jusqu’à trois fois supérieur si les trois partitions sont disponibles.
    • Les limites de débit indiquées partent du principe qu’une seule clé est utilisée pour obtenir le débit maximal. Par exemple, si une seule clé RSA-2048 est utilisée, le débit maximal sera de 1 100 opérations de signature. Si vous utilisez 1 100 clés différentes avec chacune une transaction par seconde, elles ne pourront pas atteindre le même débit.
    Opérations de clé RSA (nombre d’opérations par seconde par instance HSM)
    Opération 2 048 bits 3 072 bits 4 096 bits
    Créer une clé 1 1 1
    Supprimer une clé (suppression réversible) 10 10 10
    Supprimer définitivement une clé 10 10 10
    Clé de sauvegarde 10 10 10
    Restaurer une clé 10 10 10
    Récupérer les informations d’une clé 1100 1100 1100
    Encrypt (Chiffrer) 10000 10000 6000
    Déchiffrer 1100 360 160
    Encapsuler 10000 10000 6000
    Désencapsuler 1100 360 160
    Signer 1100 360 160
    Vérifier 10000 10000 6000
    Opérations de clé EC (nombre d’opérations par seconde par instance HSM)

    Ce tableau décrit le nombre d’opérations par seconde pour chaque type de courbe.

    Opération P-256 P-256K P-384 P-521
    Créer une clé 1 1 1 1
    Supprimer une clé (suppression réversible) 10 10 10 10
    Supprimer définitivement une clé 10 10 10 10
    Clé de sauvegarde 10 10 10 10
    Restaurer une clé 10 10 10 10
    Récupérer les informations d’une clé 1100 1100 1100 1100
    Signer 260 260 165 56
    Vérifier 130 130 82 28
    Opérations de clé AES (nombre d’opérations par seconde par instance HSM)
    • Les opérations de chiffrement et de déchiffrement partent du principe que la taille de paquet est de 4 Ko.
    • Les limites de débit pour le chiffrement/déchiffrement s’appliquent aux algorithmes AES-CBC et AES-GCM.
    • Les limites de débit pour Wrap/Unwrap s’appliquent à l’algorithme AES-KW.
    Opération 128 bits 192 bits 256 bits
    Créer une clé 1 1 1
    Supprimer une clé (suppression réversible) 10 10 10
    Supprimer définitivement une clé 10 10 10
    Clé de sauvegarde 10 10 10
    Restaurer une clé 10 10 10
    Récupérer les informations d’une clé 1100 1100 1100
    Encrypt (Chiffrer) 8000 8000 8000
    Déchiffrer 8000 8000 8000
    Encapsuler 9000 9000 9000
    Désencapsuler 9000 9000 9000

    Limites d’identité gérée

    • Chaque identité managée compte pour la limite de quota d’objets dans un locataire Azure AD, comme décrit dans Restrictions et limites du service Azure Active Directory.

    • La vitesse à laquelle les identités managées peuvent être créées a les limites suivantes :

      1. Par locataire Azure AD par région Azure : 400 opérations de création toutes les 20 secondes.
      2. Par abonnement Azure par région Azure : 80 opérations de création toutes les 20 secondes.
    • Vitesse à laquelle une identité managée affectée par l’utilisateur peut être affectée avec une ressource Azure :

      1. Par locataire Azure AD par région Azure : 400 opérations d’assignation toutes les 20 secondes.
      2. Par abonnement Azure par région Azure : 300 opérations d’assignation toutes les 20 secondes.

    Limites de Media Services

    Notes

    Pour les ressources qui ne sont pas corrigées, ouvrez un ticket de support pour demander une augmentation des quotas. Ne créez pas d’autres comptes Azure Media Services pour obtenir des limites supérieures.

    Limites relatives aux comptes

    Ressource Limite par défaut
    Comptes Media Services dans un même abonnement 100 (fixe)

    Limites relatives aux ressources

    Ressource Limite par défaut
    Ressources par compte Media Services 1 000 000

    Limites relatives au stockage (support)

    Ressource Limite par défaut
    Taille du fichier Dans certains scénarios, la taille maximale des fichiers pris en charge pour le traitement dans Media Services est soumise à une limite. (1)
    Comptes de stockage 100(2) (fixe)

    1 La taille maximale prise en charge pour un objet blob est actuellement de 5 To dans Stockage Blob Azure. Des limites supplémentaires sont applicables dans Media Services en fonction des tailles de machine virtuelle utilisées par le service. La limite de taille s’applique aux fichiers que vous chargez et également aux fichiers qui sont générés suite au traitement (encodage ou analyse) par Media Services. Si votre fichier source est supérieur à 260 Go, votre travail échouera probablement.

    2 Les comptes de stockage doivent provenir du même abonnement Azure.

    Limites relatives aux travaux (encodage & analyse)

    Ressource Limite par défaut
    Travaux par compte Media Services 500 000 (3) (fixe)
    Entrées de travaux - par travail 50 (fixe)
    Sorties de travaux - par travail 20 (fixe)
    Transformations par compte Media Services 100 (fixe)
    Sorties de transformation dans une transformation 20 (fixe)
    Fichiers par entrée de travail 10 (fixe)

    3 Ce nombre comprend les travaux en file d’attente, terminés, actifs et annulés. Il n’inclut pas les travaux supprimés.

    Les enregistrements de travaux de votre compte qui ont plus de 90 jours sont automatiquement supprimés, même si le nombre total d’enregistrements est inférieur au quota maximal.

    Limites relatives au streaming en direct

    Ressource Limite par défaut
    Événements en direct (4) par compte Media Services 5
    Sorties en direct par événement en direct 3 (5)
    Durée maximale de la sortie en direct Taille de la fenêtre DVR

    4 Pour plus d’informations sur les limites relatives aux événements en direct, consultez Comparaison et limites des types d’événements en direct.

    5 Les sorties en direct démarrent dès leur création et s’arrêtent lors de leur suppression.

    Limites relatives & l’empaquetage et à la remise

    Ressource Limite par défaut
    Points de terminaison de streaming (arrêtés ou en cours d’exécution) par compte Media Services 2
    Filtres de manifeste dynamique 100
    Stratégies de diffusion en continu 100 (6)
    Localisateurs de streaming uniques associés à une ressource à un moment donné 100(7) (fixe)

    6 Quand vous utilisez une stratégie de streaming personnalisée, vous devez concevoir un ensemble limité de ces stratégies pour votre compte Media Services, et les réutiliser pour vos éléments StreamingLocators chaque fois que les mêmes protocoles et options de chiffrement sont nécessaires. Vous ne devez pas créer une stratégie de diffusion en continu pour chaque localisateur de diffusion en continu.

    7 Les localisateurs de streaming ne sont pas conçus pour gérer le contrôle d’accès par utilisateur. Pour accorder différents droits d’accès aux utilisateurs, utilisez les solutions de gestion des droits numériques (DRM).

    Limites relatives à la protection

    Ressource Limite par défaut
    Options de stratégie de clé de contenu 30
    Licences par mois pour chacun des types de DRM sur le service de remise de clé Media Services par compte 1 000 000

    Ticket de support

    Pour les ressources qui ne sont pas fixes, vous pouvez demander d’augmenter les quotas en ouvrant un ticket de support. Incluez des informations détaillées dans la requête sur les modifications souhaitées pour les quotas, les scénarios de cas d’usage et les régions requises.
    Ne créez pas d’autres comptes Azure Media Services pour obtenir des limites supérieures.

    Media Services v2 (hérité)

    Pour connaître les limites spécifiques à Media Services v2 (hérité), consultez Media Services v2 (hérité)

    Limites Mobile Services

    Niveau Gratuit De base Standard
    Appels de l’API 500 000 1,5 million par unité 15 millions par unité
    Appareils actifs 500 Illimité Illimité
    Scale N/A Jusqu’à 6 unités Nombre illimité d’unités
    Notifications Push Niveau gratuit de Azure Notifications Hubs inclus, jusqu’à 1 million de pushes Niveau De Base de Notifications Hubs inclus, jusqu’à 10 millions de pushes Niveau Standard de Notifications Hubs inclus, jusqu’à 10 millions de pushes
    Messagerie en temps réel/
    Web Sockets
    Limité 350 par service mobile Illimité
    Synchronisations hors connexion Limité Inclus Inclus
    Scheduled jobs Limité Inclus Inclus
    Azure SQL Database (obligatoire)
    Les tarifs standard s’appliquent pour une capacité supplémentaire
    20 Mo inclus 20 Mo inclus 20 Mo inclus
    Capacité de l’UC 60 minutes par jour Illimité Illimité
    Transfert de données sortantes 165 Mo par jour (substitution quotidienne) Inclus Inclus

    Pour plus d’informations sur la tarification et les limites, consultez Tarification Azure Mobile Services.

    Limites de Multi-Factor Authentication

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Nombre maximal d’adresses IP approuvées ou plages par abonnement 0 50
    Se souvenir de mes appareils, nombre de jours 14 60
    Nombre maximal de mots de passe d’application 0 Aucune limite
    Autoriser X tentatives pendant l'appel MFA 1 99
    Délai d’attente en secondes du SMS bidirectionnel 60 600
    Secondes de contournement à usage unique par défaut 300 1 800
    Verrouiller le compte d'utilisateur après X refus MFA consécutifs Non défini 99
    Réinitialiser le compteur de verrouillage du compte après X minutes Non défini 9 999
    Déverrouiller le compte après X minutes Non défini 9 999

    Limites de mise en réseau

    Limites de mise en réseau - Azure Resource Manager

    Les limites suivantes s’appliquent uniquement aux ressources de réseau gérées par le biais d’Azure Resource Manager par région et par abonnement. Découvrez comment afficher l’utilisation actuelle de vos ressources par rapport aux limites de votre abonnement.

    Notes

    Récemment, nous avons augmenté toutes les limites par défaut à leur niveau maximal. Si aucune colonne de limite maximale n’est présente, la ressource spécifiée ne possède pas de limites ajustables. Si ces limites ont été augmentées par le support dans le passé et si vous ne voyez pas les limites mises à jour dans les tables suivantes, vous pouvez ouvrir une demande de support clientèle en ligne sans frais

    Ressource Limite
    Réseaux virtuels 1 000
    Nombre de sous-réseaux par réseau virtuel 3 000
    Peerings VNet par réseau virtuel 500
    Passerelles de réseau virtuel (passerelles VPN) par réseau virtuel 1
    Passerelles de réseau virtuel (passerelles ExpressRoute) par réseau virtuel 1
    Serveurs DNS par réseau virtuel 20
    Adresses IP privées par réseau virtuel 65 536
    Adresses IP privées par interface réseau 256
    Adresses IP privées par machine virtuelle 256
    Adresses IP publiques par interface réseau 256
    Adresses IP publiques par machine virtuelle 256
    Flux TCP ou UDP simultanés par carte réseau de machine virtuelle ou instance de rôle 500 000
    Cartes d’interface réseau 65 536
    Network Security Group 5 000
    Règles de groupe de sécurité réseau par groupe de sécurité réseau 1 000
    Adresses IP et plages spécifiées pour la source et la destination dans un groupe de sécurité 4 000
    Groupes de sécurité d’application 3 000
    Groupes de sécurité d’application par configuration IP, par carte réseau 20
    Configurations IP par groupe de sécurité d’application 4 000
    Groupes de sécurité d’application qui peuvent être spécifiés dans toutes les règles de sécurité d’un groupe de sécurité réseau 100
    Tables d’itinéraires définies par l’utilisateur 200
    Itinéraires définis par l’utilisateur par table d’itinéraire 400
    Certificats racines point à site pour chaque passerelle VPN Azure 20
    Certificats clients révoqués point à site pour chaque passerelle VPN Azure 300
    TAP de réseau virtuel 100
    Configurations TAP d’interface réseau de chaque réseau virtuel TAP 100

    Limites de l’adresse IP publique

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Adresses IP publiques1,2 10 pour De base. Contactez le support technique.
    Adresses IP publiques statiques1 10 pour De base. Contactez le support technique.
    Adresses IP publiques standard1 10 Contactez le support technique.
    Adresses IP publiques par groupe de ressources 800 Contactez le support technique.
    Préfixes d’adresses IP publiques Limités par le nombre d’adresses IP publiques standard dans un abonnement Contactez le support technique.
    Taille de préfixe d’adresse IP publique /28 Contactez le support technique.

    1Les limites par défaut pour les adresses IP publiques varient selon le type de catégorie d’offre, comme Essai gratuit, Paiement à l’utilisation, CSP. Par exemple, la valeur par défaut pour les abonnements Accord Entreprise est 1 000.

    2La limite d’adresses IP publiques fait référence à la quantité totale d’adresses IP publiques, notamment De base et Standard.

    Limites de l’équilibreur de charge

    Les limites suivantes s’appliquent uniquement aux ressources de réseau gérées par le biais d’Azure Resource Manager par région et par abonnement. Découvrez comment afficher l’utilisation actuelle de vos ressources par rapport aux limites de votre abonnement.

    Standard Load Balancer

    Ressource Limite
    Équilibreurs de charge 1 000
    Règles (Load Balancer + NAT entrant) par ressource 1 500
    Règles par groupe de sécurité réseau (sur l’ensemble des adresses IP sur une carte réseau) 300
    Configurations d’adresses IP frontales 600
    Taille de pool de serveur principal 1 000 configurations d’adresses IP, réseau virtuel unique
    Ressources back-end par équilibreur de charge 1 1,200
    Règle de ports à haute disponibilité 1 par serveur frontal interne
    Règles de trafic sortant par Load Balancer 600
    Équilibreurs de charge par machine virtuelle2 2 (1 public et 1 interne)

    1 La limite est fixée à 1 200 ressources, dans toute combinaison de ressources de machines virtuelles autonomes, de ressources de groupes à haute disponibilité et de groupes de sélection élective de groupes de machines virtuelles identiques. 2 Cette limite présente une exception : deux équilibreurs de charge publics peuvent se trouver devant une machine virtuelle si une configuration d’adresse IPv4 est utilisée pour l’un des équilibreurs de charge et une configuration d’adresse IPv6 pour l’autre.

    Load Balancer de base

    Ressource Limite
    Équilibreurs de charge 1 000
    Règles par ressource 250
    Règles par groupe de sécurité réseau (sur l’ensemble des adresses IP sur une carte réseau) 300
    Configurations d’adresses IP front-end3 200
    Taille de pool de serveur principal 300 configurations d’adresses IP, groupe à haute disponibilité
    Groupes à haute disponibilité par Load Balancer 1
    Équilibreurs de charge par machine virtuelle 2 (1 public et 1 interne)

    3 La limite d’une seule ressource discrète dans un pool back-end (machine virtuelle autonome, groupe à haute disponibilité ou groupe de sélection élective de groupes de machines virtuelles identiques) s’élève à 250 configurations d’adresses IP front-end maximum sur un seul équilibreur de charge public De base et un seul équilibreur de charge interne De base.

    Les limites suivantes s’appliquent uniquement aux ressources de réseau gérées par le biais du modèle de déploiement classique par abonnement. Découvrez comment afficher l’utilisation actuelle de vos ressources par rapport aux limites de votre abonnement.

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Réseaux virtuels 100 100
    Sites de réseau local 20 50
    Serveurs DNS par réseau virtuel 20 20
    Adresses IP privées par réseau virtuel 4 096 4 096
    Flux TCP ou UDP simultanés par carte réseau de machine virtuelle ou instance de rôle 500 000, jusqu’à 1 000 000 pour deux cartes réseau ou plus. 500 000, jusqu’à 1 000 000 pour deux cartes réseau ou plus.
    Groupes de sécurité réseau (NSG) 200 200
    Règles de groupe de sécurité réseau par groupe de sécurité réseau 200 1 000
    Tables d’itinéraires définies par l’utilisateur 200 200
    Itinéraires définis par l’utilisateur par table d’itinéraire 400 400
    Adresses IP publiques (dynamiques) 500 500
    Adresses IP publiques réservées 500 500
    IP publique par déploiement 5 Contacter le support technique
    IP privée (équilibrage de charge interne) par déploiement 1 1
    Listes de contrôle d’accès (ACL) par point de terminaison 50 50

    Limites d’ExpressRoute

    Ressource Limite
    Circuits ExpressRoute par abonnement 50
    Circuits ExpressRoute par région par abonnement, avec Azure Resource Manager 10
    Nombre maximal d’itinéraires IPv4 publiés vers le peering privé Azure avec ExpressRoute Standard 4 000
    Nombre maximal d’itinéraires IPv4 publiés vers le peering privé Azure avec le module complémentaire ExpressRoute Premium 10 000
    Nombre maximal d’itinéraires IPv6 publiés vers le peering privé Azure avec ExpressRoute Standard 100
    Nombre maximal d’itinéraires IPv6 publiés vers le peering privé Azure avec le module complémentaire ExpressRoute Premium 100
    Nombre maximal d'itinéraires IPv4 publiés depuis le peering privé Azure à partir de l’espace d’adressage de réseau virtuel pour une connexion ExpressRoute 1 000
    Nombre maximal d'itinéraires IPv6 publiés depuis le peering privé Azure à partir de l’espace d’adressage de réseau virtuel pour une connexion ExpressRoute 1 000
    Nombre maximal d’itinéraires IPv4 publiés vers le peering Microsoft avec ExpressRoute Standard 200
    Nombre maximal d’itinéraires IPv4 publiés vers le peering Microsoft avec le module complémentaire ExpressRoute Premium 200
    Nombre maximal d’itinéraires IPv6 publiés vers le peering Microsoft avec ExpressRoute Standard 200
    Nombre maximal d’itinéraires IPv6 publiés vers le peering Microsoft avec le module complémentaire ExpressRoute Premium 200
    Nombre maximal de circuits ExpressRoute liés au même réseau virtuel dans le même emplacement de peering 4
    Nombre maximal de circuits ExpressRoute liés au même réseau virtuel dans différents emplacements de peering 16 (Pour plus d'informations, consultez Références SKU de passerelles.)
    Nombre de liens de réseau virtuel autorisés par circuit ExpressRoute Consultez le tableau Nombre de réseaux virtuels par circuit ExpressRoute.
    Nombre maximal d’adresses IP pour le circuit du fournisseur ExpressRoute avec Fastpath 25 000
    Nombre maximal d’adresses IP pour ExpressRoute Direct 10 Gbits/s avec Fastpath 100 000
    Nombre maximal d’adresses IP pour ExpressRoute Direct 100 Gbits/s avec Fastpath 200 000

    Nombre de réseaux virtuels par circuit ExpressRoute

    Taille du circuit Nombre de liens de réseau virtuel pour la version standard Nombre de liens de réseau virtuel avec le module complémentaire Premium
    50 Mbits/s 10 20
    100 Mbits/s 10 25
    200 Mbits/s 10 25
    500 Mbits/s 10 40
    1 Gbit/s 10 50
    2 Gbit/s 10 60
    5 Gbit/s 10 75
    10 Gbits/s 10 100
    40 Gbits/s* 10 100
    100 Gbits/s* 10 100

    *ExpressRoute Direct 100 Gbits/s uniquement

    Notes

    Les connexions Global Reach sont décomptées par rapport à la limite de connexions de réseau virtuel par circuit ExpressRoute. Par exemple, un circuit Premium de 10 Gbits/s autorise 5 connexions Global Reach et 95 connexions aux passerelles ExpressRoute ou 95 connexions Global Reach et 5 connexions aux passerelles ExpressRoute, ou toute autre combinaison jusqu’à la limite de 100 connexions pour le circuit.

    Limites de la passerelle de réseau virtuel

    Ressource Limite
    Préfixes d’adresse de réseau virtuel 600 par passerelle VPN
    Agréger des itinéraires BGP 4 000 par passerelle VPN
    Préfixes d’adresses de passerelle réseau locale 1 000 par passerelle réseau locale.
    Connexions S2S Dépend de la référence (SKU) de la passerelle
    Connexions P2S Dépend de la référence (SKU) de la passerelle
    Limite d’itinéraire P2S – IKEv2 256 pour non Windows / 25 pour Windows
    Limite d’itinéraire P2S – OpenVPN 1 000
    Bande passante flows 100 000 pour VpnGw1/AZ / 512 Ko pour VpnGw2-4/AZ

    Limites de NAT Gateway

    Les limites suivantes s’appliquent aux ressources de passerelle NAT gérées par le biais d’Azure Resource Manager par région et par abonnement. Découvrez comment afficher l’utilisation actuelle de vos ressources par rapport aux limites de votre abonnement.

    Ressource Limite
    Adresses IP publiques 16 par passerelle NAT
    Passerelles NAT 10 000 par abonnement et par région

    Limites de Virtual WAN

    Ressource Limite
    Connexions VPN (branches) par hub 1 000
    Débit agrégé par passerelle VPN de site à site Virtual WAN 20 Gbits/s
    Débit par connexion VPN Virtual WAN (2 tunnels) 2 Gbits/s avec tunnel 1 Gbit/IPsec
    Utilisateurs point à site par hub 100 000
    Débit agrégé par passerelle VPN (de point à site) Virtual WAN 200 Gbits/s
    Débit agrégé par passerelle ExpressRoute Virtual WAN 20 Gbits/s
    Connexions de circuit ExpressRoute par hub 8
    Connexions de réseau virtuel par hub 500 moins le nombre total de hubs dans Virtual WAN
    Débit agrégé par routeur hub Virtual WAN 50 Gbits/s pour le transit de réseau virtuel à réseau virtuel
    Charge de travail de machine virtuelle sur tous les réseaux virtuels connectés à un seul hub Virtual WAN 2 000 (si vous souhaitez élever la limite ou le quota au-dessus de la limite par défaut, consultez Paramètres des hubs)

    Limites d’Application Gateway

    Sauf mention contraire, le tableau suivant s’applique aux références SKU v1, v2, Standard et WAF.

    Ressource Limite Remarque
    Azure Application Gateway 1 000 par abonnement
    Configuration d’adresses IP frontales 2 1 publique et 1 privée
    Ports frontaux 1001
    Pool d'adresses principales 1001
    Serveurs principaux par pool 1,200
    Écouteurs HTTP 2001 Limité à 100 écouteurs actifs qui routent le trafic. Écouteurs actifs = nombre total d’écouteurs - écouteurs non actifs.
    Si une configuration par défaut à l’intérieur d’une règle de routage est définie pour router le trafic (avec, par exemple, un écouteur, un pool de back-ends et des paramètres HTTP), elle est également considérée comme un écouteur. Consultez les Questions fréquemment posées sur Application Gateway pour plus de détails.
    Règles d’équilibrage de charge HTTP 4001
    Paramètres HTTP du serveur principal 1001
    Instances par passerelle Référence SKU V1 - 32
    Référence SKU V2 - 125
    Certificats SSL 1001 1 par écouteur HTTP
    Taille maximale du certificat SSL RÉFÉRENCE SKU V1 : 10 Ko
    RÉFÉRENCE SKU V2 : 16 Ko
    Certificats d’authentification 100
    Certificats racines approuvés 100
    Délai minimum d’expiration de la demande 1 seconde
    Délai maximal d’expiration de la demande pour un serveur principal privé 24 heures
    Délai maximal d’expiration de la demande pour un serveur principal externe 4 minutes
    Nombre de sites 1001 1 par écouteur HTTP
    Mappages d’URL par écouteur 1
    Nombre maximal de règles basées sur le chemin par mappage d’URL 100
    Configurations de redirection 1001
    Nombre d’ensembles de règles de réécriture 400
    Nombre de configurations d’en-tête ou d’URL par ensemble de règles de réécriture 40
    Nombre de conditions par ensemble de règles de réécriture 40
    Connexions WebSocket simultanées Passerelles moyennes 20 0002
    Grandes passerelles 50 0002
    Longueur maximale d’URL 32 Ko
    Taille d’en-tête maximale 32 Ko
    Taille d’en-tête maximale pour HTTP/2 8 Ko
    Taille d’en-tête maximale pour HTTP/2 16 Ko
    Taille de téléchargement maximale (SKU Standard) V2 - 4 Go
    V1 - 2 Go
    Taille de téléchargement maximale (SKU WAF) V1 moyenne - 100 Mo
    V1 volumineuse - 500 Mo
    V2 - 750 Mo
    V2 (avec CRS 3.2 ou version ultérieure) - 4 Go3
    Limite de taille de corps de WAF (sans les fichiers) V1 ou V2 (avec CRS 3.1 et versions antérieures) - 128 Ko
    V2 (avec CRS 3.2 ou version ultérieure) - 2 Mo3
    Configurations Private Link maximales 2 1 pour l’adresse IP publique, 1 pour l’adresse IP privée
    Configurations d’IP Private Link maximales 8
    Règles personnalisées WAF maximales 100
    Exclusions WAF maximales par passerelle applicative 40

    1 Dans le cas des références SKU compatibles WAF, vous devez limiter le nombre de ressources à 40.

    2 La limite est par instance Application Gateway, et non par ressource Application Gateway.

    3 Doit définir la valeur via la stratégie WAF pour la passerelle d’application

    Limites de Network Watcher

    Ressource Limite Remarque
    Azure Network Watcher 1 par région La ressource Network Watcher est créée pour activer l’accès au service. Une seule instance de Network Watcher est nécessaire par abonnement et par région.
    Sessions de capture de paquets 10 000 par région Nombre de sessions uniquement, sans captures enregistrées.

    Les limites suivantes s’appliquent à Liaison privée Azure :

    Ressource Limite
    Nombre de points de terminaison privés par réseau virtuel 1 000
    Nombre de points de terminaison privés par abonnement 64 000
    Nombre de services de liaison privée par abonnement 800
    Nombre de configurations IP sur un service Liaison privée 8 (ce nombre est utilisé pour les adresses IP NAT utilisées par PLS)
    Nombre de points de terminaison privés sur le même service Liaison privée 1 000
    Nombre d’abonnements autorisés dans le paramètre de visibilité sur le service de liaison privée 100
    Nombre d’abonnements autorisés dans le paramètre d’approbation automatique sur le service de liaison privée 100
    Nombre de points de terminaison privés par coffre de clés 64
    Nombre de coffres de clés avec points de terminaison privés par abonnement 400
    Nombre de groupes de zones DNS privés qui peuvent être liés à un point de terminaison privé 1
    Nombre de zones DNS dans chaque groupe 5

    Limites de Traffic Manager

    Ressource Limite
    Profils par abonnement 200 1
    Points de terminaison par profil 200

    1Pour augmenter ces limites, contactez le support Azure.

    Limites d’Azure Bastion

    Type de charge de travail* Limite de session par instance**
    Clair 50
    Moyenne 25
    Intensif 2

    *Ces types de charges de travail sont définis ici : Charges de travail Bureau à distance
    **Ces limites sont basées sur les tests de performances RDP pour Azure Bastion. Les nombres peuvent varier en raison d’autres sessions RDP en cours ou d’autres sessions SSH en cours.

    Limites d'Azure DNS

    Zones DNS publiques

    Ressource Limite
    Zones DNS publiques par abonnement 250 1
    Jeux d’enregistrements par zone DNS publique 10 000 1
    Enregistrements par jeu d’enregistrements dans la zone DNS publique 20
    Nombre d’enregistrements d’alias pour une seule ressource Azure 20

    1Pour augmenter ces limites, contactez le support Azure.

    Zones DNS privées

    Ressource Limite
    Zones DNS privées par abonnement 1 000
    Jeux d’enregistrements par zone DNS privée 25000
    Enregistrements par jeu d’enregistrements pour les zones DNS privées 20
    Liens de réseau virtuel par zone DNS privée 1 000
    Liens de réseau virtuel par zone DNS privée avec l’inscription automatique activée 100
    Nombre de zones DNS privées auxquelles un réseau virtuel peut être lié avec l’inscription automatique activée 1
    Nombre de zones DNS privées auxquelles un réseau virtuel peut être lié 1 000
    Nombre de requêtes DNS qu'une machine virtuelle peut envoyer au résolveur Azure DNS, par seconde 1 000 1
    Nombre maximum de requêtes DNS mises en file d'attente (réponse en attente) par machine virtuelle 200 1

    1Ces limites sont appliquées à chaque machine virtuelle individuelle, et non au niveau du réseau virtuel. Les requêtes DNS dépassant ces limites sont supprimées.

    Limites du Pare-feu Azure

    Ressource Limite
    Débit de données 30 Gbits/s
    Limites de règle 10 000 sources/destinations uniques dans les règles de réseau et d’application
    Taille totale des règles au sein d’un groupe de collection de règles unique 2 Mo
    Nombre de groupes de collection de règles dans une stratégie de pare-feu 50
    Nombre maximum de règles DNAT 298 (pour les pare-feu configurés avec une adresse IP publique unique)

    La limitation DNAT est due à la plateforme sous-jacente. Le nombre maximal de règles DNAT est de 298. Cependant, toutes les adresses IP publiques supplémentaires réduisent le nombre de règles DNAT disponibles. Par exemple, deux adresses IP publiques autorisent 297 règles DNAT. Si le protocole d’une règle est configuré à la fois pour TCP et pour UDP, elle compte pour deux règles.
    Taille minimale d’AzureFirewallSubnet /26
    Plage de ports dans les règles de réseau et d’application 1 - 65535
    Adresses IP publiques 250 maximum. Toutes les adresses IP publiques peuvent être utilisées dans des règles DNAT et toutes contribuent aux ports SNAT disponibles.
    Adresses IP dans les groupes IP Maximum de 100 groupes d’adresses IP par pare-feu.
    Maximum de 5 000 adresses IP individuelles ou préfixes IP pour chaque groupe IP.
    Table de routage Par défaut, AzureFirewallSubnet a un itinéraire 0.0.0.0/0 avec la valeur NextHopType définie sur Internet.

    Le Pare-feu Azure doit avoir une connectivité Internet directe. Si votre AzureFirewallSubnet prend connaissance d’un itinéraire par défaut pour votre réseau local via le protocole BGP, vous devez le remplacer par un UDR 0.0.0.0/0 avec la valeur NextHopType définie sur Internet pour garantir une connectivité Internet directe. Par défaut, Pare-feu Azure ne prend en charge le tunneling forcé vers un réseau local.

    Toutefois, si votre configuration nécessite un tunneling forcé vers un réseau local, Microsoft le prendra en charge au cas par cas. Contactez le support technique afin qu’il puisse étudier votre cas. Si votre dossier est accepté, nous autoriserons votre abonnement afin de garantir le maintien de la connectivité Internet du pare-feu.
    Noms FQDN dans les règles réseau Pour de bonnes performances, ne dépassez pas plus de 1 000 noms FQDN dans toutes les règles réseau par pare-feu.

    Limites Azure Front Door (classique)

    Ressource Limite de niveau classique
    Ressources Azure Front Door par abonnement 100
    Hôtes front-end, y compris les domaines personnalisés par ressource 500
    Règles de routage par ressource 500
    Pools back-end par ressource 50
    Serveurs principaux par pool back-end 100
    Modèles de chemin à utiliser pour une règle de routage 25
    URL dans un appel de vidage du cache unique 100
    Règles personnalisées de pare-feu d’applications web par stratégie 100
    Stratégie de pare-feu d’applications web par abonnement 100
    Conditions de correspondance du pare-feu d'applications web par règle personnalisée 10
    Plages d’adresses IP du pare-feu d’applications web par règle personnalisée 600
    Valeurs de correspondance de chaîne du pare-feu d'applications web par condition de correspondance 10
    Longueur de valeur de correspondance de chaîne du pare-feu d'applications web 256
    Longueur de nom de paramètre du corps POST du pare-feu d’applications web 256
    Longueur du nom d’en-tête HTTP du pare-feu d’applications web 256
    Longueur du nom de cookie du pare-feu d’applications web 256
    Limite d’exclusion du pare-feu d’applications Web 100
    Taille du corps de la requête HTTP inspectée du pare-feu d'applications web 128 Ko
    Longueur du corps de la réponse personnalisée du pare-feu d’applications web 32 Ko

    Limites du service Azure Front Door de niveau Standard et Premium

    Ressource Limite du niveau Standard Limite du niveau Premium
    Profils maximum par abonnement 500 500
    Nombre maximal de points de terminaison par profil 10 25
    Nombre maximal de domaines personnalisés par profil 100 500
    Nombre maximal de groupes d’origines par profil 100 200
    Nombre maximal d’origines par profil 100 200
    Délai d’expiration maximal de l’origine De 16 à 240 sec De 16 à 240 sec
    Nombre maximal d’itinéraires par profil 100 200
    Nombre maximal d’ensembles de règles par profil 100 200
    Nombre maximal de règles par itinéraire 100 100
    Modèles de chemin à utiliser pour une règle de routage 25 50
    URL dans un appel de vidage du cache unique 100 100
    Stratégie de pare-feu d’applications web (WAF) par abonnement 100 100
    Règles personnalisées WAF par stratégie 100 100
    Conditions de correspondance WAF par règle personnalisée 10 10
    Plages d’adresses IP WAF par conditions de correspondance 600 600
    Valeurs de correspondance de chaîne WAF par condition de correspondance 10 10
    Longueur de la valeur de correspondance de chaîne WAF 256 256
    Longueur de nom de paramètre du corps POST de WAF 256 256
    Longueur du nom d’en-tête HTTP WAF 256 256
    Longueur du nom du cookie WAF 256 256
    Exclusion WAF par stratégie 100 100
    Taille du corps de la requête HTTP inspectée de WAF 128 Ko 128 Ko
    Longueur du corps de la réponse personnalisée WAF 32 Ko 32 Ko

    Valeurs de délai d’expiration

    Du client à Front Door
    • Front Door a un délai de 61 secondes pour les connexions TCP inactives.
    De Front Door au serveur d’applications back-end
    • Une fois que la requête HTTP est transférée au back end, Azure Front Door attend 60 secondes (Standard et Premium) ou 30 secondes (classique) l’arrivée du premier paquet depuis le back end. Ensuite, il renvoie une erreur 503 au client, ou 504 pour une requête de mise en cache. Vous pouvez configurer cette valeur à l’aide du champ originResponseTimeoutSeconds dans l’API Standard et Premium d’Azure Front Door, ou du champ sendRecvTimeoutSeconds dans l’API Azure Front Door (classique).

    • Une fois que le back end reçoit le premier paquet, si l’origine s’interrompt pour une raison quelconque au milieu du corps de la réponse au-delà d’originResponseTimeoutSeconds ou de sendRecvTimeoutSeconds, la réponse est annulée.

    • Front Door tire parti de HTTP keep-alive pour maintenir les connexions ouvertes en vue de leur réutilisation à partir des requêtes précédentes. Ces connexions ont un délai d’inactivité de 90 secondes. Azure Front Door déconnecte les connexions inactives après avoir atteint le délai d’inactivité de 90 secondes. Cette valeur de délai d’attente ne peut pas être configurée.

    Taille limite pour le chargement et le téléchargement des données

    Avec encodage de transfert mémorisé en bloc (CTE) Sans segmentation HTTP
    Télécharger La taille du téléchargement n’est pas limitée. La taille du téléchargement n’est pas limitée.
    Charger Aucune limite tant que la taille de chaque chargement avec encodage de transfert mémorisé en bloc est inférieure à 2 Go. Elle ne peut pas être supérieure à 2 Go.

    Autres limites

    • Taille d’URL maximale : 8 192 octets - Spécifie la longueur maximale de l’URL brute (schéma + nom d’hôte + port + chemin + chaîne de requête de l’URL)
    • Taille maximale de chaîne de requête : 4 096 octets - Spécifie la longueur maximale de la chaîne de requête en octets.
    • Taille maximale d’en-tête de réponse HTTP à partir de l’URL de la sonde d’intégrité - 4096 octets - Spécifie la longueur maximale de tous les en-têtes de réponse des sondes d’intégrité.
    • Nombre de caractères maximum de la valeur d’en-tête de l’action du moteur de règles : 640 caractères.
    • Nombre de caractères maximum de la valeur d’en-tête de condition du moteur de règles : 256 caractères.
    • Taille maximale de l’en-tête ETag : 128 octets
    • Nom endhpoint maximal pour Standard et Premium : 46 caractères.

    Pour plus d’informations sur les limites qui s’appliquent aux configurations du moteur de règles, consultez Terminologie du moteur de règles

    Limites de Notification Hubs

    Niveau Gratuit De base Standard
    Notifications Push incluses 1 million 10 millions 10 millions
    Appareils actifs 500 200 000 10 millions
    Quota de balises par installation/inscription 60 60 60

    Pour plus d’informations sur les limites et les tarifs, consultez Tarifs de Notification Hubs.

    Limites Microsoft Purview

    Les valeurs les plus récentes des quotas Microsoft Purview se trouvent dans la page des quotas Microsoft Purview.

    Limites de Microsoft Sentinel

    Cette section liste les limites de service les plus courantes que vous pouvez rencontrer quand vous utilisez Microsoft Sentinel.

    Limites des règles analytiques

    Les limites suivantes s’appliquent aux règles analytiques dans Microsoft Sentinel.

    Description Limite Dépendance
    Nombre de règles 512 règles None

    Limites des incidents

    Les limites suivantes s’appliquent aux incidents dans Microsoft Sentinel.

    Description Limite Dépendance
    Disponibilité de l’expérience d’investigation 90 jours à partir de l’heure de la dernière mise à jour de l’incident None
    Nombre de règles d’automatisation 512 règles None
    Nombres d’actions 20 actions None
    Nombre de caractères par commentaire 30 000 caractères None
    Nombre de commentaires par incident 100 commentaires None
    Nombre de conditions 50 conditions None

    Limites de l’apprentissage automatique

    Les limites suivantes s’appliquent aux fonctionnalités basées sur l’apprentissage automatique dans Microsoft Sentinel, comme les anomalies personnalisables et la fusion.

    Description Limite Dépendance
    Nombre d’anomalies publiées par type d’anomalie 3 000 premières classées par score d’anomalie None
    Nombre d’alertes et/ou d’anomalies dans un seul incident de fusion 100 alertes et/ou anomalies None

    Limites des notebooks

    Les limites suivantes s’appliquent aux notebooks dans Microsoft Sentinel. Les limites sont liées aux dépendances vis-à-vis d’autres services utilisés par les notebooks.

    Description Limite Dépendance
    Nombre total de ces ressources par espace de travail Machine Learning : jeux de données, exécutions, modèles et artefacts 10 millions de ressources Azure Machine Learning
    Limite par défaut du nombre total de clusters de calcul par région. Cette limite est partagée entre un cluster d’entraînement et une instance de calcul. Une instance de calcul est considérée comme un cluster à nœud unique à des fins de quota. 200 clusters de cluster de calcul par région Azure Machine Learning
    Comptes de stockage par région et par abonnement 250 comptes de stockage Stockage Azure
    Taille maximale d’un partage de fichiers par défaut 5 To Stockage Azure
    Taille maximale d’un partage de fichiers avec une fonctionnalité de partage de fichiers volumineux activée 100 To Stockage Azure
    Débit maximal (entrée + sortie) d’un partage de fichiers unique par défaut 60 Mo/s Stockage Azure
    Débit maximal (entrée + sortie) pour un partage de fichiers unique avec une fonctionnalité de partage de fichiers volumineux activée 300 Mo/sec Stockage Azure

    Limites du renseignement sur les menaces

    La limite suivante s’applique au renseignement sur les menaces dans Microsoft Sentinel. La limite est liée à la dépendance vis-à-vis d’une API utilisée par le renseignement sur les menaces.

    Description Limite Dépendance
    Indicateurs par appel qui utilisent l’API de sécurité Graph 100 indicateurs API de sécurité Microsoft Graph

    Limites des watchlists

    Les limites suivantes s’appliquent aux watchlists dans Microsoft Sentinel. Les limites sont liées aux dépendances vis-à-vis d’autres services utilisés par les watchlists.

    Description Limite Dépendance
    Taille de chargement d’un fichier local 3,8 Mo par fichier Azure Resource Manager
    Entrée de ligne dans le fichier CSV 10 240 caractères par ligne Azure Resource Manager
    Taille de chargement des fichiers dans Stockage Azure 500 Mo par fichier Stockage Azure
    Nombre total d’éléments de watchlist actifs par espace de travail. Quand le nombre maximal est atteint, supprimez des éléments existants pour ajouter une nouvelle watchlist. 10 millions d’éléments de watchlist actifs Log Analytics
    Actualisation de l’état d’une watchlist volumineuse en secondes. Les clients ne voient pas la dernière progression d’un chargement avant la prochaine actualisation. 15 secondes Azure Cosmos DB
    Nombre de chargements simultanés de watchlists volumineuses par espace de travail Une seule watchlist volumineuse Azure Cosmos DB
    Nombre de suppressions simultanées de watchlists volumineuses par espace de travail Une seule watchlist volumineuse Azure Cosmos DB

    Limites de l’analytique du comportement des utilisateurs et des entités (UEBA)

    La limite suivante s’applique à UEBA dans Microsoft Sentinel. La limite pour UEBA dans Microsoft Sentinel est liée à des dépendances vis-à-vis d’un autre service.

    Description Limite Dépendance
    Configuration de la rétention la plus faible en jours pour la table IdentityInfo. Toutes les données stockées dans la table IdentityInfo dans Log Analytics sont actualisées tous les 14 jours. 14 jours Log Analytics

    Limites de Service Bus

    Le tableau suivant répertorie les informations de quota propres à la messagerie Azure Service Bus. Pour plus d’informations sur la tarification et d’autres quotas pour Service Bus, voir la Tarification Service Bus .

    Nom du quota Étendue Valeur Notes
    Nombre maximal d’espaces de noms par abonnement Azure Espace de noms 1 000 (valeur par défaut et maximale) Les demandes suivantes d’espaces de noms supplémentaires sont rejetées.
    Taille de la file d’attente ou de la rubrique Entité

    1, 2, 3, 4 ou 5 Go

    Dans la référence SKU Premium, ainsi que la référence SKU Standard avec le partitionnement activé, la taille maximale de file d’attente/rubrique est de 80 Go.

    La limite de taille totale pour un espace de noms Premium est de 1 To par unité de messagerie. La taille totale de toutes les entités dans un espace de noms ne peut pas dépasser cette limite.

    Définie lors de la création/mise à jour de la file d’attente ou de la rubrique.

    Les messages entrants suivants sont rejetés et le code appelant reçoit une exception.
    Nombre de connexions simultanées sur un espace de noms Espace de noms Messagerie Net : 1 000.

    AMQP : 5 000.
    Les demandes suivantes de connexions supplémentaires sont rejetées et le code appelant reçoit une exception. Les opérations REST ne sont pas comptées parmi les connexions TCP simultanées.
    Nombre de demandes de réception simultanées sur une entité de file d’attente/rubrique/abonnement Entité 5 000 Les demandes de réception suivantes sont rejetées et le code appelant reçoit une exception. Ce quota s’applique au nombre combiné d’opérations de réception simultanées sur tous les abonnements à une rubrique.
    Nombre de rubriques/files d’attente par espace de noms Espace de noms 10 000 pour le niveau De base ou Standard. Le nombre total de rubriques et de files d’attente dans un espace de noms doit être inférieur ou égal à 10 000.

    Pour le niveau Premium, 1 000 par unité de messagerie.
    Les requêtes suivantes de création de rubrique ou de file d’attente dans l’espace de noms sont rejetées. Par conséquent, en cas de configuration via le portail Azure, un message d’erreur est généré. Si elle est appelée à partir de l’API de gestion, une exception est reçue par le code appelant.
    Nombre de rubriques/files d’attente partitionnées par espace de noms Espace de noms Niveaux de base et standard : 100.

    Les entités partitionnées ne sont pas prises en charge dans le niveau Premium.

    Chaque file d’attente ou rubrique partitionnée est comptabilisée dans le quota de 1 000 entités par espace de noms.
    Les requêtes suivantes de création de rubrique ou de file d’attente partitionnée dans l’espace de noms sont rejetées. Par conséquent, en cas de configuration via le portail Azure, un message d’erreur est généré. Si elle est appelée à partir de l’API de gestion, l’exception QuotaExceededException est reçue par le code appelant.

    Si vous souhaitez avoir plus d’entités partitionnées dans un espace de noms de niveau de base ou standard, créez des espaces de noms supplémentaires.

    Taille maximale de tout chemin d’entité de messagerie : file d’attente ou rubrique Entité - 260 caractères.
    Taille maximale de tout nom d’entité de messagerie : espace de noms, abonnement ou règle d’abonnement Entité - 50 caractères.
    Taille maximale de l’ID d’un message Entité - 128
    Taille maximale de l’ID de session d’un message Entité - 128
    Taille de message d’une entité de file d’attente/rubrique/abonnement Entité Les messages entrants dont la taille dépasse ces quotas sont rejetés et le code appelant reçoit une exception. 256 Ko pour le niveau Standard
    100 Mo pour le niveau Premium.

    La taille du message comprend la taille des propriétés (système et utilisateur) et la taille de la charge utile. La taille des propriétés système varie en fonction de votre scénario.
    Taille de propriété de message d’une entité de file d’attente/rubrique/abonnement Entité L’exception SerializationException est générée.

    La taille de propriété de message maximale pour chaque propriété est de 32 Ko.

    La taille cumulée de toutes les propriétés ne peut pas dépasser 64 Ko. La limite s’applique à l’intégralité de l’en-tête du message réparti, qui inclut les propriétés de l’utilisateur ainsi que les propriétés système telles que le numéro de séquence, l’étiquette et l’ID de message.

    Nombre maximal de propriétés d’en-tête dans le conteneur de propriétés : byte/int.MaxValue.

    Nombre d’abonnements par rubrique Entité Les requêtes suivantes de création d’abonnements supplémentaires à la rubrique sont rejetées. Par conséquent, en cas de configuration via le portail, un message d’erreur est affiché. Si elle est appelée à partir de l’API de gestion, une exception est reçue par le code appelant. 2 000 par rubrique pour le niveau Standard et le niveau Premium.
    Nombre de filtres SQL par rubrique Entité Les requêtes suivantes de création de filtres supplémentaires sur la rubrique sont rejetées et le code appelant reçoit une exception. 2 000
    Nombre de filtres de corrélation par rubrique Entité Les requêtes suivantes de création de filtres supplémentaires sur la rubrique sont rejetées et le code appelant reçoit une exception. 100 000
    Taille d’actions/filtres SQL Espace de noms Les requêtes suivantes de création de filtres supplémentaires sont rejetées et le code appelant reçoit une exception. Longueur maximale de la chaîne de condition de filtre : 1 024 (1 Ko).

    Longueur maximale de la chaîne d’action de règle : 1 024 (1 Ko).

    Nombre maximal d’expressions par action de règle : 32.
    Nombre de règles d’autorisation d’accès partagé par espace de noms, file d’attente ou rubrique Entité, espace de noms Les requêtes suivantes de création de règles supplémentaires sont rejetées et le code appelant reçoit une exception. Nombre maximal de règles par type d’entité : 12.

    Les règles qui sont configurées sur un espace de noms Service Bus s’appliquent à tous les types : files d’attente, rubriques.
    Nombre de messages par transaction Transaction Les messages entrants supplémentaires sont rejetés. Une exception indiquant « Impossible d’envoyer plus de 100 messages dans une transaction unique » est reçue par le code appelant. 100

    Pour les deux operations Send() et SendAsync() .
    Nombre de règles de réseau virtuel et de filtre IP Espace de noms   128

    Limites Azure Site Recovery

    Les limites suivantes s’appliquent à Azure Site Recovery.

    Identificateur de la limite Limite
    Nombre de coffres par abonnement 500
    Nombre de serveurs par coffre Recovery Services 250
    Nombre de groupes de protection par coffre Recovery Services Aucune limite
    Nombre de plans de récupération par coffre Recovery Services Aucune limite
    Nombre de serveurs par groupe de protection Aucune limite
    Nombre de serveurs par plan de récupération 100

    Limites de base de données SQL

    Pour connaître les limites de SQL Database, consultez Limites de ressources de SQL Database pour les bases de données uniques, Limites de ressources de SQL Database pour les pools élastiques et les bases de données mises en pool et Limites de ressources de SQL Database pour SQL Managed Instance.

    Le nombre maximal de points de terminaison privés par serveur logique Azure SQL Database est de 250.

    Limites Azure Synapse Analytics

    Azure Synapse Analytics a les limites par défaut suivantes pour garantir que chaque abonnement du client est protégé des charges de travail de ses autres abonnements. Pour augmenter les limites jusqu’à la limite maximale pour votre abonnement, contactez le support.

    Limites d’un espace de travail Azure Synapse Analytics

    Pour les types d’offres d’abonnement avec paiement à l’utilisation :

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Espaces de travail Azure Synapse Analytics dans un abonnement Azure 2 2

    Pour les autres types d’offres d’abonnement :

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Espaces de travail Synapse dans un abonnement Azure par région 20 250

    Limites du pipeline Azure Synapse Analytics

    Ressource Limite par défaut Limite maximale
    Pipelines Azure Synapse Analytics dans un espace de travail Azure Synapse Analytics 800 800
    Nombre total d’entités, comme les pipelines, les jeux de données, les déclencheurs, les services liés, les points de terminaison privés et les runtimes d’intégration, dans un espace de travail 5 000 Contacter le support.
    Nombre total de cœurs d’UC pour les runtimes d’intégration Azure-SSIS d’un même espace de travail 256 Contacter le support.
    Exécutions simultanées de pipeline par espace de travail qui sont partagées entre tous les pipelines de l’espace de travail 10 000 10 000
    Exécutions simultanées d’activités externes par espace de travail et par région Azure Integration Runtime
    Les activités externes sont gérées sur le runtime d’intégration, mais s’exécutent sur des services liés, notamment Databricks, une procédure stockée, HDInsights, le web et autres. Cette limite ne s’applique pas au runtime d’intégration auto-hébergé.
    3 000 3 000
    Exécutions simultanées d’activités de pipeline par espace de travail et par région Azure Integration Runtime
    Les activités de pipeline s’exécutent sur le runtime d’intégration, notamment la recherche, GetMetadata et la suppression. Cette limite ne s’applique pas au runtime d’intégration auto-hébergé.
    1 000 1 000
    Opérations de création simultanées par espace de travail et par région Azure Integration Runtime
    Notamment tester la connexion, parcourir la liste des dossiers des tables, afficher un aperçu des données. Cette limite ne s’applique pas au runtime d’intégration auto-hébergé.
    200 200
    Consommation simultanée d’unités d’intégration de données1 par espace de travail et par région Azure Integration Runtime Groupe de régions 12 : 6 000 / 750
    Groupe de régions 22 : 3 000
    Groupe de régions 32 : 1 500
    Réseau virtuel managé2 : 2 400
    Groupe de régions 12 : 6 000 / 750
    Groupe de régions 22 : 3 000
    Groupe de régions 32 : 1 500
    Réseau virtuel managé : contactez le support.
    Activités maximales par pipeline, notamment les activités internes relatives aux conteneurs 40 40
    Nombre maximal de runtime d'intégration liés pouvant être créés pour un même runtime d'intégration auto-hébergé 100 Contacter le support.
    Nombre maximal de paramètres par pipeline 50 50
    Éléments ForEach 100 000 100 000
    Parallélisme ForEach 20 50
    Nombre maximal d’exécutions en file d’attente par pipeline 100 100
    Caractères par expression 8 192 8 192
    Intervalle minimal de déclencheur de fenêtre bascule 5 minutes 15 min
    Délai d’expiration maximal pour les exécutions d’activité de pipeline 7 jours 7 jours
    Octets par objet pour les objets pipeline 3 200 Ko 200 Ko
    Octets par objet pour les objets jeu de données et service lié 3 100 Ko 2 000 Ko
    Octets par charge utile pour chaque exécution d’activité4 896 Ko 896 Ko
    Unités d’intégration de données par exécution d’activité de copie 1 256 256
    Écrire des appels d’API 1 200/h 1 200/h

    Cette limite est imposée par Azure Resource Manager, et non par Azure Synapse Analytics.
    Lire des appels d’API 12 500/h 12 500/h

    Cette limite est imposée par Azure Resource Manager, et non par Azure Synapse Analytics.
    Surveillance des requêtes par minute 1 000 1 000
    Durée maximale d’une session de débogage de flux de données 8 heures 8 heures
    Nombre de flux de données simultanés par runtime d’intégration 50 Contacter le support.
    Nombre simultané de flux de données par runtime d’intégration dans un VNet managé 20 Contacter le support.
    Nombre de sessions simultanées de débogage de flux de données par utilisateur et par espace de travail 3 3
    Limite de durée de vie de flux de données avec Azure IR 4 heures 4 heures
    Limite de taille des entités de métadonnées dans un espace de travail 2 Go Contacter le support.

    1 L’unité d’intégration de données (DIU) est utilisée dans une opération de copie de cloud à cloud, pour en savoir plus consultez Unités d’intégration de données (version 2). Pour plus d’informations sur la facturation, consultez Tarification Azure Synapse Analytics.

    2Azure Integration Runtime est disponible à l’échelle Mondiale pour assurer la conformité des données, l’efficacité et des coûts de sortie réseau réduits.

    Groupe de régions Régions
    Groupe de régions 1 USA Centre, USA Est, USA Est 2, Europe Nord, Europe Ouest, USA Ouest, USA Ouest 2
    Groupe de régions 2 Australie Est, Australie Sud-Est, Brésil Sud, Inde Centre, Japon Est, USA Centre Nord, USA Centre Sud, Asie Sud-Est, USA Centre-Ouest
    Groupe de régions 3 Autres régions

    Si le réseau virtuel managé est activé, l’unité d’intégration de données (DIU) dans tous les groupes de régions est de 2 400.

    3 Les objets pipeline, jeu de données et service lié représentent un regroupement logique de votre charge de travail. Les limites de ces objets ne sont pas liées à la quantité de données que vous pouvez déplacer ou traiter à l’aide d’Azure Synapse Analytics. Azure Synapse Analytics est conçu pour mettre à l’échelle et traiter plusieurs pétaoctets de données.

    4 La charge utile pour chaque exécution d’activité comprend la configuration de l’activité, le ou les jeux de données associés et les configurations du ou des services liés le cas échéant, et une petite partie des propriétés système générées par type d’activité. La limite de cette taille de charge utile n’est pas liée à la quantité de données que vous pouvez déplacer ou traiter avec Azure Synapse Analytics. Découvrez les symptômes et recommandations si vous atteignez cette limite.

    Limites des pools SQL dédiés

    Pour plus d’informations sur les limites de capacité des pools SQL dédiés dans Azure Synapse Analytics, consultez Limites des ressources de pool SQL dédié.

    Limites d’appels du service web

    Azure Resource Manager fixe des limites aux appels d’API. Vous pouvez effectuer des appels d’API à une fréquence comprise dans les limites d’API d’Azure Resource Manager.

    Azure Files et Azure File Sync

    Pour en découvrir plus sur les limites pour Azure Files et File Sync, consultez Objectifs de performance et d’extensibilité d’Azure Files.

    Limites de stockage

    Le tableau suivant présente les limites par défaut des comptes de stockage Azure universel v2 (GPv2), universel v1 (GPv1) et Blob. La limite d’entrée désigne toutes les données envoyées à un compte de stockage. La limite de sortie désigne toutes les données reçues d’un compte de stockage.

    Microsoft recommande d’utiliser un compte de stockage GPv2 pour la plupart des scénarios. Vous pouvez facilement mettre à niveau un compte de stockage GPv1 ou Blob vers un compte GPv2 sans copier les données. Pour plus d’informations, consultez Mettre à niveau un compte de stockage vers GPv2.

    Notes

    Vous pouvez demander des limites de capacité et d’entrée supérieures. Pour demander une augmentation, contactez le Support Azure.

    Ressource Limite
    Nombre maximal de comptes de stockage avec des points de terminaison standard par région et par abonnement, y compris les comptes de stockage Standard et Premium. 250
    Nombre maximal de comptes de stockage avec des points de terminaison de zone Azure DNS (préversion) par région et par abonnement, y compris les comptes de stockage Standard et Premium. 5 000 (préversion)
    Capacité maximale par défaut du compte de stockage 5 Pio 1
    Nombre maximal de conteneurs de blobs, de blobs, de partages de fichiers, de tables, de files d’attente, d’entités ou de messages par compte de stockage. Aucune limite
    Taux de demande maximal par défaut par compte de stockage 20 000 demandes par seconde1
    Entrée maximale par défaut par compte de stockage universel v2 et Blob dans les régions suivantes (LRS/GRS) :
    • Australie Est
    • USA Centre
    • Asie Est
    • USA Est 2
    • Japon Est
    • Centre de la Corée
    • Europe Nord
    • États-Unis - partie centrale méridionale
    • Asie Sud-Est
    • Sud du Royaume-Uni
    • Europe Ouest
    • USA Ouest
    60 Gbits/s1
    Entrée maximale par défaut par compte de stockage universel v2 et Blob dans les régions suivantes (ZRS) :
    • Australie Est
    • USA Centre
    • USA Est
    • USA Est 2
    • Japon Est
    • Europe Nord
    • États-Unis - partie centrale méridionale
    • Asie Sud-Est
    • Sud du Royaume-Uni
    • Europe Ouest
    • USA Ouest 2
    60 Gbits/s1
    Entrée maximale par défaut par compte de stockage universel v2 et Blob dans les régions qui ne sont pas listées dans la ligne précédente. 25 Gbits/s1
    Entrée maximale par défaut pour les comptes de stockage universel v1 (toutes les régions) 10 Gbits/s1
    Sortie maximale par défaut par compte de stockage universel v2 et Blob dans les régions suivantes (LRS/GRS) :
    • Australie Est
    • USA Centre
    • Asie Est
    • USA Est 2
    • Japon Est
    • Centre de la Corée
    • Europe Nord
    • États-Unis - partie centrale méridionale
    • Asie Sud-Est
    • Sud du Royaume-Uni
    • Europe Ouest
    • USA Ouest
    120 Gbits/s1
    Sortie maximale par défaut par compte de stockage universel v2 et Blob dans les régions suivantes (ZRS) :
    • Australie Est
    • USA Centre
    • USA Est
    • USA Est 2
    • Japon Est
    • Europe Nord
    • États-Unis - partie centrale méridionale
    • Asie Sud-Est
    • Sud du Royaume-Uni
    • Europe Ouest
    • USA Ouest 2
    120 Gbits/s1
    Sortie maximale par défaut par compte de stockage universel v2 et Blob dans les régions qui ne sont pas listées dans la ligne précédente. 50 Gbits/s1
    Nombre maximal de règles d’adresse IP par compte de stockage 200
    Nombre maximal de règles de réseau virtuel par compte de stockage 200
    Nombre maximal de règles d’instance de ressource par compte de stockage 200
    Nombre maximal de points de terminaison privés par compte de stockage 200

    1 Les comptes de stockage Azure standard prennent en charge des limites supérieures pour la capacité ainsi que pour l’entrée et la sortie par demande. Pour demander une augmentation des limites de compte, contactez le support Azure.

    Pour plus d’informations sur les limites des comptes de stockage standard, voir Objectifs d’extensibilité pour les comptes de stockage Standard.

    Limites de fournisseur de ressources de stockage

    Les limites suivantes s’appliquent seulement quand vous effectuez des opérations de gestion en utilisant Azure Resource Manager avec le stockage Azure.

    Ressource Limite
    Opérations de gestion du compte de stockage (lecture) 800 toutes les 5 minutes
    Opérations de gestion du compte de stockage (écriture) 10 par seconde/1 200 par heure
    Opérations de gestion du compte de stockage (liste) 100 toutes les 5 minutes

    Limites de Stockage Blob Azure

    Ressource Cible
    Taille maximale du conteneur d’objets blob unique Identique à la capacité maximale du compte de stockage
    Nombre maximal de blocs dans un objet blob de blocs ou ajouter des objets blob 50 000 blocs
    Taille maximale d’un bloc dans un objet blob de blocs 4 000 Mio
    Taille maximale d’un objet blob de blocs 50 000 x 4 000 Mio (environ 190,7 Tio)
    Taille maximale d’un bloc dans un objet blob d’ajout 4 Mio
    Taille maximale d’un objet blob d’ajout 50 000 x 4 Mio (environ 195 Gio)
    Taille maximale d’un objet blob de pages 8 Tio2
    Nombre maximal de stratégies d’accès stockées par conteneur d’objets blob 5
    Taux de requêtes cibles pour un seul objet blob Jusqu’à 500 requêtes par seconde
    Débit cible pour un blob de page unique Jusqu’à 60 Mio par seconde2
    Débit cible pour un objet blob de blocs unique Jusqu’à la limite d’entrée/sortie du compte de stockage1

    1 Le débit pour un seul objet blob dépend de plusieurs facteurs, dont et sans s’y limiter : concurrence, taille de la demande, niveau de performance, vitesse des chargements à la source et des téléchargements à la destination. Pour tirer parti des améliorations des performances des objets blob de blocs à haut débit, chargez des objets blob ou des blocs plus volumineux. En particulier, appelez l’opération Put Blob ou Put Block avec une taille d’objet blob ou de bloc supérieure à 4 Mio pour les comptes de stockage standard. Pour les objets blob de blocs Premium ou pour les comptes de stockage Data Lake Storage Gen2, utilisez une taille de bloc ou d’objet blob supérieure à 256 Kio.

    2 Les objet blob de pages ne sont pas encore pris en charge dans les comptes qui ont le paramètre Espace de noms hiérarchique activé.

    Le tableau suivant décrit les tailles maximales de blocs et d’objets blob autorisées par la version du service.

    Version du service Taille de bloc maximale (via Put Block) Taille de blob maximale (via Put Block List) Taille de blob maximale via une seule opération d’écriture (via Put Blob)
    Version 2019-12-12 et ultérieure 4 000 Mio Environ 190,7 Tio (4 000 Mio X 50 000 blocs) 5 000 Mio (préversion)
    De la version 2016-05-31 à la version 2019-07-07 100 Mio Environ 4,75 Tio (100 Mio X 50 000 blocs) 256 Mio
    Versions antérieures à 2016-05-31 4 Mio Environ 195 Gio (4 Mio X 50 000 blocs) 64 Mio

    Limites de Stockage File d’attente Azure

    Ressource Cible
    Taille maximale d’une seule file d’attente 500 Tio
    Taille maximale d’un message dans une file d’attente 64 Kio
    Nombre maximal de stratégies d’accès stockées par file d’attente 5
    Taux de requête maximal par compte de stockage 20 000 messages par seconde, qui part d’une taille de message d’1 Kio
    Débit cible d’une file d’attente unique (messages d’1 Kio) Jusqu’à 2 000 messages par seconde

    Limites de Stockage Table Azure

    Le tableau suivant décrit les objectifs de capacité, de scalabilité et de performances pour le stockage Table.

    Ressource Cible
    Nombre de tables dans un compte de stockage Azure Limité uniquement par la capacité du compte de stockage
    Nombre de partitions dans une table Limité uniquement par la capacité du compte de stockage
    Nombre d'entités dans une partition Limité uniquement par la capacité du compte de stockage
    Taille maximale d’une seule table 500 Tio
    Taille maximale d’une entité unique, y compris toutes les valeurs de propriété 1 Mio
    Nombre maximal de propriétés dans une entité de table 255 (notamment les trois propriétés système : PartitionKey, RowKey et Timestamp)
    Taille totale maximale d’une propriété individuelle dans une entité Varie en fonction du type de propriété. Pour plus d'informations, consultez Types de propriétés dans Présentation du modèle de données du service de Table.
    Taille de la PartitionKey Chaîne jusqu’à 1 Kio
    Taille de la RowKey Chaîne jusqu’à 1 Kio
    Taille d’une transaction ETG Une transaction peut inclure au plus 100 entités, et la charge utile doit être inférieure à 4 Mio. Une transaction de groupe d’entités peut inclure une mise à jour d’une entité une seule fois.
    Nombre maximal de stratégies d’accès stockées par table 5
    Taux de requête maximal par compte de stockage 20 000 transactions par seconde, en supposant que la taille d’entité est de 1 Kio
    Débit cible pour une partition de table unique (entités de 1 Kio) Jusqu'à 2 000 entités par seconde

    Limites du nombre de disques de machine virtuelle

    Vous pouvez attacher un certain nombre de disques de données à une machine virtuelle Azure. En fonction des cibles d’évolutivité et de performances des disques de données d’une machine virtuelle, vous pouvez déterminer le nombre et le type de disque dont vous avez besoin pour répondre à vos exigences de performances et de capacité.

    Important

    Pour des performances optimales, limitez le nombre de disques fortement utilisés attachés à la machine virtuelle pour éviter les limitations possibles. Si tous les disques attachés ne sont pas fortement sollicités en même temps, la machine virtuelle peut prendre en charge un plus grand nombre de disques.

    Pour les disques managés Azure :

    Le tableau suivant illustre les limite par défaut et maximales du nombre de ressources par région et par abonnement. Les limites restent les mêmes, quel que soit le nombre de disques chiffrés avec les clés gérées par la plateforme ou les clés gérées par le client. Il n’existe aucune limite au nombre de disques managés, d’instantanés et d’images par groupe de ressources.

    Ressource Limite
    Disques managés Standard 50 000
    Disques managés SSD standard 50 000
    Disques managés Premium 50 000
    Captures instantanées Standard_LRS 1 75 000
    Captures instantanées Standard_ZRS 1 75 000
    Image managée 50 000

    1 Un disque individuel peut avoir 500 instantanés incrémentiels.

    Pour les comptes de stockage standard :

    un compte de stockage standard a un taux de requêtes total maximal de 20 000 opérations d’E/S par seconde. Le nombre d’opérations d’E/S par seconde sur l’ensemble de vos disques de machine virtuelle dans un compte de stockage standard ne doit pas dépasser cette limite.

    Pour les disques non gérés, vous pouvez calculer approximativement le nombre de disques fortement sollicités pris en charge par un seul compte de stockage standard en vous basant sur la limite du taux de demandes. Par exemple, pour une machine virtuelle de niveau de base, le nombre maximal de disques fortement sollicités est d’environ 66, soit 20 000/300 opérations d’E/S par seconde par disque. Pour une machine virtuelle de niveau standard, le nombre maximal de disques fortement sollicités est d’environ 40, soit 20 000/500 IOPS par disque.

    Pour les comptes de stockage Premium :

    un compte de stockage Premium a un débit total maximum de 50 Gbits/s. Le débit total sur l'ensemble de vos disques de machine virtuelle ne doit pas dépasser cette limite.

    Pour plus d’informations, consultez Tailles de machines virtuelles.

    Jeux de chiffrement Azure Data Box Disk

    Il y a une limite de 1 000 jeux de chiffrements de disques par région et par abonnement. Pour plus d’informations, consultez la documentation relative aux chiffrement pour les machines virtuelles Linux ou Windows. Pour augmenter ce quota, contactez le support Azure.

    Disques de machines virtuelles gérées

    Disques managés HDD Standard

    Type de disque Standard S4 S6 S10 S15 S20 S30 S40 S50 S60 S70 S80
    Taille du disque (Gio) 32 64 128 256 512 1 024 2 048 4 096 8 192 16 384 32 767
    IOPS par disque Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 1 300 Jusqu’à 2 000 Jusqu’à 2 000
    Débit par disque Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 300 Mo/s Jusqu’à 500 Mo/s Jusqu’à 500 Mo/s

    Disques managés SSD standard

    Tailles de disque SSD Standard E1 E2 E3 E4 E6 E10 E15 E20 E30 E40 E50 E60 E70 E80
    Taille du disque (Gio) 4 8 16 32 64 128 256 512 1 024 2 048 4 096 8 192 16 384 32 767
    IOPS par disque Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 500 Jusqu’à 2 000 Jusqu’à 4 000 Jusqu’à 6 000
    Débit par disque Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 60 Mo/s Jusqu’à 400 Mo/s Jusqu’à 600 Mo/s Jusqu’à 750 Mo/s
    Nb max. d’iOPS de rafale par disque 600 600 600 600 600 600 600 600 1 000
    Débit max. de rafale par disque 150 Mo/s 150 Mo/s 150 Mo/s 150 Mo/s 150 Mo/s 150 Mo/s 150 Mo/s 150 Mo/s 250 Mo/s
    Durée maximale de rafale 30 min 30 min 30 min 30 min 30 min 30 min 30 min 30 min 30 min

    Disques managés SSD Premium : Limites par disque

    Tailles de disque SSD Premium P1 P2 P3 P4 P6 P10 P15 P20 P30 P40 P50 P60 P70 P80
    Taille du disque (Gio) 4 8 16 32 64 128 256 512 1 024 2 048 4 096 8 192 16 384 32 767
    IOPS provisionnées par disque 120 120 120 120 240 500 1 100 2 300 5 000 7 500 7 500 16 000 18 000 20 000
    Débit provisionné par disque 25 Mo/s 25 Mo/s 25 Mo/s 25 Mo/s 50 Mo/s 100 Mo/s 125 Mo/s 150 Mo/s 200 Mo/s 250 Mo/s 250 Mo/s 500 Mo/s 750 Mo/s 900 Mo/s
    Nb max. d’iOPS de rafale par disque 3 500 3 500 3 500 3 500 3 500 3 500 3 500 3 500 30 000* 30 000* 30 000* 30 000* 30 000* 30 000*
    Débit max. de rafale par disque 170 Mo/s 170 Mo/s 170 Mo/s 170 Mo/s 170 Mo/s 170 Mo/s 170 Mo/s 170 Mo/s 1 000 Mo/sec* 1 000 Mo/sec* 1 000 Mo/sec* 1 000 Mo/sec* 1 000 Mo/sec* 1 000 Mo/sec*
    Durée maximale de rafale 30 min 30 min 30 min 30 min 30 min 30 min 30 min 30 min Illimité* Illimité* Illimité* Illimité* Illimité* Illimité*
    Éligible pour la réservation Non Non Non Non Non Non Non Non Oui, jusqu’à un an Oui, jusqu’à un an Oui, jusqu’à un an Oui, jusqu’à un an Oui, jusqu’à un an Oui, jusqu’à un an

    *S’applique uniquement aux disques avec la fonction de bursting à la demande activée.

    Disques managés SSD Premium : Limites par machine virtuelle

    Ressource Limite
    Maximum d’E/S par seconde par machine virtuelle 80 000 E/S par seconde avec la machine virtuelle GS5
    Débit maximal par machine virtuelle 2 000 Mo/s avec la machine virtuelle GS5

    Disques de machines virtuelles non gérées

    Disques de machine virtuelle non managés standard : Limites par disque

    Niveau de machine virtuelle Machine virtuelle de niveau de base Machines virtuelles de niveau Standard
    Taille du disque 4 095 Go 4 095 Go
    Maximum 8 Ko d’opérations d’E/S par seconde par disque persistant 300 500
    Nombre maximal de disques qui exécutent le nombre maximal d’opérations d’E/S par seconde 66 40

    Disques de machine virtuelle non gérés Premium : limites par compte

    Ressource Limite
    Capacité totale des disques par compte 35 To
    Capacité totale des instantanés par compte 10 To
    Bande passante maximale par compte (entrée + sortie)1 <50 Gbits/s

    1Entrée désigne toutes les données issues de requêtes envoyées à un compte de stockage. Sortie désigne toutes les données issues des réponses reçues depuis un compte de stockage.

    Disques de machine virtuelle non gérés Premium : limites par disque

    Type de disque de stockage Premium P10 P20 P30 P40 P50
    Taille du disque 128 Gio 512 Gio 1 024 Gio (1 To) 2 048 Gio (2 To) 4 095 Gio (4 To)
    Maximum d’E/S par seconde par disque 500 2 300 5 000 7 500 7 500
    Débit maximal par disque 100 Mo/s 150 Mo/s 200 Mo/s 250 Mo/s 250 Mo/s
    Nombre maximal de disques par compte de stockage 280 70 35 17 8

    Disques de machine virtuelle non gérés Premium : limites par machine virtuelle

    Ressource Limite
    Maximum d’E/S par seconde par machine virtuelle 80 000 E/S par seconde avec la machine virtuelle GS5
    Débit maximal par machine virtuelle 2 000 Mo/s avec la machine virtuelle GS5

    Limites du système StorSimple

    Identificateur de la limite Limite Commentaires
    Nombre maximal d'informations d'identification du compte de stockage 64
    Nombre maximal de conteneurs de volumes 64
    Nombre maximal de volumes 255
    Nombre maximal de planifications par modèle de bande passante 168 Une planification par heure, tous les jours de la semaine.
    Taille maximale d'un volume à plusieurs niveaux sur les appareils physiques 64 To pour StorSimple 8100 et StorSimple 8600 StorSimple 8100 et StorSimple 8600 sont des appareils physiques.
    Taille maximale d'un volume à plusieurs niveaux sur les appareils virtuels dans Azure 30 To pour StorSimple 8010

    64 To pour StorSimple 8020
    StorSimple 8010 et 8020 sont des appareils virtuels dans Azure qui utilisent le stockage Standard et Premium respectivement.
    Taille maximale d'un volume épinglé localement sur les appareils physiques 9 To pour StorSimple 8100

    24 To pour StorSimple 8600
    StorSimple 8100 et StorSimple 8600 sont des appareils physiques.
    Nombre maximal de connexions iSCSI 512
    Nombre maximal de connexions iSCSI à partir d'initiateurs 512
    Nombre maximal d'enregistrements de contrôle d'accès par appareil 64
    Nombre maximal de volumes par stratégie de sauvegarde 24
    Nombre maximal de sauvegardes conservées par stratégie de sauvegarde 64
    Nombre maximal de planifications par stratégie de sauvegarde 10
    Nombre maximal d'instantanés de n'importe quel type pouvant être conservés par volume 256 Ce nombre inclut les instantanés locaux et cloud.
    Nombre maximal d'instantanés pouvant être présents dans n'importe quel appareil 10 000
    Nombre maximal de volumes pouvant être traités en parallèle pour sauvegarder, restaurer ou cloner 16
    • S’il existe plus de 16 volumes, ils seront traités de façon séquentielle à mesure que des emplacements se libèrent.
    • Il n’est pas possible de générer de nouvelles sauvegardes d’un volume hiérarchisé cloné ou restauré tant que l’opération n’est pas terminée. Pour un volume local, les sauvegardes sont autorisées une fois que le volume est en ligne.
    Temps de récupération d'un clone et d'une restauration pour les volumes à plusieurs niveaux <2 minutes
    • Le volume sera disponible dans les 2 minutes suivant la restauration ou le clonage, quelle que soit la taille du volume.
    • Au début, les performances du volume peuvent être inférieures à la normale, car la plupart des données et des métadonnées se trouvent toujours dans le cloud. Les performances augmenteront probablement au fur et à mesure que les données provenant du cloud se dirigent vers l’appareil StorSimple.
    • La durée totale de téléchargement des métadonnées dépend de la taille du volume alloué. Les métadonnées sont automatiquement intégrées à l’appareil en arrière-plan, à une vitesse de 5 minutes par To de données du volume alloué. Cette vitesse peut être affectée par la bande passante Internet vers le cloud.
    • La restauration ou le clonage est terminé lorsque toutes les métadonnées se trouvent sur l’appareil.
    • Impossible d’effectuer des sauvegardes tant que la restauration ou le clonage n’est pas totalement terminé(e).
    Temps de récupération d'une restauration pour les volumes épinglés localement <2 minutes
    • Le volume sera disponible dans les 2 minutes suivant la restauration, quelle que soit la taille du volume.
    • Au début, les performances du volume peuvent être inférieures à la normale, car la plupart des données et des métadonnées se trouvent toujours dans le cloud. Les performances augmenteront probablement au fur et à mesure que les données provenant du cloud se dirigent vers l’appareil StorSimple.
    • La durée totale de téléchargement des métadonnées dépend de la taille du volume alloué. Les métadonnées sont automatiquement intégrées à l’appareil en arrière-plan, à une vitesse de 5 minutes par To de données du volume alloué. Cette vitesse peut être affectée par la bande passante Internet vers le cloud.
    • Contrairement aux volumes hiérarchisés, dans le cas des volumes épinglés localement, les données du volume sont également téléchargées localement sur l’appareil. L’opération de restauration est terminée lorsque toutes les données du volume ont été transférées vers l’appareil.
    • Les opérations de restauration peuvent être longues et la durée totale de restauration dépend de la taille du volume local configuré, de votre bande passante Internet et des données existantes sur l’appareil. Les opérations de sauvegarde sur le volume épinglé localement sont autorisées pendant que l'opération de restauration est en cours.
    Disponibilité de la restauration légère Dernier basculement
    Débit maximal de lecture/d’écriture du client, si traité à partir du niveau SSD* 920/720 Mo/s avec une seule interface réseau 10 gigabits Ethernet Jusqu’à deux fois avec MPIO et deux interfaces réseau.
    Débit maximal de lecture/d’écriture du client, si traité à partir du niveau HDD* 120/250 Mo/s
    Débit maximal de lecture/d’écriture du client, si traité à partir du niveau cloud* 11/41 Mo/s Le débit de lecture dépend de si les clients génèrent et conservent une profondeur de file d’attente d’E/S suffisante.

    * Le débit maximal par type d’E/S a été mesuré avec des scénarios de lecture et d’écriture de 100 pour cent. Le débit réel peut être inférieur et varie en fonction du mélange d’E/S et des conditions réseau.

    Limites Stream Analytics


    Identificateur de la limite Limite Commentaires
    Nombre maximal d’unités de streaming par abonnement par région 500 Pour demander une augmentation du nombre d’unités de streaming de vos abonnements au-delà de 500, contactez le Support Microsoft.
    Nombre maximal d’entrées par travail 60 Il existe une limite inconditionnelle de 60 entrées par travail Azure Stream Analytics.
    Nombre maximal de sorties par travail 60 Il existe une limite inconditionnelle de 60 sorties par travail Stream Analytics.
    Nombre maximal de fonctions par travail 60 Il existe une limite inconditionnelle de 60 fonctions par travail Stream Analytics.
    Nombre maximal d’unités de streaming par travail 396 Il existe une limite inconditionnelle de 396 unités de streaming par travail Stream Analytics.
    Nombre maximal de travaux par région 1 500 Chaque abonnement peut avoir jusqu’à 1 500 travaux par région géographique.
    Objet blob de données de référence Mo 5 Go Jusqu’à 5 Go en cas d’utilisation de 6 SU ou plus.
    Nombre maximal de caractères dans une requête 512 000 Il existe une limite inconditionnelle de 512 000 caractères dans une requête de travail Azure Stream Analytics.

    Limites de machines virtuelles

    Limites de machines virtuelles

    Ressource Limite
    Machines virtuelles par service cloud 1 50
    Points de terminaison d’entrée par service cloud 2 150

    1 Les machines virtuelles créées en utilisant le modèle de déploiement classique et non Azure Resource Manager sont automatiquement stockées dans un service cloud. Vous pouvez ajouter plus de machines virtuelles à ce service cloud pour l’équilibrage de charge et la disponibilité.

    2 Les points de terminaison d’entrée autorisent les communications avec une machine virtuelle depuis l’extérieur du service cloud de la machine virtuelle. Les machines virtuelles d’un même service cloud ou réseau virtuel peuvent automatiquement communiquer entre elles.

    Limites de machines virtuelles - Azure Resource Manager

    Les limites suivantes s'appliquent lorsque vous utilisez Azure Resource Manager et les groupes de ressources Azure.

    Ressource Limite
    Machines virtuelles par abonnement 25 0001 par région.
    Nombre total de cœurs de machine virtuelle par abonnement 201 par région. Contactez le support pour augmenter la limite.
    Nombre total de cœurs de machine virtuelle Azure Spot par abonnement 201 par région. Contactez le support pour augmenter la limite.
    Machine virtuelle par série, telle que Dv2, et F, cœurs par abonnement 201 par région. Contactez le support pour augmenter la limite.
    Groupes à haute disponibilité par abonnement 2 500 par région.
    Machines virtuelles par groupe à haute disponibilité 200
    Groupes de placement de proximité par groupe de ressources 800
    Certificats par groupe à haute disponibilité 1992
    Certificats par abonnement Illimité3

    1 Les limites par défaut varient en fonction du type de catégorie d’offre, comme l’essai gratuit et le paiement à l’utilisation, et en fonction de la série, telle que dv2, F et G. Par exemple, la valeur par défaut pour les abonnements Accord Entreprise est 350. Pour des raisons de sécurité, les abonnements ont 20 cœurs par défaut pour éviter les déploiements de cœurs à grande échelle. Si vous avez besoin de plus de cœurs, envoyez un ticket de support.

    2 Les propriétés telles que les clés publiques SSH sont également envoyées en tant que certificats, et sont prises en compte pour cette limite. Pour contourner cette limite, utilisez l’extension Azure Key Vault pour Windows ou l’extension Azure Key Vault pour Linux pour installer des certificats.

    3 Avec Azure Resource Manager, les certificats sont stockés dans Azure Key Vault. Le nombre de certificats est illimité pour un abonnement. Un déploiement est limité à 1 Mo de certificat, dont une machine virtuelle ou un groupe à haute disponibilité.

    Notes

    Les cœurs de machines virtuelles sont soumis à une limite totale régionale. Ils ont également une limite pour les séries par taille régionales, telles que Dv2 et F. Ces limites sont appliquées séparément. Par exemple, considérons un abonnement dont le nombre total limite de cœurs de machine virtuelle est de 30 pour la région USA Est, de 30 pour la gamme A et de 30 pour la gamme D. Cet abonnement peut déployer 30 machines virtuelles A1, ou 30 machines virtuelles D1, ou encore une combinaison de ces deux types de machines dans la limite de 30 cœurs au total. Par exemple, 10 machines virtuelles A1 et 20 machines virtuelles D1.

    Il existe des limites, par abonnement, pour le déploiement de ressources à l’aide de galeries Compute Gallery :

    • 100 galeries de calcul par abonnement et par région
    • 1 000 définitions d’images par abonnement et par région
    • 10 000 versions d’image par abonnement et par région

    Limites des groupes de machines virtuelles identiques

    Ressource Limite
    Nombre maximal de machines virtuelles dans un jeu de mise à l’échelle 1 000
    Nombre maximal de machines virtuelles basé sur une image de machine virtuelle personnalisée dans un groupe identique 600
    Nombre maximal de jeux de mise à l’échelle dans une région 2 500
    Nombre maximal de nœuds pris en charge dans VMSS pour le cluster IB 100

    Voir aussi